Voyager en train

De Wikivoyage
Autour du voyage > Transport > Voyager en train
Aller à : navigation, rechercher

Train à grande vitesse KTX en Corée du Sud

Avant que les avions et les automobiles n'arrivent au devant de la scène, le voyage en train était presque le seul moyen pour voyager à travers les pays. Dans certaines parties du monde, comme l'Europe et une grande partie de l'Asie, il est toujours l'un des modes standards pour voyager d'une ville à une autre et, dans d'autres parties du monde, par exemple en Amérique du Nord, il reste une alternative assez populaire. Il n'a pas la vitesse des déplacements aériens pour les longues distances et souvent pas la densité de couverture du réseau routier, mais compense par l'espace qu'on a pour bouger pendant que quelqu'un d'autre s'occupe de conduire. Il est également plus confortable que le transport aérien, en particulier, au niveau de l'espace pour les jambes et pour ceux qui n'aiment pas l'idée d'être suspendu à 30 000 pieds au-dessus du sol. Pour des distances comprises entre environ 100 et 800 km, ce peut être la méthode la plus rapide pour voyager, surtout si vous devez vous rendre de centre-ville à centre-ville. On peut approximativement estimer que le train est plus rapide que l'avion si le trajet prend jusqu'à h, étant donné que cela ne nécessite généralement pas d'être à la gare plus de 15 min avant le départ. Pour de plus longues distances, cela prend plus de temps qu'en voyageant en avion, mais cela permet de voir le paysage depuis le niveau du sol et vous permet de faire des arrêts sur le chemin. Les prix du train peuvent être moins chers que le prix de l'essence pour le même voyage en voiture, en particulier, dans les pays où le train est fortement subventionné, et d'atteindre ou de dépasser les prix des billets d'avion les moins chers, spécialement dans les pays voulant que leurs trains génèrent des revenus ou bien les ayant privatisés.

Billetterie[modifier]

Lorsque de l'achat de billets, il y a quelques points à garder en tête:

  • Soyez conscient que cela peut être très coûteux dans certains pays de voyager en train. En particulier, les trains à grande vitesse peuvent être aussi chers - mais plus pratiques - que l'avion. Lorsque vous comparez les prix, lisez bien attentivement les conditions car les trains (tout comme les compagnies aériennes à bas-coût) facturent parfois (à des montants déraisonnablement élevés) des choses comme la réservation de siège, les bagages, les cartes d'embarquement ou certaines formes de paiement.
  • Si vous le pouvez, réservez à l'avance. Dans de nombreux pays, vous bénéficiez d'un rabais substantiel. Sur ​​certains itinéraires populaires, à certains périodes, les places dans les trains longue distance peuvent être déjà toutes réservées. Réserver un siège, d'autre part, fera généralement subir un petit supplément - dans ces pays, vous aurez à estimer si oui ou non le train sera assez vide pour que les sièges soient facilement disponibles.
  • Il se peut que les tarifs soient calculés en fonction de la distance, de la vitesse, du type de train ou bien de la demande du marché (les itinéraires les plus populaires étant les plus coûteux), ou bien sûr une combinaison de tout cela.
  • De nombreux pays proposent des passes qui permettent d'effectuer plusieurs voyages au sein d'une même région. Inter rail (pour les Européens) et Eurail (pour les autres) sont une bonne affaire pour ceux qui sont admissibles et qui souhaitent beaucoup voyager à travers l'Europe. Sinon, en général, la valeur qu'on peut tirer d'un tel billet est inversement proportionnelle à la superficie couverte (sauf si vous passez toute la durée du passe dans les trains). Amtrak et l'état de Californie proposent des offres du même type pour les non-résidents, tout comme le Japon et la Corée du Sud.
  • Dans certains pays, les billets peuvent être achetés dans le train, dans d'autres, ils doivent être achetés (et souvent compostés!) avant de monter pour éviter les amendes. Dans certains pays, les deux systèmes existent selon le type de train. L'achat de billet dans le train pourrait encourir un supplément, ou ne pas vous permettre de bénéficier d'un tarif réduit qui aurait été disponible à la billetterie. En règle générale, les billets achetés dans le train seront au moins aussi chers que si vous les aviez achetés en dehors.
  • Certaines gares (comme quelques gares TGV en France) se trouvent à des emplacements éloignés, mais la plupart du temps la gare se trouve dans le centre-ville ou très près de celui-ci, et certainement plus proche que l'aéroport (s'il y en a un). Quelques aéroports se sont vus pour leur part récemment adjoindre leur propre gare ferroviaire.
  • Certains billets peuvent être achetés via une application pour smart-phone et sont généralement vérifiés par la numérisation de votre écran. Notez qu'un billet se trouvant sur un smart-phone dont la batterie est déchargée ne peut généralement pas être vérifié.
  • De nombreuses compagnies aériennes en Amérique du Nord, en Europe et en Asie coopèrent avec des sociétés ferroviaires pour proposer des billets directs de l'aéroport à certaines ou n'importe quelle gare du réseau national. Bien que les détails exacts varient, cela peut représenter une forte réduction par rapport aux billets pris séparément, ou par rapport à un vol (plutôt qu'un trajet en train) pour la dernière étape de votre voyage.

