Télécharger le fichier GPX de cet article
52.8027692.54883Map mag.png

Transsibérien

De Wikivoyage
Eurasie > Europe > Europe de l'Est > Russie > Transsibérien
Aller à : navigation, rechercher

Transsibérien
BSicon lDAMPF.svg
Transsib in der Steppe.JPG
Information
Départ
Étapes
Arrivée

Pays
Régions
Localisation

Le Transsibérien est le chemin de fer le plus long du monde, commencé en 1891 et achevé en 1916, il relie la Russie européenne à l'Extrême-Orient, de Moscou à Vladivostok en passant par la Sibérie, et mesure près de 9 288 km. Le prolongement jusqu'au port de Nakhodka, lui octroie 104 km de voie en plus.

Comprendre[modifier]

Il existe quatre lignes traversant le continent de part en part. La plus ancienne et la plus connue est bien sûr le Transsibérien mais la plus utilisées par les touristes est le Transmongolien. Deux autres lignes existent également, le Transmandchourien et le BAM (Baïkal-Amour). Toutes ont un tronc commun entre Moscou et la région du lac Baïkal.

Le Transsibérien[modifier]

C'est la ligne historique, elle a été construite en plusieurs tronçons. De Moscou elle relie Vladivostok en traversant l'Oural, la Sibérie Occidentale, la région du Baïkal et l'Oussouri. Les principales villes traversées depuis Moscou sont Nijni-Novgorod, Perm, Iekaterinbourg, Omsk, Novossibirsk, Krasnoïarsk, Irkoutsk, Oulan-Oude, Tchita, Khabarovsk et se termine à Vladivostok.

Le Transmongolien[modifier]

De Moscou à Oulan-Oude à l'est du lac Baïkal la ligne emprunte la même ligne que le Transsibérien puis bifurque sur Pékin en traversant la Mongolie et sa capitale Oulan-Bator.

Le Transmandchourien[modifier]

Comme pour le Transmongolien, le Transmandchourien emprunte la ligne du Transsibérien sur une grande partie puis bifurque à la hauteur de Tchita en direction de Haerbin et Pékin à travers la Mandchourie.

Le BAM (Baïkal-Amour-Magistral)[modifier]

C'est le tronçon le plus récent, inauguré par Gorbatchev en 1991 après 60 ans de travaux, c'est aussi le tronçon qui traverse les régions les plus isolées. La ligne quitte celle du Transsibérien à Taïchet à 670 km à l'ouest de Irkoutsk, passe par la pointe nord du lac Baïkal et rejoint le port de Sovetskaya Gavane sur la côte pacifique face à l'ile Sakhaline.

Se préparer[modifier]

Administratif[modifier]

  • Le visa russe est assez compliqué à obtenir et nécessite un certain nombre de documents (attestations d'assurances, invitations, etc). Il est nécessaire de s'y prendre à l'avance d'autant plus que ce visa ne peut être demandé que dans son pays de résidence. Plus d'informations sur le visa russe sont disponibles à la page Russie.
  • Si vous pensez prendre le Transmongolien, des visas mongols et chinois sont nécessaires. Le premier peut être obtenu au consulat de la ville d'Irkoutsk mais le faire en avance vous évitera des tracasseries administratives (même si ce visa n'est pas très difficile à obtenir). Quant au visa chinois, il ne peut, théoriquement, être obtenu que dans votre pays de résidence. Cependant, certaines agences de voyages peuvent vous l'obtenir mais ne garantissent pas la réussite de la demande. Il est donc plus prudent de le faire avant le départ. Les pages Mongolie et Chine vous proposent plus d'informations.

À prendre avec soi[modifier]

En plus des affaires nécessaires à un voyage en Russie, il est agréable d'avoir les objets suivants durant les trajets en Transsibérien :

  • Des tongues/flip-flop pour se balader dans le wagon à votre aise
  • Un savon et un désinfectant pour les mains (liquide ou sous forme de lingettes)
  • Une lampe de poche ou frontale pour lire tranquillement
  • Un couteau suisse, ça peut toujours servir
  • Un jeu de cartes pour passer le temps
  • Un kit de conversation (rare sont les passagers qui parlent anglais, surtout en 3ème classe) car les autres passagers voudront sûrement vous parler en russe.
  • Quelque chose de votre pays à offrir (saucisson, chocolat, ...) ou simplement à montrer (photos, ...)

