Aller au contenu

Télécharger le fichier GPX de cet article
47.6732-70.7882
De Wikivoyage

Parc national des Grands-Jardins
Information
Pays
Région
Catégorie UICN
Label(s)
Date de création
Administration
Lac(s)
Cours d'eau
Altitude minimale
Altitude maximale
Superficie
Localisation
Site officiel

Le parc national des Grands-Jardins constitue un parc national du Québec, situé dans le territoire non organisé de Lac-Pikauba, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Charlevoix, dans la région administrative de la Capitale-Nationale, au Québec, au Canada.

La gestion de cette aire protégée relève de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ)

Comprendre[modifier]

Le parc est une des deux zones centrales de la réserve de la biosphère de Charlevoix inscrite au patrimoine de l'UNESCO; l'autre étant le Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie qui est situé en aval sur le cours de la rivière Malbaie. Ces deux aires de préservation sont populaires auprès des pêcheurs, des randonneurs, des campeurs et des villégiateurs.

Par sa flore et sa faune à cette altitude, le parc national des Grands-Jardins constitue une aire de 310 km2 reproduisant un environnement du Grand Nord québécois.

Géographie[modifier]

Le Parc national des Grands-Jardins est situé en périphérie de l'astroblème de Charlevoix, soit du côté nord du rebord de cet ancien cratère de 54 km de diamètre résultant de l'impact d'une grande météorite il y a près de 400 millions d'années.

Il est enclavé sur trois côtés par la Réserve faunique des Laurentides, sauf sa limite est. La route 381 reliant Baie-Saint-Paul à Saguenay (ville) s'avère la limite Est du parc, sauf une langue de terre au sud-est du territoire qui est délimité au sud par le territoire de Saint-Urbain. Cette route 381 s'avère aussi la limite ouest de la zec des Martres. La rivière Malbaie constitue la limite sud-ouest du territoire, à l'est du Lac à Jack.

Le mont du Lac à Moïse

Le relief du parc est surtout constitué de montagnes et de vallées du bouclier canadien. Son socle rocheux est surtout composé de roches granitiques notamment de roche ignée. En sus, une partie du territoire est composé d’anorthosite, un type de roche ignée. Les principaux sommets du parc sont :

  • mont du Lac des Cygnes (sommet à 980 m),
  • mont René-Richard (sommet à 873 m,
  • mont du Lac à Moïse (sommet à 959 m),
  • mont de l'Ours (sommet à 850 m),
  • mont Jean-Palardy (sommet à 809 m),
  • La Chouenne (sommet à 730 m).

Histoire[modifier]

Au début du XXe siècle, ce secteur du bouclier canadien était déjà reconnu pour ses lacs de pêche et ses panoramas exceptionnels de montagnes et de vallées. Compte-tenu de la végétation nordique, notamment un épais tapis de lichens et les fleurs sauvages en altitude, les gens de la région (pêcheurs, chasseurs, randonneurs, campeurs) ont désigné au moins depuis 1872 ce secteur Grands-Jardins car il s'apparente à la taïga des régions nordiques soit au-delà du 52e parallèle.

Un troupeau de caribous, espèce faunique subarctique, était estimé à 10 000 bêtes au début du XXe siècle. Ce troupeau aurait presqu'été décimé en 1928. Néanmoins, cette race fut réintroduite entre les années 1969 et 1972. Depuis, le cheptel de caribous s'est accru significativement.

Le Club La Roche (club de chasse et pêche) a été formé en 1890 par William Hume Blake (décédé en 1924), un avocat torontois qui venait annuellement faire des expéditions de chasse et pêche dans le secteur. Un premier bâtiment en planche et en bois rond a été érigé en 1896 comme base pour des expéditions. Le Club La Roche a été vendu en 1939. Cette dénomination de club évoque une roche légendaire pour la pêche, située à la confluence de la rivière de l'Enfer et de la rivière Malbaie.