Quand voyager[modifier]

  • Si possible, essayez d'éviter les heures de pointes de travail. Pour les trains locaux, cela correspond pour les trains arrivant dans une ville assez large à une plage horaire allant de h avant à h après les horaires typiques de travail de début de journée; pour les trains partant d'une ville de taille comparable à une plage horaire allant de h avant à h après les horaires typiques de fin de journée. D'un autre coté, il y a souvent plus de trains pendant les heures de pointe, et si cela ne vous dérange pas d'être debout, vous êtes plus susceptibles d'avoir de bonnes correspondances.
  • Dans les pays occidentaux, le vendredi soir, le dimanche après-midi et les jours fériés ne sont également pas de bons choix d'horaires. Soyez particulièrement prudents lorsque vous voyagez le dimanche et les jours fériés, les services sont souvent réduits ou inexistants.
  • Certaines lignes, en particulier à grande vitesse, sont fréquemment utilisées par les «navetteurs du week-end» et donc ont tendance à être bondées les vendredis soirs et les dimanches soirs mais presque vides le reste de la semaine.
  • Les jours précédant immédiatement les « vacances familiales » (Thanksgiving en Amérique du Nord, Noël en Europe, la fin du Ramadan dans les pays musulmans, la nouvel an chinois en China, la semaine de Pâques en Amérique Latine, etc…) sont particulièrement demandés et ont ainsi des prix plus élevés.
  • Les services en fin de soirée ou tôt le matin sont souvent peu fréquents et peuvent ne pas être aussi sûrs. Ceci dit, dans certains pays ayant des tarifs variables, prendre des trains de très tôt peu vous faire faire des économies, tout comme c'est le cas avec l'avion.
  • Parfois, il n'y a qu'une quantité limitée de billets à prix réduits; les rabais spéciaux peuvent ne s'appliquer qu'à des jours, périodes de l'année ou heures de la journée bien définis. Si c'est le cas, il est généralement plus sage de voyager en heures creuses, ou de planifier bien à l'avance si vous en avez la possibilité.

L'embarquement[modifier]