À ne pas prendre avec soi[modifier]

Ces objets ne sont généralement pas nécessaires :

  • Des tasses et des couverts sont généralement empruntables dans le wagon
  • Les billets de train achetés à l'avance par des agences de voyage sont généralement beaucoup plus chers que des billets achetés en gare
  • Des objets de valeurs plus pour votre tranquillité que pour de réelles raisons de sécurité. Les tablettes sont, par exemple, encore rares en Russie et attireront l'attention.

Billets[modifier]

Le billets de trains en Russie ne sont valable que pour un trajet donné, à une heure donnée et dans un train donné. Il n'est pas possible d'acheter un billet Moscou - Vladivostok et de s’arrêter durant le trajet pour prendre le train suivant ou du lendemain. Les trajets doivent donc être planifiés à l'avance ou au fur et à mesure en prévoyant des arrêts de plusieurs jours pour pouvoir acheter les billets 2-3 jours à l'avance car les trains sont souvent complet le jour même ou la veille (même en basse saison!). Il est important de réserver les billets au moins 2 jours à l'avance voir plus en haute saison!

À Saint-Pétersbourg, Transsib Reisen GmbH (site en français) vends des tickets moyennant une commissions, mais a du personnel parlant français, anglais et allemand.

Pensez aussi au fait que tous les trains longue distance en Russie sont à l'heure de Moscou et pas à l'heure locale! Le train qui arrive à Vladivostok à h (heure de Moscou, UTC +4) selon l'horaire arrive donc à h heure locale (heure de Vladivostok, UTC +11).

Achat des billets[modifier]

Il est possible de réserver des billets de transsibérien en passant par une agence de voyage sur place ou dans votre pays. Cette option est généralement beaucoup plus cher, les agences se faisant des marges spectaculaires!

Platskart (3e classe)

L'achat de billets au guichet des gares ne pose généralement pas de problème. Il faut prévoir un peu d'attente, un papier où sont notés le numéro du train, la ville et l'heure de départ et d'arrivée ainsi que la classe désirée (3ème : плацкарт platskart, 2ème : купе kupe, 1ère : СВ SV) ainsi que les passeports de tous les passagers. Il faut savoir que les chemins de fer russes ont des guichets en dehors des gares dans les grandes villes. En plus d'être au centre ville et facilement accessibles, l'attente à ces guichets est souvent moins longue. Les langues étrangères y sont peu parlées.

Acheter ses billet par internet est dorénavant possible en anglais sur le site de la compagnie de chemin de fer russe (rzd). Ce site permet également de consulter les horaires des trains, mais on ne peut pas payer avec Visa ou Master de la France. Pour la France il y a le site [1]

À titre indicatif, le trajet Moscou - Vladivostok coûte autour des 200  en 3ème classe (platskart) mais varie fortement selon les saisons et les trains! En 1ère classe entre EUR 770 et EUR 1.615.

Classes[modifier]

  • 1ère classe : СВ, SV (prononcer à la française, ès vé). Les compartiments de première classe sont composés de deux lits transformés en canapés durant la journée.
  • 2ème classe : купе, kupe (prononcer coupé). La deuxième classe se présente sous forme de compartiments de quatre lits, deux lits de chaque côté. Si vous ne voyagez pas à 4, vous partagerez votre compartiment avec d'autres passagers. Certaines personnes voyageant seules préfèrent aller en 3ème classe pour éviter de se retrouver "coincées" avec trois russes dans un compartiment...
  • 3ème classe : плацкарт, platskart, (prononcer tel quel). La troisième classe se compose de wagons ouverts, des compartiments de quatre lits (2 x 2 lits superposés) sont ouverts et font face à deux autres lits superposés dans le sens du train. Ces derniers lits sont plus petits et vous feront endurer les incessants va-et-vient du couloir. Étant donné qu'il est possible de choisir sa couchette lors de l'achat des billets au guichet, ces lits côté couloir sont à éviter! La troisième classe est sûre, pas trop inconfortable et très conviviale ce qui en fait la classe préférée des routards.