Le parc des Laurentides a été constitué en 1895. Le Parc national des Grands-Jardins a été constitué en 1981 (comme parc de conservation) dans le cadre de la réorganisation de l'ancien parc des Laurentides et de l'abolition des clubs privés à la fin des années 1970. Ainsi, la chasse, la drave et l'exploitation forestière ont alors cessé. En 2001, il a été désigné parc national, avec mission de protection des milieux naturels.

Aller[modifier]

En voiture[modifier]

  • De Baie-Saint-Paul (32 km, h 29 min), prendre la route 138 (direction nord) en longeant le cours de la rivière du Gouffre (rive ouest); prendre la route 381 (direction nord) soit le chemin du Parc-des-Grands-Jardins, jusqu'au poste d'accueil du Parc national des Grands-Jardins.
  • De Tadoussac (134 km, h 08 min), prendre le traversier Tadoussac-Baie Sainte-Catherine; prendre la route 138 (direction Ouest), jusqu'au village de Baie-Saint-Paul (après le pont de la rivière du Gouffre); prendre la route 381 (direction nord), jusqu'au poste d'accueil du Parc national des Grands-Jardins.
  • De Québec (123 km, h 31 min), prendre la route 138 (direction Est), et traverser le village de Baie-Saint-Paul en suivant le cours de la rivière du Gouffre (rive ouest); prendre la route 381 (direction nord), jusqu'au poste d'accueil du Parc national des Grands-Jardins.

Note: Le territoire du Parc national des Grands-Jardins est aussi accessible du côté ouest par quelques routes forestières qui se relient au sud au lac Malbaie et au Lac des Neiges, puis encore plus au sud à la vallée de la rivière Montmorency.

Circuler[modifier]

La carte des sentiers hivernaux est accessible sur: Carte du Parc national des Grands-Jardins

Voir[modifier]

Faire[modifier]

  • 1 Randonnée au Mont du Lac des Cygnes Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Mont situé au sud-est du territoire du parc, à la limite de Saint-Urbain) – Inaccessible aux personnes à mobilité réduite Panorama Cette montagne des Laurentides s'élève à 980 m. À partir de la route 381, sa montée par les randonneurs est aussi enivrante que l'ascension de l'Acropole des Draveurs du côté du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie. Jadis, un poste de garde de feu y était aménagé à son sommet. Le sommet permet de voir le panorama notamment du Lac des Cygnes (dans Saint-Urbain), le Mont du Lac à L'Empêche (921 m), le Mont du Lac à Moïse (942 m), le Mont du Gros Ruisseau (643 m), la vallée de la rivière du Gouffre et le territoire au centre de l'Astroblème de Charlevoix.
  • Randonnée aux montagnes La Chouenne, Le Pioui et le Gros-Pin Logo indiquant des horaires À l'année (en période hivernale, le port de raquettes ou de crampons est requis). – Inaccessible aux personnes à mobilité réduite Panorama
  • Randonnée Le Boréal, La Chute, La Pinède, Les Pionniers, Le Pommereau, La Tour et Du Brûlé Logo indiquant des horaires Du 27 ami au 10 octobre 2022. – Inaccessible aux personnes à mobilité réduite Panorama
  • Pêche sur glace (Stationnement au refuge La Galette au km 34,5 sur la route 381.), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800-665-6527 Logo indiquant des horaires Mi-décembre à la fin mars. – À l'hiver 2022, la pêche blanche se pratique à nouveau sur le lac Étang-Malbaie. Cette activité est offerte à la journée aux visiteurs et aux villégiateurs; la détention d'un droit de pêche est obligatoire. Un préposé du parc s'occupe du perçage des trous au travers de la glace. La pêche blanche est aussi accessible sur le lac Sainte-Anne, exclusivement pour les clients séjournant dans les camps rustiques Benjamin-Simard et Joseph-Girard.
  • Pêche sportive
  • Vélo
  • Canoë et Kayak – Les grands "jardins d'eau" sont accessibles en canot grâce à un trajet de 4 heures (aller-retour) du lac Arthabaska jusqu'au barrage Wabano. Les rameurs traversent plusieurs milieux aquatiques abritant une faune et une flore riches et diversifiées. Le parc offre un guide d'auto découverte (gratuit) interprétant l'environnement sauvage des lieux. Le parc offre la location d'une embarcation au centre de services du Mont-du-Lac-des-Cygnes (au km 21) ou au centre de découverte et de services Arthabaska. Les amateurs de rames peuvent utiliser leur embarcation personnelle sur les lacs Étang-Malbaie, Turgeon, des Îles et Arthabaska.
  • Surf à pagaie Logo indiquant des horaires Du 28 mai au 11 octobre 2021. – D'origine hawaïenne et conçu pour les eaux calmes, le surf à pagaie est de conception plus longue, plus large et plus épaisse; conséquemment, elle offre une plus grande stabilité que le surf traditionnelle qui est conçu pour les vagues. Le surf à pagaie combine le surf et le kayak. L'activité consiste à ramer avec une pagaie, debout sur une grande planche de surf. L'apprentissage de l'équilibre est simple. La location de l'équipement inclut la planche, la pagaie et la veste de flottaison individuelle.
  • Rabaska – Les excursions en rabaska s'effectue en petit groupe accompagné d'un garde-parc naturaliste. Le parc offre une programmation des activités de découverte guidées. Le parc offre aussi la location à l'heure d'un rabaska, pour un bloc de 4 heures ou à la journée.
  • Escalade – L'escalade de type traditionnelle se pratique dans le parc sur les parois rocheuses de:
    • mont de l'Ours (9 voies): sentier d'approche accessible à partir du stationnement au centre de services Mont-du-Lac-des-Cygnes;
    • mont Gros-Bras (25 voies): sentier d'approche accessible à partir du stationnement au km 21 de la route 381.