  • Si cela est requis, vérifiez que vous avez composté votre billet. L'oublier pourrait vous valoir une amende ou un supplément de la part des contrôleurs. Il y a souvent des machines sur la plate-forme et/ou dans le train. Dans certaines contrées, les contrôleurs n'ont pas du tout le sens de l'humour, ont tendance à appliquer les règlements à la lettre et ne parlent que peu ou pas le français/l'anglais, donc une excuse comme « c'est mon premier jour ici » n'aura que peu de chance de vous aider.
  • Avant de monter dans un train, attendez que tous les passagers descendant à votre station aient mis pied à terre. Les trains ne partiront pas s'il y a encore des gens faisant la queue pour monter, même si cela signifie qu'il peut y avoir une minute de retard. (L'exception peut être pour des services très fréquents aux heures de pointe, où un délai de quelques secondes peut provoquer le retard de nombreux trains suivants, mais dans ce cas le train suivant ne sera pas loin derrière.)
  • Lors de l'embarquement, placez vous d'un des deux côtés des portes pendant la descente d'autres passagers.
  • Cherchez si votre classe ou votre voiture est à l'avant, au milieu ou à l'arrière du train et placez-vous sur la plate-forme en conséquence. Demandez au personnel sur la plate-forme. Dans certains pays, les stations sont divisées en zones et des schémas vous indiquent à quelle zone votre numéro de voiture correspond; pour les trains à grande vitesse au Japon et en Chine, les positions exactes des portes sont même peintes sur la plate-forme.
  • Certains trains sont composés de deux parties ou plus allant à des destinations différentes ou prenant des itinéraires distincts. Habituellement, ils se détacheront à une étape du trajet ; par conséquent, faites bien attention d'embarquer dans la bonne partie du train.
  • Cédez le passage aux passagers encombrés, comme les personnes avec beaucoup de sacs, les personnes ayant des enfants et les personnes en fauteuil roulant. S'ils ont des difficultés, offrez-leur un coup de main si vous le pouvez.
  • N'entrez ou ne sortez pas si le train est en mouvement ou si ses portes se ferment. Si quelqu'un est pris dans la porte, alertez le personnel. De nombreux trains modernes ont un verrouillage de sécurité empêchant le conducteur de mettre en route le train si les portes ne sont pas complètement fermées et verrouillées. Si le train commence à se déplacer, actionnez le bouton/levier de déverrouillage de la porte ou d'arrêt d'urgence. (Ne le faites qu'en cas d'urgence! Car une fois le train arrêté de cette façon, il se peut qu'il doive être inspecté de bout en bout - ce qui peut causer un retard considérable. Il y a souvent des amendes pour les arrêts de trains inappropriés et vous peut être mis hors du train là où il s'est arrêté et remis à la police. Rater votre station n'est pas une raison valable pour arrêter le train.)
  • De nombreux trains, en particulier les trains de banlieue, ont un dispositif détectant si quelqu'un est en train de monter ou descendre. C'est souvent un capteur photo au niveau de la porte, qui peut être déclenché par les personnes debout près de la porte. Éloignez-vous de celle-ci une fois à bord afin de ne pas empêcher sa fermeture et le départ du train.

En gare[modifier]

  • Soyez à l'heure, ou en avance. Dans de nombreux pays, si vous avez acheté les billets à l'avance, arriver jusqu'à 10 min avant le départ est plus que suffisant, mais prévoyez plus de temps si la gare de départ est grande et vous est inconnue. Les trains longue distance verrouillent souvent les portes entre 30 et 60 secondes avant le départ. Parfois, il est nécessaire d'arriver plus tôt, par exemple en Chine où il y a des contrôles de sécurité et d'identité avant l'embarquement, ou pour le tunnel sous la Manche entre l'Angleterre et la France / la Belgique, où les contrôles douaniers sont effectués avant l'embarquement.
  • Dans les petites gares, les annonces des trains peuvent être fait à de très brefs intervalles, jusqu'à 30 secondes avant le train. Gardez vos bagages sous le coude et soyez prêt à monter rapidement. Rangez vos effets tels que les boissons, cartes, guides et manteaux avant que le train arrive afin de vous assurer un embarquement en douceur.
  • Ne courez pas si vous pouvez l'éviter.
  • Ne marchez pas sur les voies, sauf aux passages autorisés et contrôlés, ou sous la direction du personnel. Regardez des deux côtés avant de traverser, même si les dispositifs d'alerte fonctionnent. Ne traversez pas au mépris des dispositifs d'avertissement.
  • Restez derrière les lignes jaunes sur les plates-formes sauf si vous êtes vraiment en train d'embarquer.
  • Tenez bien en retrait du bord de la plate-forme lorsqu'un train (comme un express) passe sans s'arrêter. Ils peuvent générer beaucoup de turbulence lors de leur passage.
  • Faites face au bord de la plate-forme si vous portez un sac à dos, de sorte que celui-ci ne soit pas chopé par un train en marche.
  • Si vous avez avec vous un objet sur roues (valise, poussette…), gardez un œil sur lui, assurez-vous que les freins (s'il y en a) sont engagés et positionnez la parallèlement à la voie ferrée. Cela permettra de minimiser le risque de déplacement inattendu sur les plates-formes légèrement inclinées vers les voies.
  • Une montre radio-pilotée peut être un outil utile pour ceux qui voyagent souvent en train. Dans les pays occidentaux, les trains partent normalement à peu près à la seconde programmée, et l'heure ferroviaire est synchronisée avec l'horloge atomique, qui est utilisée par les montres radio-pilotées. Une montre normale est souvent décalée de quelques minutes, ce qui peut faire une grande différence dans le monde des trains. Être au courant qu'il vous faudra encore 120 secondes pour aller de la plate-forme 1 à plate-forme 12 va vous éviter d'avoir à courir et de subir un stress inutile. Les montres radio-pilotées peuvent être achetées à bon prix en ligne. Les téléphones mobiles et les PDA synchronisés feront également l'affaire.
  • Faites attention à la fois aux annonces par haut-parleur et sur les panneaux d'affichage (électroniques). Si vous ne parlez pas la langue ou ne pouvez pas lire l'écriture locale, adressez-vous au personnel de la compagnie ferroviaire.
  • Familiarisez vous avec l'agencement de la gare. Habituellement les quais et plate-formes ont des numéros continus démarrant à 1, mais il y a des exceptions: dans certains cas la voie 1 peut être à coté de la voie 4, ou bien la voie 360 peut se trouver à coté de la voie 361 dans un bâtiment séparé. Parfois une partie des voies peut se trouver sous terre ce qui pourrait être indiqué ou pas sur votre billet.