Étapes[modifier]

Vocabulaire utile dans le Transsibérien (Voir le Guide linguistique russe pour plus de vocabulaire)


  • J'aimerais acheter un billet - Ya hachu kupit bilyet - Я хочу купить билет
Depuis- iz - из
Jusqu'à - v - в
  • Une, deux, trois personnes - adin, dva, tri chelavyeka - один, два, три человека
  • Aujourd'hui- sevodnya - сегодня
  • Demain - zaftra - завтра
  • Lundi - panedyelnik - понедельник
  • Mardi - ftornik - вторник
  • Mercredi - sreda - среда
  • Jeudi - chetvyerk - четверг
  • Vendredi - pyatnitsa - пятница
  • Samedi - subota - суббота
  • Dimanche- vaskresyene - воскресенье
  • Partant le - vy-ezd - выезд
Matin- ootram - утром
Midi - dnyom - днем
Soir - vyecherom - вечером
  • Classes - vagon - вагон
Platzkart (3e) - platskart - плацкарт
Kupe (2e) - kupe - купе
SV (1ère) - es ve - СВ
  • Puis-je avoir... - mne pozhaluista... - мне, пожалуйста...
une couchette du haut - vyerhnyuyu polku - верхнюю полку
une couchette du bas - nizhnyuyu polku - нижнюю полку
  • Numéro de passeport - nomer pasporta - номер паспорта

Rares sont les personnes qui parcourent les 9288 kilomètres du Transsibérien d'une traite, ce qui correspond à un voyage de 7 jours sans pause. Cependant, certaines personnes apprécient cette option pour sa lenteur et la contemplation, la lecture et la méditation que permet un long trajet en train.

Généralement, les voyageurs décident de s'arrêter à plusieurs moments du trajet pour profiter de visiter les villes et sites qui s'y trouvent. Les seules gares où quasiment tous les voyageurs interrompent leur périple sont celles de Vladimir, de Irkoutsk dans le but d'aller au Lac Baïkal et de Oulan-Bator sur la ligne du Transmongolien. Les autres arrêts dépendent des intérêts et des choix de chaque personne. Vladimir est souvent choisie pour la beauté de cette ville et sa proximité avec Souzdal, petite ville connue pour son Kremlin. Un arrêt à Irkoutsk de plusieurs jours est souvent envisagé dans le but de découvrir le lac Baïkal. La ville d'Irkoutsk n'est que peu attractive pour le visiteur. Il est nécessaire de prévoir plusieurs jours car il est impossible de faire l'aller-retour jusqu'au lac Baïkal en une journée! Il faut au minimum prévoir une à deux nuits au bord de ce lac, par exemple à Listvianka ou sur l'île de Olkhon.


  • 1 Moscou—  Fuseau horaire : heure de Moscou, UTC+4.
  • 3 Nijni Novgorod (à 442 km - h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou.
  • 1 Traversée de la rivière Volga (juste après le départ de la gare de Nijni Novgorod)—  A 447 km - h - de Moscou.
  • 4 Kirov—  anciennement appelée Viatka.
  • 5 Perm (à 1 436 km - 20 h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou+2.
  • 6 Ekaterinbourg (à 1 816 km - 1 jour, h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou+2.
  • 7 Tioumen (à 2 144 km - 1 jour, h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou+2.
  • 2 Traversée de la rivière Irtych (avant d'arriver à Omsk)—  A 2 706 km - 1 jour, 13 h - de Moscou.
  • 8 Omsk (à 2 712 km - 1 jour, 13 h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou+3.
  • 3 Traversée de la rivière Ob (avant d'arriver à Novosibirsk)—  A 3 332 km - 1 jour, 22 h - de Moscou.
  • 9 Novossibirsk (à 3 335 km - 1 jour, 22 h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou+3.
  • 11 Krasnoiarsk (à 4 095 km - 2 jours, h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou+4.
  • 4 Traversée de la rivière Ienisseï—  A 4 101 km - 2 jours, h - de Moscou.
  • 12 Irkoutsk (à 5 185 km - 3 jours, h - de Moscou)—  Point d'accès au Lac Baïkal, à 50 km de la ville. Fuseau horaire : Moscou+5.

Transsibérien :[modifier]

  • 13 Oulan-Oude (à 5 642 km - 3 jours, 11 h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou+5.
  • 14 Tchita (à 6 199 km - 3 jours, 18 h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou+6.
  • 5 Traversée de la rivière Amour—  A 8 515 km - 5 jours, 11 h - de Moscou. Le pont traversé par le train apparaît sur les billets de 5 000 RUB .
  • 16 Khabarovsk (à 8 521 km - 5 jours, 11 h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou+7.
  • 17 Vladivostok (à 9 288 km - 6 jours, h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou+7.

Transmongolien :[modifier]

  • 18 Oulan-Oude (à 5 642 km - 3 jours, 11 h - de Moscou)—  Fuseau horaire : Moscou+5.
  • 19 Oulan-Bator (à 6 304 km - 4 jours, h - de Moscou)—  Fuseau horaire : UTC+9.
  • 20 Pékin (à 7 854 km - 5 jours, 12 h - de Moscou)—  Fuseau horaire : UTC+9.

