Télécharger le fichier GPX de cet article
-53.08915573.512667Map mag.png

Îles Heard-et-MacDonald

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Îles Heard-et-MacDonald
​((en) Heard Island and McDonald Islands)
Heard Island.jpg
Drapeau
Information
Capitale
Population
Suffixe Internet
Fuseau
Localisation
Site officiel

Les îles Heard-et-MacDonald forment un territoire extérieur de l'Australie. il est constitué d'un petit archipel, les îles McDonald, et d'une île isolée, l'île Heard. Situé dans l'océan Indien, à 4 100 kilomètres au sud-ouest de l'Australie, aux deux tiers de la distance entre Madagascar et l'Antarctique, le territoire est inhabité et administré par le Department of the Environment and Water Resources. Ces îles d'origine volcanique sont situées sur le plateau de Kerguelen.

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

Le territoire est formé des îles McDonald, dont l'île McDonald, de l'île Heard ainsi que d'un groupe d'îlots et de rochers mesurant environ 1,1 km2 de superficie, situé à une dizaine de kilomètres au nord de l'île Heard et composé des îlots Shag Islet et Morgan Island et des rochers Sail Rock et Black Rock.

Histoire[modifier]

La première personne à avoir aperçu de façon probable l'île Heard est Peter Kemp, un chasseur de phoques britannique qui la découvre le lors d'un voyage sur le Magnet depuis les îles Kerguelen vers l'Antarctique. Il aurait inscrit cette observation dans son journal de bord.

Le capitaine John Heard, un chasseur de phoques américain voyageant sur l’Oriental entre Boston et Melbourne, observe à nouveau l'île Heard le . Il rapporte sa découverte le mois suivant et l'île est baptisée en son nom. Le capitaine William McDonald à bord du Samarang découvre les îles McDonald le .

Le premier débarquement connu sur l'île Heard date de mars 1855 lorsque des chasseurs de phoques du Corinthian conduits par le capitaine Erasmus Darwin Rogers y débarquent à un emplacement nommé Oil Barrel Point. Entre 1855 et 1880, un certain nombre de chasseurs de phoques américains y passent un an ou plus dans des conditions effroyables. Au maximum, la communauté compte 200 personnes. En 1880, les phoques sont en grande partie décimés et les chasseurs désertent l'île. Au total, plus de 100 000 barils d'huile de phoque sont produits.

Les îles reviennent à l'Australie en 1947. Jusque dans les années 1950, l'île Heard est alors visitée par des équipes scientifiques à l'anse Atlas. En 1971, c'est le tour de l'île McDonald à la baie Williams. Le territoire est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1997.

Aller[modifier]

La visite de ces îles nécessitent une planification et une préparation minutieuse, car il n'y a pas d'habitants permanents. Pour y aller, il faudra soit monter une expédition ou se joindre à une expédition. En raison du statut des îles comme une réserve naturelle, l'autorisation d'atterrir de l'Australian Antarctic Division sera nécessaire; les débarquements ne peuvent être effectuées sur les îles McDonald que pour des «raisons scientifiques impérieuses».

Acheter[modifier]

Il n'y a aucune activité économique sur Heard et les îles McDonald.

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Îles de l'océan Antarctique