Aller au contenu

Télécharger le fichier GPX de cet article
46.0667-72.8333
De Wikivoyage

Nicolet-Yamaska
Information
Pays
Région
Lac(s)
Cours d'eau
Superficie
Population
Densité
Langue officielle
Religion(s)
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Fuseau
Localisation
Site officiel

Nicolet-Yamaska est une municipalité régionale de comté (MRC) du Centre-du-Québec, au Québec, au Canada. Son chef-lieu est Nicolet.

Les principaux attraits du territoire de la MRC Nicolet-Yamaska sont:

  • l'archipel du Lac Saint-Pierre et ses 103 îles: ces îles offrent un environnement sauvage bucolique. Elles sont découpées par des marais, de baies et de chenaux. Le héron est l'emblème de la région. Les excursions en embarcations de plaisance (bateau, kayaks, canots, planche à pagaie) permettent d'accéder à de merveilleux sites d'observation de la flore et de la faune (particulièrement la faune ailée);
  • le majestueux fleuve Saint-Laurent: ce fleuve offre un paysage changeant à chaque heure avec une vie animée (passage des bateaux marchands, de la navigation de plaisance, des activités nautiques, pêche, chasse) et un environnement naturel évolutif (brouillard, vagues créées par le vent ou les gros bateaux, tempêtes);
  • le Vieux-Nicolet: cette ville institutionnelle et résidentielle a une grande préhistoire de 12 000 ans et une grande histoire depuis quatre siècles à connaitre. Cette ville est dotée d'infrastructures sportives (aréna, piscines, terrains sportifs, patinoires...) et d'infrastructures récréatives (club de golf, parc nautique, marinas, rampes de mise-à-l'eau, pistes cyclables, parcs municipaux, carré Royal...;
  • la rivière Yamaska et la rivière Nicolet: leur cours paisible traduit une grande histoire de la colonisation qu'on découvre en s'arrêtant à chaque village. Ces deux cours d'eau sont des voies de navigation de plaisance;
  • la Grande histoire de ce territoire: il comporte une grande préhistoire amérindienne et une belle histoire sous le régime français, puis sous le régime anglais;
  • l'agrotourisme: au coeur de la plaine du Saint-Laurent, ce territoire offre de nombreux points de services en agrotourisme: gîtes ruraux, produits du terroir (beaucoup de kiosque agricole en bordure de la route), paysages champêtres;
  • les services de restauration et de gastronomie: les visiteurs ont accès à une variété de mets dans les divers restaurants/salles à manger du territoire.

Comprendre[modifier]

Cette MRC met un accent particulier à promouvoir les infrastructures et les activités récréotouristiques, notamment en termes de nautisme, plein air, vélo, attraits et activités, événements et faire découvrir l'ensemble du territoire.

Informations touristiques[modifier]

La MRC de Nicolet-Yamaska comporte plusieurs monuments commémoratifs/historiques notamment:

