Télécharger le fichier GPX de cet article
4.059.7Map mag.png

Afrique > Afrique centrale > Cameroun > Douala

Douala

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Douala
Douala.JPG
Informations
Pays
Région
Cours d'eau
Superficie
Population
Population de l'agglomération
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
Site officiel

Douala, est la plus grande ville du Cameroun, c'est la capitale économique et chef-lieu de la Région du Littoral du pays.

Comprendre[modifier]

Douala, plus grande ville du Cameroun est aussi le poumon économique de ce pays d'Afrique centrale et même de la zone CEMAC (Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale). De ce fait les touristes qui arrivent à Douala y sont surtout pour les affaires mais de plus en plus de touristes voulant visiter les régions alentours qui disposent de nombreux sites touristiques (Mont Cameroun, Chutes d'Ekom, Chefferies de la région de l'Ouest…).

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport international de Douala (IATA: DLA, Douala International Airport) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (8 km du centre de Douala) – C'est l'une des portes d'entrée du pays. Camair-Co (compagnie nationale), est la principale agence de voyage qui dessert le pays. Mais, il existe plusieurs autres compagnies qui relient le reste le Cameroun à l'Europe, à l'instar de : Air France (Paris), Royal Air Maroc (Maroc), Brussels Airlines (Bruxelles) et Turkish Airlines (Istanbul). Il n'y a pas beaucoup de compagnies qui volent vers le Cameroun, ce qui demande au voyageur d'avoir un horaire assez flexible. Voyager vers le Cameroun nécessite des réservations préalables.

Circuler[modifier]

Le moyen le plus simple de se déplacer dans Douala est le taxi. En journée, la course en taxi partagé coûte 200 FCFA (plus si la distance est importante). Un « dépôt » (taxi non partagé) coûte 2000 F. Les tarifs sont à discuter avant de monter dans le taxi.

Louer une voiture à l'aéroport ou en ville peut aussi être un moyen plaisant pour se déplacer à Douala, il faut néanmoins s'habituer à la conduite locale.

La ville de Douala dispose de milliers de moto taxi, c'est un moyen de transport très économique ( prix négociable 2 à 3 fois moins cher qu'un taxi ) ce qui pousse les habitants de Douala vers ce moyen de locomotion. Il n'en est pas moins dangereux, en effet de nombreux accidents impliquant des moto taxi appelés localement Benskin.

Voir[modifier]

Bonanjo[modifier]

  • Villa Mandessi Bell Logo indiquant un lien wikipédia – La villa Mandessi Bell située à Douala est une bâtisse construite de 1904 à 1910, par David Mandessi-Bell, riche planteur et intendant du roi Rudolf Manga Bell 1er,cette bâtisse à l'architecture coloniale, s'impose jusqu'ici comme un témoin de l'occupation allemande au Cameroun. Elle est aujourd'hui en ruine mais de nombreux vendeurs de souvenirs y sont présents
  • Palais des Rois Bell « La pagode » Logo indiquant un lien wikipédia – La résidence qui a hébergé la dynastie des rois Bell, est situé au cœur du quartier administratif Bonanjo, ancien plateau Joss. Construit en 1905 pour le roi Auguste Manga Ndumbe, le palais s'impose encore aujourd'hui dans le paysage de la ville de Douala et du quartier Bonanjo en particulier. Il est communément appelé "la pagode", d'après le nom que lui a attribué l'écrivain français Louis-Ferdinand Céline (qui a séjourné au Cameroun en 1916-1917) dans son roman Voyage au bout de la nuit.
  • Musée maritime de Douala Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook Angle Rue Clémenceau / Rue de l'hopital, Logo indiquant un numéro de téléphone +237 233 422 165, +237 677 529 186 (téléphone portable) – Le bâtiment en forme de bateau est devenu la nouvelle attraction du quartier administratif Bonanjo. Le musée n'occupent malheureusement que de 400 mètres carrés de ce magnifique paquebot terrestre. Une petite boutique de souvenir à été installée à l'entrée.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Akwa[modifier]

  • Boulangerie Patisserie Zepol Akwa, Logo indiquant un numéro de téléphone +237 233 427 911 Logo indiquant des tarifs 1000F. – Probablement la boulangerie la plus réputée de la ville. Dispose aussi d'une partie « alimentation générale » (supérette).
    Petit pain : 50 F. Saucisse, hot-dog, pili, part de pizza ou de tarte : de 400 à 600 F environ.
    MàJ : août 2013

