Aller au contenu

Télécharger le fichier GPX de cet article
47.8-71.1167
De Wikivoyage

Lac-Pikauba
Information
Pays
Région
Lac(s)
Cours d'eau
Superficie
Population
Densité
Religion(s)
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Fuseau
Localisation

Lac-Pikauba est un vaste territoire non organisé avec un plein couvert forestier offrant une gamme d'activités récréotouristiques dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Charlevoix, dans la région administrative de la Capitale-Nationale, au Québec, au Canada. Lac-Pikauba est situé dans la région touristique québécoise de Charlevoix.

Les principaux attraits du TNO de Lac-Pikauba sont :

  • le Parc national des Grands-Jardins;
  • son vaste arrière-pays composé de rivières, lacs, tourbières, forêts, montagnes offrant des panoramas bucoliques, des sites de chasse et de pêche, une faune sauvage variée et une flore boréale;
  • le camping sauvage pour vivre une véritable aventure dans l'arrière-pays;
  • les expéditions dans l'arrière-pays (exemples: expéditions en canots ou kayaks, embarcations de plaisance, chasse (exemple : au caribou, orignal ou petits gibiers) et pêche, raquettes, ski de fond, pêche blanche, randonnées pédestres) offertes par des pourvoyeurs ou les zecs;
  • des sentiers de quads ou de motoneiges;
  • son ciel nocturne pour l'observation des aurores boréales, des étoiles (sans pollution lumineuse) et le déplacement de gros satellites;
  • la cueillette de champignons et de petits fruits sauvages tels bleuets, framboises, camarines noires et baies rouge.

Comprendre[modifier]

Par national des Laurentides, lieu-dit La Galette

Ce TNO comporte 22 sommets de montagne: Mont du Barbeau, sommet de Chaillot (mont), sommet du Cotonou (mont), sommet de Dakar (mont), mont du Four, mont des Graines Rouges, mont du Gros Castor, mont du Gros Ruisseau, sommet de Hanoï (mont), mont Jean-Palardy, mont du Lac à l'Empêche, mont du Lac à Moïse, mont du Lac des Cygnes, mont L.A.-Richard, sommet de Maurice (mont), sommet de Moncton (mont), mont aux Oiseaux, mont de l'Ours, sommet de Paris (mont), sommet de Québec (mont), mont René-Richard et mont Wilfrid-Pelletier.

Aller[modifier]

Par la route[modifier]

Le moyen de transport le plus convenable pour se rendre au TNO de Lac-Pikauba s'avère la voiture.

Circuler[modifier]

Les routes 169, 175 et 381 constituent les principales routes desservant le TNO Lac-Pikauba. Plusieurs routes d'accès au territoire ont été aménagées pour la sylviculture, les infrastructures hydroélectriques (barrages et ligne à haute tension), l'exploitation minière et les activités récréotouristiques (chasse, pêche, camping, activités nautiques...).

Voir[modifier]

Faire[modifier]

Parcs, Zecs et Réserves[modifier]

Pourvoiries[modifier]

Événements[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se connecter[modifier]

Les services de communication par satellite à basse altitude (ex. constellation de satellites Starlink) sont de plus en plus accessibles dans les régions éloignées des centres urbains; ils vous permettent, entre autres, de passer des appels vidéo, de jouer à des jeux en ligne, de visionner des vidéos en streaming et d'effectuer d'autres activités à haute vitesse. Dans les zones reculées, ces services de communication par satellite offrent sécurité et efficacité.

Sécurité[modifier]

En tout temps, les visiteurs des régions éloignées doivent prévoir d'être autonomes en termes de déplacements, d'hébergement, de nourriture, de réparations, de premiers soins, de communication (ex.: téléphones satellitaires, géolocalisation) et de sécurité en général (ex.: animaux sauvages, accidents), selon les activités pratiquées.

En été, les visiteurs devraient se prémunir particulièrement contre les insectes, la pluie; en hiver, se protéger du froid et des tempêtes en se renseignant sur les refuges disponibles ou en voyageant avec un guide expérimenté.

