Télécharger le fichier GPX de cet article
47.75-69.05Map mag.png

Bas-Saint-Laurent

De Wikivoyage
Amérique > Amérique du Nord > Canada > Québec > Québec maritime > Bas-Saint-Laurent
Aller à : navigation, rechercher

Bas-Saint-Laurent
Paysages côtiers au bord du fleuve Saint-Laurent dans la région des Basques
Paysages côtiers au bord du fleuve Saint-Laurent dans la région des Basques
Information
Pays
Capitale régionale
Superficie
Population
Densité
Préfixe téléphonique
Fuseau
Bureau d'information touristique
Localisation
Site officiel
Site touristique

Le Bas-Saint-Laurent est une région du Québec maritime située au sud du fleuve Saint-Laurent où il s'élargit pour devenir un estuaire dans l'Est de la province. La région comprend de magnifiques panoramas et des couchers de soleil reconnus internationalement. Elle comprend aussi de nombreux phares anciens dont le plus ancien du Québec. Les forêts, les lacs et les rivières du Bas-Saint-Laurent sauront charmer tous les amateurs de la nature ! Il est même possible d'observer des baleines. Le Bas-Saint-Laurent réclame le titre de « réserve mondiale de bon temps ».

Comprendre[modifier]

Le phare de l'île Verte est le plus ancien du Québec et le troisième plus ancien du Canada.

Le Bas-Saint-Laurent est situé sur la côte sud du fleuve Saint-Laurent à l'est des centres métropolitains du Québec. L'histoire de la région est intimement reliée à celle du fleuve Saint-Laurent. Plusieurs îles du fleuve sont accessibles et les villages pittoresques se suivent sur la route suivant le littoral. Ceux-ci comprennent plusieurs phares datant d'une époque révolue, incluant même le plus ancien phare du Québec !

Le Bas-Saint-Laurent comprend de magnifiques paysages, des panoramas époustouflants et des couchers de soleil reconnus mondialement. Les amateurs de nature seront bien servis dans cette région qui regorge de forêts, de lacs et de rivières remplis d'une flore et d'une faune abondantes et bien préservées. Le Bas-Saint-Laurent réclame le titre de « réserve mondiale de bon temps » où il fait bon respirer l'air salin.

La région est reconnue pour ses activités en plein air que cela soit durant la saison estivale ou hivernale. Ses pistes balisées en font un paradis pour les motoneigistes et les quadistes. Partez à la découverte du fleuve avec l'une des nombreuses excursions en mer qui sont offertes et vous aurez la chance d'observer des baleines. Sinon, partez à la découverte des forêts pures de la région ou de l'une de ses nombreuses chutes impressionnantes.

Au niveau culturel, le Bas-Saint-Laurent possède une riche tradition maritime qu'il est possible de découvrir notamment à Rimouski avec le site historique maritime de Pointe-au-Père.

Régions[modifier]

Carte du Bas-Saint-Laurent
Kamouraska (La Pocatière, Saint-Alexandre-de-Kamouraska, Saint-Pascal)
Les Basques (Trois-Pistoles)
Témiscouata (Dégelis, Pohénégamook, Témiscouata-sur-le-Lac)
Rimouski-Neigette (Rimouski)
Rivière-du-Loup (Rivière-du-Loup, Saint-Antonin)
La Mitis (Mont-Joli, Sainte-Luce)

Kamouraska — La région de Kamouraska est reconnue mondialement pour la beauté de ses paysages et de ses couchers de soleil. Elle est facilement reconnaissable à ses maisons colorées situées le long du fleuve Saint-Laurent. Il s'agit d'une destination écotouristique idéale.

L'amphithéâtre de Saint-André surplombant le fleuve Saint-Laurent

Les Basques — La région des Basques regorge de trésors culturels et historiques. Elle doit son nom à la présence de pêcheurs basques dans le fleuve Saint-Laurent entre 1580 et 1630. C'est à cette hauteur que le fleuve Saint-Laurent devient une véritable mer.