Bonapriso[modifier]

  • Aladin Rue Dominique Savio (Bonapriso), Logo indiquant un numéro de téléphone +237 233 432 827 Logo indiquant des horaires x - 15 h ; 18 h - 23 h. Logo indiquant des tarifs 5000F. – Restaurant libanais, sur place ou à en emporter.
    Prix : Mezze pour 2 personnes : 22000. Hommos : 3000. Assiette Chawarma/Kebab/Chiche Taouk : de 5000 à 6000. Petite Castel : 1000. MàJ : septembre 2013
  • ABZ Café (Le Grand café) BP 18132 Douala (Bonapriso), Logo indiquant un numéro de téléphone +237 696 600 000 Logo indiquant des tarifs 2000. – ABZ, c'est un supermarché, une boulangerie mais aussi un salon de thé libanais caché sous l'enseigne "Le grand café").
    Chichetaouk ou shawarma à 1500F, assiette de frites 1000F, coca 600F. Pas d'alcool.
    Le personnel (serveuses) parait assez mou.
  • Le sésame Rue chococho (Bonapriso), Logo indiquant un numéro de téléphone +237 696 095 726 Logo indiquant des tarifs 7000. – Le restaurant s'annonce libanais mais propose peu de plats de ce pays. Différents plats de viandes et choix variés en plats de poissons. Prix : filet de bœuf 6000. Petite Castel 1500.
    MàJ : août 2013
  • A la broche (Bonapriso) Logo indiquant des tarifs 6000F. – Restaurant Snack Bar tenus par un couple de français sympathiques. Il propose des plats de viandes, des pizzas et des burgers.
    Les pizzas semblent cependant être des pizzas surgelées "améliorées", avec œuf et oignons frais.
    Prix : pizzas de 5000 à 7000. Petite Castel : 1500.
    MàJ : août 2013

Bonanjo[modifier]

  • Bonal (Bonanjo Alimentation) 78, place du gouvernement (Bonanjo), Logo indiquant un numéro de téléphone + 237 670 487 638 Logo indiquant des horaires h - 18 h, lundi à vendredi. Logo indiquant des tarifs 2000F. – Salle de restaurant située à l'arrière d'une supérette. Le menu varie en fonction du jour de la semaine. 4 à 5 plats différents + sandwiches. Entrée 500F, plat 1500 à 2000. Propose aussi du vin (non testé)
    MàJ : septembre 2013
  • La colombe (Bonanjo, vers la villa Mandessi Bell) Logo indiquant des tarifs 4000-5000F. – Jour du test : salade composée (1000F), 3 plats au choix : bar grillé, poulet basquaise, queues de bœuf (3500F). Coca 30cl : 1000F.
    MàJ : août 2013
  • Les banquettes, Grill and bar Rue Joss (Bonanjo), Logo indiquant un numéro de téléphone +237 694 848 484, courriel : Logo indiquant des tarifs 8000F. – Restaurant situé à Bonanjo qui accueille le midi essentiellement des cadres travaillant dans les banques alentour. Les plats sont très copieux.
    Escalope panée (bœuf ou poulet) avec sauce champignons/poivre/roquefort/? 6500F. Coca : 1500F. Jus de fruit frais : 2500.
    MàJ : août 2013
  • Echo de Bonanjo BP 11998 Douala (Bonanjo), Logo indiquant un numéro de téléphone +237 233 426 491 Logo indiquant des tarifs 3000-4000F. – Restaurant qui fait également cabaret le soir (non testé).
    Poulet basquaise 3000. Grande bière 1200.
    MàJ : août 2013
  • La Rotonde (Bonanjo, derrière la cour d'appel) Logo indiquant des horaires h - 17 h, du lundi au samedi. Logo indiquant des tarifs 3000F. – Petit restaurant qui propose des repas complets à petits prix.
    Menu du jour (entrée, plat, dessert) : 2500 à 3000F. Coca (30cl) : 500F
    MàJ : septembre 2013

Boire un verre / Sortir[modifier]

  • Caf'art (Chez Tapie) (Rue de la joie, Bali) Logo indiquant des tarifs 500F environ. – Situé rue de la Joie, le "café des artistes" propose du café, du thé ou du chocolat... au rhum ! Idéal avant ou après avoir mangé un poisson braisé et bu une bière dans l'un des nombreux bars de la rue.

Se loger[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Représentations diplomatiques[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Cameroun