Télécharger le fichier GPX de cet article
34.053333333333134.17Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Shikoku > Tokushima (préfecture) > Mima

Mima

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mima
​((ja) 美馬)
La rivière Yoshino (droite) et la rivière Anabuki à Mima, Tokushima.
La rivière Yoshino (droite) et la rivière Anabuki à Mima, Tokushima.
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Mima est une ville de la préfecture de Tokushima, sur l'île de Shikoku au Japon. Elle se trouve dans les terres, à l'ouest de la ville de Tokushima. Au nord, Mima borde la préfecture de Kagawa.

Comprendre[modifier]

La ville a été créée le 1e mars 2005 par la fusion des petites villes et villages de Mima, Anabuki, Waki et Koyadaira qui se trouvaient dans le district de Mima. D'autre part, Handa, Sadamitsu et le village of Ichiu fusionnèrent pour devenir la ville de Tsurugi qui est maintenant la seule du district de Mima.

Office de tourisme[modifier]

  • 1 Centre de ressource touristique de la ville de Mima (美馬市観光文化資料館, mima-shi kankō bunka shiryōkan) Logo indiquant un lien vers le site web 脇町大字脇町92 (dans la zone d'Udatsu), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883-53-8599 Logo indiquant des horaires lun.- dim. : h - 17 h. – Propose des visites et de la location de vélo. Il y a un guide volontaire anglophone, et donc si vous voulez faire une visite guidée en anglais mieux vaut réserver au préalable. Celles-ci sont possibles auprès de l'Association du tourisme de la ville de Mima (+81 883 53-8599).

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Il y a à proximité deux petits aéroports:

  • 1 Aéroport de Tokushima (IATA: TKS 徳島阿波おどり空港 tokushima awa-odori kūkō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (sur la côte Est, au nord de la ville de Tokushima ; à l'aéroport, prendre le bus pour la gare de Tokushima, puis la ligne ferroviaire Tokushima) – Ce petit aéroport accueille des vols quotidiens vers Tokyo, Nagoya, Fukuoka et Sapporo. Des bus le relient à la gare de Tokushima (25 min, 430 JPY), les départs étant synchronisés avec ceux des départs et des arrivés des vols.
  • 2 Aéroport de Takamatsu (IATA: TAK 高松空港 takamatsu kūkō) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (accessible depuis Mima par la route 193. Depuis la mairie de Mima compter environ 40 min en voiture) – Accueille des vols venant de Tokyo, de Kagoshima et Naha (Okinawa) au niveau domestique, et de Séoul et Shanghai au niveau international.

L'aéroport important le plus proche est près d'Osaka:

  • 3 Aéroport international du Kansai (関西空港, IATA: KIX) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au sud-ouest d'Osaka ; à h 45 depuis la ville de Tokushima, 4 000 JPY, moins cher en billet aller-retour) – C'est le principal aéroport pour les vols internationaux.

En train[modifier]

La ligne Tokushima passe par la ville de Mima où elle a trois gares. D'est en ouest:

  • 4 Gare d'Anabuki (穴吹駅 anabuki-eki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 5 Gare d'Oshima (小島駅 oshima-eki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 6 Gare de Sadamitsu (貞光駅 sadamitsu-eki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Depuis la gare de Tokushima, cela prend un peu plus d'une heure pour rejoindre la gare d'Anabuki (830 JPY). Il y a également un train limited express qui s'arrête à la gare d'Anabuki (40 min, 2 270 JPY).

En autocar[modifier]

Il y a plusieurs autocars allant à Mima ou y passant.

  • Bus Dream Kochi (ドリーム高知号 doriimu kōchi gō) Logo indiquant un lien vers le site web  – Cet autocar de nuit circule entre les villes de Kōchi et de Tokyo et s'arrête à Mima à la gare routière de Wakamachi (脇町BS). Cela prend h pour voyager entre Mima et Shinjuku. Réservation requise. Les prix varient selon combien de temps vous réservez à l'avance (jusqu'à 1 mois). On peut réserver en ligne ou par téléphone (centre de réservation JR Shikoku Bus Kōchi,+81 88-866-2489, h - 19 h) mais les deux sont en japonais.
  • Kochi Express (高知エクスプレス号 kōchi ekusupuresu gō) Logo indiquant un lien vers le site web  – Relie à Kyoto, Kobe et Osaka.
  • Ligne EDDY Osaka (EDDY大阪線 EDDY ōsaka-sen)  – Relie à Osaka.
  • Ligne EDDY Kobe (EDDY神戸線 EDDY kōbe-sen)  – Relie à Kōbe.
  • Yoshinogawa Express (吉野川エクスプレス, yoshinogawa ekusupuresu) Logo indiquant un lien vers le site web  – Relie à Matsuyama.
  • Kochi Tokushima Express (高知徳島エクスプレス, kōchi tokushima ekusupuresu) Logo indiquant un lien vers le site web  – Relie à Kōchi.
  • Ligne Takamatsu (高松線, takamatsu-sen) Logo indiquant un lien vers le site web  – Relie à Takamatsu. Seulement 2 bus par jour dans chaque sens.

