Télécharger le fichier GPX de cet article
46.6217-72.4139Map mag.png

De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Sainte-Geneviève-de-Batiscan
Sainte-Geneviève de Batiscan.jpg
Informations
Pays
Région
Cours d'eau
Superficie
Population
Densité
Gentilé
Code postal
Préfixe téléphonique
Localisation
Site officiel

Sainte-Geneviève-de-Batiscan est une localité d'un charme pittoresque ayant une grande histoire depuis le début de la seigneurie de Batiscan. Cette localité est située en Basse-Mauricie, sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, dans la municipalité régionale de comté (MRC) Les Chenaux, en Mauricie, au Québec, au Canada. Le village est situé à la confluence de la rivière-à-Veillet et de la rivière Batiscan.

Cette localité comporte un territoire de 100,6 km2 où y résident 1 060 habitants. Le village principale est sur la rive nord de la rivière Batiscan; néanmoins, un hameau est établi sur la rive sud face au village.

Cette municipalité a une position géographique favorable, étant relativement près des commerces et des services. Le village est situé à seulement cinq minutes en auto de l'autoroute 30 et à une vingtaine de minutes des centres d'achat du secteur Cap-de-la-Madeleine de Trois-Rivières. Cette localité est la municipalité centre de la MRC des Chenaux.

La route 361 longe la rive sud de la rivière Batiscan. En perpendiculaire à la première route, le chemin de la rivière à Veillet (continuité de la rue de l'Église) permet de relier directement Saint-Prosper par le nord et le pont enjambant la rivière Batiscan; du côté sud cette route est désignée "route du village Champlain".

Comprendre[modifier]

Économie[modifier]

Jadis, l'économie locale était basée sur la sylviculture, l'agriculture et en partie sur la navigation par la rivière Batiscan pour rejoindre le fleuve, car les routes étaient généralement primaires et difficilement carrossables notamment au printemps ou en cas de fortes pluies. Au XIXe siècle, Sainte-Geneviève-de-Batiscan était le centre des affaires du territoire de la Mauricie actuelle et le chef-lieu de la Batiscanie.

Au XXIe siècle, son économie est basée sur les activités récréotouristiques (villégiature, chasse et pêche sportive, VTT, autoneiges, activités nautiques, navigation de plaisance sur la rivière Batiscan, parc de la rivière Batiscan, camping Parc de la Péninsule), l'agriculture, la sylviculture, plusieurs services publics (CIUSS de la Vallée-de-la-Batiscan, centre local d'emploi, centre de la petite enfance, organismes communautaires, école primaire du Versant de la Batiscan et secondaire Le Tremplin, caisse populaire, bureau de postes...) et quelques commerces locaux.

Histoire[modifier]

La colonisation du territoire actuel de Sainte-Geneviève de Batiscan commence en 1685 avec la concession d'un premier lot de terre. La construction d'une première église débute après 1723 sur le lot de Jean Veillet. Le premier cimetière débute en 1729 ou avant. La construction de la seconde église eut lieu en 1755. En 1798, il y eut l'ouverture des Forges de Batiscan. L'érection canonique de la paroisse survint en 1833 et l'érection civile en 1841. En 1933, l'église est incendiée et reconstruite la même année. En 2018, la paroisse catholique Sainte-Élisabeth est constituée, fusionnant ainsi les paroisses de Sainte-Geneviève-de-Batiscan, Saint-Prosper et Sainte-Anne-de-la-Pérade.

Géographie[modifier]

La rivière Batiscan[modifier]

La rivière Batiscan coule du nord au sud sur 196 km en partant du lac Édouard en Mauricie. Elle se déverse dans le fleuve Saint-Laurent à Batiscan. La rivière Batiscan scinde en deux la paroisse de Sainte-Geneviève-de-Batiscan. À partir de 1852, la Price Brothers and Company commença à exploiter la forêt de la vallée de la Batiscan. Le transport du bois par flottaison sur la rivière Batiscan fut abandonné en 1963.

