Télécharger le fichier GPX de cet article
30.333333130.533333Map mag.png
Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Kyūshū > Kagoshima (préfecture) > Yakushima

Yakushima

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yakushima
​((ja) 屋久岛)
Yakushima-cedar Kagoshima Japan.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site touristique

Yakushima est une île au large de la côte sud-est de Kyūshū à côté de celle de Tanegashima et au nord d'Okinawa au Japon. Elle fait officiellement partie de la préfecture de Kagoshima. Elle est sur ​​la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Bien que n'étant pas aussi bien connue en dehors du Japon, Yakushima est une destination populaire pour les touristes japonais, par conséquent elle possède de bonnes infrastructures tels que des hôtels, des restaurants et des services de transport.

Comprendre[modifier]

Yakushima (d'une circonférence de 135 km) est une petite île de granit, quasi-circulaire qui a une superficie d'environ 505 km2. Elle est montagneuse et a un certain nombre de montagnes culminant à plus de 1 800 m, dont le Miyanoura-dake à 1 935 m et le Nagata-dake à 1 886 m. (JNTO, 2007). Ces montagnes récupérant beaucoup de précipitations, Yakushima a gagné la réputation d'être l'un des endroits les plus arrosés par la pluie au Japon, avec des précipitations mesurables 50% des jours de l'année.

En raison de son isolement, de son terrain escarpé et de son climat exceptionnel, Yakushima est l'une des merveilles naturelles du Japon. La côte rocheuse et les montagnes verdoyantes et escarpées dans le centre de l'île sont souvent spectaculaires. Les routes et les forêts sont ornées de fleurs. Les levers de soleil roses et les couchers de soleil rougeoyants sur le Pacifique sont à couper le souffle. Les nuages blancs s'alignent ​​à l'horizon et tourbillonnent dans le ciel bleu. Les brumes et les nuages ​​de pluie couvrent d'un linceul les sommets des montagnes. En l'absence de la lune, le ciel nocturne est noir et entièrement rempli d'étoiles.

Les forêts de l'île ne sont pas vierges. Il y a des centaines d'années, la plupart de ses arbres centenaires ont été coupés pour être exploités. Les souches subsistent de partout, souvent inchangées et couvertes de mousse ou donnant naissance à d'autres arbres, y compris les deuxièmes et troisièmes générations de cèdres - Nidai et Sandai Sugi - dans la forêt en régénération continuelle. Les quelques cèdres restants de plus de 1 000 ans sont appelés « yakusugi » et chacun est vénéré et a reçu son propre nom. On estime que le plus grand, qui a été appelé le Jōmon Sugi, a entre 2 100 ans (selon un échantillon carotté) et 7 200 ans (selon sa taille).

Les forêts vierges de cèdres yakusugi furent une source d'inspiration pour l'épique film d'animation de 1997 Princesse Mononoke du célèbre réalisateur Hayao Miyazaki.

En raison de l'éloignement et la difficulté du terrain, il y a relativement peu de touristes. Ceux présents viennent pour marcher dans les forêts. Les sentiers de randonnée bien foulés sont totalement exempts de déchets. Les visiteurs doivent continuer à veiller à ce qu'aucun déchet ne soit laissé sur place.

L'activité humaine étant une partie relativement petite de la vie insulaire, il y a une faune abondante, notamment un grand cerf et une population de singes qui continue sa vie sans être perturbée par les humains à proximité. Les singes sauvages ne doivent pas, bien sûr, être abordés. Contrairement à certains endroits où les singes et les humains interagissent, les singes de Yakushima ne sont pas nourris par les résidents ou les touristes, et ainsi ne s'approchent pas des voitures ou des personnes pour de la nourriture. Ne nourrissez pas les singes et cet heureux état de choses continuera.

Il y a quelques panneaux d'information bilingues anglais/japonais sur les sentiers de randonnée et dans les musées. Comme toujours, les centres d'information touristique, en particulier à Miyanoura, sont extrêmement utiles même si l'anglais peut ne pas y être pratiqué.

