Télécharger le fichier GPX de cet article
43.470833333333-0.92638888888889Map mag.png
Eurasie > Europe > France > Sud-Ouest de la France > Nouvelle-Aquitaine > Aquitaine > Pyrénées-Atlantiques > Béarn des Gaves > Salies-de-Béarn

Salies-de-Béarn

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Salies-de-Béarn
Salies mairie.jpg
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Salies-de-Béarn est une ville de 4741 habitants (chiffres 2015) située dans les Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle Aquitaine, dans le Sud-Ouest de la France.

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

Salies-de-Béarn connait une situation privilégiée nichée au cœur du Béarn des Gaves entre deux villes majeures du département que sont Pau et Bayonne. Comme la plupart des communes de la région, les paysages environnants de cette cité, offrent la douceur de ces terres vallonnées, verdoyantes à travers lesquelles serpentent ces cours d’eau que l’on nomme ici, les gaves.

Histoire[modifier]

Salies-de-Béarn est née d’une légende, la légende du sanglier grâce auquel nous devons au Moyen-Âge la découverte de cette fameuse source d’eau salée à l’origine de la renommée et la richesse de la cité du sel. Si des découvertes dans les années 60 ont permis de mettre à jour tout un monde d’exploitation de l’eau jusqu’ici oublié (débris de vases, tessons de céramiques…) prouvant que dès le XI voir le XVIe siècle avant JC, le sel faisait déjà partie de la vie des premiers habitants, il est certain que cet or blanc a fait la légende de la ville. Avec une eau 10 fois plus salée que l’eau de mer, la vie des Salisiens s’est entièrement tournée et organisée autour de l’exploitation du sel, question de survie mais aussi d’enrichissement. De plus, composée de 25 oligo-éléments, les eaux de Salies ont su attirer grand nombre de curistes et beau monde en soin ou villégiature dans la station. C’est ainsi que la cité du sel offre deux facettes, la « vieille ville », ses ruelles étroites, ses balcons en bois, témoins de l’effervescence des premiers habitants autour du bassin à ciel ouvert et le quartier thermal, ses belles et grandes demeures, son jardin public et son kiosque à musique, héritage d’une cité thermale très prisée au XIXe siècle. Aujourd’hui encore, la ville accueille de nombreux curistes pour des pathologies liées à la rhumatologie, traumatologie, gynécologie.

Climat[modifier]

Salies-de-Béarn bénéficie d’un climat océanique tempéré. Les hivers sont doux en général, avec quelques jours de gelée mais rarement de la neige. Les étés, parfois ponctués de pics de chaleur, profitent d’une pluviométrie régulière toute l’année comme on peut le voir à travers les paysages verdoyants du Béarn des Gaves.

Aller[modifier]

En voiture[modifier]

Par la D933 depuis l’autoroute A64 (sortie 7).

En bus[modifier]

En train[modifier]

  • Gare de Pyuoo—  à 7km
  • Gare d'Orthez—  à 15 km
  • Gare de Dax—  à 35 km.

En avion[modifier]

  • Aéroport de Pau
  • Aéroport de Biarritz

Voir[modifier]

Faire[modifier]