La rivière-à-Veillet[modifier]

D'une longueur de 11,3 km, la rivière à Veillet tire sa source dans la moraine à Saint-Prosper (ligne montagneuse s'étendant en parallèle au fleuve Saint-Laurent). Elle coule ensuite dans la plaine agricole et entre dans Sainte-Geneviève-de-Batiscan où elle se déverse dans la rivière Batiscan au centre du village.

La rivière à la Lime[modifier]

Coulant surtout en territoire agricole, la rivière à la Lime draine un bassin de 25,86 km2. Elle coule du côté sud de la rivière Batiscan où elle va se déverser, soit face au Parc de la Péninsule, en amont du village de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.

Aller[modifier]

En voiture[modifier]

  • De Montréal (176 km, h 56 min), prendre l'autoroute 40 (rive Nord) en direction Est, jusqu'à la sortie pour prendre la route 361 (soit avant le pont enjambant la rivière Batiscan); prendre la route 361 (direction ouest), jusqu'au village de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.
  • De Québec (101 km, h 07 min), prendre l'autoroute 40 en direction Ouest jusqu'à la sortie pour prendre la route 361; prendre la route 361 (direction ouest), jusqu'au village de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.

Circuler[modifier]

Bornes de recharge[modifier]

  • 1 Borne de recharge 32, rue St-Charles – Borne de recharge de batterie pour véhicules électriques.

Stations-service[modifier]

  • 2 Station-service Sonic chemin de la Rivière-à-Veillette, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800-207-6642 – Station-service pour véhicules automobiles.

Voir[modifier]

  • 1 Église de Sainte-Geneviève-de-Batiscan rue de l'Église Logo indiquant des tarifs gratuit. – Église de confession catholique.
  • Cimetière de Sainte-Geneviève-de-Batiscan Logo indiquant des tarifs gratuit. – Cimetière local.
  • 2 Calvaire de la rivière-à-Veillet Logo indiquant un lien wikipédia rue du Centre Logo indiquant des tarifs gratuit. – Calvaire sculpté vers 1827 et situé depuis 2006 derrière l'église de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.
  • 3 Centrale hydro-électrique de Saint-Narcisse Logo indiquant un lien wikipédia chemin du barrage Logo indiquant des tarifs gratuit. – Construite en 1897 par la North Shore Power Company, la centre hydro-électrique de Saint-Narcisse a une grande histoire. Elle a été agrandie en 1904. Le barrage a été reconstruit en 1926. En juillet 2021, Hydro-Québec annonce l'arrêt définitif de la centrale. La meilleure façon d'observer ce barrage, les chutes et les rapides en aval, est par le parc de la rivière Batiscan. Plusieurs sentiers forestiers dans la moraine permettent d'apprécier les paysages et la force du courant d'eau de la rivière Batiscan.

Faire[modifier]

  • 1 Parc de la Rivière Batiscan (secteur Grand Bassin) 522, rang des Forges, Sainte-Geneviève-de-Batiscan, QC, G0X 2R0, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-328-3599, courriel :  – Parc régional couvrant les municipalités de Sainte-Geneviève-de-Batiscan, Saint-Stanislas et Saint-Narcisse. Offre de services: camping (cabines rustiques et yourtes, terrains groupés, prêt-à-camper, refuges insolites), Via Batiscan (parcours d'aventure en hauteur, notamment un parcours dans les arbres incluant plusieurs tyroliennes ou la grande tyrolienne) ou la Via Ferrata (parcours sur une paroi rocheuse) et sentiers balisés pour promenades pédestres.
  • 2 Camping Parc de la Péninsule 20 route de la Grande Pointe, Sainte-Geneviève-de-Batiscan, QC, G0X 2R0, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-362-2043 – Camping familial comportant 598 emplacements, soit le plus grand en Mauricie. Établi sur une grande péninsule contournée par la rivière Batiscan, il est doté parc aquatique (équipé de la plus haute glissade d'eau en Mauricie), d'un mini-golf, d'un petit train, de piscine. Il offre aussi les activités de plage de sable, de pêche, kayak... La salle communautaire a une capacité de 600 personnes. Ce camping a toute une programmation d'événements sociaux notamment de spectacle musicaux et de chants. Le camping offre trois chalets en location et des roulottes.
  • 3 Halte Desjardins Situé au village, sur la rue Duval, près du pont et en bordure de la rivière Batiscan Logo indiquant des tarifs gratuit. – Parc public aménagé avec service sanitaire, table à pique-nique, quai et rampe de mise-à-l'eau d'embarcations de plaisance.