Offices du tourisme[modifier]

Le site web officiel propose en anglais en bas de sa page de téléchargement des plans des villes, les horaires et tarifs des bus, des cartes de randonnée et une liste de logements avec leurs tarifs.

Au nord de l'île, à proximité du port de Miyanoura, se trouvent trois endroits où l'on peut recueillir des informations.

  • 1 Bureau d'information de l'association du tourisme de Yakushima (屋久島観光協会案内所, Yakushima kankōkyōkai annaijo) (Au terminal d'arrivée des ferries réguliers, plus loin sur la jetée que celui des bateaux Toppy et Rocket.) – A sûrement du personnel anglophone. Contient des brochures d'information utiles, y compris les horaires des bus avec les destinations en japonais/kanji uniquement (à l'heure de 2010).
  • 2 Environmental Culture Village Center (環境文化村センター) (Sur la route sortant du port.) – Un musée/bibliothèque qui propose des informations sur la nature et la culture.
  • 3 Centre touristique de Yakushima (屋久島観光センター, yakushima kankō senta-) (En sortant du port et une fois arrivé à la route principale, tourner à gauche, et ce sera un bâtiment vert côté droit de la route.) – Propose notamment des informations sur les transports, les boutiques de souvenir, la location de matériel de randonnée et les restaurants. L'anglais y est parlé.

La ville d'Anbō, à l'ouest de l'île, a également un bureau d'information touristique.

  • 4 Office du tourisme d'Anbō (観光案内所, kankō-annaijo) Anbō (En venant du terminal de ferry, aller directement de l'autre coté de la rue, il se trouve dans le même bâtiment que le supermarché) – Ayant récemment déménagé (2015), il propose notamment des plans et des brochures.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport de Yakushima (IATA: KUM, 屋久島空港 yakushima kūkō) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (entre Miyanoura et le port d'Anbō sur la côte est) – A des vols directs à destination et à partir de Kagoshima (dont l'aéroport est à 50 min en bus du centre-ville), Fukuoka et Osaka Itami.

En bâteau[modifier]

Jetfoil « Rocket »

Il y a des liaisons en ferry pour Kagoshima sur l'île de Kyūshū et Shimama sur celle de Tanegashima.

  • Ferrys hydroptères Logo indiquant un lien vers le site web  – Les hydroptères (« jetfoil » en anglais) « Toppy » (トッピー) et « Rocket » (ロケット), anciennement deux sociétés distinctes, peuvent être empruntés à partir de Kagoshima. Ils prennent environ h 40 ou h 30 selon si ils s'arrêtent à Ibusuki et Tanegashima ou pas. Ils coûtent 8 200-8 500 JPY l'aller et partent 6 fois par jour. Les ferrys réguliers et les hydroptères sont annulés si les vagues dépassent 3 m. Il vaut mieux également réserver son billet au moins la veille du départ, certains bateaux pouvant s'avérer complets.
Les horaires sont disponibles sur cette page (ja) (Kagoshima: 鹿児島, Yakushima: 屋久島). Avant votre départ, vous pouvez voir l'état du trafic sur cette autre page (ja) ; les symboles à comprendre sont: « ○ » (trafic normal), « △ » (sous conditions) « ※ » (indéterminé), « 欠 » (annulé) et « - » (ne circule pas).
Les ferries peuvent arriver soit au port de Miyanoura (au nord), soit à celui d'Anbō (à l'est). Prenez donc soin de planifier votre transport et hébergement en conséquence.

Circuler[modifier]

Gardez à l'esprit qu'il s'agit d'une petite île avec un nombre limité d'habitants. S'appuyer sur ​​les bus pour se déplacer seul peut limiter votre capacité à vous rendre rapidement aux différents endroits. Les locations de véhicules sont le moyen de transport le plus pratique - louer un scooter (si les bagages le permettent) permet de parcourir la route autour de l'île en h.

L'anglais est moins parlé ici que dans les villes; emportez donc un dictionnaire !