Trois-Pistoles

Témiscouata — La région du Témiscouata est située dans l'arrière-pays près du Nouveau-Brunswick. Elle comprend de nombreux lacs et rivières, dont le second plus grand lac au sud du fleuve Saint-Laurent de la province, le lac Témiscouata, dans un décor montagneux parfait pour découvrir la nature régionale. Le Témiscouata fait partie de l'Acadie des Terres et Forêts.

La rivière Touladi dans le parc national du Lac-Témiscouata

Rimouski-Neigette — La région de Rimouski-Neigette comprend la plus grande ville du Bas-Saint-Laurent, Rimouski, véritable métropole de l'Est du Québec, mais également des régions rurales passant du bord du fleuve jusqu'aux champs de l'arrière-pays.

Les collines du parc national du Bic au bord du fleuve Saint-Laurent

Rivière-du-Loup — Passant du fleuve aux terres fertiles et aux forêts, la région de Rivière-du-Loup offre une grande diversité. Elle comprend une ville importante de la région, Rivière-du-Loup, ainsi que plusieurs villages pittoresques reconnus pour leur beauté dont Cacouna et Notre-Dame-du-Portage.

Vue du fleuve Saint-Laurent à partir du sentier des Passereaux à Cacouna

La Mitis — La région de La Mitis constitue la porte d'entrée de la Gaspésie. Elle comprend le plus grand aéroport de l'Est du Québec, celui de Mont-Joli. Les Jardins de Métis, situés à Grand-Métis, sont reconnus mondialement pour leur beauté. De plus, Sainte-Flavie est une halte incontournable pour les amateurs d'arts.

Le phare de Métis-sur-Mer

Bien que les MRC de La Matanie (Matane) et de La Matapédia (Amqui) fassent partie de la région administrative du Bas-Saint-Laurent, elles font partie de la région touristique de la Gaspésie.

Villes[modifier]

Centre-ville de Rimouski, la plus grande ville de l'Est du Québec
La maison du tourisme de Rivière-du-Loup
L'église Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles comprenant cinq clochers
  • 1 Dégelis—  Ville située le long du lac Témiscouata et de la rivière Madawaska. Elle est traversée par la route reliant Rivière-du-Loup au Nouveau-Brunswick. La ville doit son nom au fait que la rivière vis-à-vis de la ville ne gèle jamais, un dégelis, en ancien français, signifiant une étendue d'eau laissée libre de glace ou un dégel local en hiver. Dégelis fait partie de la Fédération des Villages-relais du Québec. Il s'agit d'un excellent endroit pour la chasse au cerf de Virginie.
  • 2 La Pocatière—  Porte d'entrée du Bas-Saint-Laurent, avec Sainte-Anne-de-la-Pocatière, constitue la plus importante agglomération entre Montmagny et Rivière-du-Loup. Il s'agit d'une ville étudiante comprenant plusieurs collèges. La région environnante offre une particularité géologique intéressante : les collines abruptes et isolées appelées monadnocks qui se dressent dans la plaine. La montagne du Collège, sise en plein centre de la ville, est l'une de ces collines.
  • 3 Mont-Joli—  Ville située aux portes de la Gaspésie. Elle comprend le plus grand aéroport de l'Est du Québec. Celui-ci a été le deuxième plus important aérodrome du Canada durant la Seconde Guerre mondiale. Mont-Joli fait partie de la Fédération des Villages-relais du Québec. Elle est connue pour ses fresques au centre-ville qui retracent l'histoire de la ville.
  • 4 Pohénégamook—  Petite ville située le long du lac Pohénégamook au Témiscouata. Elle est une destination populaire lors des vacances estivales.
  • 5 Rimouski—  Plus grande ville du Bas-Saint-Laurent. Elle située au bord de l'estuaire du Saint-Laurent. Elle comprenant la seule université de la région ainsi que plusieurs autres institutions de services. Dans le fleuve, en face de Rimouski, se trouve l'île Saint-Barnabé sur laquelle sont organisées des excursions touristiques durant la saison estivale. Rimouski comprend de nombreux musées et sites historiques dont le site historique maritime de la Pointe-au-Père qui comprend un phare, un pavillon retraçant l'histoire du naufrage de l'Empress of Ireland ainsi qu'un ancien sous-marin de la Marine royale canadienne, le NCSM Onondaga.
  • 6 Rivière-du-Loup—  Rivière-du-Loup est un centre régional important et le chef-lieu de la région éponyme. La ville est située au carrefour entre Montréal, Gaspé, le Nouveau-Brunswick, l'État du Maine aux États-Unis et même avec la rive nord du fleuve Saint-Laurent grâce à un traversier. Elle comprend plusieurs institutions desservant toute la région telles que son campus étudiant. La ville comprend plusieurs sites patrimoniaux incluant le manoir du domaine seigneurial Fraser.
  • 7 Saint-Pascal—  Chef-lieu de la région de Kamouraska, il s'agit d'un centre de services local important. La ville est un arrêt intéressant pour les amateurs de plein air grâce à son réseau de pistes cyclables et de sentiers pédestres.
  • 8 Témiscouata-sur-le-Lac—  Né de la fusion de Cabano et de Notre-Dame-du-Lac en 2010, il s'agit du chef-lieu du Témiscouata. La ville est située au bord du lac Témiscouata, qui s'étend sur une longueur de 45 km et qui est le second plus grand lac sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent au Québec. Il est reconnu pour les activités nautiques et la pêche. Au milieu du XIXe siècle, l'endroit était utilisé comme fortification par l'armée britannique. Ainsi, on y retrouve le fort Ingall qui servait à défendre la frontière de l'Amérique du Nord britannique contre les Américains. De nos jours, le fort est un site muséal présentant une reconstruction du fort britannique.
  • 9 Trois-Pistoles—  Trois-Pistoles est le chef-lieu de la municipalité régionale de comté des Basques, témoin de l'héritage des Basques en Amérique du Nord. La ville comprend d'ailleurs un musée relatant cette histoire, soit le Parc de l'aventure basque en Amérique, situé près du quai municipal. Il comprend l'unique fronton de pelote basque au Canada. La région de Trois-Pistoles est reconnue pour ses sanctuaires d'oiseaux migrateurs, ceux à l'île aux Pommes et à l'île aux Basques. L'église Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles est réputée pour ses cinq clochers dominant l'estuaire du Saint-Laurent.

