Télécharger le fichier GPX de cet article
46.68-72.90Map mag.png

De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Shawinigan
Vue aérienne du centre-ville depuis l'ouest
Vue aérienne du centre-ville depuis l'ouest
Informations
Pays
Région
Cours d'eau
Superficie
Population
Densité
Gentilé
Code postal
Préfixe téléphonique
Localisation
Site officiel

Shawinigan est une ville de la Mauricie. Elle compte 52 268 habitants.

Comprendre[modifier]

La ville est le résultat du regroupement des villes de Shawinigan, 1 Grand-Mère Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata et 2 Shawinigan-Sud Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata et des municipalités de 3 Saint-Gérard-des-Laurentides Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, 4 Saint-Georges-de-Champlain Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, 5 Lac-à-la-Tortue Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata et 6 Saint-Jean-des-Piles Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata qui se sont fusionnées en 2002. Son territoire à une superficie de 802 km2 en incluant le parc national de la Mauricie.

Située au cœur de la Mauricie dans la majestueuse vallée de la rivière Saint-Maurice, à moins de vingt minutes de Trois-Rivières, la ville de Shawinigan fut fondée en 1901. L'origine de son nom signifie « portage sur la crête ». Les Amérindiens nommèrent ainsi la majestueuse chute qu'ils devaient surmonter par les rochers pour poursuivre leur navigation sur la rivière Saint-Maurice. La renommée de ces chutes, d'une hauteur de 42 mètres, a déjà franchi les frontières du Québec et même du Canada allant jusqu'à désigner Shawinigan le « Niagara de l'est ». De nos jours, le paysage de Shawinigan vous fait découvrir d'une part les traces du passage et du travail acharné des glaciers et d'autre part, un panorama regorgeant de montagnes, de lacs et de rivières, au cœur de la chaîne de montagnes des Laurentides.

Shawinigan est un site majeur de l'histoire industrielle du Canada. La ville est née de la création de centrales hydroélectriques et de l'industrialisation. Première ville canadienne à produire de l'aluminium, elle fut aussi une des premières villes québécoises dotées d'un plan d'urbanisme. Étant l'une des premières villes du Québec à jouir de l'éclairage public à l'électricité et ce, grâce aux chutes, Shawinigan a reçu les titres de Ville lumière et Cité de l'électricité.

On peut s'informer auprès de l'Association touristique régionale de la Mauricie (Tourisme Mauricie).

Histoire[modifier]

En 1651, le prêtre jésuite Buteaux fut le premier Européen connu à avoir remonté la rivière Saint-Maurice jusqu'à la première série de grandes chutes de cette rivière. Par la suite, les missionnaires se rendant dans le Haut-Saint-Maurice s'y reposaient. Avant la création de Shawinigan Falls, l'économie locale reposait en grande partie sur le bois et l'agriculture.

Les chutes du "Trou du Diable"

À la fin des années 1890, Shawinigan Falls a suscité l'intérêt d'entrepreneurs étrangers, car les chutes avaient le potentiel de devenir un lieu propice à la production d'hydroélectricité. En 1899, la Shawinigan Water & Power Company commande à une firme d'ingénieurs la conception d'un plan de réseau pour une nouvelle ville industrielle sur les rives de la rivière Saint-Maurice, jetant ainsi les bases de ce qui deviendra le centre-ville de Shawinigan.

En 1901, l'endroit a été constitué en village et a obtenu le statut de ville un an plus tard. La centrale hydroélectrique contribua à une croissance économique rapide et la ville réalisa plusieurs premières dans l'histoire canadienne : première production d'aluminium (1901), de carborundum (1908), de pastilles de cellophane (1932). Shawinigan Falls est également devenue l'une des premières villes canadiennes à se doter d'un éclairage public électrique. Pendant des décennies, les industries locales des pâtes et papiers, des produits chimiques et du textile ont créé des milliers d'emplois et stimulé la croissance de la ville.

La prospérité locale a été interrompue par la Grande Dépression dans les années 1930. De nombreuses usines ont été contraintes de réduire ou d'arrêter temporairement leur production, ce qui a laissé de nombreux habitants au chômage. De nombreuses familles avaient besoin de l'aide publique pour survivre. Le conseil municipal a mis en place un programme de travaux publics pour aider les familles. La Seconde Guerre mondiale a remis Shawinigan Falls et de nombreuses autres villes du Canada sur la voie de la reprise économique. Pendant les hostilités, les vitres des centrales électriques locales ont été peintes en noir pour empêcher toute éventuelle attaque aérienne allemande.