En voiture[modifier]

  • Route 192 (国道192号 kokudō 192 gō)  – Relie Mima à Tokushima.
  • Route 193  – Relie Mima à Takamatsu.

Il y a un échangeur pour l'autoroute Tokushima (徳島自動車道 Tokushima jidōsha dō) près de Wakimachi.

Circuler[modifier]

En train[modifier]

La ville de Mima a trois gares sur la ligne Tokushima (voir la section « Aller »).

À pied[modifier]

Même si la ville est assez étalée, on peut visiter certaines parties à pied. La rue Udatsu est à environ 4 km de la gare d'Anabuki. Tera-machi, le quartier des temples, est à environ 30 min à pied de la gare de Sadamitsu.

Voir[modifier]

Paysage urbain Udatsu[modifier]

Le terme « udatsu » désigne un élément architectural traditionnel spécifique à cette zone de Shikoku qui est contruit dans les longues rangées de maisons de magasins. Il consiste en un mur de brique et de stuc qui dépasse de la ligne des toits entre deux maisons ou magasins. Il rajoute non-seulement de l'intimité vis-à-vis du voisin immédiat, mais avait également pour but de bloquer les flammes si l'un des l'un des deux logements mitoyens venait à prendre feu.

  • 1 Paysage urbain Udatsu (うだつの町並み, udatsu no machi-nami) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (stationnement gratuit au Ai Rando Udatsu (藍ランドうだつ) près de la rue Udatsu h - 17 h) Logo indiquant des tarifs accès gratuit, stationnement gratuit à Ai Rando Udatsu h - 17 h. – Venant directement des ères Edo et Meiji, le paysage urbain Utatsu est un symbole des jours anciens à Wakimachi. Les udatsu étaient des symboles de fortune et continuent de proclamer la prospérité des marchands même de nos jours. Le charme de la vieille ville continuer à exalter la nostalgie, la télé la filme souvent pour des séries et des pubs. Le gouvernement national a reconnu en 1988 la rue Udatsu comme un « district important à préserver pour ses groupes de bâtiments historiques ».
  • 2 Résidence Yoshida (藍商佐直 吉田家住宅 aishō sanao yoshida-ke jūtaku) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 53 0960 Logo indiquant des horaires lun.- dim. : h - 17 h 30. Logo indiquant des tarifs adultes: 500 JPY, enfants: 250 JPY. Comprend l'accès au théâtre de Wakimachi. – La résidence de la famille Yoshida. Cette famille faisait le commerce de l'indigo ( ai), un produit pour lequel la région est célèbre. Elle fut construite en 1792 par Sagawaya Naoei (佐川屋直兵衛), qui changea son nom pour « Yoshida Naoei ». À côté de la résidence se trouve l'aigura (藍蔵), un bâtiment qui était utilisé par la famille pour stocker l'indigo. De nos jours, le rez-de-chaussée est un magasin de cadeaux et le 1e étage est un café.

Wakimachi area (脇町)[modifier]