Événements[modifier]

Acheter[modifier]

  • 1 SAQ Agence - Café - Dépanneur Le Gourmet 170 rue de l'Église, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 833-5877-2727 – Magasin de vins et spiritueux.
  • 2 Ferme Paquette Dessureaux Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook 371, chemin de la Rivière à Veillet, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-362-2829 Logo indiquant des horaires Mai à septembre. – Ferme maraîchère familiale depuis 1976. Grande variété de fruits et de légumes vendus par autocueillette, en kiosque ou vendus en gros.
  • 3 Pranasens inc Logo indiquant un lien facebook 90b rue de l'Église, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-362-2499 – Ferme bio depuis 2010. Culture biologique. Orée est une marque professionnelle qui a été créé par Pranasens.

Manger[modifier]

Restaurants[modifier]

Érablières[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Chalets, gîtes et auberge[modifier]

  • 1 Parc de la Rivière Batiscan (secteur Grand Bassin) 522, rang des Forges, Sainte-Geneviève-de-Batiscan, QC, G0X 2R0, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-328-3599, courriel :  – Parc régional offrant notamment les services d'hébergement en cabines rustiques et yourtes, ou refuges insolites.
  • 2 Camping Parc de la Péninsule 20 route de la Grande Pointe, Sainte-Geneviève-de-Batiscan, QC, G0X 2R0, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-362-2043 – Camping familial offrant l'hébergement dans trois chalets et des roulottes.
  • 3 Gîte du notaire Logo indiquant un lien vers le site web 110, rue Principale, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-362-1362 – Gîte pittoresque de style du début du XXe siècle situé au village de Sainte-Geneviève-de-Batiscan. Ex-maison du notaire David Tancrède Trudel qui l'avait fait construire en 1896. Son cabinet de notaire était installé dans cette demeure. À la fin du XXe siècle, l'immeuble servit de résidence pour aînés. Quatre chambres offertes aux visiteurs; chaque chambre a son cachet et son histoire.

Camping[modifier]

  • 4 Parc de la Rivière Batiscan (secteur Grand Bassin) 522, rang des Forges, Sainte-Geneviève-de-Batiscan, QC, G0X 2R0, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-328-3599, courriel :  – Parc régional offre de services: camping (cabines rustiques et yourtes, terrains groupés, prêt-à-camper, refuges insolites), Via Batiscan (parcours d'aventure en hauteur, notamment un parcours dans les arbres incluant plusieurs tyroliennes ou la grande tyrolienne) ou la Via Ferrata (parcours sur une paroi rocheuse) et sentiers balisés pour promenades pédestres.
  • 5 Camping Parc de la Péninsule 20 route de la Grande Pointe, Sainte-Geneviève-de-Batiscan, QC, G0X 2R0, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-362-2043 – Camping familial comportant 598 emplacements, soit le plus grand en Mauricie. Établi sur une grande péninsule contournée par la rivière Batiscan, il est doté parc aquatique (équipé de la plus haute glissade d'eau en Mauricie), d'un mini-golf, d'un petit train, de piscine. Il offre aussi les activités de plage de sable, de pêche, kayak... La salle communautaire a une capacité de 600 personnes. Ce camping a toute une programmation d'événements sociaux notamment de spectacle musicaux et de chants. Le camping offre trois chalets en location et des roulottes.

