Télécharger le fichier GPX de cet article
6.9700513.09570Map mag.png

Cameroun

De Wikivoyage
Afrique > Afrique centrale > Cameroun
Aller à : navigation, rechercher

Cameroun
Apercu ville.JPG
Drapeau
Flag of Cameroon.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Langues officielles
Autres langues
Monnaie
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site gouvernemental
Site touristique

Le Cameroun est un pays d'Afrique centrale, frontalier du Nigeria, du Tchad, de la République centrafricaine, du Congo, du Gabon et de la Guinée équatoriale.

Bien que le Cameroun ne soit pas le plus grand pays en Afrique, d'une certaine manière il est aussi grand que l'Afrique elle-même. Avec son surnom d'"Afrique en miniature" il présente des régions francophones et anglophones, des régions à majorité musulmane ou chrétienne, les plus hautes montagnes de l'Afrique de l'Ouest et des paysages de forêts, de plaines désertiques, de montagnes et de hauts plateaux.

Comprendre[modifier]

Le Cameroun est composé de 250 à 300 ethnies différentes, ce qui amène une très grande diversité dans la culture et les comportements.

Régions[modifier]

Le Cameroun compte 10 régions: Extrême-Nord, Nord, Adamaoua, Est, Centre, Sud, Littoral, Sud-Ouest, Ouest et Nord-Ouest.

Villes[modifier]

  • 1 Yaoundé—  la capitale du pays et chef-lieu de Région du Centre
  • 2 Douala—  la plus grande ville, capitale économique et chef-lieu de la Région du Littoral
  • Bafoussam—  chef-lieu de la Région de l'Ouest
  • Garoua—  chef-lieu de la Région du Nord
  • Maroua—  chef-lieu de la Région de l'Extrême-Nord
  • Ngaoundéré—  chef-lieu de la Région de l'Adamaoua
  • Bamenda—  chef-lieu de la Région du Nord-Ouest
  • Buéa—  chef-lieu de la Région du Sud-Ouest
  • Ebolowa—  chef-lieu de la Région du Sud
  • Bertoua—  chef-lieu de la Région de l'Est
  • Kribi—  Ville côtière, notamment connue pour ses très belles plages de sable blanc et ses hôtels aux bords de la mer. Site touristique très apprécié et très agréable à visiter. À visiter également les chutes du fleuve la "Lobé" à 8 km au sud de Kribi.
  • Limbé
  • Nkongsamba
  • Édéa—  Ville côtière, généralement appelée capitale industrielle du Cameroun avec la présence de grosses industries comme Alucam, Aes-Sonel, Socapalm et autres. Edéa est également le chef-lieu du département de la Sanaga-Maritime.
  • Dschang
  • Foumban

Autres destinations[modifier]

Voir aussi: Patrimoine mondial au Cameroun

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

Afin d'obtenir l'entrée sur le territoire camerounais, une demande de visa est nécessaire auprès de services consulaires de l'ambassade du Cameroun de votre pays de résidence. Pour cela, pour tout types de visa, devez vous munir :

  • d'un passeport ayant une validité d’au moins 6 mois ;
  • de 2 photos d’identité (4 x 4) identiques et récentes. Les photos scannées et les photocopies ne sont pas acceptées ;
  • de frais de timbre dont le montant varient en fonction du type de visa demandé, soit 115  pour les visas de transit (validité 1 à 5 jours), de tourisme (validité de 1 à 30 jours) et temporaires (validité de 1 à 90 jours), ou 230  pour les visas long séjour (validité de 3 à 6 mois). Cette somme est à verser en espèces au guichet du Consulat Général (les paiements par chèques ou carte bancaire ne sont pas acceptés) ;
  • d'un billet d’avion ou un titre de transport aller et retour, ou un carnet de passage en douane.

Des documents complémentaires peuvent être exigés en fonction du type de visa demandé (se renseigner auprès des représentations diplomatiques camerounaises).