Note: Ces parois sont respectivement accessibles via un sentier d'approche. Droit d'accès obligatoire (borne d'autoperception, centre de services Mont-du-Lac-des-Cygnes ou en ligne).

  • Via Ferrata Logo indiquant des horaires 12 juin au 11 octobre 2021. – Avec le partenaire Parcours Aventures, l'activité de Via Ferrata permet de découvrir la paroi rocheuse du légendaire mont du Lac des Cygnes. Le panorama et l'effet des hauteurs sont enivrants. Les randonneurs ont accès à deux itinéraires sécuritaires et aménagés (poutres, pont...). L'ascension s'effectue au rythme de chacun des participants. Accompagnement d'un guide professionnel en petit groupe de maximum 6 personnes.
  • Ski nordique (L'accès aux sentiers se fait par le Centre de services Thomas-Fortin (km 31 de la route 381); ou par le Refuge La Galette (km 34.5 de la route 381)) – Le sentier de ski nordique dans une forêt d'épinettes emprunte occasionnellement les routes du parc. Les sentiers sont balisés, néanmoins, ils ne sont point tracés mécaniquement. Les randonneurs peuvent faire une halte au refuge no 2 du lac Pointu, lequel est accessible à tous les jours, entre 9h et 16h. Les randonneurs peuvent s'y reposer et prendre leur repas à l'abri, près d'un feu de bois.
  • Raquette à neige – Le parc offre 41 km de sentiers pour la raquette à neige. Cette activité sportive permet d'explorer le couvert forestier enneigé tout en observant les traces de la faune. Le refuge no 2 du lac Pointu, accessible tous les jours, entre 9h et 16 h, permet une halte bienfaisante; les raquetteurs peuvent y prendre leur repas à l'abri, près d'un feu de bois, dans la quiétude sauvage. Les randonneurs peuvent aussi emprunter le sentier Le Pioui, le Mont-du-Lac-des-Cygnes, le Gros-Pin et le sentier La Chouenne; ces sentiers offrent un paysage sublime avec une série de point de vue sur les vallées enneigées, les façades rocheuses et les sommets dénudés de montagne.

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Le parc offre en saison estivale des forfaits pêche-camping (aux campings Pied-des-Monts et Arthabaska) et pêche avec hébergement (assignation parmi une soixantaine de lacs, avec une limite de prise quotidienne et de possession).