Théâtre de Wakimachi
  • 3 Théâtre de Wakimachi (脇町劇場 wakimachi gekijō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Wakimachi, ōaza-Inoshiri, Aza-Nishibu 140−1, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 52 3807 Logo indiquant des horaires mer.- lun. : h - 17 h, fermé du 27 déc. au 1e janv.. Logo indiquant des tarifs adultes: 200 JPY. Réduction pour les groupes de 15 et plus. Les prix peuvent changer quand il y a un spectacle. Voir la résidence Yoshida pour un billet combiné. – Construit en 1934, c'était un théâtre de kabuki, de rōkyoku (narration accompagnée de musique au shamisen) et autres divertissements. À l'ère post-Seconde guerre mondiale, il devint un cinéma puis ferma en 1995. Sa destruction fut planifiée, mais après que les studios Shōchiku aient décidé de l'utiliser comme lieu de tournage pour leur film « L'homme qui attrape les arcs-en-ciel », il revint sous les feux de la rampe. Le théâtre est aussi connu sous le nom de « Odeon-za » (théâtre Odéon) utilisé dans le film. Il fut rénové en 1999.
  • Ancienne résidence Nagaoka (旧長岡家住宅, kyū nagaoka-ke jūtaku) Logo indiquant un lien vers le site web Wakimachi, ōaza-Inoshiri, Aza-Nishiueno 34, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 63 2177 (Conseil de l'éducation de la ville de Mima) Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 17 h, fermé du 28 déc. au 4 janv.. – Elle se trouvait au pied des pentes sud des montagnes Sanuki (讃岐山脈 Sanuki Sanmyaku). En 1976, le statut de « Propriété culturelle importante » lui fut accordé. En 1979, elle fut désassemblée et remontée dans la zone de Wakimachi. La maison et longue de 12 m et large de 6,6 m. Elle a un toit de chaume de style Yosemune (寄棟造り yosemune-tsukuri). Les murs extérieurs ne sont pas fait des habituels écorce et planches de cèdre, mais de boue et de terre. C'est caractéristique des maisons au pied des montagnes Sanuki (où il y a très peu de pluie).
  • Barrage De Rijke (デ・レイケ砂防ダム De-Reike sabō-damu, officiellement nommé « barrage de la rivière Ōtani » 大谷川堰堤 ōtani-gawa-no-entei) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Wakimachi, ōaza-Kitashō, Aza-Shibatoko 91-3 – Ce barrage anti-érosion fut construit sous la supervision de l'ingénieur civil néerlandais Johannis de Rijke entre 1886 et 1887. Pendant la période où De Rijke était actif au Japon (1873-1903), plusieurs de ces barrages furent construits dans la région de Tokushima, mais c'est le seul qui a été préservé. En 2002, le barrage reçut le statut de « Propriété culturelle corporel national ».
  • Anmitsukan (あんみつ館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Wakimachi, ōaza-Kitashō 551-2 (stationnement gratuit), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 120 53 1187 Logo indiquant des horaires h 30 - 17 h, fermé le 31 déc. et 1e janv.. – Exposition et magasin de fleurs. Mima est connue pour son orchidée cymbidium qui fleurit de fin novembre à mars.
  • 4 Temple Saimyō (最明寺 saimyō-ji) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 徳島県美馬市脇町北庄1308, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 52 1594 – Le 3e temple sur la route des 36 temples de Fudō Myō-ō (四国三十六不動霊場, Shikoku Sanjūroku Fudō Reijō). Construit pendant l'ère Tenpyō (729-748).

Zone du temple Tera-machi (寺町)[modifier]

Mima héberge plusieurs temples ayant une longue histoire, montrant que la région a été culturellement avancée depuis les temps anciens. Durant la période (3e-6e siècles), de grands tombeaux y furent construits et avec la propagation du bouddhisme pendant l'ère Hakuhō (645-715), un énorme complexe de temple y fut établi. Il consiste en 7 bâtiments principaux, ce qui était du jamais vu pour la campagne. On considère que la zone de Tera-machi (ville du temple) se compose des temples Anraku, Ganshō, Saikyō et Rinshō, situés dans la zone de Mima-chō, près de la gare de Sadamitsu.