Les ressortissants du Nigéria, ainsi que ceux des pays membres de la CEMAC comme le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, la République du Congo et le Tchad, sont exemptés de visas s'il séjournent au Cameroun durant moins 90 jours.

Les dossiers reçus sont traités dans un délai de 72 heures ouvrables, à compter de la date de dépôt. Cependant, les demandes de visa en formule « express » sont traitées dans un délai de 2 à 16 heures après réception des dossiers complets, moyennant 10  de frais supplémentaires.

  • Le dépôts des dossiers de demandes de visas doivent être effectué du lundi au jeudi de 9H30 à 12H30.
  • Après acception, les retraits des visas peuvent s'effectuer du lundi au vendredi de 15H00 à 17H00.

Une autorisation parentale, accompagnée des pièces d’identité des parents, est exigée pour toute demande concernant un enfant mineur voyageant seul, avec l’un des parents ou accompagné.

La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour l'entrée sur le territoire camerounais. Un traitement préventif anti-paludéen est également fortement conseillé.

En avion[modifier]

Les compagnies qui desservent le Cameroun avec des vols réguliers : Camair co, Air France, Swiss Air, Brussels Airlines, Turkish Airlines, Royal Air Maroc, Lufthansa, United Airline, Air Canada, ...

Lors de votre réservation, n'hésitez pas à interroger votre agence sur les vols à destination de Douala (voir Garoua), même si vous comptez commencer votre voyage à Yaoundé (et inversement). Les éventuels frais de transport et d'hôtel supplémentaires seront largement compensés par des économies qui peuvent facilement atteindre 200 ou 300  .

En bateau[modifier]

En train[modifier]

Actuellement il n'existe pas de ligne de train internationale pour venir au Cameroun. Toutefois, le prolongement du trans-camerounais jusqu'au Tchad est à l’étude.

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

Circuler[modifier]

Carte du Cameroun

En bateau[modifier]

En avion[modifier]

En train[modifier]

Le train fonctionne généralement bien, mais les retards sont fréquents, et les déraillements ne sont pas rares. Se renseigner plutôt deux fois qu'une sur la réservation de billets et l'heure réelle de départ des trains. La réservation des billets Yaoundé - Ngaoundéré (train de nuit, couchettes, 1ère classe, 2e classe) est assez contraignante : une pré-réservation 72 h à l'avance (avec paiement d'une partie du billet), récupération des billets le matin du voyage (avec paiement du complément) et départ le soir (pour Yaoundé 18 h 20). Le trajet Yaoundé - Ngaoundéré se fait donc de nuit. Il s'agit d'une alternative économique à l'avion. Les voyageurs de première classe ont le choix entre une cabine à deux couchettes, une cabine à quatre couchettes ou un siège. Une cabine permet à la plupart des voyageurs de mieux dormir et de réduire ainsi la perception de durée du trajet. Autre avantage non négligeable, le voyageur peut fermer la porte de sa cabine et ainsi prévenir les risques de vol.

Une lampe de poche et des réserves d'eau sont utiles : les pannes d'électricité et d'eau courante sont fréquentes dans les voitures.

La Camrail est aujourd'hui propriété de Bolloré, qui fait fructifier le fret et négocie le transport de passagers avec l'aide du gouvernement et des bailleurs de fonds.

En autocar[modifier]

Moyen très employé par les Camerounais pour les déplacements importants. Éprouvant, à cause de la promiscuité, de la surcharge, et de l'état parfois aléatoire des véhicules.

Dans les grandes villes, un quartier entier est souvent consacré aux agences de location. La plupart d'entre elles fonctionnent en coopératives, le propriétaire d'un véhicule le mettant à disposition de l'agence pour un tarif forfaitaire, comprenant les frais d'entretien et les frais d'administration, le prix payé par le passager lui revenant presque entièrement.