  • Musée du Sel—  retrace plus de 4000 ans d’histoire. Un rez de chaussée dédié aux premières exploitations du sel à l’âge de bronze et époque gallo-romaine jusqu’au Moyen Age, un 1er étage sur les riches heures du thermalisme et un dernier étage axé sur la géologie et fouilles archéologiques.
  • Crypte du Bayaà—  Discrète, voir secrète, la source qui a tant participé à l’épanouissement de la cité est toujours présente sous vos pas lorsque vous traversez la place du Bayaa. Ainsi, après avoir descendu une dizaine de marches, vous voilà dans un univers presque mystique, surprenant fait de voûtes de pierres aux pieds desquelles, dans un silence presque religieux, ose enfin se montrer cette eau 10 fois plus salée que l’eau de mer, à la surface de laquelle flottent de petits cristaux de sel (visites sur inscriptions à l’Office de Tourisme).
L'or blanc de Salies-de-Béarn, le sel
  • saline—  C’est ici qu’est produit encore aujourd’hui le sel de Salies mais surtout le sel pour les Jambons de Bayonne, le seul autorisé dans le cadre de l’IGP. A partir du printemps, vous serez attirés par cette fumée blanche issue de l’évaporation de l’eau salée chauffée à 83 degrés. Puis, la blancheur parfaite de ce sel, pur, attirera votre regard… Tout est fait pour vous informer sur l’exploitation de cette eau salée sur ce promontoire, puis, à l’intérieur de l’espace muséographique attenant c’est toute l’histoire géologique de la source, l’histoire des Salisiens, l’utilisation du sel aujourd’hui qui vous sont tracés de façons ludique et moderne (visites audioguidées, projection d’un film, bornes interactives…).
  • Thermes—  son espace bien-être, son escale sensorielle…. Sa façade d’inspiration mauresque attire tout d’abord l’œil, mise en valeur par un jardin public romantique où les séquoïas côtoient le kiosque à musique, témoins des riches heures de la Belle Epoque… Une fois entrés dans l’établissement sur votre droite l’aile réservée aux curistes (gynécologie, pédiatrie, rhumatologie), sur votre gauche, la porte ouverte à de nombreuses activités pour votre bien-être. Le spa thermal et ses eaux aux vertus uniques, apaisantes, stimulantes, l’escale sensorielle, extraordinaire espace bien-être entièrement dédié à l’eau thermale de Salies mise en scène sous ses formes les plus étonnantes…, vous garantissent des moments de détente totale, de relâchement, de voyage sensoriel…
  • Voie verte—  Longue de 8 km, cette ancienne voie de chemin de fer aménagée pour la balade qu’elle soit pédestre ou à vélo, est l’occasion de prendre un bon bol d’air au milieu des arbres, entourés parfois de champs, de jardins …et du gave. Une fois sur le Pont de type Eiffel à Castagnède, arrêtez-vous un instant et imaginez dès 1884 les voyageurs arrivés par train à Salies, ce beau monde avec ses belles toilettes, impatients de venir se divertir dans la station thermale. Face à vous les impressionnantes falaises de la peine de Mu auxquelles sont rattachées de nombreuses légendes et à vos pieds, le Gave d’Oloron prisé par les pêcheurs et amateurs d’eaux-vives.
  • golf—  avec son parcours vallonné de 9 trous (18 départs), varié et technique, un parcours compact (d’entraînement) de 9 trous et toute une infrastructure complète (practive, putting green…
  • Sports d’eaux-vives Profitez d’une descente sur la Gave d’Oloron ou le Saison à 10 km en canoë ou rafting avec 2xaventures, Rafting 64, location canoë USSCK, pour découvrir de magnifiques paysages naturels cachés, préservés.
Ruelles fleuries de Salies-de-Béarn
  • Fête du Sel. Le 2 ème week-end de septembre c’est toute la cité du sel qui vit au rythme de cette fête très attendue. Durant 2 jours, rues et ruelles sont envahies par les artisans, producteurs et autres marchands, animées par la musique qu’elle provienne des micros ou bandas. Les traditions sont à l’honneur avec courses de porteurs de sameaux, de porteuses de herrades. Un beau défilé de chars ainsi que le cortège des différentes confréries du département sont les marqueurs du dimanche en plus du grand repas sous chapiteau.
  • Art en Vrac. Lors du week-end de Pâques, les ruelles de Salies, le jardin Public et parfois même les vignes autour de la cite du sel, s’animent de différents artistes qui exposent leurs œuvres. L’occasion de faire une balade ludique, colorée de Salies avec des rencontres parfois étonnantes…
  • Festival des Sottises. Voici l’occasion en juillet d'aller au-devant de belles surprises, de rencontres et de rêveries ! Initiation aux arts de la rue, spectacles pluridisciplinaires et tout public...

Coup de coeur[modifier]

La randonnée familiale avec un pottok. Ici les paysages sont verts, les cours d’eau serpentent à travers le territoire, en résumé, la nature est reine. Quoi de plus original et agréable que de découvrir la région, en famille, lors d’un séjour au cours duquel votre fidèle compagnon n’est autre qu’un pottok, cet adorable petit cheval basque ? Lors du parcours se dévoile sous vos yeux le patrimoine naturel et culturel du Béarn des gaves, mais l’un des points forts du séjour reste la rencontre avec vos logeurs, des habitants passionnés, fiers de leur région et ayant à cœur de vous transmettre tous ses petits secrets.

