Télécharger le fichier GPX de cet article
35.015096135.670667Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kansai > Kyoto (préfecture) > Kyoto > Arashiyama

Arashiyama

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arashiyama
​((ja) 岚山)
Temple Tenryū-ji
Temple Tenryū-ji
Information
Pays
Ville
Localisation

Le quartier d'Arashiyama se trouve dans le nord-ouest de Kyōto. Bien que cette partie de la ville soit balayée dans la plupart des guides occidentaux dans un bref paragraphe suggérant « d'autres attractions », cette zone est à juste titre très populaire auprès des touristes japonais et vaut bien une visite.

Aller[modifier]

En train[modifier]

La ligne locale JR Sagano (ligne principale San'in) part de la gare de Kyōto et s'arrête à un certain nombre de are dans la partie nord-ouest de la ville, y compris Saga-Arashiyama (un bon point de départ pour explorer la zone d'Arashiyama). Les dessertes locales et rapides s'arrêtent à Saga-Arashiyama, mais les limited-express ne s'y arrêtent pas.

  • 1 Gare JR Saga-Arashiyama (嵯峨嵐山駅, saga-arashiyama-eki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Arashiyama peut également être atteint par la ligne Hankyū Arashiyama, qui bifurque de la ligne principale Hankyū Kyōto la gare Katsura. La zone de Matsuo peut être atteinte en sortant à la gare de Matsuo, juste avant Arashiyama.

  • 2 Gare de Katsura (桂駅, katsura-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • Ligne de tramway Randen (嵐電) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des tarifs 220 JPY (110 JPY 6-12 ans). – Gérée par la société Keifuku, c'est la seule restant à Kyōto. Elle se termine à la gare d'Arashiyama, directement au cœur de la zone. La ligne principale part du centre-ville à Shijo-Omiya, tandis que la ligne Kitano (北野線) va vers Hakubaichō, desservant plusieurs sites dans le nord de la ville.
  • 3 Torokko Saga (トロッコ嵯峨駅, torokko saka eki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – D'où part le train touristique vers Kameoka
  • 4 Torokko Arashiyama (トロッコ嵐山駅) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

En métro[modifier]

Bien que le réseau de métro municipal ne desserve pas directement Arashiyama, les voyageurs en provenance d'autres parties de la ville (en particulier le centre et Higashiyama) peuvent utiliser la ligne Tōzai vers l'ouest jusqu'à la station Nijō, où ils peuvent changer pour les trains JR circulant sur la ligne Sagano (ligne principale San'in).

En bus[modifier]

On peut rejoindre la zone d'Arashiyama avec les bus municipaux 11, 28, 91 et 93 ainsi que les Kyoto Bus 72 à 86. Ces derniers partent de la plate-forme C6 à la gare. Le bus 91 vous amène à Daikaku-ji. La zone de Matsuo peut également être atteinte en utilisant le bus 28, et c'est le seul bus municipal qui se déplace vers cette zone depuis la gare de Kyōto. Le passe de bus d'une journée à 600 JPY est valide pour les bus vers Arashiyama ou Matsuo.

En barque[modifier]

Depuis Kameoka, vous pouvez emprunter une barque sur la rivière Hozu pour rejoindre Arashimyama. Détails dans la section « Faire ».

Voir[modifier]