Si on en a les moyens et selon les régions que l'on souhaite parcourir, la location d'un petit car et de ses deux chauffeurs peut valoir le coup : c'est souvent moins cher que la location d'une voiture personnelle. Exemple : 450 000 XAF pour 9 jours de balade. Pour deux familles par exemple, ça peut être intéressant. Si vous traversez les parcs, et si vous comptez vous arrêter dans un campement en pleine brousse, renseignez-vous à l'avance sur les moyens de loger les chauffeurs.

En voiture[modifier]

Si vous envisagez du tourisme dans la capitale Yaoundé, le moyen de transport le plus utilisé est le taxi. Au Cameroun, contrairement à de nombreux pays, c'est un transport en commun. Le tarif se négocie en fait avec le "taximan" (entendez le chauffeur du taxi, comme on les appelle) selon la distance à parcourir, mais vous ne pouvez pas proposer moins de 250 XAF . Mais pour des étrangers en tourisme, il serait conseillé de prendre un taxi "en course" (vous lui indiquez des endroits de la ville et il vous les fera visiter). Vous négociez le tarif de la course avec le taximan et c'est parti ! Bien entendu ce mode de déplacement coûte plus cher; suivant les distances et la durée du parcours, cela peut varier de 5 000 XAF à 10 000 XAF voir plus.

Si vous louez ou possédez un véhicule, pour un Européen, un Nord-Américain ou un maghrébin, conduire une voiture au Cameroun peut être une aventure en soi. Si vous êtes habitué à conduire sur des routes planes, sachez qu'à Yaoundé, appelée la ville des Sept collines, les routes épousent parfaitement les formes des collines ! En d'autres termes, vous vous retrouverez très souvent à monter et descendre des pentes.

À Douala par exemple, il n'y a souvent aucune signalisation, même lorsque deux boulevards importants se croisent. Chacun utilise son klaxon au milieu des motos, piétons et autres autos.

Sur les grandes routes, il faut s'attendre à une chaussée endommagée et une signalisation ne donnant aucune idée de la direction où aller. Les routes secondaires sont souvent en terre ou en sable, et elles deviennent rapidement impraticables durant la saison des pluies.

Passer du sud au nord du pays (par exemple de Yaoundé à N'Gaoundéré) n'est pas recommandé, même en camion 4x4. L'état des routes rend le trajet très long, et les risques de rencontrer des brigands sont trop élevés. Il est préférable de franchir cette distance en train ou en avion.

Dans le nord et l'extrême-nord du pays, quelques agences offrent la location d'un camion 4x4 avec chauffeur.

Parler[modifier]

Le français est très parlé (quasiment partout). L'anglais est cependant prédominent dans l'Ouest du pays. Si vous allez dans le nord du pays, on y parle assez couramment français, mais il est très conseillé d'être accompagné de quelqu'un parlant le foufouldé (langue très utilisée dans le nord du pays). L'essentiel est de prendre le temps de parler (de la chaleur, d'où on vient, de là où on va) avec tout le monde, et surtout avec les gendarmes s'ils vous arrêtent sur le bord de la route pendant une balade (simple contrôle de routine). Demander à un gendarme de quelle région il vient est une quasi-garantie de vous attirer sa sympathie !

Les anglophones étant une minorité, ils apprécient toujours qu'on leur parle dans leur langue, même s'ils comprennent et parlent très souvent le français.

Acheter[modifier]

Monnaie[modifier]

Pays utilisant le franc CFA:

Africa-countries-CEMAC.svg
Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale
le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad
Union économique et monétaire ouest-africaine
le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo

La monnaie officielle des pays formant la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) est le franc CFA. L'institut d'émission est la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC).

Le francs CFA s'écrit en abrégé en FCFA ou F CFA, et son code ISO est XAF. Le taux de change du franc CFA était de XAF = 0,01 FRF ce qui donne une parité fixe avec l'euro de = 655,957 XAF mais les banques et bureaux de change peuvent appliquer une commission sur la transaction.

Les pays membre de l'Union économique et monétaire ouest-africaine utilise un autre franc CFA dont le code est XOF.