Autres destinations[modifier]

L'anse à l'Orignal et la pointe du Glaciel dans le parc national du Bic
Le Grand lac Touladi dans le parc national du Lac-Témiscouata
  • 1 Parc national du Bic—  Parc national du Québec situé à 15 km à l'ouest de Rimouski comprenant une section découpée de la côte de l'estuaire du Saint-Laurent comptant une douzaine de baies et un relief accidenté culminant au pic Champlain à 346 m d'altitude. Il s'agit d'un endroit propice pour l'observation de phoques et d'oiseaux rapaces. Il possède un réseaux de sentiers de randonnée pédestre de 25 km dont une partie, située le long du littoral, n'est pas aménagée et un réseau de piste cyclable de 15 km traversant le parc d'est en ouest et qui fait partie de la route Verte permettant de rejoindre Rivière-du-Loup et Rimouski à vélo. Il est aussi possible de faire du kayak de mer. Une visite guidée du parc en minibus est offerte. En hiver, 30 km de sentiers sont ouverts à la randonnée en raquette, 20 km sont aménagés pour le ski nordique et 5 km sont damés pour la randonnée pédestre.
  • 2 Parc national du Lac-Témiscouata—  Parc national du Québec créé en 2009 situé à l'est du lac Témiscouata et traversé par la rivière Touladi qui est canotable. Il comprend deux secteurs séparés et nombreux lacs. Son territoire est connu pour avoir été le lieu d'habitation de Grey Owl.

Aller[modifier]

En voiture[modifier]

Le début du tour de la Gaspésie où la route 132 complète sa boucle autour de la péninsule à Sainte-Flavie

Quebec Autoroute 20.svg et Qc132.svg À partir des centres urbains du Québec dont Montréal et Québec, la région du Bas-Saint-Laurent est accessible par l'autoroute 20 et la route 132 vers l'est. En suivant l'autoroute 20, vous entrerez au Bas-Saint-Laurent à La Pocatière (sortie 436). Notez que si le temps est disponible et que vous visitez la région pour la première fois, suivre la route 132 à partir de Lévis, au sud de Québec, vous permettra de suivre le littoral du Saint-Laurent et de découvrir les villages le long de la route. La Pocatière est située à environ h 30 de route de Québec.