Le pont Togetsukyō
  • 1 Pont Togetsu-kyō (渡月橋) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ce pont enjambe la pittoresque rivière Hozu, qui a généralement un courant rapide et une eau propre. Notez que les trottoirs sont à sens unique, choisissez le bon côté du pont.
  • 2 Tenryū-ji (天龍寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 68 Saga Tenryū-ji Susukinobaba-chō (Entrée principale près l'intersection du très fréquenté pont Togetsukyō), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-881-1235 Logo indiquant des horaires h 30 - 17 h 30m mar-oct, jusqu'à 17 h nov-fév. Logo indiquant des tarifs jardin + temple: 600 ¥, jardin seulement: 500 JPY. – L'un des sites de la liste du patrimoine mondial à Kyōto, et le temple principal de l'école Rinzai du bouddhisme à Kyōto; il est également considéré comme l'un des cinq grands temples zen de Kyōto. Tenryū-ji a été fondé en 1334, mais les bâtiments actuels datent tous du siècle dernier: agréable, mais rien de particulier. Il y a cependant un beau jardin et un étang, conçus par le maître Zen Musō Soseki, qui valent le coup d’œil et bien la peine de s'y promener. Après votre balade, passez à travers la magnifique forêt de bambou pour atteindre la villa Ōkōchi Sansō (voir ci-dessous).
Ōkōchi Sansō
  • 3 Ōkōchi Sansō (大河内山荘) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Près de la forêt de bambous derrière Tenryū-ji), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-872-2233 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs Entrée: 1 000 JPY, comprenant une tasse de matcha (thé vert) et un petit dessert dans la maison de thé de la villa.. – Une retraite de montagne magnifique, précédemment occupée par la légende japonaise du cinéma muet Ōkōchi Denjirō. Le domaine a quelque chose de beau à offrir à chaque saison, mais est probablement à son meilleur au cours de l'automne, lorsque les arbres se parent de leurs nuances ardentes rouges et or. Faites une longue et tranquille promenade à travers les beaux jardins de la villa et savourez la belle vue sur la ville en contrebas. Il y a dans la propriété un petit musée dédié à la vie et l'œuvre de l'ancien propriétaire.
  • 4 Nonomiya-jinja (野宮神社) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-871-1972 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs gratuit. – Un petit sanctuaire situé au milieu de la célèbre forêt de bambous de Arashiyama. C'est là que les femmes furent autrefois formées avant de devenir des miko au sanctuaire d'Ise, le sanctuaire shintoïste le plus sacré au Japon.
Une famille de singes au Monkey Park
  • 5 Iwatayama Monkey Park (嵐山モンキーパーク, arashiyama monkī pāku) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des tarifs Entrée: 550 JPY; cacahuètes en supplément, mais vous savez que les singes les apprécient. – Un endroit idéal pour ceux qui cherchent à sortir de l'abondance de temples et de sanctuaires de la ville; nourrir les macaques au sommet de la montagne vaut le prix d'entrée (et la montée exigeante de 20 min!). N'apportez pas de nourriture avec vous - des cacahuètes et des tranches de pommes sont en vente à l'intérieur de la cabane au sommet de la montagne, et les singes en sont bien conscients. Il y a un étang à côté de la cabane, et les singes affectionnent particulièrement la moto du gardien qui y est habituellement stationnée. Outre les singes, la montagne a aussi une belle vue sur Kyoto.
  • Hall du XIXe siècle (19世紀ホール) (Juste en dehors de la gare de Saga Arashiyama) – Un musée montrant une combinaison improbable de locomotives à vapeur et de pianos. Il est probablement mieux de le regarder de l'extérieur, en écoutant la petite musique amusant qui en sort.
  • 6 Otagi Nenbutsu-ji (愛宕念仏寺) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 2-5 Fukatani-chō (En bus, prenez la ligne 72 depuis la gare de Kyōto vers Otagidera-Mae, ou depuis Arashiyama la ligne 62 or 72.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-865-1231 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs Entrée 300 JPY. – Bien que ce temple bouddhiste soit ignoré dans pratiquement tous les guides, il est l'un des joyaux inconnus de Kyōto. Il a été fondé au VIIIe siècle, et a connu une série de mauvais sorts pendant au moins un millénaire; tour à tour, il a été détruit par les inondations, les incendies et les typhons, et il a dû changer d'emplacement à quelques reprises. De nos jours, il se trouve à une courte distance du bout de Saga Toriimoto, l'un des trois districts historiques préservés de de Kyōto. Deux statues féroces gardent l'entrée. Une fois que vous avez passé le portail, vous trouverez plus de 1200 petits statues (qui arrivent au genou ou à la taille), chacune avec son propre caractère - vous verrez un boxeur joyeux près de l'entrée, mais on pourrait passer des heures à regarder le reste, et vous pourriez le faire dans un isolement relatif car il est assez éloigné de la route touristique. Les statues ont été sculptées en 1981 par des amateurs sous la direction du maître sculpteur Kōchō Nishimura. La mousse et la forêt ont commencé à s'approprier la zone, et si vous vous êtes déjà demandé à quoi ressemblerait un croisement entre Angkor Wat avec le kawaii japonais, c'est votre jour de chance.