Portail rouge du temple Anraku
  • Temple Anraku (安楽寺 anraku-ji) Mima-chō, Aza-Miyanishi 11, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 63 2155 – Ce temple célèbre est le plus ancien et le plus influent temple bouddhisteJōdo Shinshū (« École véritable de la Terre pure ») de Shikoku. Il est également connu pour son théâtre Nō, où chaque année se tiennent des spectacles de Nō et de Kyōgen. Son portail de plusieurs étages à la laque vermillon est connu sous le nom de « portail rouge » (赤門 akamon) et est l'un des cinq grands portails de la préfecture.
  • Temple Ganshō (願勝寺 ganshō-ji) Mima-chō, Aza-Ganshōji 8, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 63 2118 – Il fut construit durant la période Nara (710-794). On y trouve un des plus anciens jardins secs de Shikoku dont la construction daterait de l'ère Nanbokuchō (1336-1392). Il a été construit avec la même technique d'arrangement des pierre (石組 ishigumi) que le temple Tenryū à Kyōto.
  • Temple Rinshō (林照寺 rinshō-ji) Mima-chō, Aza-Miyanishi 17, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 63 2155 – Ce temple Jōdo Shinshū a été construit à la fin de l'ère Muromachi (1336-1573). Près du portail de type chinois ce trouve un grand et célèbre gingko (arbre venu de Chine) qui se pare d'un beau jaune doré vers la fin de l'automne.
  • Temple Jōnen (常念寺 jōnen-ji) Mima-chō, Aza-Muneshige 63, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 63 2125 – Ce temple, appartenant également à l'école Jōdo Shinshū, a un jardin de 1 490 m² devant l'entrée principale appelé le « Jardin du repos» (憩いの園 ikoi no en).
  • Sanctuaire Izanami (伊射奈美神社 izanami-jinja)  – C'est un des onze sanctuaire de la région de Mima qui était listé dans le Engishiki (延喜式), livre achevé en 927 pendant l'ère Heian (794-1185) et contenant notamment un résumé de tous les sanctuaires à travers le pays. Le livre listait au total 7 sanctuaires nommés d'après Izanami, mais ce sanctuaire est le seul nommé d'après Izanami (dieu et déesse créateurs du monde). On pense qu'il y avait de nombreux sanctuaires Izanagi, mais Izanami était également vénéré ; le fait que ce sanctuaire a nommé d'après la déesse pourrait avoir un sens spécial.
  • Parc Ikezuki (池月公園 ikezuki kōen)  – Ce parc, situé dans la zone de Mima-chō, une région marécageuse de rizières. Il fut nommé d'après le célèbre cheval Ikezuki qui appartenait au shōgun Yoritomo et fut monté par le commandant Sasaki Takatsuna pendant la guerre de Genpei (1180-1185). On y trouve la sépulture de la mère d'Ikezuki.
  • Résidence Aoki (青木家住宅 aoki-ke jūtaku)  – Elle fut construite en 1915 comme maison de retraite pour la famille Aoki. Elle se trouve sur un terrain de 3 590 m² qui est entouré par un mur de plâtre de 2 m de haut. Sur le terrain se trouve le bâtiment d'habitation principal (母屋 omoya), une grange (納屋 naya) et plusieurs bâtiment de stockage à deux étages, fait de terre (appelé alors 土蔵 dozō) ou de bois (倉庫 sōko). Le bâtiment principal fait environ 20 m sur 11 m et comprend entre autre une salle de tatami, une réception, une chambre à coucher et une au un sol en terre. Le toit à pignon a été construit dans le style irimoya (入母屋造り irimoya-zukuri). En 1998, lé résidence a obtenu le statut national de « Bien culturel corporel national ».
  • Tombes Dan (段の塚穴 dan no tsuka-ana) (sur une terrasse alluviale près du temple de la ville de Mima) – Ce sont deux anciens tumulus funéraires (古墳 kofun). Ils furent construits il y a environ 1400 ans, pendant la fin de la période Kofun (environ 250-538), à 25 m l'un de l'autre. Le plus grand, à l'est, est connu sous le nom de « Taiko-tsuka » (tombe tambour, 太鼓塚古墳 Taiko-tsuka kofun), et le plus petit s'appelle « Tana-tsuka » (tombe étagère, 棚塚古墳 Tana-tsuka kofun). Le premier est particulièrement remarquable de par sa construction, rendant les tombes inestimables pour la recherche historique sur la période Kofun. En 1942, les tombes reçurent le statut national de « Site historique » (le premier à Tokushima). Les découvertes archéologiques et les reliques des tombes sont exposées au musée folklorique de la ville de Mima (美馬市立郷土博物館 mima-shiritsu kyōdo hakubutsukan), qui se trouve sur le terrain du temple Ganshō.
  • Kōzato haiji-ato (郡里廃寺跡)

Zone d'Anabuki (穴吹)[modifier]

Temple Honraku
  • Temple Honraku (本楽寺 honraku-ji)  – Ce temple fut fondé en 828 par le moine Sō-Keiun (僧恵運) de l'école bouddhiste Shingon en tant qu'endroit pour méditer et il fut à l'origine connu sous le nom de temple Rengesan Honraku (蓮華山本楽時 Rengesan Honraku-ji). En 1131, le temple restauré fut ré-ouvert par le moine Sō-Yūjun (僧有純). Comme sa position était stratégique, à la rencontre du Takamaru (高丸山 Takamaru-yama et de la rivière Yoshino), il fut utilisé comme fort durant la période Sengoku (±1467-±1568). À la fin de l'ère Tenshō (1573-1592), le temple et plusieurs objets précieux furent détruits par les flammes par le clan Chōsokabe. En 1863, le temple fut à nouveau détruit par le feu. L'année suivante, il fut reconstruit dans sa forme actuelle, sous la supervision du moine Sō-Yūkei (僧有圭).
  • Sanctuaire Shirahito (白人神社 shirahito-jinja)
  • 5 Sanctuaire Shinmei (神明神社 shinmei-jinja) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 100 m au sud-ouest du sanctuaire Shirahito, au sommet d'une colline)
  • Tumulus funéraire Mishima (三島古墳群 mishima kofun gun) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Zone de Koyadaira (木屋平)[modifier]