Campings[modifier]

  • 1 Camping Le Pied-des-Monts Logo indiquant un lien vers le site web route , courriel : Logo indiquant des horaires Du 21 mai au 10 octobre 2021. – Ce camping offre de 27 sites d'hébergement sans services et 9 sites aménagés avec électricité. Ce camping offre aussi 17 prêts à camper. En majorité, les sites peuvent accueillir tous les types d'équipements. Animaux de compagnie acceptés.
  • 2 Camping de l'Étang Malbaie Logo indiquant un lien vers le site web route (accès via le chemin 3), courriel : Logo indiquant des horaires Du 21 mai au 10 octobre 2021 (saison d'été) ; ouvert à l'année. – Animaux de compagnie non acceptés.

Sécurité[modifier]

  • Page officielle de la SOPFEU (Service de protection contre les incendies): Cliquez ici

Aux environs[modifier]

  • 1 Réserve faunique des Laurentides Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Réserve faunique à cheval sur les régions administratives de la Capitale-Nationale, du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Mauricie. Elle couvre une superficie de 7 934 km2. Cette réserve faunique est limitrophe de Saint-Urbain.
  • 2 Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (À partir de la route 138, via le village de Saint-Aimé-des-Lacs, la route d'accès menant à l'entrée du parc est de 27 km.) – Ce Parc national expose des falaises magnifiques, un écrin de hautes montagnes et une vallée fortement encaissée qui a été façonnée lors des grandes erres glaciaires. Ce parc se distingue par ses paysages bucoliques, la rivière Malbaie où les visiteurs peuvent pagayer (en canot, kayak ou surf à pagaie), ses excursion en bateau-mouche, ses sentiers panoramiques pédestres de divers calibres dans la vallée et en montagne, ses sentiers de vélos, sa boutique ainsi qu'un camping entouré d'une nature incomparable. Le sentier l'Acropole-des-Draveurs est l'un des plus majestueux de la province, avec un dénivelé de 800 m. Ce parc offre la location de vélos/kayaks, boutique de cadeaux et restaurant de cuisine de produits du terroir de Charlevoix.
  • 3 Saint-Urbain Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Communauté champêtre, forestière et montagnarde, Saint-Urbain a beaucoup à offrir en matière de récréotourisme (vacances, motoneige, VTT, chasse, pêche, sentiers pédestres, cueillette de fruits sauvages, observation de panoramas, faune et flore). Blottie dans la magnifique vallée de la rivière du Gouffre, nichée dans les Laurentides, Saint-Urbain est la porte d'entrée du parc national des Grands-Jardins et de l'arrière-pays de Charlevoix.
  • 4 Notre-Dame-des-Monts Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Village encaissé entre les montagnes, offrant des panoramas magnifique. Le sommet du Gros Mont surplombe la région, au coeur du célèbre cratère de l'Astroblème de Charlevoix. La nature forestière et montagneuse offre beaucoup d'attraits notamment des promenades en VTT, en motoneige, en randonnées pédestres, en ski de randonnée, en raquettes à neige.
  • 5 Saint-Aimé-des-Lacs Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une localité offrant plein d'activités récréotouristiques (villégiature, pêche, activités nautiques, sentiers de randonnée transcanadien et sentiers locaux du secteur des Grands Monts, observation de la nautre, de la flore et de la faune). Plusieurs organisations offrent de nombreux services: la zec des Martes, la pourvoirie du Pic-bois et le parc national des Hautes-Gorges de la rivière Malbaie. Parmi les principaux événements, il y a le triathlon de Charlevoix, le rodéo de Charleboix (fin juin).
  • 6 ZEC des Martres Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Cette zone d'exploitation contrôlée (ZEC) est située sur des terres publiques dans le territoire non organisé de Lac-Pikauba, dans la MRC de Charlevoix. La zec a une mission de développement du territoire et de le rendre accessible au grand public pour des activités de plein air notamment : randonnée pédestre, randonnée en quad/autoneige, camping, chasse, pêche, ainsi que l'observation des paysages, de la flore et de la faune.
Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de ce parc est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques arriver, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Charlevoix