À bord[modifier]

  • Les trains offrent une grande diversité d'équipements. Certains trains offrent des systèmes de divertissement comparable à ceux des compagnies aériennes, du Wi-Fi et des prises de courant. D'autres offrent très peu d'équipements, certains n'offrent même pas de toilettes.
  • Les toilettes de train ont également des normes très variables, certains peuvent ne pas se vider et d'autres peuvent être extrêmement insalubres, tandis que d'autres sont impeccables et très modernes.
  • Rangez vos bagages autant que vous le pouvez. Ne les laissez pas bloquer l'allée ou les sièges pour les autres passagers. Il peut y avoir des compartiments à bagages situés aux extrémités des voitures pour les éléments les plus gros, ou des emplacements au dessus des sièges pour les petits sacs.
  • La plupart des trains des pays développés sont assez sûrs en ce qui concerne la petite délinquance. Ce peut ne pas être le cas ailleurs et il y a toujours des «moutons noirs». En cas de doute, vérifiez que votre bagage est conservé à portée de vue à tout moment. Si vous avez votre propre compartiment, verrouillez la porte de l'intérieur quand vous dormez, de préférence avec votre propre cadenas.

Les sièges à bord[modifier]

  • Si le train est peu chargé, asseyez-vous tout simplement n'importe où (de préférence lorsque le siège est stable).
  • Plus généralement, il y aura quelques sièges restants. Des sièges double (ou triple) sont généralement assez difficiles à trouver (même s'il peut y en avoir au bout du train)
  • Si vous êtes dans un train lors des heures de pointe, vous pourriez constater que tous les sièges (s'il y en a) sont pris. Faites de votre mieux pour trouver un endroit sûr pour vous tenir debout ou accroupi. N'occuper le toit, les toilettes, les porte-bagages ou l'espace sous les sièges ou les tables.
  • De nombreux trains ont une première classe. Cela peut être abordable, dans certains cas, ou très cher dans d'autres. Vous payez (typiquement) pour un siège plus large et un compartiment moins rempli. Les «avantages» offerts aux détenteurs de billets de première classe sont généralement assez minimes (par exemple, du thé et du café gratuits, de meilleurs divertissements ou des journaux). Ne voyagez en première classe que si vous avez un billet ou autre autorisation de le faire. Dans certains pays (comme la Belgique), les femmes enceintes ont accès à la première classe, sans frais supplémentaires.
  • Si il y a des sièges avec réservation et que vous avez un billet sans réservation, regardez au-dessus des sièges car il peut y avoir des indications de réservation, vous permettant de choisir un siège sans réservation. Si il n'y a pas de système d'indication ou qu'il ne fonctionne pas, demandez au personnel de vous aider.

Nourriture dans le train[modifier]

  • Presque tous les chemins de fer permettent d'apporter sa propre nourriture et de manger à bord. Pour les voyageurs surveillant leur budget, c'est souvent le meilleure choix.
  • Dans certains pays en développement, des gens peuvent entrer dans le train dans le seul but de vendre de la nourriture. Il se peut qu'elle soit vendue par la fenêtre ou sur le quai durant les (courts) arrêts. C'est généralement bon marché mais vous pourriez risquer la tourista (diarrhée du voyageur). Dans les pays à haut revenus, ces gens sont généralement des employés de la compagnie ferroviaire ou sont officiellement autorisés, mais leur sélection de nourriture et boissons est souvent limitée et trop chère.
  • Dans la plupart des trains longue distance, il y a une certaine forme de voiture-restaurant (sous divers noms) proposant de la nourriture allant, en fonction du train, de la malbouffe au micro-onde aux spécialités locales fraîchement préparées. Bien sûr, attendez-vous à payer plus que pour de la nourriture comparable en dehors d'un train.
  • Dans certains trains (habituellement la catégorie «premium», c'est à dire la première classe des trains à grande vitesse), vous pouvez vous faire servir de la nourriture à votre siège. Si elle est inclue dans le prix de votre billet, n'en espérez pas trop. Parfois, vous aurez à payer plus que dans la voiture-restaurant.