  • 7 Daikaku-ji (大覚寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 4 Saga-Ōsawa-chō – S'il est de nos jours un temple, il était à l'origine la villa de l'empereur Saga. Il est bien connu de ceux qui pratiquent l'ikebana , l'art japonais de l'arrangement floral, étant donné qu'il est le berceau de Saga Goryū, une école d'ikebana. Il y a souvent des exemples de Saga Goryū près de l'entrée du temple. Le temple lui-même est assez grand, avec quelques œuvres d'art à l'intérieur. La vue de l'étang Osawanoike est très relaxante.
  • 8 Adashino Nenbutsu-ji (化野念仏寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-861-2221 Logo indiquant des horaires h - 16 h 30. – Le célèbre prêtre Kūkai a fondé ce temple dans le but de dire des prières pour les morts d'Arashiyama. Les jardins du temple sont remplis de statues bouddhistes, environ 8000, chacune représentant une personne inconnue ou oubliée. Bien qu'il soit célèbre pour ses statues, tout comme Otagi Nenbutsu-ji, Adashino Nenbutsu-ji est un lieu spirituel et un cimetière. Il a donc une plus grande signification historique et spirituelle, et est également beau et impressionnant. Si vous vous promenez dans le petit chemin bordé de bambous dans la partie supérieure, vous trouverez de véritables tombes à la place des statues qu'on trouve plus bas. Il y a aussi une zone semblable à des taches de purification qu'on peut trouver dans la plupart des temples. Cependant, à celui-ci, vous êtes censé verser de l'eau sur chacune des statues alors que vous marchez auprès d'elles. C'est une forme de respect et de culte, et les Japonais qui entrent (en particulier ceux qui vont à la partie supérieure) viennent prier; donc si cela peut s'avérer amusant, essayez tout de même d'être respectueux.
Temple Giō-ji
  • 9 Giō-ji (祇王寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-861-3574 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs Entrée: 300 JPY. – Mentionné dans les contes de Heike, c'est le site où les sœurs Gio et Ginyo viennent pour consacrer leur vie au bouddhisme. Bien que le temple lui-même soit assez petit, la visite est rendue intéressante par son lumineux jardin de mousse d'un vert vif.
  • 10 Takiguchi-dera (滝口寺) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Situé au bout de la route où se trouve aussi Giō-ji) – Un temple bouddhiste paisible, d'intérêt moindre que celui de Giō-ji à proximité.
  • 11 Jōjakkō-ji (常寂光寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-861-0435 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 400 JPY. – Ce temple bouddhiste est très beau à l'automne quand les feuilles sont en train de changer, et la vue sur la ville juste au-dessus de la pagode est vraiment spectaculaire.
  • 12 Nison-in (二尊院) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des tarifs 500 JPY. – Un grand complexe de temples qui abrite deux anciennes sculptures de Bouddha; un du Bouddha Shakyamuni et l'autre du bouddha Amida. Il abrite également les tombes de quelques japonais célèbres. À moins que vous ayez un intérêt particulier de visiter l'une des tombes, le complexe semble cher par rapport à d'autres temples ayant le même prix mais ayant un cadre et une histoire beaucoup plus intéressants.
  • 13 Hōkyō-in (宝筐院) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Héberge les tombes des anciens ennemis de la cour, ainsi qu'un magnifique jardin de mousse.
  • 14 Seiryō-ji (清凉寺; 峨釈迦堂, sagashaka-dō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ce temple bouddhiste est l'ancienne demeure de Minamoto no Tōru, qui pourrait être l'homme ayant inspiré le personnage de Genji dans le célèbre conte de Genji.
  • 15 Hōrin-ji (法輪寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – L'un des temples Shingon à Kyōto. Le Boddhisatva Akasagarbha est gardé dans ce temple. Le complexe offre une belle vue sur la ville de Kyōto. Les lumières sont ici très belles durant les illuminations d'automne de Kyōto.
  • 16 Senkō-ji (千光寺; 悲閣, Daihikaku) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ce temple a été construit comme un temple à la mémoire de ceux qui sont morts tout en travaillant sur les barrages et autres projets sous Suminokura Ryōi. Il existe une variété de monuments et de statues dans le domaine du temple, et un haïku du célèbre poète Matsuo Bashō a été écrit à propos des fleurs de cerisier du temple. La balade le long de la rivière Hozu menant au temple est sans doute plus agréable que le temple lui-même, étant donné que l'eau se colore souvent de bleus et verts très vifs.
  • 17 Temple Kōryū-ji (広隆寺) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 32 Hachiokachō, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-861-1461 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 700 JPY. – De tous les temples de Kyōto, Kōryū-ji est le plus ancienne, datant du XIIe siècle. Il abrite également le Miroku Bosatsu, la première chose du pays à être désignée Trésor National.
  • 18 Tōei Kyoto Studio Park (東映太秦映画村, tōei uzumasa eiga mura) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 10 Uzumasa Higashihachioka-chō – Un studio de cinéma en activité construit par la Tōei, l'une des plus importantes compagnies de divertissement du Japon. Le point d'orgue est l'espace de tournage d'extérieur récréant des rues de la périodes Edo. De nombreuses séries TV historiques (時代劇 jidaigeki) y ont été et continuent d'être tournées, et donc vous pourriez assister à une scène de tournage si vous avez de la chance. Il y a également de nombreux spectacles et expositions sur les techniques de tournage, tout comme de nombreux activités pour occuper les enfants, pour peu qu'ils puissent parler et comprendre le japonais.