Au début des années 1950, la croissance industrielle de Shawinigan était telle que la ville offrait les emplois les plus stables et les salaires les plus élevés au Québec. À mesure que sa classe ouvrière gagnait du terrain économique et de l'influence politique, Shawinigan est devenu un terrain fertile pour les syndicats. Les travailleurs de l'usine de pâtes et papiers Belgo se mettent en grève en 1955.

Dans les années 1950, Shawinigan Falls entre dans une période de déclin qui durera plusieurs décennies. Les améliorations technologiques ont rendu les industries moins dépendantes de la situation géographique de Shawinigan. De nombreux employeurs ont déménagé dans les grandes villes voisines ou ont fermé leurs portes.

Afin de compenser le déclin de l'industrie lourde, les dirigeants ont favorisé l'expansion de l'industrie hôtelière locale.

Aller[modifier]

  • De Montréal (166 km, h 45 min), prendre l'autoroute 40 (rive Nord) en direction Est, jusqu'à Trois-Rivières; prendre l'autoroute 55 (direction nord) jusqu'à Shawinigan.
  • De Québec (150 km, h 42 min), prendre l'autoroute 40 en direction Ouest; prendre la route 359 (direction nord) en passant au village de Saint-Luc-de-Vincennes, puis de Lac-à-la-Tortue; puis prendre la route 153 (direction est); prendre l'autoroute 55 (direction sud); après le pont enjambant la rivière Shawinigan, suivre les indications pour aller au centre-ville.

Circuler[modifier]

  • Régie de transport en commun de Shawinigan (RTCS) Logo indiquant un lien vers le site web  – administre et coordonne toutes les activités reliées au transport en commun et veille à ce que les utilisateurs reçoivent un service de transport courtois, ponctuel et efficace. De l'information sur les circuits est disponible sur le site.

Voir[modifier]

La tour d'observation et le bâtiment principal du musée
  • 1 La cité de l'énergie Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1882, rue Cascade, Shawinigan, Québec, Canada, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-536-8516, fax : 1+ 819-536-2982, courriel :  – complexe muséal présentant des expositions sur la production de l'électricité, la visite d'un ancien pylône électrique transformé en tour d'observation d'une hauteur de 115 mètres et la visite d'une ancienne aluminerie et d'une ancienne centrale hydro-électrique. Pendant la période estivale, le musée présente en soirée des spectacles sur les arts du cirque.
  • 2 Parc national de la Mauricie Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Parc national offrant plusieurs activités récréotouristiques: pêche sportive, randonnée pédestre (160 km de sentiers), cyclisme, canot, kayak, baignade, sentiers d'interprétation, ski de fond, raquette à neige, camping (autant en été qu'en hiver), canot-camping, longue randonnée en autonomie complète. Une route promenade traverse le parc de part en part. Ce parc est borné par la rivière Matawin au nord et la rivière St-Maurice, à l'est. Il comporte deux entrées: Saint-Mathieu et Saint-Jean-des-Piles.
  • 3 Église Notre-Dame-de-la-Présentation Logo indiquant un lien vers le site web 825 Avenue Ozias-Leduc (Secteur Shawinigan-Sud), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-539-1888 – Un lieu historique national du Canada. Ozias Leduc était une figure dominante de l'art sacré au Canada, surnommé le « Michel-Ange du Québec ». L'église présente son œuvre dans un décor monumental unique, composé de murales dont certaines représentent les étapes de la découverte, de la colonisation et de l'industrialisation de la Mauricie. Une œuvre patrimoniale à dimension humaine.

Activités sportives[modifier]

  • 4 Cataractes de Shawinigan Logo indiquant un lien vers le site web Centre Gervais Auto, 1200, avenue des Cèdres, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-537-6327 – Équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Secteurs urbains[modifier]