  • 1 Maison Joseph-Courchesne 208, Notre-Dame, Saint-François-du-Lac – Cette maison ancestrale aurait été construite en 1812 par Joseph Courchesne; ce dernier se serait caché lors du soulèvement des Patriotes de 1837-1838. Cette bâtisse a été classée comme monument et lieu historiques, le 24 juillet 1968.
  • 2 Ancien Palais de justice de Nicolet 325, rue de Monseigneur-Courchesne, Nicolet – Ce bâtiment historique a été construit entre 1910 et 191. Il a été occupé par le district judiciaire de Nicolet de 1915 jusqu'au début des années 1970; cette vocation judiciaire fut alors intégrée à celui de Trois-Rivières. Ultérieurement, l'édifice abrita la cour municipale et le Bureau d'enregistrement de Nicolet, puis l'École nationale de police du Québec de 2010 à 2015. Après quoi, ce bâtiment fut inoccupé et géré par la Société québécoise des infrastructures. Cet immeuble a été mis en vente en 2016. En 2022, il a été converti pour y accueillir dix logements. Le 11 juin 2012, la Ville de Nicolet a attribué un statut légal de protection à l'Ancien palais de justice de Nicolet.
  • 3 Séminaire de Nicolet 350, rue Marguerite-D'Youville, Nicolet – Ce séminaire a été construit entre 1827 et 1836; il fut agrandi successivement en 1903, 1955 et 1961. La maison d'enseignement ferme ses portes en 1969. L'immeuble est en partie incendié en 1973 et il fera l'objet d'une importante restauration achevée en 2003. L'édifice patrimonial héberge l'École nationale de police du Québec. Le Séminaire de Nicolet a été reconnu comme monument historique, le 24 octobre 1973.
  • 4 Atelier et maison Rodolphe-Duguay 195, rang Saint-Alexis, Nicolet – Construite en 1854 par Calixte Duguay, la maison sera léguée à son fils, Jean-Baptiste. Ce dernier la cède en 1917 à son fils Rodolphe Duguay (1891-1973) qui viendra l'habiter définitivement en 1927. Il entreprend alors l'aménagement de l'atelier. Cette maison ancestrale a été reconnue comme monument historique, le 22 décembre 1977.
  • 5 Église de Saint-François-du-Lac 438, rue Notre-Dame, Saint-François-du-Lac – L'église a été construite entre 1845 et 1849. Son décor intérieur fut réalisé entre 1853 et 1860 par Alexis et Michel Millette, entrepreneurs-sculpteurs de Yamachiche. Cette église a été classée comme monument historique, le 27 février 1957.

Villes[modifier]

Les seize municipalités/villes relevant de cette MRC sont :

  • 1 Aston-Jonction Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité rurale et agricole.
  • 2 Baie-du-Febvre Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité riveraine, rurale et agricole.
  • 3 Grand-Saint-Esprit Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité rurale et agricole.
  • 4 La Visitation-de-Yamaska Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité rurale et agricole.
  • 5 Nicolet Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une ville riveraine du fleuve Saint-Laurent et de la rive sud du lac Saint-Pierre.
  • 6 Pierreville Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité rurale et agricole.
  • 7 Saint-Célestin (village) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité de village
  • 8 Saint-Célestin (paroisse) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité rurale et agricole.
  • 9 Saint-Elphège Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité de paroisse.
  • 10 Saint-François-du-Lac Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité rurale et agricole.
  • 11 Saint-Léonard-d'Aston Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité rurale et agricole.
  • 12 Saint-Wenceslas Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité rurale et agricole.
  • 13 Saint-Zéphirin-de-Courval Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité de paroisse.
  • 14 Sainte-Eulalie Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité rurale et agricole.
  • 15 Sainte-Monique Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité rurale et agricole.
  • 16 Sainte-Perpétue (Nicolet-Yamaska) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité de paroisse.

Autres destinations[modifier]

Aller[modifier]

Circuler[modifier]

Parler[modifier]

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]

Routes via Nicolet-Yamaska
ShawiniganSaint-Étienne-des-Grès N  S  BécancourDrummondville
Salaberry-de-ValleyfieldBrossard W  E  Sorel-TracyLévis
Saint-François-du-LacDrummondville N  S  CoaticookMemphrémagog
PierrevilleSaint-Célestin W  E  Deschaillons-sur-Saint-LaurentSainte-Croix
Baie-du-FebvreDrummondville N  S  DanvilleBury
NicoletSainte-Perpétue N  S  Notre-Dame-du-Bon-Conseil (paroisse)Notre-Dame-du-Bon-Conseil (village)