Zone de Matsuo[modifier]

Située juste au sud de Arashiyama, la quartier de Matsuo (officiellement Matsunoo) est rarement mentionné dans la plupart des guides. Cependant, il possède quelques lieux intéressants, en particulier Kokedera, un site du patrimoine mondial et Matsuo Taisha, de qui il tire son nom.

  • 19 Matsunoo Taisha (松尾大社, matsunoo-taisha; surnom courant: matsuo-taisha) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-871-5016 Logo indiquant des horaires Sanctuaire: h - 18 h; Trésor: h - 16 h. Logo indiquant des tarifs Sanctuaire: gratuit; trésor et jardin: 500 JPY. – Sanctuaire qui est rarement visité par les étrangers, Matsuo Taisha est un endroit populaire auprès des brasseurs de saké pour prier. Le sanctuaire existait avant la désignation de Kyōto comme la capitale du Japon et a par la suite reçu des offrandes de la cour de Heian. Le sanctuaire est célèbre pour son eau, qu'on dit être pure, et également pour ses jardins et son paysage intéressants.
Villa impériale de Katsura
  • 20 Villa impériale de Katsura (桂離宮 katsura-rikyū) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (À peu près à 15-20 min à pied de la are de Katsura sur la ligne principale Hankyū Kyōto; à 5-08 min à pied de l'arrêt de bus Katsura Rikyū-mae) – Un véritable trésor culturel, réputé pour ses magnifiques jardins et son architecture classique et raffinée. Vous pouvez obtenir la permission de participer à une visite de la propriété, soit par le site web officiel de l'Agence de la maison impériale (en anglais; contient également une liste détaillée des instructions) ou par une demande en personne au bureau de l'agence à Kyōto (près du Palais impérial). Assurez-vous d'effectuer votre inscription pour votre visite bien à l'avance: les places sont extrêmement limitées et les réservations en ligne, très courues, sont rationnées à travers un processus de tirage au sort.
  • 21 Umenomiya-taisha (梅宮大社, Umenomiya-jinja) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des tarifs Entrée au domaine: gratuit; sanctuaire: 500 JPY. – Ce sanctuaire est curieusement dédié à des dieux de l'accouchement et du sake, car on dit que la déesse Saketokekono était si heureuse de la naissance de son fils qu'elle fabriquait et buvait du sake. En outre, la pierre vers la droite (en entrant) est censée garantir la grossesse à une femme qui l'enjambe, comme ce fut le cas pour une ancienne impératrice, que l'on pensait à l'origine être stérile, qui tomba enceinte après avoir enjambé cette pierre. En plus d'une pléthore de croyances populaires, le sanctuaire est également un endroit populaire pour voir les fleurs en été.
  • 22 Suzumushi-dera (鈴虫寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – «Suzumushi-dera» signifie "temple du cricket", et comme vous pouvez le deviner, il y a un grand paniers de grillons tout le long du mur à l'intérieur du temple. Depuis que le temple a été présenté sur la NHK, la télévision nationale du Japon, il a accueilli des foules de visiteurs qui attendent d'entrer; mais ne soyez pas rebuté par la foule. L'objectif est de profiter du chant des grillons; une fois entrés, les visiteurs reçoivent un thé, un snack et un discours d'un des prêtres du temple (en japonais, bien sûr) d'une durée d'environ 20 min. Il parle des grillons et fait une pub éhontées pour les amulettes vendues au temple, et ensuite le groupe suivant est autorisé à entrer. Le temple peut accueillir un grand nombre de personnes, de sorte que même ceux qui attendaient sur les marches devraient être en mesure d'assister à la prochaine session. Afin de garder le chant des grillons, ils doivent garder le temple chaud, ce qui le rend idéal pour les voyageurs en hiver.
  • 23 Kokedera (苔寺; officiellement 西芳寺, Saihō-ji) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Saiho-ji 56 Jingatani-chō, Matsuo Nishikyo-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-391-3631 Logo indiquant des horaires Communiqué dans la lettre d'acception de réservation. Logo indiquant des tarifs 3 000 JPY (temple le plus cher de Kyōto). – C'est l'un des site du patrimoine mondial à Kyōto et est célèbre pour son beau jardin de mousse. Dans le passé, les visiteurs pouvaient aller et venir librement. comme dans la plupart des temples. Toutefois, la mousse étant anéantie par passage des touristes, le temple a dû limiter le nombre de visiteurs et maintenant demande une réservation pour être visité. Le seul moyen de le faire est par la poste. Vous devez envoyer une lettre (voir l'adresse ci-dessus) en donnant votre nom, le nombre de personnes dans votre groupe, et la/les date(s) que vous préféreriez, avec une enveloppe timbrée vous étant adressée, afin qu'ils puissent vous envoyer leur réponse. Si elle est acceptée, vous devrez payer à l'arrivée. Alors que le prix est assez élevé, gardez à l'esprit que, en plus de la visite du jardin, vous pourrez également écouter un moine réciter des sutras et même obtenir de copier les sutras vous-même. Pour ceux assez chanceux pour être accepté pour une visite, c'est souvent un de leurs meilleurs souvenirs.

