Télécharger le fichier GPX de cet article
Amérique > Amérique du Nord > Canada > Québec > Raid du Saint-Laurent

Raid du Saint-Laurent

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Raid du Saint-Laurent
Information
Départ
Étapes
Arrivée
Longueur

Pays
Régions
Bureau d'information touristique
Site touristique

Le raid du Saint-Laurent est un itinéraire de motoneige suivant le fleuve Saint-Laurent sur ses deux rives traversant les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord.

Comprendre[modifier]

Le raid du Saint-Laurent combine en fait des parties du tour de la Gaspésie à motoneige et du raid nordique pour un total de près de 700 kilomètres de sentiers enneigés. Il faut emprunter le traversier Camille-Marcoux pour traverser le fleuve Saint-Laurent entre Matane et Baie-Comeau ; la traversée dure environ h 20. Notez qu'il est également possible d'emprunter le même traversier à partir de Matane pour se rendre à Godbout, rallongeant ainsi l'itinéraire. Le Camille-Marcoux comprend une cafétéria, un bar et un salon de repos à son bord. Pour plus d'informations sur la traverse, consultez le site web de la Société des traversiers du Québec ou téléphonez sans frais au +1 ( 877 ) 562-6560 (il faut téléphoner pour réserver.)

Sur la rive sud, l'itinéraire suit le sentier Trans-Québec 5 (TQ5) entre Rivière-du-Loup et Matane. Cependant, près de Trois-Pistoles, il est possible d'emprunter un détour par le sentier 518 qui a une largeur remarquable pour une piste de motoneige ; celui-ci est atteignable via le sentier 571 et vous ramènera sur le TQ5 vers Rimouski. Sur la rive nord, l'itinéraire suit le sentier TQ3. Entre Baie-Comeau et Les Escoumins, pour traverser la rivière Manicouagan, vous emprunterez la plus longue passerelle pour motoneiges en Amérique du Nord. Près de Portneuf-sur-Mer, il y a un pont enjambant la rivière Portneuf d'une longueur de 30 mètres qui s'illumine la nuit.

Les sentiers sont généralement bien signalisés avec des panneaux ressemblant aux panneaux routiers indiquant les directions et les points d'intérêt tel que les stations d'essence et les restaurants. Il est tout de même recommandé de télécharger en version pdf ou de commander la version imprimée des cartes des sentiers pour chacune des régions (Bas-Saint-Laurent, Gaspésie et Côte-Nord). Les cartes sont mises à jour à chaque saison, il est donc important de se doter de la plus récente, surtout qu'elles sont disponibles gratuitement. Elles sont disponibles sur le site touristique du Québec maritime. Les cartes des sentiers sont également disponible sur les téléphones intelligents Android ou iPhone via l'application « imotoneige » au coût de 2,99 $C. Celle-ci permet également de suivre votre progression grâce au GPS de votre téléphone.

Étapes[modifier]

Départ Destination Distance Remarques
Rivière-du-Loup Rimouski 200 km
Rimouski Matane 130 km Passe par Mont-Joli
Matane Baie-Comeau 62 km Traversée de h 20 à bord du Camille-Marcoux (également possible de passer par Godbout)
Baie-Comeau Forestville 160 km
Forestville Portneuf-sur-Mer 35 km
Portneuf-sur-Mer Les Escoumins 95 km
Les Escoumins Sacré-Cœur 65 km
Total 747 km Total de 685 km de sentiers

Aller[modifier]

Rivière-du-Loup constitue le meilleur point d'entrée pour cet itinéraire. Consultez la page de cette ville ou celle du Bas-Saint-Laurent pour savoir comment s'y rendre. Elle est facilement accessible à partir de l'Ouest du Québec ou à partir du Maine aux États-Unis. L'itinéraire se termine à Sacré-Cœur sur la Côte-Nord. Il est également possible d'effectuer le trajet en sens inverse sans problème.

Voir[modifier]

Rive sud[modifier]

  • Belvédère de Saint-Fabien Saint-Fabien—  Via le sentier 518 suivi d'un sentier local, il est possible d'atteindre le belvédère de Saint-Fabien qui offre une vue surprenante sur le fleuve Saint-Laurent et son littoral ainsi que sur le parc national du Bic.
  • Domaine Valga Logo indiquant un lien vers le site web 300, chemin des Écorchis, Saint-Gabriel-de-Rimouski, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418 739-4200, fax : +1 418 739-4200, courriel : —  Un détour vers Saint-Grabiel-de-Rimouski via le sentier 579, vous permettra de visiter une érablière ancestrale et la plus grande auberge en bois rond de l'Est du Québec qui offre de l'hébergement avec accès internet, une salle à manger ainsi qu'un bar ; deux chalets sont également disponibles.
  • 1 Phare de l'île Verte Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Notre-Dame-des-Sept-Douleurs—  Le plus ancien phare du Saint-Laurent, situé sur l'île Verte qui est atteignable grâce à un pont de glace à partir de L'Isle-Verte via le sentier 567 (pour plus d'informations sur ce pont de glace, téléphonez au +1 418 898-3287). L'île Verte est la seule île du Saint-Laurent où l'on traverse par un pont de glace. Le coucher de soleil sur l'île est particulièrement remarquable.