Résidence Miki
  • Résidence Miki (三木家住宅 miki-ke jūtaku) 木屋平字貢, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883-52-8011 Logo indiquant des horaires , from 10:00 until 16:00. Opened on samurdays, dimdays and holidays. Logo indiquant des tarifs gratuit admission. – Cette maison traditionnelle en bois au toit de chaume (茅葺き屋根 kayabukiyane) a été construite au début de l'ère Edo (1603-1867). Elle affiche les éléments caractéristiques d'une ancienne résidence de samouraï (武家屋敷 buke yashiki). Étant la plus ancienne maison privée demeurant dans la préfecture de Tokushima, le statut de « Bien culturel important » lui fut accordé en 1976. De plus, on y trouva 45 anciens rouleaux datant de la période Kamakura (1185-1333) et de la période Muromachi (1336-1573). Ces rouleaux ont reçu le titre de « Bien culturel préfectoral ». Selon plusieurs textes médiévaux, la famille Miki avait une étroite relation avec le clan Awa Inbe (阿波忌部氏 Awa Inbe-shi) qui était responsable des affaires cérémoniales à la cour impériale. De nos jours, la famille Miki s'occupe de la résidence.
    • Musée de la résidence Miki (三木家資料館 miki-ke shiryōkan) (près de la résidence Miki)
  • Cerisiers pleureurs du col de la montagne Kawai (川井峠のシダレザクラ kawai-tōge no shidarezakura) (le long de la route 438, près du tunnel de Kawai, sur les pentes de la montagne) – Environ 20 cerisiers sakura pleureurs y fleurissent entre fin mars et début avril. Ce type d'arbre fleurit environ une semaine après les autres arbres (qui ne sont pas sur une pente).
  • Musée folklorique (民俗資料館 minzoku shiryōkan) , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883-52-8011 Logo indiquant des horaires Opened April–November, from 09:00 until 16:30. Closed on the 2nd and 3rd mernesday of the month (except in July and August). Logo indiquant des tarifs gratuit admission. – Old texts, tools and objects from the area are displayed here.

Faire[modifier]

Randonnée[modifier]

Mt. Tsurugi
  • 1 Mont Tsurugi (剣山, Tsurugi-san, aussi appelé localement « Ken-zan », parfois écrit « Turugi ») Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Avec une hauteur de 1 955 m, le mont Tsurugi est la 2e plus haute montagne de l'ouest du Japon. Le sommet offre des superbes vues panoramiques sur les alentours, et par beau temps on peut voir jusqu'à la Mer intérieure de Seto. L'ascension est ouverte à partir du 1e mai (剣山山開き Tsurugi-san yamabiraki) et ferme en hiver. Un télésiège transporte de 1 420 m à 1 750 m (environ à mi-chemin) en 15 min (50 min à pied). À partir de là, il reste environ 40 min d'ascension jusqu'au sommet. Depuis le sommet du mont Tsurugi, vous pouvez également marcher vers les sommets des montagnes voisines. Ichinomori (一ノ森) (1 879 m) est à environ h à pied vers l'ouest. On trouve des hébergements près des sommets des monts Tsurugi et Ichinomori (voir « Se loger »). Pour plus d'information sur la montagne et la région environnante, voir la page sur la vallée d'Iya.
    • Télésiège du mont Tsurugi (剣山観光登山リフト, Tsurugi-san kankō tozan rifuto) Logo indiquant un lien vers le site web =Miyoshi-shi, Higashiiya sugeoi 205-2, Minokoshi, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 67 5277 Logo indiquant des horaires de mi-avril à fin novembre, mais peut fermer par mauvais temps. Les horaires normaux sont h - 16 h 30 en montée depuis la station de Minokoshi, h - 16 h 45 en descente depuis la station de Nishijima. Pendant l'été (23 juil. - 28 août), les horaires sont: h - 17 h 30 (montée) et h - 17 h 45 (descente). Aller-retour: adulte 1 800 JPY, enfant 850 JPY. Réduction pour groupe de 25 et plus.. Logo indiquant des tarifs aller simple: adulte 1 000 JPY, enfant 500 JPY. – Grimpe la plus grande partie du mont Tsurugi.