Aller[modifier]

Les articles Moscou, Vladivostok et Pékin présentent en détail les possibilités d'accès et de départ de ces villes, terminus du transsibérien.

Moscou est accessible en train directement depuis Paris, Bâle en Suisse et d'autres villes européennes. Les trains directs passent par la Biélorussie d'où la nécessité de se procurer un visa de transit biélorusse. Des lignes rapides et des trains nocturnes relient également cette ville à Saint-Pétersbourg. Les aéroports de Moscou offrent la possibilité de voler vers et depuis la plupart des grandes villes à travers le monde.

Vladivostok est reliée au Japon et à la Corée du Sud par des ferry partant plusieurs fois par semaine. L'aéroport de la ville propose, outre les vols domestiques, des vols quotidiens vers ces deux pays.

Pékin dispose d'un aéroport international très bien connecté au reste du monde. De nombreux trains domestiques relient cette capitale au reste de la Chine.

Acheter[modifier]

Les roubles russes, les tugrik mongoles ainsi que les yuan chinoises sont très difficiles (voir impossibles) à échanger en dehors de leurs pays respectifs. Il vaut mieux s'en débarrasser avant de passer les frontières (ou les garder en souvenir). Il vaut mieux toujours avoir des dollars sur soi en cas de problème car ils sont facilement échangeables et acceptés dans beaucoup d'endroits.

Les jolies tasses, composée d'un verre et d'un porte-verre en métal gravé, qui sont prêtées dans les trains peuvent également être achetées auprès du personnel du wagon (environ 500 RUB ). Les versions vendues ont soit une étoile, soit un drapeau russe gravé sur l'avant de la tasse contrairement à celles prêtées qui arborent le logo de la compagnie de train russe RZD.

Manger[modifier]

Vendeurs sur les quais
  • Les pots de nouilles instantanées où de purée de pomme de terre instantanée sont la nourriture la plus mangée par les passagers russes du Transsibérien. Le samovar présent dans chaque wagon fournit l'eau chaude nécessaire à leur préparation. Leur prix (environ 15-20 RUB le pot) en fait la nourriture parfaite des voyageurs à petit budget.
  • Des vendeurs sur les quais sont présents à plusieurs stations. En hivers, ils se font plus rares... Ils proposent plein de nourritures différentes généralement très bonnes (du sandwich au plat chaud en passant par la salade) et à bas prix. N'oubliez pas de demander la durée d'arrêt du train à la station à un membre du personnel avant de descendre.
  • Un restaurant est présent dans la plupart des trains. La nourriture n'est pas très bon marché ni excellente mais le restaurant est un bon endroit pour se relaxer et sortir de son wagon durant les longs trajets.

Boire un verre / Sortir[modifier]

  • L'alcool est dorénavant interdit dans les trains. Il est cependant encore parfois possible d'acheter des bières dans le train mais il faut faire preuve de discrétion...
  • Le thé est la boisson la plus bue dans les trains. Chaque wagon est équipé d'un samovar où chacun peut aller se servir gratuitement d'eau chaude. Le personnel du wagon vend souvent des sachets de thé mais il est préférable de les acheter à l'avance pour avoir plus de choix pour un prix plus raisonnable.

Sécurité[modifier]

Le Transsibérien est considéré comme sûr et les vols y sont plutôt rares. En première classe, il est possible de fermer son compartiment à clef lorsqu'on s'absente un moment. En troisième classe, les compartiments ouverts ne se prête que difficilement au vol car tous les passagers voient ce qu'il se passe. Les endroits les plus sûrs pour mettre vos bagages en 3ème classe sont les rangements situés sous les lits du bas, qui sont impossible à ouvrir si quelqu'un est assis. En deuxième classe, les compartiments étant fermés, un voleur pourrait avoir l'occasion de visiter votre compartiment durant votre absence mais ce cas de figure reste rare. Il ne faut pas oublier que dans chaque wagon se trouve du personnel chargé de maintenir l'ordre et la propreté du wagon, ce qui évite la plupart des désagréments.

Lorsque vous vous absentez un moment, par exemple pour aller manger au wagon restaurant, il est quand même préférable de toujours emmener avec vous vos objets de valeur (passeports, argent, équipements électroniques...) dans un petit sac ou de demander à quelqu'un de confiance de les surveiller.

En cas de problème, demandez de l'aide au personnel du wagon.

Aux environs[modifier]

Stars305.svg
L'article sur cet itinéraire est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Russie