En bus[modifier]

Vous pouvez trouver les horaires de bus en anglais en bas de cette page du site de l'office du tourisme (ils peuvent ne pas être les plus récents).

Une route longe la côte de l'île. Les autobus parcourent la plupart de cette boucle extérieure environ une fois par heure entre h et 18 h, passant par l'aéroport, les deux grands ports, les plages et les sources chaudes.

Il y a aussi des bus peu fréquents vers l'entrée des sentiers de randonnée dans l'intérieur de l'île: 4 fois par jour pour la piste Arakawa (Jōmon Sugi), 2 fois pour Yakusugiland, et 6 fois par jour pour Shiratani Unsuikyo. Les bus vers la piste Arakawa partent soit de Miyanoura, soit du musée Yakusugi à Anbō. Si vous voulez prendre le bus très tôt le matin au musée, vérifiez bien comment vous y rendre. Pour la plupart de ces bus, il n'y a à ces heures aucun transport en commun permettant d'arriver au musée ! Depuis Anbō, comptez 50 min à pied en montée (200 m de dénivelé) le long d'une route, avec des parties sans trottoir et éclairage.

Les tarifs sont déterminés par la distance parcourue et ne sont pas trop chers - par exemple, cela fait 1 400 JPY de Miyanoura au début du sentier de Arakawa. Comme souvent au Japon, on prendra en montant un ticket (qui comporte un numéro désignant cet arrêt); à la sortie (à l'avant du bus) on regardera sur un panneau d'affichage le montant correspondant à ce numéro, qu'on paiera auprès du chauffeur.

En véhicule de location[modifier]

Des agences de location louent des voitures, des scooters et des VTT pour des durées flexibles de h à 2 jours, avec possibilité d'extension d'un jour - et des sanctions par heure de retard.

  • Une petite voiture (1L/1000cc) confortable pour 1 ou 2 personnes peut être louée pour environ 5 000 JPY.
  • Les voitures ordinaires vont de 6 300 JPY à 10 000 JPY par jour.
  • Les fourgonnettes avec une capacité de 6-7 à 8-10 personnes vont de 16000 yens à 21 000 JPY par jour.
  • À Miyanoura, un VTT revient à 800 JPY par jour (tél: +81 997-42-0091 et -0944).
  • Des scooters de 50cc "Baiku" peuvent être loués pour environ 4 000 JPY par jour, 7 000 JPY pour 2 jours, et 3 000 JPY par jour supplémentaire.

Tous ces véhicules à moteurs nécessitent une traduction japonaise du permis de conduire.

On peut apercevoir (mais pas entendre) des véhicules électriques comme la Toyota RAV4 EV, mais malheureusement ils ne sont pas à louer.

En taxi[modifier]

On trouve des taxis à l'aéroport et aux ports de ferries près de l'heure d'arrivée du ferry - en particulier à la première arrivée de la journée - et sont rares aux autres heures.

On peut trouver les numéros de téléphone de taxis ici, mais ils ne parlent pas anglais.

Depuis le port de ferry de Miyanoura[modifier]

Il est facile de se sentir un peu perdu lors de la première descente du ferry au port de Miyanoura. Il y a seulement quelques personnes, pas beaucoup de touristes à suivre, pas de guides apparents pour vous diriger vers un bus et pas de taxi. Globalement, il y a plus de distributeurs automatiques que de gens marchant dans la rue.

Les ports de ferry ont des quais de débarquement séparés pour les ferries réguliers et les ferrys rapides Toppy et Rocket.

On peut trouver dans les environs du port trois lieux proposant des informations touristiques (voir Comprendre).

Voir[modifier]

La plupart des visiteurs viennent pour découvrir les anciens cèdres et forêts. Cela demande un peu - ou beaucoup - de randonnée (voir Faire ci-dessous).