Acheter[modifier]

Pour découvrir et déguster de bons produits locaux, Salies-de-Béarn et ses alentours, disposent de nombreuses adresses.

  • Ferme La Motte—  éleveurs d’une souche locale de canards, vous fait visiter son exploitation où toutes les étapes de l’élevage à la production des produits (foie gras, confits…) vous sont présentées.
  • Domaine Lapeyre-Guilhemas—  est le rendez-vous des amateurs de bons vins. Ici on travaille en famille depuis 1909 avec des terroirs et des expositions d’exception, tout à la main dans les vignes, pour des vins en AOC pour certains, IGP pour d’autres.
  • Comme à la Ferme—  découvrez le véritable porc gascon sous toutes ses formes.
  • Le sel de Salies-de-Béarn—  offre un large choix de produits autour du sel de Salies-de-Béarn, sel ayant obtenu son IGP, mais aussi divers plats cuisinés et charcuteries dont le fameux Jambon de Bayonne.

Pour terminer sur une note sucrée

  • Chocolaterie Pâtisserie Lavignasse—  pour déguster ses fameux chocolats à la fleur de sel
  • Pâtisserie la Bonbonnière—  pour goûter à la spécialité locale, le « Pavé salisien » (gâteau aux cerises et oranges confites)
  • Atelier Katy—  en plus d’un accueil chaleureux vous serez conduits devant un surprenant atelier à tisser… Le couple, Katy et Patrick, travaille en duo pour créer des étoffes colorées, uniques, « sur mesure », uniquement à partir de fils naturels tels des crayons de couleur.

Manger[modifier]

Amateurs de bonne nourriture, ou juste à la recherche d’un en-cas, Salies-de-Béarn dispose d’un grand choix allant du restaurant labellisé « Assiette de Pays », au restaurant sans label mais traditionnel, en passant par la brasserie…

  • A la Fraich'
  • La Grignotine Brasserie
  • Restaurant de la Gare
  • Au Petit Béarn
  • L'Atrium
  • Restaurant des Voisins
  • La Tannerie
  • Les Fontaines Fleuries
  • Le Lodge

Se loger[modifier]

Pour un une nuit, un week-end ou plusieurs jours, Salies-de-Béarn bénéficie d’un large choix d’hôtels, chambres d’hôtes, campings, meublés…et hébergements insolites répartis sur tout le Béarn des Gaves

Hôtels[modifier]

  • Hôtel-Restaurant Au Petit Béarn
  • Village de Vacances Club Vacanciel Salies de Béarn
  • Hôtel du Parc
  • Hôtel du Golf le Lodge

Chambres d'Hôtes[modifier]

  • 1 Le Trianon de Salies Logo indiquant un lien vers le site web 18 Avenue des Docteurs Foix, Logo indiquant un numéro de téléphone +33 5 59 38 35 77, courriel :
  • Le Franc Pommies
  • Villa Hortebise
  • Les Renards
  • Maison Lechemia
  • La demeure de la Presqu'île
  • La Closerie du Guilhat
  • La Paix du Bois

Autres destinations[modifier]

  • Laàs—  la principauté à 10 km, avec son musée Serbat, son château des Enigmes et son Escape Castle
  • Sauveterre-de-Béarn—  Cité Médiévale à 10 km, avec ses nombreux vestiges fortifiés et classés au Monument Historique, sa Tour Monréal et la maquette de la Cité du XII au XVIe siècle autour de laquelle un aménagement scéno-graphique moderne et ludique, raconte les heures de gloire de la ville ; le parcours le long du Gave menant jusqu’à l’Ile de la Glère
  • Navarrenx—  cité bastionnée à 30 km, élu plus beau village de France.
  • Camp de Gurs—  à 35 km, le plus grand d’internement du Sud de la France lors de la 2e Guerre Mondiale.
Stars305.svg
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Béarn des Gaves