Destinations limitrophes de Nicolet-Yamaska
Rose des vents Fleuve Saint-Laurent Cours d'eau,
D'Autray
Fleuve Saint-Laurent Cours d'eau,
Maskinongé
Fleuve Saint-Laurent Cours d'eau,
Trois-Rivières
Rose des vents
Pierre-De Saurel N Bécancour
O    Nicolet-Yamaska    E
S
Pierre-De Saurel Drummmond Arthabaska
  • 1 Réserve mondiale de la biosphère du Lac-Saint-Pierre Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Réserve naturelle dont 90% du territoire a conservé son état sauvage à l'entrée du Lac Saint-Pierre, au milieu du fleuve Saint-Laurent. Cette réserve compte 288 espèces d'oiseaux résidents et migrateurs. Cette réserve sert de halte aux oiseaux migrateurs.
  • 2 Arthabaska Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Cette MRC des Bois-Franc fait partie de la région administrative du Centre-du-Québec. Elle est une MRC à découvrir pour son patrimoine bâti, son histoire (musée, monuments, plaques-souvenir, circuits patrimoniaux...), ses infrastructures (arénas, complexes sportifs, réseaux cyclables, pistes de randonnées) et ses activités récréotouristiques (expositions, spectacles, événements culturels, activités animées, activités nautiques), ainsi que la villégiature.
  • 3 Bécancour Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (rive sud du fleuve Saint-Laurent) – une ville pittoresque et contemporaine de la région du Centre-du-Québec, renommée pour son agrotourisme (vignoble, érablière, ferme à visiter, produits du terroir, fromagerie), ses boutiques, spas et centres de bien-être, ses campings, sa gastronomie et restauration, sa programmation événementielle et d'activités récréotouristiques (spectacles, musiques, carnaval d'hiver, quai en fête, défis sportifs en plein nature), sa capacité d'hébergement (hôtels, motels, auberge, B&B, chalets), ses circuits touristiques musée, centre d'interprétation, ses infrastructures de loisirs, de sports et d'activités de plein air (pistes cyclables, sentiers pédestres, parcs municipaux, infrastructures scolaires, sports équestres), ses vignobles, distilleries et microbrasseries.
  • 4 D'Autray Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – MRC de la région de Lanaudière ayant une riche histoire. Grâce à sa zone riveraine, sur la rive nord-ouest du fleuve Saint-Laurent et le grand archipel au sud-ouest du lac Saint-Pierre, la villégiature et les activités nautiques (surtout la navigation de plaisance) sont dominants.
  • 5 Drummond Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – MRC d'arts et de culture au coeur de la région administrative du Centre-du-Québec. Les principaux attraits de la MRC sont: le parc régional de la Forêt Drummond (20 km2) situé sur un massif forestier, ses ressources culturelles (ex.: les oeuvres conçues par ses artistes et artisans, et les organisations culturelles, programme d'animation culturel), l'histoire du patrimoine local et régional, l'agrotourisme, ses parcs de sports et loisirs, notamment ses pistes cyclables et de randonnées pédestres. Cette MRC est engagée à soutenir le développement des arts et du patrimoine.
  • 6 Maskinongé Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (rive nord du fleuve Saint-Laurent) – La MRC de Maskinongé fait partie de la Mauricie. Son territoire s'étend sur la rive nord du lac Saint-Pierre et le parc national de la Mauricie. Cette MRC offre une large gamme d'infrastructures et d'activités récréotouristiques (activités nautiques, vélos, randonnées pédestres, quad/motoneige, agrotourisme). Elle offre des panoramas exquis où agriculture, foresterie, villégiature et conservation des habitats naturels s’harmonisent bien. Cette MRC d'art, de culture et de patrimoine attire de nombreux visiteurs.
  • 7 Pierre-De Saurel Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Constituée en 1979, cette MRC (jadis désignée MRC du Bas-Richelieu jusqu'en 1981) coordonne l'aménagement, le développement et l'occupation du territoire. L'offre d'infrastructure et de services récréotouristique y est développé surtout en bordure de la rivière Richelieu et du fleuve Saint-Laurent (notamment le lac Saint-Pierre).
  • 8 Trois-Rivières Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (ville chevauchant la rivière Saint-Maurice, un affluent de la rive nord du fleuve Saint-Laurent) – La ville de Trois-Rivières offre aux visiteurs de nombreuses installations sportives (arénas, complexes sportifs, gymnases, terrains, réseaux cyclables) et récréatives (colisée Vidéotron, parc municipaux), un patrimoine bâti pittoresque et contemporain ainsi que des activités récréotouristiques en toutes saisons (activités nautiques, piscines et jeux d'eau, patinoires extérieures, glissades, pêche...). Le panorama du fleuve Saint-Laurent et de la partie est du Lac Saint-Pierre s'avère enchanteur et peut changer en tout moment.
Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de cette région est utilisable. L'article et les principales destinations de la région contiennent des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Montérégie