Rive nord[modifier]

  • Baie de Tadoussac et fjord du Saguenay—  Paysage incontournable de cet itinéraire, panoramas magnifiques.

Faire[modifier]

Circuler[modifier]

À Saint-Damase, la piste Trans-Québec 5 (TQ5) effectue une intersection en T indiquant TQ5 dans les deux directions, c'est que la TQ5 effectue une boucle qui fait le tour de la Gaspésie. Pour le trajet du raid du Saint-Laurent, il faut prendre à gauche en direction de Matane si l'on part de Rivière-du-Loup. Si l'on effectue le trajet en sens opposé, en commençant par la Côte-Nord, il faudra alors continuer tout droit en direction de Mont-Joli.

À Matane, il faudra quitter la TQ5 pour rejoindre le traversier en empruntant des pistes locales. Même chose de l'autre côté du fleuve, à Baie-Comeau, où il faudra emprunter des pistes locales pour rejoindre la TQ3. Si l'on part de Sacré-Cœur, c'est évidemment l'inverse.

Règlements[modifier]

Afin de pouvoir circuler légalement sur les sentiers de motoneige, il faut acquérir un droit d'accès. On peut se procurer une carte d'accès auprès de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) ou auprès de l'un des clubs membres. Certains services de locations de motoneiges incluent le droit d'accès. De plus, les concessionnaires de motoneiges ainsi que plusieurs lieux d'hébergement et de restauration situés près des pistes vendent des droits d'accès. Les prix pour les droits d'accès varient en fonction de la durée, passant de 55 $ pour une journée à 360 $ pour la saison (notez que les droits d'accès saisonniers achetés avant le début de la saison sont moins chers.)

Il est également obligatoire d'avoir son permis de conduire sur soi pour traverser une voie publique. Les jeunes de 16 et 17 ans doivent également avoir un certificat d'aptitudes.

Manger[modifier]

Des relais motoneige sont situés directement sur les sentiers Trans-Québec et d'autres points de restauration sont accessibles directement en motoneige grâce à d'autres sentiers.

Se loger[modifier]

Plusieurs établissements d'hébergement sont considérés « sécuritaires » ; c'est-à-dire qu'ils offrent un moyen de sécuriser sa motoneige pour la nuit afin d'éviter le vol avec un garage, un enclos fermé ou une chaîne fournie gratuitement. La liste ci-dessous ne comprend que les établissements qui collaborent avec la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec afin d'être dit sécuritaires. Pour l'ensemble des options d'hébergement, consultez les pages des villes ou des régions respectives : Bas-Saint-Laurent, Gaspésie et Manicouagan.

Sécurité[modifier]

Les règles de sécurité usuelles pour l'opération d'une motoneige s'appliquent évidemment. Il est notamment important de faire attention aux animaux sauvages qui pourraient se trouver sur les pistes ; les chevreuils sont notamment présents en grand nombre dans certaines portions de l'itinéraire.

Il est important de toujours consulter les prévisions météo avant d'entreprendre une randonnée en motoneige. Les sites de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) et de l'Association des motoneigistes du Québec (ADMDQ) publient les conditions des sentiers de motoneige, il est recommandé de les consulter avant de partir.

Tout comme c'est le cas pour le transport en automobile, il est illégal et surtout dangeureux d'opérer une motoneige sur les sentiers après avoir consommer de l'alcool. Des policiers en motoneige parcourent d'ailleurs les sentiers et effectuent parfois des barrages de contrôle.

Des patrouilleurs de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec ainsi que des patrouilleurs des clubs patrouillent régulièrement les sentiers pour assurer la sécurité et le respect des lois et règlements en partenariat avec les corps policiers.

Il est important de suivre les limites de vitesse indiquées s'il y a lieu. La limite de vitesse dans les secteurs résidentiels est de 30 km/h. Il y a également des règlements pour la circulation nocturne dans les secteurs résidentiels ; c'est interdit par endroit.

Aux environs[modifier]

Pour l'ensemble des choses à voir et à faire dans les environs, consulter les pages de chacune des régions :

Stars310.svg
L'article sur cet itinéraire est utilisable. Il explique comment s'y rendre et cite tous les points importants le long du chemin. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Québec