Taux de change XAF actuel
Google Finance: CAD CHF EUR GBP USD
Yahoo! Finance: CAD CHF EUR GBP USD
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD


Achats[modifier]

La très grande majorité des choses s'achètent après marchandage. Mais il faut être conscient que même après des années passé au Cameroun, il peut toujours vous arriver de payer 3 fois le prix normal sans vous en rendre compte. Ne pas hésiter à marchander longtemps, cela instaure la convivialité si le vendeur est perdant il ne vendra pas, sauf besoin impératif d'argent.

Pensez à demander « le cadeau » à la fin de votre négociation.

Les prix sont très rarement affichés (sauf dans les restaurants), et lorsqu'ils le sont, il demeure généralement possible de marchander.

N'allez pourtant pas négocier le prix des « Lotus » (mouchoirs que l'on vous vend dans la rue), ou même des beignets pour lesquels les prix sont normalisés, sans pour autant être affichés.

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Les camerounais aiment à se retrouver autour d'un verre, il est donc relativement aisé de trouver en endroit où boire.

La boisson la plus consommée est la bière qui peut couter 500 XAF dans un bar de quartier, jusqu'à 1 500 XAF dans un cabaret ou même plusieurs milliers de francs CFA dans une boite de nuit à la mode. Les bières les plus populaires au Cameroun sont celles produites par :

  • les Brasseries du Cameroun : 33 Export, Castel Beer, Amstel Beer, Beaufort light, Mutzig, Isenbeck, Tuborg... dont le prix moyen est 700 XAF
  • Guinness : Guinness (grande et petite), Guinness Smooth, Smirnoff Ice, Pilsner, Gordon Spark... dont le prix moyen est 700 XAF

Attention, les bouteilles de bière font tout de même 66cl, ce qui nécessite une certaine habitude, à moins de partager avec quelqu'un d'autre. Mais l'on peut également trouver aisément des sodas au couleur variées que l'on appelle "Top" (Ananas, Citron, Grenadine, Pamplemousse...). Pour que votre boisson soit froide, demandez la "bien glacée".

Se loger[modifier]

Si vous décidez de vous rendre à Yaoundé, vous y trouverez des hôtels très attractifs. Notamment le "Hilton Hotel", le "Djeuga Palace", l'hotel "Franco", ou encore l'hotel "Merina". Ceux-ci sont tous localisés aux alentours du centre ville de Yaoundé. Il y en a bien sûr beaucoup d'autres (Hotel "Pyramide", ...). Si vous souhaitez cependant vous excentrer un peu, l’hôtel "Mont Febe" sera parfait pour vous, car situé sur les flancs de la montagne "Febe" en bordure du centre ville. Notez que la quasi totalité des hôtels sont équipés de piscines.

La ville de Douala compte également de nombreux hôtels très agréables. On peut citer "Le Méridien Hotel", l'hotel "Arcade Tropicana", le "Minotel", l'hotel "Aquarius", l'hotel "Sawa", l"Akwa Palace", et bien d'autres. Ces hôtels sont en général, comme à Yaoundé, équipés de piscines.

Apprendre[modifier]

Écoles secondaires de Yaoundé :

  • Institut Victor Hugo
  • Collège Vogt
  • Lycée bilingue de Yaoundé
  • Lycée polyvalent de Bonabéri

Travailler[modifier]

Horaires[modifier]

De lundi à Vendredi de h 30 - 15 h 30. Les commerces restent cependant ouverts jusqu’à 18 h même les Samedis.

  • Ministère de l'emploi et de la formation professionnelle Logo indiquant un lien vers le site web
  • Ministère de l'administration territoriale et de la décentralisation Logo indiquant un lien vers le site web
  • Ministère du tourisme Logo indiquant un lien vers le site web

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Police : 17
Ambulance : 119
Pompier : 18

Faire attention à ses bagages, notamment aux alentours des gares et des aéroports.