  • Musée Yakusugi (屋久杉自然館, Yakusugi Shizenkan) 2739-343 Anbō (à 3 km dans les terres depuis le port d'Anbō; à 40 min en bus de Miyanoura; 06 min en bus et 50 min à pied d'Anbō; fait partie d'un complexe de musées au pied de la route menant à Yakusugiland et la piste Arakawa vers Jōmon Sugi), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 997 46-3113 Logo indiquant des horaires tous les jours h - 17 h, dernière admission 16 h 30, fermé le 1er mardi du mois et du 25 déc au 1 jan. Logo indiquant des tarifs 600 JPY, réduction pour étudiants. – Il y a des photos, des films et des expositions interactives montrant les merveilles naturelles de l'île et l'histoire de l'industrie forestière. Vous pouvez aussi étreindre une section de 1660 ans de cèdre yakusugi. Une brochure explicative en anglais est disponible. À une courte distance de marche se trouve le World Heritage Conservation Center.
  • Yakushima Fruit Garden (屋久島フルーツガーデン, Yakushima Furuutsu Gaaden) 629-16 Nakama (sur la côte sud-ouest, au sud de Kurio; à 50 min en bus de Anbō à l'arrêt de bus de Nakama, puis 20 min de marche) Logo indiquant des horaires tous les jours h 30 - 16 h 30. Logo indiquant des tarifs 500 JPY. – Promenez-vous parmi des centaines d'arbres de fruits tropicaux et de plantes; des fruits de saison comme la papaye, la mangue, la goyave et la carambole peuvent être dégustés (à manger ou à boire).
  • Jardin de banyans Gajumaru-en de Shitogo (志戸子ガジュマル園, Shitogo Gajumaru-en) (sur la côte nord de Miyanoura; à 10 min en bus de Miyanoura à l'arrêt de bus de Shitogo, puis à 05 min à pied), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 997 42-0100 Logo indiquant des horaires tous les jours h 30 - 17 h 30. Logo indiquant des tarifs 200 JPY. – Il y a des arbres banians vieux de 300 ans et une variété de plantes subtropicales arrangées en parc.
Oko-no-taki
  • 1 Cascades de Ooko-no-taki (大川の滝) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (sur la côte sud-ouest de l'île, à respectivement 60 min et 90 min en bus de Anbō et Miyanoura, à courte distance à pied de la route principale, sur une route pavée) – Il y a plusieurs cascades dans l'île, comprenant celles de Ooko-no-taki, qui est à juste titre considérée comme l'un des meilleures du Japon. Les visiteurs peuvent approcher le pied des chutes de 90 m pour une bonne vue. Ceux qui veulent se rapprocher et faire trempette peuvent se frayer un chemin parmi les rochers jusqu'au bassin.
Yaku-shika
  • Cerfs et singes – Si vous quittez les villes, les villages et la route principale, vous êtes presque assuré de rencontres rapprochées avec les cerfs ( shika) et singes (saru). Les deux sont de petite taille. Si vous avez une voiture, l'endroit le plus accessible pour les voir est la plus petite partie de la route côtière à l'ouest (au sud de Nagata) qui n'a pas été élargie et où les bus ne circulent pas. Ici, les cerfs se bousculent souvent sur la route, et dans l'après-midi les singes se nettoient mutuellement sur l'asphalte chaud, stoppant tout le trafic.

Sur plusieurs plages, dont celle de Nagata-inaka-hama, des tortues géantes accostent pour pondre leurs œufs. C'est un phénomène rare allant de la fin mai au mois d'août, et très tôt le matin (h - h). Seules les lampes de poche rouges peuvent être utilisées afin de ne pas effrayer les tortues (qui sont aveugles à la lumière rouge). Deux centres d'écotourisme offrent des visites guidées, à partir de 8 000 JPY/pers:

  • Native Vision Logo indiquant un lien vers le site web Miyanoura, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 997 42-0091
  • Outdoor Yakushima Guide System (アウトドア屋久島ガイドシステム) Logo indiquant un lien vers le site web Anbō, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 997 46-3220

Faire[modifier]

