Télécharger le fichier GPX de cet article
-29.34388827.667777Map mag.png

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thaba Bosiu
L'escarpement de Thaba Bosiu.
L'escarpement de Thaba Bosiu.
Informations
Pays
Localisation

Thaba Bosiu, au Lesotho, est la forteresse historique des Basothos, qui s'y réfugièrent au 19e siècle, pour échapper à la difaqane, la guerre d'extermination menée par les Zoulous dans l'État libre, en Afrique du Sud.

Comprendre[modifier]

En face du Centre des visiteurs, on accède au plateau de Thaba Bosiu, soit par un sentier en lacets, sur la droite, démarrant après un portail récent qui marque l'entrée du site, soit par un sentier très raide, droit en face du portique, passant par d'anciennes mines de fer. Compter une demi-heure pour la montée. Le vaste plateau de thaba Bosiu ne comporte presque plus aucun vestige de son occupation ancienne. Il reste quelques ruines du palais du roi Moshoeshoe Ier.

Si on se contente des ruines du palais, la visite du site ne prend qu'une demi-heure. Cependant, il est possible de faire le tour du plateau. Compter une demi-journée. Il y a quelques sentiers tracés par les bergers, mais on peut marcher dans les prairies rases en s'orientant facilement. Le plateau permet de très belles vues sur les plaines et montagnes avoisinnantes, notamment sur le célèbre Chapeau Basotho (piton de Qiloane). Le site n'est guère fréquenté. On rencontrera quelques troupeaux de moutons, ainsi que de chevaux basothos.

Il est recommandé de se munir de beaucoup d'eau, car il fait très chaud, en été, l'air est très sec et il n'y a pas de source sur le plateau. La crème solaire est également nécessaire.

Aller[modifier]

De Maseru, prendre la route A2 ("Main South"), en direction de Mazenod. À Ha Motsoeneng, prendre, à gauche, la direction de Lithabanang. Après Makhoathi, rejoindre la B31, que l'on emprunte vers le nord-est (à gauche). À Motloang, en haut d'une côte raide, on trouve, à gauche, le Centre des visiteurs, où l'on peut se garer.

Voir[modifier]

Faire[modifier]

Manger[modifier]

Se loger[modifier]

Aux environs[modifier]

En continuant sur la route B31, vers le nord-est, on arrive, en une dizaine de minutes, à Qiloane, où se trouve le piton éponyme, aussi appelé Chapeau Basotho, qui est le symbole du pays, présent sur le drapeau national.

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Lesotho