  • 5 Grand-Mère Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ancienne ville du Québec fondée en 1898 et fusionnée à la fille de Shawinigan en 2002. Localisée aux abords de la rivière Saint-Maurice, incluant le secteur Saint-Georges-de-Champlain (rive Est du Saint-Maurice), elle est une ville résidentielle, industrielle, commerciale et de services gouvernementaux. Ce secteur de Shawinigan comporte un important barrage hydro-électrique juste en aval du pont de fer suspendu enjambant la rivière Saint-Maurice.
  • 6 Shawinigan-Sud Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Partie Est de la rivière Saint-Maurice.) – Une ancienne ville du Québec et fusionnée à Shawinigan en 2002. Ce secteur de Shawinigan est à la tête des chutes du même nom. Cette ville avait été constituée à cause de l'essor industrielle de Shawinigan Falls.
  • 7 Saint-Gérard-des-Laurentides Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ancienne municipalité de paroisse, cette municipalité a été fusionnée en 2002 à la ville de Shawinigan. Ce secteur urbain de Shawinigan a surtout une vocation résidentielle et récréotouristique.
  • 8 Lac-à-la-Tortue Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ancienne municipalité de la Mauricie, fondée en 1895 et fusionnée à la ville de Shawinigan en 2002. Elle est devenue l'un des sept secteurs de Shawinigan. La municipalité tire son nom du lac du même nom, lequel fait partie du versant hydrographique de la Batiscanie, malgré sa proximité du cours de la rivière Saint-Maurice. La partie Est de ce lac fait partie du territoire d'Hérouxville.
  • 9 Saint-Jean-des-Piles Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ancienne municipalité de paroisse, fusionnée à la ville de Shawinigan en 2002. Cette municipalité établie en bordure ouest de la rivière Saint-Maurice, s'avère la principale porte d'entrée du Parc national de la Mauricie. Elle est considérée comme la capitale du canot.
  • 10 Saint-Georges-de-Champlain (Partie Est de la rivière Saint-Maurice.) – Une ancienne ville du Québec, constituée en 1915 et fusionnée à la ville de Shawinigan, depuis 2002.

Faire[modifier]

Activités de plein air[modifier]

  • 1 D'Arbre en Arbre Logo indiquant un lien vers le site web Parc de l'Ile Melville, 1900 Avenue Melville, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-536-7155 – Tyroliennes, passerelles suspendues, lianes de Tarzan, pont de singe. Quatre parcours aériens qui totalisent 87 jeux-défis suspendus, en corde et câbles souples. Chaque parcours est adapté à différents âges en termes de hauteur et de difficulté des jeux.

Acheter[modifier]

  • 1 Marché public de Shawinigan Logo indiquant un lien vers le site web 2093 Avenue Champlain, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-537-7404 – Marché alimentaire de producteurs et transformateurs agroalimentaires. Magasinage en magasin. Cueillette en magasin.

Manger[modifier]

  • 1 Restaurant Mike Pizzeria 370, 205e Rue, Saint-Georges-de-Champlain, QC G9T 5C9 (Saint-Georges-de-Champlain), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819 538-0714
  • 2 Restaurant Zélé 3230, 50e avenue, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-729-0466 – Restaurant du secteur de Grand-Mère.
  • 3 Restaurant Cité d'Angkor Logo indiquant un lien vers le site web 880 Promenade du St-Maurice, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-536-2488, courriel :  – Cuisine familiale cambodgienne avec vue sur la rivière St-Maurice. Apportez votre bière ou votre vin.
  • 4 Café Bucolique Logo indiquant un lien vers le site web 3240 Chemin Sainte-Flore, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-5368-1735 – Café, soupes, pâtisseries.

Boire un verre / Sortir[modifier]

  • 1 Brasserie Chez Tonio 41, 108e Ave, Shawinigan secteur Saint-Georges-de-Champlain QC G9T 3M9 (Saint-Georges-de-Champlain), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-538-8068
  • 2 Le Trou du diable - Broue Pub et Restaurant Logo indiquant un lien vers le site web 412, avenue Willow, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-537-9151

Se loger[modifier]

Hôtels[modifier]

  • 1 Gouverneur Hôtel Shawinigan Logo indiquant un lien vers le site web 1100, Promenade du Saint-Maurice (sur les bords de la rivière Saint-Maurice, face à la Cité de l'énergie) Logo indiquant des tarifs chambre double : à partir de 96 $C. – 3 étoiles Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Aide en braille Wi-Fi gratuit. 106 chambres et suites. Bar et restaurant italien (le Pacini), terrasse. Piscine intérieure, bain à bulles, salle d'entraînement physique. A massage therapy, orthotherapy and physiotherapy service. Parking privé gratuit, local à skis. Des forfaits touristiques de la région sont également proposés par l'hôtel. Animaux acceptés.
  • 2 Hôtels Marineau Logo indiquant un lien vers le site web 2223, rue Hanna, Grand-Mère (Secteur de Grand-Mère), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819 533-5766, +1 800 565-5766 – 42 chambres, rénovées en novembre 2018, café gratuit dans les chambres, air conditionné, télévision par câble, petit déjeuner continental gratuit, Wi-Fi gratuit.