Sport[modifier]

  • Mimuragaoka Skysports Site (美村が丘スカイスポーツサイト mimuragaoka sukaisupōtsu saito) 脇町字東大谷18, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883-52-5650 – Parapente (niveau débutant).
  • Sky Trek Paraglider School (スカイトレックパラグライダースクール sukai torekku paraguraidā sukūru) , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 87 874 3037
  • Mima Sky Sports (美馬スカイスポーツ mima Sukai Supōtsu) 美馬市美馬町三頭山, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 90 1176 5651 Logo indiquant des horaires tous les jours toute la journée. – Parapente (niveau avancé).
  • Mima Motor Land (美馬美馬モーターランド mima mōtārando) (à environ 30 min en voiture de la gare ferroviaire de Sadamitsu. Stationnement gratuit jusqu'à 50 voitures.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 63 2926 Logo indiquant des horaires de fin mars à début déc., samedi et jours fériés. h - 17 h. Peut être fermé les jours de pluie. Logo indiquant des tarifs 2 000 JPY. – Circuit de motocross. La piste fait 1,6 km de long et environ 5-8 de large.
  • Shikoku Country Club (四国カントリークラブ shikoku kantorii kurabu) Logo indiquant un lien vers le site web Anabuki-chō, Anabuki, Aza-Okanoue 200, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 52 3115 – Club de golf.
  • Ski sur herbe (中尾山高原グラススキー場 nakoyama kōgen gurasu sukījō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 木屋平字太合カケ445-1 (sur le plateau de Nakoyama (中尾山高原 Nakoyama Kōgen)), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 68 3422 Logo indiquant des horaires du 4e samedi d'avril jusqu'à fin nov.. jeu.- mar. : h - 16 h 30. – En 2000, le championnat du monde junior de la discipline s'y est tenu. Location d'équipement.

Sports d'eau[modifier]

  • Amembo, kayak et canoë Logo indiquant un lien vers le site web Mima-chō, zone de Nakatori (sur la rivière Yoshinogawa), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 90 2786 1655, +81 883 55 2099
  • Pêche à la ligne (釣り tsuri)  – La saison pour la pêche de l'amego (une sorte de truite) dans la rivière Anabuki (穴吹川 Anabuki-kawa) démarre en mars. La saison pour l'ayu aux rivières d'Anabuki et de Yoshinogawa démarre en juin.

Cueillette de fruits[modifier]

  • Parc des châtaigniers de Nakōyama (中尾山栗園 nakōyama kuri-en) Koyadaira, Aza-Taigōkake, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 68 2111 (centre communautaire Koyadaira de la ville de Mima) Logo indiquant des horaires 2e moitié de sept.. Logo indiquant des tarifs gratuit. – L'entrée est gratuite, tout comme les châtaignes que vous pouvej ramasser. N'oubliez pas de prendre des pinces à barbecue, des gants de travail et des paniers.
  • Jardins touristiques de pommiers de Yokogura (横倉観光りんご園 yokogura kankō ringo-en) Wakimachi, Aza-Yokogura, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 52 0858 Logo indiquant des horaires h - 18 h, mi-août à fin-sept.. Logo indiquant des tarifs adultes: 1 000 JPY, enfants: 500 JPY. – In the apple garden, one can pick and taste "Ietake Tsuruga" and sour "Sansa" apples, while at Kanezaki apple garden, one can taste the sweet "Tsugaru".
    • Nakagawa  – Vous pouvez y cueillir et goûter les pommes « Ietake Tsuruga » et les pommes aigres « Sansa ».
    • Kanezaki  – Ici poussent des pommes sucrées « Tsugaru ».
  • Jardins touristiques des mûres (観光ブルーベリー園 kankō burūberī-en) Logo indiquant des horaires mi-juin à mi-août.
    • Shidehara Anabuki-chō, Kuchiyama, Aza-Shidehara, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883-53-6494
    • Berry Berry Farm Wakimachi (ベリーベリーファームわきまち) Wakimachi, Kitashō (nord d'Anmitsukan), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883-55-0515

Festivals[modifier]

Janvier

  • Incinération des décorations du nouvelle an du portail du sanctuaire Shirahito (白人神社どんど焼き shirahito-jinja dondo yaki) Logo indiquant des horaires 15 janvier.

Février

  • Festival du tir à l'arc o-mato du sanctuaire Shirahito (白人神社御的祭 shirahito-jinja o-mato matsuri) , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 52 2644 Logo indiquant des horaires Le 14e jour du premier mois de l'ancien calendrier japonais. – Selon une ancienne légende, le samouraï Minamoto Tametomo (1139-1177) rendit visite à l'empereur Sutoku Jōkō (1119-1156) qui avait fuit à Sanuki dans la préfecture de Kagawa après la rébellion de Hōgen en 1156. Tametomo se tint sur la crête d'Aiguri, à la frontière des préfectures de Kagawa et de Tokushima et tira avec son arc. La flèche vola en direction la région d'Anabaki et finalement atterrit sur le sanctuaire de Shirahito. De nos jours, la flèche en question est gardée comme un trésor dans ce sanctuaire et un concours de tir à l'arc s'y tient chaque année.