La forêt de Shiratani unsuikyō

Vous viendrez sûrement pour voir les forêts de cèdres Yakusugi. Il y a trois secteurs pour le faire : le sentier menant à l'emplacement du Jōmon sugi, la forêt Shiratani unsuikyō et les sentiers de Yakusugiland. En raison de sa (douteuse) réputation d'arbre le plus ancien (mais défunt) de l'île, le Jōmon sugi est la destination première pour la plupart des visiteurs. Il ne peut être atteint qu'à pied, et pour y arriver, les randonneurs doivent être raisonnablement en forme et commencer avant l'aube afin de compléter l'aller-retour ardu de 10-12 h. C'est une belle et assez intéressante randonnée, mais le sentier escarpé vers Jōmon sugi ne passe pas par la forêt la plus impressionnante de l'île. Pour voir la forêt vierge silencieuse et moussue visible sur les photos des brochures touristiques, la meilleure destination est la forêt Shiratani unsuikyō, qui ne nécessite pas un départ aux aurores et des heures de randonnée difficiles pour y arriver.

  • Forêt Shiratani unsuikyō (白谷雲水峡) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (en voiture sur la route récemment élargie ou en bus (40 min, 530 JPY), depuis Miyanoura) Logo indiquant des tarifs 300 JPY pour couvrir l'entretien. – Une carte et des itinéraires sont fournis à l' entrée en fonction de vos contraintes de temps. Il existe deux principales possibilités de randonnée: un itinéraire de h - h à travers une forêt grandiose avec environ une demi-douzaine de yakusugi et de la mousse en quantité. L' itinéraire le plus long commence par une série de marches en bois et un chemin près de chutes d'eau. Sur la droite, une boucle de 30 min mène au Yayoi sugi (magnifique cèdre de 3000 ans) mais il est recommandé de laisser ce dernier pour la fin. Continuer tout droit pendant 15 min jusqu'à ce que vous arriviez à un pont suspendu. Ne pas traverser le pont mais avancer dans la forêt où le sentier grimpe entre les souches moussues et les arbres anciens, et descendre dans des ruisseaux parsemés des rochers, vous menant au plus profond d'un autre monde, silencieux. Des cerfs et des singes y broutent et se nourrissent sans peur. Après environ h de marche, avec des arrêts pour s'imprégner des merveilles naturelles de la forêt, le chemin se sépare, avec la possibilité de tourner à droite vers la cabane Shiratani et Mononoke-hime no Mori, une partie de la forêt nommée d'après de le film d'animation de Hayao Miyazaki Princesse Mononoke. Vous ne manquerez rien en tournant à gauche et en rentrant par le sentier d'origine Kusugawa de la période Edo. Après la promenade d'une heure, il finit avec des anciennes marches de granit vers le pont suspendu. Traversez le pont, tournez à droite, prenez la boucle à gauche pour Yayoi sugi si vous avez encore de l'énergie, et descendez au point de départ. Cette randonnée n'est pas particulièrement difficile, et est sans doute la plus belle de l'île.
  • Yakusugiland (屋久杉ランド) – En dépit de son nom de parc à thème, c'est un autre domaine naturel de randonnée en forêt parmi les yakusugi, avec divers itinéraires en fonction du temps (boucles de 30, 50, 80 et 150 min). Il est moins accessible que Shiratani unsuikyō, étant en outre plus éloigné de la côte avec une route d'accès étroite et moins de bus.