Chalets, gîtes et auberge[modifier]

  • 3 Motel Laviolette 701, route de Lac-à-la-Tortue (Secteur de Lac-à-la-Tortue), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819 538-8613
  • 4 Le Manoir du Rocher 85, avenue de Grand-Mère (Secteur de Grand-Mère), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819 538-8877 – Gîte
  • 5 Auberge Pique-Nique Logo indiquant un lien vers le site web 581 28eme rue, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-731-9887, courriel :
  • 6 Gîte Chez Baza Logo indiquant un lien vers le site web 1339, rue de la Victoire (À 2 minutes de la sortie Garnier, autoroute 55), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-537-7299 – Gîte offrant deux chambres d'hôtes avec salle de bain privée. Télévision grand écran, Wi-Fi gratuit, maison entièrement climatisée, piscine chauffée en saison, bain à remous dans la cour, parking gratuit.
  • 7 Parc de l'Île Melville, Shawinigan Logo indiquant un lien vers le site web 1900, avenue Melville (Localisation exceptionnelle sur une presqu'île du côté Est de l'île Melville, au bord de la rivière Saint-Maurice.), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-536-7155, courriel : Logo indiquant des horaires En saison estivale.. – Offre de camping, prêts-à-camper, chalets et auberge

Camping[modifier]

  • 8 Parc de l'Île Melville, Shawinigan Logo indiquant un lien vers le site web 1900, avenue Melville (Localisation exceptionnelle sur une presqu'île du côté Est de l'île Melville, au bord de la rivière Saint-Maurice.), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-536-7155, courriel : Logo indiquant des horaires En saison estivale.. – Camping offrant 146 emplacements (dont 107 offrant trois services: égoûts, eau, électricité; 14 emplacements avec eau et électricité; et 24 autres sans services) pour véhicules récréatifs, tentes ou motorisés.

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

Parcs ou réserves à proximité[modifier]

  • 1 Parc national de la Mauricie Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Côté ouest de la rivière Saint-Maurice) – Parc national offrant plusieurs activités récréotouristiques: pêche sportive, randonnée pédestre (160 km de sentiers), cyclisme, canot, kayak, baignade, sentiers d'interprétation, ski de fond, raquette à neige, camping (autant en été qu'en hiver), canot-camping, longue randonnée en autonomie complète. Une route promenade traverse le parc de part en part. Ce parc est borné par la rivière Matawin au nord et la rivière St-Maurice, à l'est. Il comporte deux entrées: Saint-Mathieu et Saint-Jean-des-Piles.
  • 2 Réserve faunique du Saint-Maurice Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Côté ouest de la rivière Saint-Maurice) – Parc administré par la Sépaq situé sur la rive ouest de la rivière Saint-Maurice et au nord de la rivière Matawin. Ce parc offre des services de location de chalet, de chasse au petit gibier, de pêche, de camping et de Prêt-à-camper. L'entrée principale est le pont Mékinac qui enjambe la rivière Saint-Maurice.

Municipalités aux alentours[modifier]

Routes via Shawinigan
END N Quebec Autoroute 55.svg S  Trois-RivièresDrummondville
Montreal W VIA Rail Montreal Senneterre icon 02.png E  → Hervey → Chicoutimi-Jonquière
La Tuque ← Hervey ← N VIA Rail Montreal Senneterre icon.png S  Montreal