Avril

Ski sur herbe au plateau de Nakōyama
  • Ouverture des installations du plateau de Nakōyama (中尾山高原開き nakōyama kōgen hiraki) Logo indiquant des horaires fin avril.
  • Floraison des cerisiers sakura Logo indiquant des horaires début à mi-avril. – En particulier celle au sanctuaire Yaoyorozu-no-kami-no-goten et le shidarezakura (cerisier pleureur) du col de Kawai.
  • Cérémonie du feu sacré de Shinyama Taishi (新山大師護摩供養 shinyama taishi goma kuyō) Logo indiquant des horaires 21e jour du 3e mois de l'ancien calendrier japonais. – Une cérémonie commémorative de l'ancien Taishi (enseignant bouddhiste) de Shinyama.
  • Festival de printemps du mont Ōtaki (大滝山春まつり~西照神社御神楽・大滝寺柴燈護摩 ōtaki-san haru matsuri ~ nishiteru-jinja mikagura / ōtaki-ji saitō goma) Logo indiquant des horaires 4e dimanche d'avril. – Mikagura (ancienne musique shintō) au sanctuaire Nishitera et feu sacré au temple Ōtaki.

Mai

  • Ouverture du mont Tsurugi (剣山山開き tsurugi-san yamabiraki) Logo indiquant des horaires 1e mai, à partir de 10 h 30. – Au début de la saison d'ascension du mont Tsurugi (inaccessible l'hiver à cause de la neige). Les activités comprennent le transport d'un mikoshi (sanctuaire portable).

Juillet

  • Grand feu sacré au temple Ryūkō du Mont Tsurugi (剣山龍光寺本坊柴燈大護摩 tsurugi-san ryūkō-ji honbō saitō daigoma) Logo indiquant des horaires 15 juillet.
  • Transport du o-mikoshi au templeRyūkō (剣山龍光寺御輿渡御 tsurugi-san ryūkō-ji omikoshi togyo) Logo indiquant des horaires 16 juillet.
  • Transport du o-mikoshi au sanctuaire Hongū du Mtont Tsurugi (剣山本宮御輿渡御 tsurugi-san hongū omikoshi togyo) , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 24 2287 Logo indiquant des horaires 17 juillet si c'est un dimanche, autrement le dimanche suivant.

Août

  • Compétition de radeau fait maison de la rivière Anabuki (穴吹川筏下り大会 anabuki-gawa ikada sagari taikai) (sur la rivière Anabuki) Logo indiquant des horaires 1e dimanche du mois. – Des gens viennent de partout pour participer à une course de radeaux fait maisons sur 5 km ou 2,5 km. Les équipes concourent pour le meilleur temps et le plus beau radeau.
  • Feux d'artifice de la ville de Mima/danse Awa-odori (美馬市花火大会・阿波踊り大会 mima-shi hanabi taikai / awa-odori taikai) Logo indiquant des horaires milieu du mois.
  • Festival d'été Koyadaira Midori-to-Fureai (木屋平緑とふれあい夏祭り koyadaira midori to fureai natsu matsuri) Logo indiquant des horaires 15 août. – (« proche de la verdure »)
  • Festival d'été de Mimuragaoka (美村が丘夏祭り mimura-ga-oka natsu matsuri) Logo indiquant des horaires fin août.
  • Festival d'été au Shikoku Saburō-no-Sato (四国三郎の郷サマーフェスティバル shikoku saburō no sato samāfesutibaru) (à côté du Shikoku Saburō-no-Sato) Logo indiquant des horaires fin août. – Comprends chaque année plusieurs événements comme des concerts, des feux d'artifice, du canoë et des spectacles de danse Awa-odori. De nombreux familles viennent y profiter ensemble des derniers jours des vacances d'été.

Septembre

  • Danse Kuchiyama hassaku (口山八朔踊り kuchiyama hassaku odori) Logo indiquant des horaires dernier jour du 7e mois de l'ancien calendrier japonais.
  • Festival Udatsu (うだつまつり udatsu matsuri) (dans la zone de la rue Udatsu) – Divers événements. Certaines années, le personnage TV populaire Mito Kōmon (水戸黄門) participe aux parades.

Octobre

  • Procession de lance O-neri au sanctuaire Santō (三頭神社お練り santō-jinja oneri) Logo indiquant des horaires 17 octobre.
  • Festival des couleurs d'automne du mont Tsurugi (剣山紅葉まつり tsurugi-san kōyō matsuri) Logo indiquant des horaires mi-octobre.
  • Festival d'automne des sanctuaires de la ville de Mima (美馬市内神社秋祭り mima shinai jinja aki matsuri)

Novembre

  • Festival culturel de la ville de Mima (美馬市文化祭 mima-shi bunka sai) Logo indiquant des horaires début novembre.
  • Compétition de marche de Mimuragaoka (美村が丘ウォーキング大会 mimura-ga-oka wōkingu taikai) Logo indiquant des horaires fin novembre.