Aux environs[modifier]

Routes via Lac-Pikauba
RobervalSaint-Félicien N  S  AlmaHébertville
Saguenay (ville) (arrondissement Chicoutimi)Stoneham-et-Tewkesbury N  S  LévisSaint-Lambert-de-Lauzon
Saguenay (ville)Ferland-et-Boilleau N  S  Saint-UrbainBaie-Saint-Paul


Destinations limitrophes du TNO Lac-Pikauba
  • 1 Baie-Saint-Paul Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Baie-Saint-Paul est un carrefour des arts (musée d'art contemporain (MAC), carrefour culturel Paul-Médéric, plusieurs boutiques d'oeuvres d'art) ainsi qu'une ville de services, de commerces, d'activités récréotouristiques et de divers autres attraits. Traversée par la route 362 et la route 138, Baie-Saint-Paul est un important relais sur la route de la Côte-Nord.
  • 2 Ferland-et-Boilleau Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité de 407 km2 traversé du nord au sud par la route 381. Son territoire s'avère une voie d'accès au poste d'accueil de la zec du Lac-Bréboeuf. Cette municipalité comporte notamment une halte municipale près du pont couvert, un camping, des sentiers de randonnées pédestres, des belvédères pour apprécier la nature majestueuse de ce grand territoire forestier et montagneux...
  • 3 Lac-Jacques-Cartier Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un territoire non organisé (TNO) situé dans la partie nord de la MRC. Le Parc national de la Jacques-Cartier s'étend notamment dans ce TNO.
  • 4 Lac-Achouakan Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Territoire non organisé de 646,60 km2 situé au sud du lac Saint-Jean, dans la MRC Lac-Saint-Jean-Est. La vocation de ce TNO est axée sur la foresterie: coupes forestières, camping, activités récréotouristiques (chasse, pêche, randonnées pédestres, vélos de montagne...).
  • 5 Lac-Ministuk Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Territoire non organisé de 1 495,40 km2 situé dans la MRC Le Fjord-du-Saguenay. La vocation de ce TNO est axée sur la foresterie: coupes forestières, camping, activités récréotouristiques (chasse, pêche, randonnées pédestres, vélos de montagne...).
  • 6 Lalemant Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Territoire non organisé de 202,90 km2 situé dans la MRC Le Fjord-du-Saguenay. La vocation de ce TNO est axée sur la foresterie: coupes forestières, camping, activités récréotouristiques (chasse, pêche, randonnées pédestres, vélos de montagne...).
  • 7 L'Anse-Saint-Jean Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – L'Anse-Saint-Jean est une municipalité de la MRC Le Fjord-du-Saguenay, membre de la Fédération des Villages-Relais du Québec et de l'Association des plus beaux villages du Québec. Elle est une destination touristique sur quatre saisons. Les visiteurs ont l'opportunité d'y pratiquer plusieurs activités estivales et hivernales notamment le ski alpin au mont Édouard, la randonnée pédestre, la randonnée en raquettes, l'équitation, la randonnée en traîneau à chien et la croisière.
  • 8 Mont-Apica Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Territoire non organisé de 12,83 km2 situé dans la MRC Lac-Saint-Jean-Est. La vocation de ce TNO est axée sur la foresterie: coupes forestières, camping, activités récréotouristiques (chasse, pêche, randonnées pédestres, vélos de montagne...).
  • 9 Mont-Élie Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un territoire non organisé de la MRC de Charlevoix-Est. Ce territoire est réputé pour les activités récréotouristiques en pleine nature sauvage, notamment la villégiature, la chasse, la pêche, ainsi que l'observation des paysages, de la flore et de la faune.
  • 10 Saint-Urbain Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Communauté champêtre, forestière et montagnarde, Saint-Urbain a beaucoup à offrir en matière de récréotourisme (vacances, motoneige, VTT, chasse, pêche, vélos, sentiers pédestres, cueillette de fruits sauvages, observation de panoramas, faune et flore). Blottie dans la magnifique vallée de la rivière du Gouffre, nichée dans les Laurentides, Saint-Urbain est la porte d'entrée du parc national des Grands-Jardins et de l'arrière-pays de Charlevoix.
Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de cette région est utilisable. L'article et les principales destinations de la région contiennent des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Capitale-Nationale