Les trains de nuit[modifier]

Train-couchette russe 3e classe, aussi connue sous le nom de Platzkart

De nombreux pays proposent des trains de nuit, ce qui permet de faire d'une pierre deux coups en regroupant deux des activités pouvant être les moins excitantes lors des vacances: dormir et effectuer un long trajet. Sur certaine lignes il existe également des Auto-trains permettant de transporter un véhicule. Les places proposées peuvent être:

  • des sièges classiques, ce qui peut être bien moins cher, mais moins confortables pour dormir (même si parfois vous pourrez vous allonger sur plusieurs sièges). Dans ce cas, vous aurez moins d'intimité et vos affaires seront moins en sécurité.
  • des couchettes, dans des compartiments de 2 à 6 lits. Si cette formule est plus onéreuse, elle peut être économique comparée au prix d'une chambre d'hôtel et d'un billet de train. Les meilleures installations peuvent comprendre des installations sanitaires comme un lavabo ou une douche.

Les trajets de nuits peuvent présenter plusieurs inconvénients:

  • Que vous soyez dans un siège classique ou sur une couchette, vous n'aurez pas forcément la même qualité de sommeil que dans un vrai lit à cause des mouvements, de l'exiguïté de la couchette et du bruit du train et de vos compagnons de voyage.
  • Il n'est également pas forcément évident de trouver un endroit où prendre une douche après le voyage (ce qui permet de se sentir frais alors que vous profitez de votre journée).
  • Votre heure de départ ou d'arrivée peut être au milieu de la nuit ou bien tôt le matin. C'est particulièrement vrai pour les correspondances entre des villes de seconde importance ou mineures qui se trouvent le long du chemin et pas à la gare de départ ou d'arrivée du train.
  • Si vous comptez visiter votre lieu de destination le jour de votre arrivée, vous aurez peut-être également à trouver un endroit où stocker votre bagage pour la journée, comme par exemple une consigne automatique de gare. Prévoyez de la monnaie, et faites bien attention aux horaires d'ouverture.

Sécurité[modifier]

Gardez en tête que les trains sont un moyen de transport extrêmement sûr. Le Shinkansen japonais n'a pas connu un seul décès en 50 ans, tout comme le TGV français. Le dernier accident mortel du train à grande vitesse allemand remonte à 1998, et les causes de cet accident ont été depuis résolues. Même si cela peut sembler contre-intuitif, les trains à grande vitesse ont un meilleur historique de sécurité que les trains « normaux ». Les trains dépassant la vitesse classique sont équipés de moyens de signalisation continus en cabine qui actionnent automatiquement les freins si le conducteur dépasse la limitation de vitesse ou si il risque de passer un signal au rouge. Cela rend les accidents dus au conducteur bien moins probables.

Cela dit, il existe certaines manières d'améliorer votre sécurité personnelle.