Faire[modifier]

  • 1 Descente en barque de la rivière Hozu Logo indiquant un lien vers le site web (Pour atteindre l'embarcadère de départ, prenez la ligne JR Sagano depuis la gare JR de Kyōto jusqu'à la gare JR de Kameoka (envir. 20 min en rapid express) et tournez à gauche quand vous sortez de la gare. Ce sera à 10 min à pied sur une route assez fréquentée.) Logo indiquant des horaires Ouvert de mi-mars à novembre environ toutes les heures à partir de h. Dernier bateau: 15 h 30. Pendant l'hiver, des bateaux aux sièges chauffant partent à 10 h, 11 h 30, 13 h et 14 h 30.. Logo indiquant des tarifs adultes: 3 900 JPY, enfants 2 500 JPY. – La croisière fluviale est une manière intéressante de découvrir Arashiyama et d'y arriver. Une variété de bateaux, petits ou grands, à rames ou à moteur, attendent de chaque côté de la rivière. Vérifiez bien jusqu'où le voyage va et combien de temps il prendra. Certains prennent jusqu'à h, alors que d'autres font un tour rapide de moins de 20 min. Soyez prêt à être éclaboussé et prenez les précautions appropriées pour vos équipements électroniques. Le point d'arrivée se trouve juste à l'entrée de Iwatayama Monkey Park, un endroit idéal pour commencer votre promenade dans les sites d'Arashiyama.
  • 2 Balade en pousse-pousse (人力車, jinrikisha) Logo indiquant un lien vers le site web (on trouve les pousse-pousse aux alentours du Pont Togetsukyō), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-864-4444 Logo indiquant des tarifs environ 5000-7 000 JPY, selon où vous allez. – Pour ceux qui cherchent à découvrir Kyōto d'un point de vue différent, se balader dans un pousse-pousse leur permettra de faire exactement cela. Vous pouvez choisir jusqu'où il vous emmènera (vérifiez les tarifs, bien sûr) et ensuite ils prendront une photo de vous à l'intérieur du pousse-pousse. Selon l'endroit où vous êtes, vous pourriez même être en mesure d'avoir le pont Togetsukyō en arrière-plan. Lorsque vous voyagez, le tireur vous parlera de la région et des sites locaux, de sorte que vous pourrez apprendre beaucoup… si vous comprenez le japonais.
  • Sagano Romantic Train Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des horaires Départs chaque heure de la gare de Saga-Torokko (h 50 - 16 h 50) et de la gare de Arashiyama Torokko (h 53 - 16 h 53). Logo indiquant des tarifs 600 JPY. – Une promenade pittoresque sur un train à vapeur à travers la zone d'Arashiyama qui vous emmène jusqu'à Kameoka. Beaucoup de gens se délectent du trajet en train jusqu'à Kameoka et en reviennent ensuite à Arashiyama en barque (voir ci-dessus).