Avertissement de voyage Note : En raison de l'affluence croissante pendant la Golden Week et la haute saison d'été (juillet à septembre), il est à présent obligatoire pour accéder à la piste Arakawa d'acheter des billets de bus/taxis la veille aux centres d'information touristique.
Marche dans la forêt vers "Jōmon Sugi"
  • 1 Depuis et vers Jōmon sugi (縄文杉, Jōmon sugi) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – L'itinéraire habituelle vers les restes de l'arbre géant se fait par le chemin Arakawa, un aller-retour d'environ 10 h. L'accès se fait uniquement en prenant un bus (1 010 JPY) au musée Yakusugi (Yakusugi Shizenkan) près d'Anbō, après avoir réservé les billets à un des offices du tourisme. La première partie de la randonnée, la plus facile, suit les rails d'un petit train (Torokko) utilisé pour transporter le bois de cèdre. Après environ h, le chemin quitte les rails et grimpe pendant h sur un chemin bien entretenu, passant la souche Wilson, les énormes restes creux d'un arbre coupé, et allant vers le Jōmon sugi lui-même. Beaucoup de visiteurs effectuent la randonnée en groupe avec un guide. Ce n'est pas nécessaire car le sentier est bien marqué, mais les informations (en japonais) d'un guide sur l'histoire et les lieux enrichiront l'expérience.
  • Randonnées plus longues – Les plus aventureux peuvent passer la nuit en montagne. Les sentiers de randonnée sont parmi les plus vierges et solitaires au Japon. La randonnée par les plus hauts sommets que sont le Miyanoura-dake (1 867 m) et le Nagata-dake (1 886 m), aller-retour ou en traversant l'île, est difficile, nécessitant généralement deux à quatre jours selon l'itinéraire que vous choisissez. Il y a quelques cabanes de montagne le long du chemin, mais elles ne sont rien de plus que des structures vides, ainsi apportez votre propre couchage et des provisions. Préparez-vous à la pluie.
  • Plages de sable blanc – Il y en a quelques unes avec une eau claire à différents endroits sur la côte. S'il n'y a pas de maître nageur, nagez avec prudence. La plage Nagata-no-hama dispose de quelques récifs à proximité, permettant d'y voir la vie marine. Des douches se trouvent à l'extrémité sud/ouest de cette plage.
  • Plongée
Hirauchi kaichu onsen
  • Onsen Logo indiquant des tarifs tous les deux 100 JPY de droit d'entrée, à placer dans une boîte. – Vous pouvez profiter de deux sites de sources chaudes de bord de mer.
    • 2 Kaichū onsen (海中温泉) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Hirauchi (平内)) – Celui-ci n'est disponible que pour quelques heures avant et après la marée basse. Il est également très bien connu, et le flux constant de visiteurs peut en faire un endroit pas si relaxant.
    • Yudomari onsen (湯泊温泉) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à quelques kilomètres à l'ouest du premier, en dessous du pittoresque village de Yudomari) Logo indiquant des horaires ouvert 24 h/24). – Bien meilleur est celui-là. La petite piscine principale dispose d'une séparation en bambou qui offre un minimum de séparation entre les sexes. Si vous continuez à marcher sur le chemin de béton à la gauche de ce bain, vous arriverez à un bain encore plus petit, plus intime. Entre deux bains chauds, allez donc vous baigner dans la mer au milieu des rochers. Juste à l'extérieur de l'entrée de Yudomari onsen, un petit bar sert de la bière fraîche et d'autres boissons et collations.