  • Tous les trains ont des freins d'urgence. Si vous voyez quelque chose qui compromet grandement la sécurité du train (ex: une partie d'une roue ayant percé le plancher), n'hésitez pas à le tirer. Alors que le faire sans raison vaudra habituellement une amende, si vous pouvez montrer que vous aviez une raison de croire que le train était en danger alors vous y échapperez.
Frein d'urgence à droite, marteau d'urgence à gauche; notez le petit sceau sur le frein pour détecter les mauvaises utilisations
  • Il va sans dire qu'on ne doit pas mettre les pieds sur les voies. En particulier si les barrières sont descendues. Si vous avez à traverser à un passage à niveau, faites le rapidement, seulement au moment et à l'endroit autorisés, et regardez des deux cotés avant de le faire.
le système dans un ICE allemand
  • Dans le cas improbable d'un accident, les fenêtres sont habituellement un endroit par où s'échapper. Dans les ICE allemands, il y a un point rouge sur la partie supérieure de la fenêtre et un petit marteau à coté. Frappez sur ce point avec le marteau pour briser la fenêtre et poussez la vers l'extérieur. Les autres trains ont un système similaire. Si des employés sont présent, ils devraient toujours savoir comment sortir par les fenêtres; dans le cas contraire, les instructions sont habituellement écrites près de la fenêtre ou dans une brochure de sécurité.
  • Les portes automatiques peuvent habituellement être désactivées et peuvent être ouvertes manuellement. À nouveau, ne le faites pas pour vous amuser car vous risqueriez une amende. Dans le cas d'un accident, il y a habituellement un levier ou un bouton.
  • Si vous sortez du train après un déraillement, en particulier si vous sortez par la fenêtre, il peut y avoir une hauteur importante vous séparant du sol. Gardez ça en tête et regardez avant de sauter. En cas d'incendie, une jambe cassée (ou deux) est toujours mieux que de suffoquer à cause de la fumée.
    • Si vous sautez depuis le train, méfiez-vous que des caténaires qui pourraient être tombées sur le train. Faites bien attention à ne pas toucher simultanément le train et le sol car vous pourriez ainsi relier les câbles électriques à la terre et recevoir une charge de 25 000 volts.

Le plus important facteur de risque pour le passager moyen est la délinquance à bord et dans les gares. Plus particulièrement, le vol à la tire et les attouchements peuvent avoir lieu dans les trains bondés, même si ce n'est pas plus ou pas moins que dans les autres situations d'affluence.

Vitesse de déplacement[modifier]

  • Les vitesse de circulation des trains peuvent être très variables. Les trains à grande vitesse se déplacent à environ 300 km/h sur des lignes dédiées, faisant du rail le mode de déplacement le plus rapide sur des distances assez longues. Il sont en fait capable d'aller à des vitesses encore plus hautes si l'infrastructure le permet, mais des raisons de coûts ils restent à 320 km/h ou moins.
  • Les trains conventionnels peuvent se déplacer à 150-250 km/h dans les pays dotés d'une infrastructure convenable, ou beaucoup plus lentement dans d'autres. Un même pays peut avoir à la fois des lignes rapides et modernes, et des lignes plus lentes.
  • La limite de vitesse générale pour les trains à vitesse classique est de 160 km/h dans la grande partie de l'Europe continentale, environ 200 km/h en Grande-Bretagne et 79 mph (127 km/h) aux États-Unis.
  • De nombreux pays ont des trains pendulaires (appelés parfois Pendolino) ayant une vitesse allant de moyenne à haute et qui peuvent circulent plus rapidement que les trains normaux dans les courbes. Certains voyageurs peuvent avoir la nausée à cause du mouvement du train. Si vous craignez que ça soit le cas, essayez de prendre un autre train.
  • Lors de la traversée de grandes agglomérations urbaines, les trains sont généralement plus rapides que le transport routier étant donné que les voies sont moins encombrées que les routes.
  • Le train est généralement, mais pas nécessairement, plus rapide que le bus.
  • Si vous comparez les durées de déplacement en train et en avion, n'oubliez pas de compter dans vos calculs le temps d'arriver et de partir de l'aéroport. En Europe, la plupart des aéroports se trouvent en dehors des centres-villes (en particulier pour les compagnie à bas-coûts, comme avec l'aéroport de Hahn qui se trouve à 100 km de Francfort à laquelle il est sensé être rattaché); ce trajet peut prendre bien plus d'une heure dans les mauvais cas. Gardez en tête que les vérifications de sécurité et les procédures d'embarquement, si il y en a, prennent habituellement plus longtemps dans les aéroports que dans les trains.

Conseil par continent[modifier]

Afrique[modifier]

Asie[modifier]

  • Voyager en train en Asie
    • Au Japon—  Des informations sur les différents réseaux et types de trains, les compagnies, les réservations et les payements, pour un pays où une grande partie du territoire est accessible en train.
    • En Inde

Europe[modifier]

En Europe de l'Ouest et centrale, les trains sont rapides, efficaces et rivalisent au niveau tarif avec l'avion. Les trains à grande vitesse comme le TGV français, l'ICE allemand, l'AVE espagnol, les Frecciarossa et Italo italiens, et les Eurostar et Thalys transfrontaliers filent à jusqu'à 320 km/h. Si l'on tient compte du temps de trajet jusqu'à l'aéroport (avant et après le vol), ainsi que de la sécurité et des procédures d'embarquement péniblement longues, ils sont souvent plus rapide que de prendre l'avion.