Acheter[modifier]

La plupart des zones magasins et de restaurants sont situés le long Tenryū-ji Tsukurimichi-chō, qui s'étend du pont Togetsukyō au temple Seiryō-ji.

Manger[modifier]

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

  • Hoshinoya Kyōto (星のや京都) Logo indiquant un lien vers le site web 11-2, Arashiyama Genrokuzanchō, Nishikyō-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 50-3786-0066 – Un ryokan avec une vue à couper le souffle sur la rivière. Très cher, mais le service est très personnalisé et certains membres du personnel parlent anglais. Les clients sont généralement amenés au ryokan par la rivière en bateau.

Boire un verre / sortir[modifier]

Arashiyama a très peu de bars. Pensez plutôt à aller du côté du centre de Kyōto pour un plus grand choix.

Se loger[modifier]

La plupart des voyageurs resteront au centre ou nord de Kyōto, et viendront visiter Arashiyama seulement pour la journée.

Bon marché[modifier]

  • 1 Rokuō-in (鹿王院) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 24 Kitahori-chō, Saga, Ukyo-ku (près d'Arashimaya, à 06 min à pied de la gare de Saga-Arashiyama sur la ligne JR Sagano), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-861-1645 Logo indiquant des horaires fermé pendant les vacances du nouvel an.. Logo indiquant des tarifs 4 500 JPY per person with breakfast. – Héberge uniquement les femmes. 10 chambres et 30 places maximum. Pendant la saison haute, on demandera aux voyageuses seules de partager une chambre avec une autre en solo. Serviettes non-fournies, un seul bain. Bondé pendant la saison des feuillages d'automen. Couvre-feu à 19 h 30.
  • Bola Bola Guest House Logo indiquant un lien vers le site web 25-17 Horigauchi-chō Uzumasa, Ukyo-ku (près de la gare JR Uzumasa, à 15 min en train de la gare de Kyoto), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-861-5663 Logo indiquant des tarifs dortoir: 2 500 JPY ; chambre privée: 3 500 JPY (2 500 JPY/pers. pour 2 ou plus). – Une maison d'hôte amicale et bien tenue. Le proprio parle anglais et est très disposé à aider les invités étrangers.
  • 2 Utano Youth Hostel (宇多野ユースホステル, utano yūsu hosuteru) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 9 Nakayama-cho, Uzumasa, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-462-2288 chambre disponible à partir de 15 h - 23 h 30, à libérer avant 10 h. Logo indiquant des tarifs à partir de 3 390 JPY (2 880 JPY pour 18 ans et moins) ; vélo pour 600 JPY/jour ou 200 JPY/h heure. – Une auberge de jeunesse pratique et bon marché à Arashiyama. La location de vélo vous permet de voir facilement la plus grande partie d'Arashiyama ou d'explorer une grande partie du Nord de Kyoto en une journée. Ils ont également leur propre terrain de tennis et barbecue disponible pour les clients.

A convenient and affordable hostel in Arashiyama. They offer bike rentals for ¥600/day (or ¥200/hour), allowing you to easily see most of Arashiyama or explore much of Northwestern Kyoto in a day. They also have their own tennis court and barbeque grill available for use by guests. Reservations can be made online.

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Aux environs[modifier]

  • Centre de Kyoto Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 1 Higashiyama (東山) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Est de Kyoto)
  • 2 Nord de Kyoto Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • Sud de Kyoto Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata


Routes via Arashiyama
ToyookaFukuchiyama O JR San-in icon.png E  Kyoto
FIN N Number prefix Hankyu Kyoto line.png S  Katsura (Kyoto) dans ligne principale Kyoto → Umeda (Osaka)
FIN O Number prefix Randen Arashiyama mainline.png E  → Uzumasa-Kōryūji → Shijō Ōmiya (Kyoto)
O Number prefix Randen Arashiyama mainline.png E  → Katabiranotsuji → dans Number prefix Randen Kitano line.pngKitano Hakubaichō (Kyoto)
FIN O Subway KyotoTozai.png E  Karasuma Oike (Kyoto)Yamashina (Kyoto)Rokujizō
W Subway KyotoTozai.png E  Misasagi → into Number prefix Otsu lines.pngHamaotsu


Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de ce quartier est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques arriver, voir, se loger et manger. Une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Kyoto