Télécharger le fichier GPX de cet article
42.79.4494444444444Map mag.png

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bastia
VP-nuit.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Comprendre[modifier]

Bastia est considérée comme "la ville d'art et d'histoire". Si vous aimez voyager tout en apprenant l'histoire, de nombreux livres sont disponibles sur l'histoire de la Corse, les musées... Mais il est beaucoup plus intéressant de parler avec les vieux des villages qui sont de vraies bibliothèques à eux seuls. Il est important de comprendre la Corse et son histoire, on ne peut pas apprécier un endroit sans savoir ce qu'il s'y est réellement passé, l'histoire de la terre et du peuple qui l'habite. Pour les amoureux de la Corse et de la culture corse je vous conseille d'acheter un livre sur l'histoire, sur la gastronomie corse très appréciée des touristes mais aussi un dictionnaire français-corse. Il est bon de savoir que la langue corse est la langue parlée dans le monde qui s'approche le plus du latin.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

L'aéroport de Bastia-Poretta, situé à une vingtaine de kilomètres de la ville, offre des vols vers les principales villes de France et d'Europe. Aircorsica propose des vols réguliers quotidiens entre Bastia et le continent.
Une navette assure la liaison entre l'aéroport et le centre ville.

En bateau[modifier]

Par la gare maritime au centre ville, plusieurs liaisons sont faites entre la Corse et la France continentale (Nice, Marseille, Toulon) ainsi que vers l'Italie (Savone, Livourne). Plusieurs compagnies, notamment la SNCM, la CMN Corsica Ferries et Moby desservent Bastia.

En autocar[modifier]

Liaisons Ajaccio, Corte, Porto Vecchio, St Florent, plaine orientale etc... Se renseigner à l'Office du Tourisme (tél : 04 95 54 20 40) qui se trouve en bas de la place Saint-Nicolas. Les autocars partent généralement de derrière la mairie de Bastia ou de la gare SNCF, face au Conseil Général de la Haute-Corse.

En voiture[modifier]

Nous n'avons aucune autoroute! Le trajet Ajaccio-Bastia se fait sur la RN193 et il faut compter environ h 30.

Voir[modifier]

Bastia est l'une des plus belles villes de Corse. Mais elle demande sans doute plus d'attention et plus d'imagination que d'autres endroits de l'île qui se suffisent à eux-mêmes. Cité italienne par ses origines, elle en a gardé le cœur et la Citadelle.

Entre le vieux quartier de Terra Vecchia, dont les origines remontent à 1380, et celui de Terra Nova, commencé un siècle plus tard, s'assied la domination génoise. Pourtant, Bastia a parfois des accents napolitains avec ses maisons lézardées, ses balcons de fer forgé et ses façades où flottent allègrement des guirlandes de linge multicolores.

On peut visiter Bastia en touriste : la place Saint-Nicolas sur laquelle on flânera avant de s'asseoir à la terrasse d'un café, le jardin Romeu par lequel on accède à la Citadelle, le musée ethnographique et le musée de la Mer, les églises et chapelles aux décors généreux. Bastia compte plusieurs curiosités religieuses, dont une Assomption en argent ciselé due à un artiste siennois du XVIIe siècle, et le Christ Noir de l'église Sainte-Croix, trouvé flottant sur les eaux entre quatre lumières merveilleuses. Il est fêté le 3 mai, fête de l'Intervention de la Sainte Croix, et la statue est portée en tête d'une procession à travers les rues de la ville.

Mais la beauté de Bastia, ville mystérieuse pour celui qui n'y réside pas, n'est pas dans les marbres et ors de ses églises. Elle se trouve dans ces maisons aux volets clos mais aux jalousies entrouvertes. Il faut se donner la peine de marcher et de s'égarer dans les ruelles pour la découvrir.

Une musique flotte entre les maisons, douce comme une soirée d’été lorsque la musique tarde à s’éteindre à l’horizon. Alors Bastia secoue son modernisme et retrouve sa grandeur d'autrefois, quand les familles patriciennes vivaient dans l'honorable richesse que leur procurait le commerce cosmopolite. La musique s'étend dans les ruelles encaissées et envahit la cité. Bastia : ville de culture, carrefour des nations, au destin lié à celui d'une Italie ruisselante de richesses.

Depuis la place Saint-Nicolas qui regarde la mer, montent des ruelles aux couleurs et aux senteurs méditerranéennes. Au dessus de la montagne de Cardu, dont on aperçoit la cime, existe un col où s'enfonce le Libecciu. Ce vent fond sur la ville comme un rapace et s'empare de tout ce qu'il trouve. Le souffle s'en va mourir très haut dans le ciel et Bastia retrouve son apparence de calme.

À visiter absolument[modifier]

  • 1 La Place Saint-Nicolas Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • Le Vieux Port
  • La Citadelle
  • Le Jardin Romieu
  • Le Palais de Justice

Activités Culturelles[modifier]

  • Le Palais des Gouverneurs
  • Musée d'Ethnographie Corse Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • La Bibliothèque Municipale
  • Le Théâtre

Les Églises[modifier]

  • L'Église Saint Jean-Baptiste
  • L'Église Sainte-Marie
  • La Chapelle Sainte-Croix
  • L'Église Saint Charles
  • L'Église Saint Roch
  • La Chapelle de l'Immaculée Conception

Apprendre[modifier]

Après les années de lycée, la plupart des étudiants se dirige soit vers Bastia soit vers Ajaccio, qui disposent de bon nombre d'écoles publiques et privées. La seule université se trouve à Corte, dans le Centre.