  • Les axes routiers (routes goudronnées et pistes de brousse) dans les provinces de l’Adamaoua (Ngaoudere) du Nord (Garoua), et de l’Extrême-Nord sont dangereux en raison d’attaques périodiques par des bandes armées (coupeurs de route), la nuit mais également, depuis peu la journée.
  • Il est formellement déconseillé de se rendre dans la région de la péninsule de Bakassi, qui fait l’objet d’un litige encore non résolu entre le Nigéria et le Cameroun, d’où un climat de tension et des risques d’accrochages.
  • Depuis l'enlèvement de la famille française Moulin-Fournier avec ses quatre enfants le par des terroristes nigérians du mouvement islamiste Boko Haram, il est formellement déconseillé par l'Ambassade de France de Yaoundé de se rapprocher à moins de 30 km de la frontière nigériane sur toute sa longueur, depuis l'extrême nord (Lac Tchad) aux régions littorales (Bakassi).
  • Il est vivement conseillé d’éviter la zone frontalière avec la République Centrafricaine et le Tchad, où les attaques des bandes armées sont particulièrement à craindre (la zone Bertoua-Ngaoundere est actuellement la plus concernée par ce phénomène).
  • Il convient également d’éviter de visiter les chutes d’Ekom (près de Bafang dans le Sud-Ouest du pays), à proximité desquelles des bandits cagoulés armés de fusils de chasse et de machettes ont récemment et à plusieurs reprises, agressé et dévalisé des touristes français.
  • D’une façon générale il est fortement recommandé aux chasseurs qui se rendent dans le Nord-Cameroun de prendre contact avec le Consulat de France à Garoua pour se faire connaitre et pour se renseigner avant de décider d’un itinéraire.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Santé[modifier]

Le risque majeur est représenté par le paludisme sur l'ensemble du territoire. La prise de médicaments en prévention doit être accompagnée de mesures drastiques de protection contre les piqures de moustiques, vecteurs de la maladie (crêmes répulsives, vêtements longs en soirée, moustiquaires pour dormir, ...).

La vaccination contre la fièvre jaune est la seule obligatoire pour entrer sur le territoire, mais on peut conseiller également la méningite et l'hépatite B. Il est déconseillé de se baigner dans des eaux dormantes en raison des cas de bilharziose possible. Les villes comme Yaoundé ou Douala sont bien pourvues en structure de soin ce qui est loin d'être le cas du nord. Une assurance rapatriement peut s'avérer être une bonne précaution.

Respecter[modifier]

Politique[modifier]

Comme dans de nombreux pays africains, vous devez le plus possible éviter de parler en publique, du président ou du gouvernement. Cela est souvent assez mal perçue, notamment par les policiers et militaires.

Religion et Tradition[modifier]

La religion est importante au Cameroun. S'il vous arrive de croiser des gens en train de prier, même dans un lieu publique, ne les dévisagez pas.

Communiquer[modifier]

Téléphone[modifier]

Indicatif international (TEL/FAX) : 237, + les neuf chiffres de numérotation locale.

Opérateurs téléphoniques locaux : Orange Cameroun , MTN Cameroun et Nexttel Cameroun pour la téléphonie mobile; Camtel pour la téléphonie fixe.

Si vous souhaitez téléphoner régulièrement (appels internes ou externes) au Cameroun durant votre séjour, il faudrait au préalable vous renseigner auprès de votre opérateur téléphonique sur les tarifs internationaux. Sinon, vous pouvez également acheter un téléphone portable au Cameroun (les moins chers que vous trouverez ne couterons pas plus de 10 000 XAF , voir moins). En effet le système de recharge de crédit par carte y est très répandu et cela pourrait s'avérer moins couteux pour vous.

À noter que tous ces opérateurs offrent des solutions internet que vous pourrez négocier avec eux suivant la durée de votre séjour.

Gérer le quotidien[modifier]

Électricité[modifier]

Courant à 220 V, prises identiques aux normes européennes.

Fuseau horaire[modifier]

En hiver, pas de décalage horaire par rapport à la France. En été, une heure de moins que l’heure en France. Fuseau horaire : GMT+1

Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Afrique centrale
Destinations situées dans la région