Gérer le quotidien[modifier]

Services municipaux[modifier]

Parcs municipaux
  • Logo indiquant des tarifs gratuit.
Salle communautaire
  • 1 Centre communautaire J.-A. Lesieur 2, rue du Centre (Située à côté de l'église.), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-362-2078, courriel :  – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Capacité de 220 personnes. Équipements: air climatisée, poêle, réfrigérateur.
  • Salle Le Vétéran Sainte-Geneviève-de-Batiscan, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-362-2078, courriel :  – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Capacité de 35 personnes. Équipements: air climatisée, poêle, réfrigérateur, bar.
Bibliothèque
  • 2 Bibliothèque Clément-Marchand Logo indiquant un lien vers le site web 91, rue de l'Église, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-840-0476 Logo indiquant des tarifs gratuit. – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Prêts de volumes, renouvellements de prêts... Un nouvel local a été inauguré en 2013 à l'école St-Charles. Ce toponyme évoque, Clément Marchand (1912-2013) un écrivain né à Sainte-Geneviève-de-Batiscan. Dès l'âge de 20 ans, il a été copropriétaire du Bien Public, un journal dont il a aussi été rédacteur en chef. Son implication communautaire à l'animation sociale et culturelle et aux affaires de l'édition est bien reconnue. Le prix David lui a été décerné en 1939 pour Les soirs rouges et en 1942 pour Courrier des villages.

Aux environs[modifier]

  • 1 Parc de la rivière Batiscan Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Parc régional québécois dont la superficie chevauche Saint-Narcisse, Saint-Stanislas et Sainte-Geneviève-de-Batiscan. Constitué en 1992, ce parc récréotouristique de 362 hectares s'étend sur les deux rives de la rivière Batiscan. Services offerts: camping (tentes rustiques, semi-finies, meublées, yourtes et prospecteurs), 25 kms de sentiers balisés avec panneaux d'interprétation écologiques et historiques, VTT, canoë, salles d'interprétation de la nature et de l'histoire avec animations.
  • 2 Saint-Ubalde Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Située dans la MRC de Portneuf, la municipalité de Saint-Ubalde a une renommée pancanadienne pour sa culture de la pomme de terre; ses terres sablonneuses favorisent ce genre de culture. Cette municipalité comporte 1400 habitants, 65 entreprises, 19 lacs, une véloroute, un parc régional et une école certifiée UNESCO.
  • 3 Saint-Prosper-de-Champlain Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Située dans la MRC des Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain comporte un territoire agricole de la plaine du Saint-Laurent, en chevauchant sur la moraine qui délimite les Laurentides. La vocation économique est surtout agricole, en partie forestière, avec une progression significative pour les activités récréotouristiques (érablières à sucre surtout dans la moraine, villégiature).
  • 4 Saint-Stanislas (Les Chenaux) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Saint-Stanislas-de-Champlain (MRC Les Chenaux) s'avère l'une des plus vieille paroisse établie en haut de la moraine qui s'étire plus ou moins en parallèle au fleuve Saint-Laurent (rive nord). Elle a été établie dans la seigneurie de Batiscan qui était possédée par les Jésuites. La municipalité de paroisse de Saint-Stanislas-de-la-Rivières-des-Envies a été constituée en 1855. L'architecture de cette localité pittoresque dévoile une variété de styles anciens. Aujourd'hui, les principales activités économiques sont axées sur l'agriculture, les activités récréotouristiques, les services publics et plusieurs commerces. Les activités récréotouristiques (ex.: villégiatures, activités nautiques, parc de la rivière Batiscan) sont développées le long de la rivière Batiscan qui scinde en deux cette paroisse.
  • 5 Batiscan Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Située dans la MRC des Chenaux, Batiscan comporte un territoire agricole de la plaine du Saint-Laurent. La vocation économique est surtout agricole, en partie forestière, avec une progression significative pour les activités récréotouristiques (villégiature et navigation de plaisance sur le fleuve Saint-Laurent).
  • 6 Saint-Narcisse Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité de la MRC des Chenaux comportant sept rangs. Une ligne de montagne traverse le territoire municipal sur toute sa longueur, séparant le plateau de la Moyenne-Mauricie avec la plaine de la Basse-Mauricie. Sa vocation économique est surtout agricole, en partie forestière, avec une progression significative des activités récréotouristiques (érablières dans la moraine, villégiature, Parc de la Rivière Batiscan).
  • 7 Sainte-Anne-de-la-Pérade Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité de la MRC des Chenaux dont le village est scindé par le cours de la rivière Sainte-Anne. En hiver, un village de cabanes à pêche offre au public de taquiner le poulamon. L'église catholique a été érigé sur le modèle de la basilique Notre-Dame de Montréal.
Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Mauricie