Travailler[modifier]

Le recensement de 1999 donne le chiffre de 39.016 habitants, quasiment inchangé par rapport à 1990 (+39 hts). On y compte 10% d'étrangers. Le taux de chômage y est très élevé, 20% en 2004. C'est le premier port français de Méditerranée, avec plus de 2.3 millions de passagers en 2006. C'est également le deuxième port français derrière Calais ( 15 millions de passagers)

Bastia est le siège de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bastia et Haute-Corse. Cette CCI gère notamment les ports de Bastia et de l'Ile-Rousse ainsi que les aéroports de Bastia et de Calvi.

Acheter[modifier]

La plupart des magasins se trouvent en ville, où plusieurs épiceries bien achalandées vous feront découvrir nos produits du terroir.

Manger[modifier]

Il y en a pour tous les prix. Voici quelques tuyaux :

  • le Café Wha sur le Vieux Port, spécialités mexicaines
  • le Grazie Mille sur le Marché, spécialités italiennes
  • la Table du Marché
  • le Pub Concorde sur la place Saint-Nicolas
  • le Guaitella sur les hauteurs, vue imprenable
  • le Siam sur le Marché, spécialités orientales
  • le Tianu sur le Marché, spécialités corses
  • Cuisine traditionnelle Au P'tit Gourmet Place du Marché
  • Cuisine traditionnelle Sol & Mar, Quai des Martyrs
  • Poissons coquillages Chez Huguette, au Vieux Port
  • Restaurant La Vita é Belle, spécialités italienne, au port de Toga

et enfin, en haut de la rue des Terrasses, sur la place de la Fontaniccia, un bar a tapas basque, très économique mais avec des plats succulents et originaux.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Pour suivre la jeunesse bastiaise, vous avez le choix entre plusieurs lieux, même si les soirées les plus mouvementées restent celles de l'Acapulco, boîte de nuit calvaise, et celles de la Via Notte à Porto Vecchio.

Le port de Toga, qui dispose de plusieurs "avant-boîtes" aux styles différents, comme Le Maracana, La Pinta.

Le Connors (1, rue St Erasme, Bastia), pub irlandais sur le Marché, bonne ambiance avec différents groupes.

La Noche de Cuba, Rue Chanoine Leschi à Bastia.

L'Assunta (4, Rue Fontaine Neuve à Bastia), bar dansant particulièrement fréquenté le jeudi pour les soirées salsa.

L'Appart, plus "select".

Sinon, les jeunes bastiais s'en vont dans le sud ou à la Conca d'Oro, à Saint Florent.

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

Dans la région de Bastia, il a de nombreux campings les pieds dans l'eau ou plus éloignés de la mer, en fonction des goûts et des budgets. En arrivant à Bastia, il est utile de se renseigner à l'Office du Tourisme (Place Saint Nicolas, tél : 0495542040) et téléphoner aux campings pour avoir des renseignement à jour (prix, emplacements disponibles, sanitaires) pour éviter les mauvaises surprises. À noter, le Camping des Orangers, Chemin du Fiumicellu - Licciola à San Martino di Lota (tél : 33(0)4.95.33.24.09) et le Camping Arena Rossa à l'Arinella, Bastia (tél : 33(0)4.95.33.36.08).

Prix moyen[modifier]

À Bastia, il y a de nombreux hôtels à prix abordable. Malgré l'absence de chaîne d'hôtels comme Ibis, Formule 1, Novotel, etc. des hôtels de particuliers sont très agréables avec un service excellent (Best Western, etc.). Sinon, il y a quelques campings dans l'agglomération bastiaise (camping San Damiano sur le cordon lagunaire de la Marana, etc.) où des bungalows sont disponibles à la location, ainsi que des hôtels « avec pieds dans la mer » ou avec piscine. À recommander, le site de l'Office du Tourisme

Gérer le quotidien[modifier]

Bastia est une ville assez active la nuit durant l'été avec plusieurs "avant-boîtes" en centre ville. La journée, quand il fait trop chaud, il fait bon s'arrêter à une terrasse de café sur la place Saint Nicolas ou le Quai des Martyrs. Bastia ne dispose pas de plage à proximité du centre. Il est préférable de louer une voiture pour se rendre au Cap Corse ou à la Marana pour ceux qui préfèrent les plages de sable. En voiture, le tour du cap est agréable avec tout les petits villages et Saint Florent à environ 30 min de Bastia en passant par le col de Teghime.

Aux environs[modifier]

Il ne faut pas rester à Bastia et ne pas bouger. Bon nombre de très jolis villages sont à voir dans la région (Oletta, Vescovato, Loreto di Casinca, Venzolasca, Murato, La Canoninca, San Martino di Lotta, Erbalunga, Cardo, Nonza, Luri, Centuri, Morosaglia, La Porta, Cervione...). Pour cela, le mieux est d'avoir une voiture car ni les autocars ni le train ne desservent tous les villages.


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Haute-Corse