Qc132.svg À partir de l'est, le Bas-Saint-Laurent est accessible à partir de la péninsule gaspésienne en empruntant la route 132 vers l'ouest. Vous entrerez au Bas-Saint-Laurent à Sainte-Luce. Il s'agit d'un trajet de plus de h 30 à partir de Gaspé. Notez que l'autoroute 20 commence à Mont-Joli.

TCH 2.svg À partir du sud, le Bas-Saint-Laurent est accessible à partir du Nouveau-Brunswick en suivant l'autoroute 2, c'est-à-dire la route Transcanadienne, direction ouest (qui se dirige en fait vers le nord-nord-ouest). L'autoroute 2 se transforme en route 185 au Québec et vous arriverez au Bas-Saint-Laurent directement à la frontière interprovinciale au sud de Témiscouata-sur-le-Lac. À partir d'Edmundston, il s'agit d'un trajet de moins d'h.

En autocar[modifier]

  • Orléans Express Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 888 999-3977 (numéro gratuit)—  Service d'autocars interurbains desservant l'Est du Québec et reliant notamment les villes de Montréal et de Québec. Le réseau a un point d'arrêt dans la grande majorité des villes et villages du Bas-Saint-Laurent situés sur la route 132. Rimouski sert de hub régional.

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport de Mont-Joli (IATA: YYY) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +1-418 775-3347—  L'aéroport le plus important de la région et le seul avec des vols réguliers. Il y a des vols à partir de Montréal, de Québec, de Wabush et de la Côte-Nord. Les lignes aériennes à contacter sont Air Canada Express, Air Liaison et Pascan Aviation.

En bateau[modifier]

  • Traverse Rivière-du-Loup–Saint-Siméon Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418 862-9545 Logo indiquant des horaires Avril à janvier, 2 à 4 départs par jour à heures fixes (consultez le site web pour l'horaire).—  Relie Rivière-du-Loup à Saint-Siméon sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Durée de la traversée d'environ 65 minutes. Aucune réservation.
  • Traverse Trois Pistoles–Les Escoumins Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418 851-4676, +1 877 851-4677 (numéro gratuit) Logo indiquant des horaires Mai à octobre, 2 à 3 départs par jour selon les marées (consultez le site web pour l'horaire).—  Relie Trois-Pistoles aux Escoumins sur la Côte-Nord. Durée de la traversée d'environ 90 minutes. Réservation obligatoire.
  • Traverse Rimouski–Forestville Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418 725-2725, +1 800 973-2725 (numéro gratuit) Logo indiquant des horaires Mai à septembre.—  Le CNM Évolution relie Rimouski à Forestville sur la Côte-Nord. C'est le traversier le plus rapide du Québec ; il effectue la traversée en 60 minutes. Réservation obligatoire pour les véhicules.

Il y a également un traversier effectuant la traversée depuis Baie-Comeau et Godbout sur la Côte-Nord se rendant à Matane, on peut ensuite emprunter la route 132 vers l'ouest pour se rendre au Bas-Saint-Laurent.

En train[modifier]

  • VIA Rail Canada Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 888 842-7245 (numéro gratuit) Logo indiquant des horaires Consultez le site web pour l'horaire.—  Réseau de train de passagers à l'échelle nationale traversant le Bas-Saint-Laurent à partir de Montréal et Québec et se rendant à Halifax. Il y a des gares dans les principales villes du Bas-Saint-Laurent.

Circuler[modifier]

En voiture[modifier]

Traverser le Bas-Saint-Laurent d'est en ouest correspond à une distance d'environ 200 km. Les routes principales, l'auroute 20 et la route 132, sont parallèles au fleuve Saint-Laurent. D'ailleurs, la route 132 est située directement sur le littoral pour la majeure partie de son parcours : c'est la façon idéale de découvrir le fleuve Saint-Laurent et les villages pittoresques qui se succèdent. La route 185 est un autre axe de communication important qui relie Rivière-du-Loup au Nouveau-Brunswick, un trajet d'un peu moins de 100 km. D'autres routes secondaires permettent de rejoindre l'arrière-pays, dont un axe formé par les routes 232, 296 et 234 qui permettent de rejoindre la région touristique de la Gaspésie directement à partir du Témiscouata, un trajet de 125 km.