Acheter[modifier]

Avec le cèdre local, les artisans fabriquent une grande variété de produits tels que des baguettes et des coupes de saké dans toutes les gammes de prix pour les magasins de souvenirs.

  • 1 Supermarché A-Coop à Anbō (à proximité du port d'Anbō, accessible à pied depuis le centre du bourg) – Un petit supermarché, dont le choix peut s'avérer un peu limité pour votre casse-croûte de randonnée du lendemain.

Manger[modifier]

Les spécialités locales comprennent les poissons volants et deux variétés d'oranges: tankan et ponkan.

Sur la route côtière au sud d'Anbō, près du parking pour les chutes Toroki, un primeur vend des fruits de saison et d'autres biens et de productions locaux, y compris le jus de tankan, de la crème glacée et des sorbets. (Les chutes Toroki sont à 05 min de marche. Elles tombent directement dans la mer, mais sont décevants.)

À Anbō[modifier]

La ville d'Anbō propose un choix de restaurants assez large pour un court séjour.

  • 1 Banraiken (萬来軒) (À Anbō, à côté de la poste) Logo indiquant des tarifs jusqu'à 1 000 JPY le plat. – Ce restaurant simple de cuisine chinoise vous propose notamment des ramens et du riz cantonais en bonne quantité.
  • 2 Renga ya (れんが屋) (Sur la route du port d'Anbō) Logo indiquant des tarifs yakiniku à partir de 1 500 JPY. – Restaurant de yakiniku (grill japonais de viande marinée)
  • 3 MOS Burger (モスバーガー) Logo indiquant un lien wikipédia Anbō (Sur la route principale, en partant du pont vers la ville, à droite au premier embranchement) – Si vous renoncez aux spécialités culinaires du coin (dommage), vous pouvez toujours opter pour cette franchise de fast-food aux hamburgers plus japonais que leurs concurrents.

Si vous avez besoin d'un casse-croûte pour votre déjeuner :

  • 4 Dekitate-ya (できたて屋) Logo indiquant un lien vers le site web (Sur la route principale, en partant du pont vers la ville, à droite après le premier embranchement), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 997-46-3790, courriel : Logo indiquant des tarifs 1 000 JPY un petit-déjeuner et un déjeuner. – Prépare des bentō (boîtes repas). Commandez au plus tard la veille avant 20 h. Si ils sont fermés, vous pourriez avoir besoin d'aide pour commander par téléphone.
  • Autrement vous pouvez vous rabattre sur le supermarché A-Coop (section « Acheter »).

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

  • 1 Miyanoura Portside Youth Hostel (宮之浦ポートサイドユースホステル) 278-2, Miyanoura, Yakushima-chō, Kumage-gun, Kagoshima (Depuis le terminal de ferry, rejoindre la route principale, puis tourner deux fois à gauche.) Logo indiquant des tarifs 3200-3 800 JPY/pers.. – Chambres privées de 2 à 4 lits, et dortoir. Magasins de location et restaurants accessibles à pieds.
  • Yakushima Youth Hostel (屋久島ユースホステル) Logo indiquant un lien vers le site web (Au sud de l'île.) – 48 lits.
  • 2 Minshuku Torokko no yado (民宿 トロッコの宿) Logo indiquant un lien vers le site web 891-4311, Yakushima Anbo 163-1, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 997-46-2633, fax : +81 997-46-3852, courriel : chambre disponible à partir de 15 h, à libérer avant h 30. Logo indiquant des tarifs 3 500 ¥ ch. simple, 3 000 ¥/pers. ch. double. – Propose des chambres avec télé LCD, clim. et un petit frigo. Serviettes, savon et brosse à dent fournis. Les douches et la machine à laver (gratuite) sont partagées. Wi-Fi pour une petite somme. Moins de 05 min de l'arrêt de bus, moins de 10 min du port d'Anbo. Restaurants et supermarché à proximité.

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Boire[modifier]

Le shōchū local vaut le coup d'être goûté. Le plus célèbre s'appelle Mitake, et est disponible à 25 et 32% d'alcool.

Sécurité[modifier]

Quelques serpents. Pour les randonnées, il est nécessaire d'avoir un équipement adapté (chaussures de randonnée, eau et nourriture, vêtements de pluie et chauds, sifflet…).

La côte est belle mais rocailleuse; se baigner au mauvais endroit peut-être dangereux.

Aux environs[modifier]

Les seules destinations à proximité peuvent être atteintes en bateau:

  • 1 Île de Tanegashima (種子島) (au nord-est, à 45 min de bateau) – Abrite le plus grand centre spatial du Japon.
  • 2 Ibusuki (指宿) (au sud de l'île de Kyūshū, à h 15 / h 10 de bateau) – Un coin très calme où se détendre; l'endroit pour essayer fameux «bains de sable» du Japon. Près du Mont Kaimon, la montagne emblématique au bord de l'océan, où les voyageurs les plus actif peuvent grimper et être récompensée par une vue imprenable au sommet.
  • 3 Kagoshima (鹿児島) (sur l'île de Kyūshū, à h 40 / h 30 de bateau) – La capitale et la plus grande ville de la préfecture, avec une atmosphère détendue, et de superbes vues et l'accès à un volcan très actif, le Sakurajima.
Stars310.svg
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Préfecture de Kagoshima