Décembre

  • Shamisen mochi-tsuki (三味線もちつき samisen mochi-tsuki)  – Pour fabriquer des mochi, du riz cuit est écrasé pour être transformé en pâte ; cette opération est ici accompagnée par un shamisen (instrument à corde). Pendant la période Edo (1603-1867), quand Wakimachi était une ville marchande florissante, les marchands avaient pour habitude d'employer des geisha pour jouer du shamisen alors que des ouvriers battaient le blé en entonnant une chanson du mochi. Cela se passait à la fin de l'année et on pense que c'est ainsi qu'est née la tradition. Le groupe actuel mochi-tsuki/shamisen participe à divers événements.

Acheter[modifier]

Produits locaux[modifier]

Comme de nombreuses autres villes japonaises petites et grandes, celle de Mima a plusieurs spécialités culinaires célèbres.

  • Citron yuzu  – Le yuzu est récolté en automne et utilisé dans la production (entre autre) de jus de yuzu.
  • Orange hassaku  – Elle est cultivée avant la fin de décembre et stockée jusqu'à ce qu'elle soit complètement mûre (vers février). Elle est légèrement aigre.
  • Mima-kara  – Une condiment épicé (« kara » veut dire « épicé ») qui est essentiellement un mélange de piment vert bio cultivé ici et bouilli dans de la sauce soja.
  • Saké  – La ville de Mima a quatre brasseries de saké: Tsukasagiku, Myōjō, Ōga et Shinomiya. Elles vendent chacune leur propre saké artisanal.
  • Mima-no-Sato  – Un shōchū (une eau de vie) faite de pomme de terre kintoki.
  • Wagasa et Awa-uchiwa  – Les wagasa (parapluie de papier japonaises) et les awa-uchiwa (éventail Awa) sont traditionnellement fabriqués main à Mima. Il y avait autrefois dans la ville plus de 200 magasins de parapluies.

Magasins[modifier]

  • 1 Anmitsukan (あんみつ館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 53 1187 – Le cymbidium est un type d'orchidée. Fait intéressant, la majorité des cymbidiums du monde entier sont des variétés originaires de Mima. On vend ici environ 40 différents types de produits en relation, de l'après-shampooing au vin et au thé.
  • Jidaiya - village des poupées de bambou (竹人形の里時代屋) Wakimachi, Ōaza Wakimachi 124 (dans la zone de la rue Udatsu), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 53 1015 Logo indiquant des horaires h - 18 h. – Ce magasin vend des poupées de bambou (竹人形 take-ningyō) qui représente la danse Awa-odori.
  • Aire de repos Aigura Airando Udatsu (道の駅藍ランドうだつ「藍蔵」 Michi no eki airando udatsu « aigura ») Wakimachi, Ōaza-Wakimachi 55, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 883 53 2333 – Autrefois un entrepôt d'indigo de la famille Yoshida, ce bâtiment a été transformé en magasin (rez-de-chaussée) et en café (1e étage). On peut prendre à ce dernier un déjeuner ou un café, alors que le magasin vend toutes sortes de produits locaux comme du Mima-kara et des vêtements et accessoires teints couleur indigo.

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]

  • Naruto  – Allez voir les tourbillons de Naruto dûs à la marée, mais vérifiez les horaires auparavant, ils n'ont lieu qu'à certains moments.
  • Tokushima (à environ h de train depuis la gare d'Anabuki) – Pour faire des emplettes ou du tourisme.
  • Vallée d'Iya (juste au sud de Mima) – Retournée aux racines du Japon dans cette vallée profonde.
  • Oboke et Koboke  – Pour du rafting en eau vive.
  • Matsuyama  – La capitale de la préfecture d'Ehime, où l'on peut aller se baigner au célèbre Dōgo onsen.
  • Takamatsu (au nord de Mima au delà des montagnes) – La capitale de la préfecture de Kagawa et la plus grande ville de Shikoku.
  • Parc d'attraction Yoshinogawa yūenchi (吉野川遊園地) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (entre les gares de Nishioe et de Kamojima, environ à 10 min à pied de la gare de Nishioe) Logo indiquant des horaires h - 17 h, jusqu'à 18 h en été. – Ce petit parc a entre autres des montagnes russes, des karts et une grande roue.


Cet article reprend du contenu de l'article 磐境神明神社 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Cet article reprend du contenu de l'article Anabuki Station de Wikipédia (en). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Cet article reprend du contenu de l'article Oshima Station de Wikipédia (en). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Cet article reprend du contenu de l'article Sadamitsu Station de Wikipédia (en). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Tokushima (préfecture)