En bateau[modifier]

  • Traverse L'Isle Verte/Notre-Dame-des-Sept-Douleurs Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des horaires Avril à novembre, voire jusqu'à décembre lorsque les glaces le permettent, horaire dépendant des marées.—  Le Peter-Fraser, un traversier aux technologies vertes, relie L'Isle-Verte à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs sur l'île Verte. On peut l'emprunter en voiture, en vélo ou à pied. La durée de la traversée est de moins de 30 minutes. Réservation recommendée pour les véhicules.

Itinéraires[modifier]

En kayak de mer ou en bateau
En motoneige
En voiture

Manger[modifier]

Le Bas-Saint-Laurent possède de nombreux produits agroalimentaires locaux. L'un des produits locaux les plus populaires sont les fromages de la fromagerie des Basques. Ils sont disponibles dans plusieurs marchés locaux, mais l'idéal est de se rendre directement à la fromagerie à Trois-Pistoles. D'autres fromageries locales à découvrir sont à Sainte-Luce, à Témiscouata-sur-le-Lac et à La Pocatière.

Les poissonneries sont évidemment très réputées pour les produits du terroir. Il y en a tout le long du fleuve Saint-Laurent, notamment à L'Isle-Verte, à Kamouraska, à Rimouski et à Trois-Pistoles.

  • À la BSL - édition gourmande Logo indiquant un lien vers le site web —  Publication de Tourisme Bas-Saint-Laurent présentant les producteurs et les transformateurs locaux ainsi que les produits réputés de la région.

Il y a des restaurants un peu partout au Bas-Saint-Laurent, consultez les pages des régions et des villes pour plus de détails.

Boire[modifier]

Il y a plusieurs microbrasseries artisanales au Bas-Saint-Laurent. Pour les découvrir, il faut se rendre à Rimouski, à Sainte-Flavie, à Saint-Paul-de-la-Croix, à Auclair, à Pohénégamook, à Rivière-du-Loup, à Saint-André et à Saint-Mathieu-de-Rioux. Consultez les pages de ces villes pour plus d'informations.

Se loger[modifier]

Le Bas-Saint-Laurent offre une vaste gamme passant des petites auberges aux plus grands hôtels, incluant évidemment des chalets et des campings. Les villes importantes telles que Rimouski, Rivière-du-Loup, La Pocatière, Sainte-Luce, Témiscouata-sur-le-Lac, Kamouraska, Trois-Pistoles, L'Isle-Verte et Saint-Pascal comprennent toutes plusieurs hôtels, motels et auberges.

Il y a plusieurs terrains de camping au Bas-Saint-Laurent. Notamment, les parcs nationaux du Bic et du Lac-Témiscouata offrent des formules de « prêt-à-camper » dans des huttes ou des yourtes. De plus, il y a des possibilités de camper dans des refuges le long du sentier national au Bas-Saint-Laurent.

Si vous recherchez des auberges de jeunesse, il y a en une à Rivière-du-Loup et une autre à Rimousi.

Une autre façon populaire de découvrir le Bas-Saint-Laurent est de demeurer sur une des pourvoiries. Celles-ci offrent des forfaits combinant l'hébergement, la restauration, la chasse ou la pêche et d'autres activités en plein air. Il y a des pourvoiries offrant de l'hébergement à Saint-Alexandre-de-Kamouraska, à Mont-Carmel et à Rimouski.

Pour la saison hivernale, plusieurs hôtels offrent des forfaits motoneiges où il est possible de se rendre à l'hôtel directement en motoneige. Des forfaits motoneiges sont offerts par des hôtels de la région notamment à Rimouski, à Rivière-du-Loup, à Témiscouata-sur-le-Lac et à Saint-Honoré-de-Témiscouata.

Consultez les pages des régions et des villes du Bas-Saint-Laurent pour plus de détails.

Santé et sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 911

Aux environs[modifier]

Stars310.svg
L'article de cette région est utilisable. L'article et les principales destinations de la région contiennent des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Québec maritime
Destinations situées dans la région