Le revers de la médaille est que les billets achetés sur place peuvent être coûteux, mais il y a de bons rabais disponibles si vous réservez à l'avance ou profitez de diverses offres. En particulier, les passes Inter Rail (pour les européens) et Eurail (pour les autres) valent le coup si vous prévoyez de voyager abondamment à travers l'Europe (ou même dans une seule région) et voulez plus de souplesse que celle que les billets d'avion pas chers ou les billets de train achetés à l'avance peuvent offrir.

  • Deutsch Bahn (DB) Logo indiquant un lien vers le site web —  Le site web des chemins de fer allemands permet de recherche des horaires de train pour toute l'Europe. Vous pouvez acheter sur ce site des billets pour n'importe quel train tant qu'il part ou arrive d'Allemagne.

France[modifier]

Suisse[modifier]

Amérique du Nord[modifier]

Le train n'a plus ici le rôle majeur qu'il avait autrefois. Si ils restent utiles pour les trajets au sein de nombreuses zones métropolitaines, les trains intercités aux États-Unis et au Canada restent assez pratiques dans le corridor nord-est et le corridor Windsor-ville de Québec, sont utilisables en Californie et dans certaines parties du Midwest et du sud-est du Canada, et sont carrément clairsemés dans d'autres parties du continent. Si vous préférez voyager en train, cela reste toujours possible (selon l'endroit où vous allez), mais cela n'offre généralement ni la vitesse, ni la praticité. Des passes permettant d'effectuer plusieurs trajets dans le même pays sont disponibles, mais les passes transfrontaliers ont disparu. De nombreuses gares n'ont plus d'agents de billetterie, ou n'en ont que pour de brèves périodes au moment d'arrivée prévue du train. Dans les gare plus petites sans personnel, vous pourriez être en mesure d'utiliser un guichet automatique, ou vous aurez peut être à acheter votre billet à bord. Vous pouvez également acheter des billets en ligne ou par téléphone.

Les trains jouent encore un rôle important dans certaines parties des Caraïbes. En outre, il y a des trains touristiques à Saint Kitts et en Jamaïque. Presque tous les trains sur le continent de l'Amérique centrale ont cessé leurs activités et ceux qui existe toujours fournissent des prestations touristiques plutôt que du véritable transport pour la plupart des gens. Cependant, des pourparlers pour faire revivre quelques lignes ou en construire de nouvelles n'ont été interrompues que par la récente crise économique mondiale, ce qui pourrait changer à l'avenir.

Amérique du Sud[modifier]

Pérou[modifier]


Océanie[modifier]

Le déplacement en train était une forme dominante de voyage longue distance en Australie jusque dans les années 1950. Après la seconde guerre mondiale, la popularité de la voiture privée a provoqué le déclin du rail et de nos jours celui d'Australie n'est plus que l'ombre de ce qu'il était. De nombreuses lignes ont été depuis abandonnées, et les seules lignes de banlieue restantes sont celles reliant les « quatre grandes » villes de Sydney, Melbourne, Brisbane et Perth aux petites villes à proximité.

De nos jours, le voyage en train en Australie est assez cher et n'est pas du tout rapide. C'est un peu moins vrai pour la côte Est plus peuplée. La plupart des lignes ont été construites pour le fret et le transport de voyageurs n'a été considéré qu'après coup. Cela dit, un voyage en train d'un bout à l'autre du continent est une des dernières aventures, et est même luxueuse à bord des trains couchette confortables.

En Nouvelle-Zélande, l'ascension et la chute du voyage en train a largement suivi la même trajectoire qu'en Australie. De nos jours, il n'est ni commun ni rapide, excepté certaines lignes de banlieue autour de Auckland et Wellington qui représentent à eux deux la part du lion des usages du rail dans le pays. Néanmoins, un voyage sur une des quatre (oui, c'est le nombre total pour tout le pays) lignes longue distance offrent des vue à couper le souffle et un moyen de circuler dans un style avec lequel les transports routiers et aériens ne peuvent pas rivaliser. Il y a un petit nombre de lignes touristiques dont le trajet représente en lui-même une attraction.

Stars305.svg
Ces conseils de voyage sont une esquisse et ont besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information pour être réellement utile. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Transport
Articles lié au thème: Voyager en train