  • 3 Trois-Rives Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Côté Est de la rivière Saint-Maurice) – Depuis 1972, la municipalité de Trois-Rives (jadis désigné "Municipalité Boucher" comporte cinq hameaux ou village: Saint-Joseph-de-Mékinac, Rivière-Matawin, Olscamps, Grande-Anse et une partie de Rivière-aux-Rats. Sa vocation économique est axée sur la sylviculture, l'agriculture et les activités récréotouristiques (villégiature, chasse & pêche, baignade, motoneige, VTT, etc.). Le pont érigé à la hauteur de Matawin donne un accès privilégié à la zec du Chapeau-de-Paille et à la réserve faunique du Saint-Maurice.
  • 4 Saint-Roch-de-Mékinac Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Côté Est de la rivière Saint-Maurice) – Municipalité scindée en deux par la rivière Saint-Maurice. Depuis le milieu du XIXe siècle, son histoire est tributaire de l'exploitation forestière en Moyenne et Haute-Mauricie. Saint-Roch-de-Mékinac servait alors de poste de relais pour les travailleurs notamment les draveurs et les industries dérivées. Saint-Roch-de-Mékinac s'avère l'âme de la navigation sur le Saint-Maurice. Étant perché sur un promontoire, le village offre une vue panoramique sur la vallée du Saint-Maurice. Le long de la rive Est de la rivière Saint-Maurice, les falaises à couper le souffle sont admirées par les touristes, les plaisanciers et les automobilistes. Lorsque les forêts se parent de feuilles aux couleurs chaudes en automne, la vallée offre un spectacle naturel et féérique.
  • 5 Grandes-Piles Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Côté Est de la rivière Saint-Maurice) – Situé dans le canton de Radnor, le village de Grandes-Piles est sis sur une falaise dominant la rivière Saint-Maurice, faisant face au village de Saint-Jean-des-Piles lequel est du côté ouest. Grande-Piles a été un important centre de ramassage du bois transporté sur la rivière Saint-Maurice par flottaison. En 1878, une première scierie s'établit au village, entraînant un essor industriel menant à la construction du chemin de fer des Piles. Aujourd'hui, les activités récréotouristiques (villégiature, activités nautiques, navigation de plaisance, chasse & pêche) sont dominantes grâce au magnifique plan d'eau formé en amont du barrage hydro-électrique de Grand-Mère.
  • 6 Hérouxville Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Côté Est de la rivière Saint-Maurice) – Située en Moyenne-Mauricie, la municipalité d'Hérouxville s'avère la porte d'entrée de la MRC de Mékinac. Grâce à la route 153, Hérouxville se situe sur la route menant au Festival Western de Saint-Tite. Hérouxville se distingue particulièrement grâce au domaine Tavibois (appartenant à la communauté des Filles de Jésus) et la colonie de vacances Val Notre-Dame. La principale vocation économique d'Hérouxville est l'agriculture; la sylviculture (surtout au nord-ouest du territoire) et les activités récréotouristiques constituent une partie de l'économie locale.
  • 7 Saint-Narcisse Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Côté Est de la rivière Saint-Maurice) – Située dans la MRC Les Chenaux, la municipalité de Saint-Narcisse a surtout une économie surtout agricole, industrielle et hydroélectrique (barrage de Saint-Narcisse); les activités récréotouristiques (villégiature, camping, chasse et pêche sportive, VTT, motoneiges) se sont significativement accrues depuis 1992, avec la création du Parc de la Rivière-Batiscan. Cette municipalité compte 1832 habitants. Son territoire est traversé par la rivière des Chutes, la rivière à la Tortue (tributaire de la rivière des Envies) et la rivière au Lard.
  • 8 Notre-Dame-du-Mont-Carmel Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Côté Est de la rivière Saint-Maurice) – En bordure de la rivière Saint-Maurice (côté ouest), cette municipalité offre beaucoup d'attraits touristiques et naturels notamment des terrains de camping, un centre municipal des loisirs, une montagne (avec centre de ski)...
  • 9 Saint-Étienne-des-Grès Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Côté ouest de la rivière Saint-Maurice) – Municipalité de la Basse-Mauricie où a été érigé la centrale hydroélectrique de La Gabelle. Elle compte deux villages: Saint-Étienne-des-Grès et Saint-Thomas-de-Caxton. Son offre d'activités récréotouristiques est significative: villégiature, vélo (route Verte), sentiers pédestres, activités nautiques sur la rivière Saint-Maurice.
  • 10 Saint-Boniface Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Côté ouest de la rivière Saint-Maurice) – Municipalité résidentielle de la banlieue ouest de Shawinigan.
  • 11 Saint-Mathieu-du-Parc Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Côté ouest de la rivière Saint-Maurice) – Dernier village-relais avant l'entrée sud-ouest du Parc national de Mauricie. Cette localité est un foyer d'activités récréotouristiques (parc national de la Mauricie, villégiature, camping, sentiers pédestres, observation de la flore et de la faune, érablières, VTT, motoneiges, vélo, chasse et pêche) et de sylviculture.
Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Mauricie
Destinations situées dans la région