Télécharger le fichier GPX de cet article
35.25139.66666666667Map mag.png

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yokosuka
​((ja) 横須賀)
YokosukaCity.JPG
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Yokosuka est une ville importante de la préfecture de Kanagawa, à 50 km de Tokyo, sur l'île de Honshū, la plus grande du Japon au Japon.

Comprendre[modifier]

Yokosuka a longtemps joué un rôle dans l'histoire navale du Japon. L'arrivé du commodore Matthew Perry dans cette zone dans les années 1850 a lancé la modernisation du pays et de nos jours on y trouve un important site naval des forces des États-Unis et du Japon. Durant la Seconde guerre mondiale, elle fut épargnée par les lourds bombardements qui touchèrent de nombreuses villes japonaises, étant donné que les militaires états-uniens l'avaient déjà choisie comme endroit pour une base d'après-guerre.

La ville de Yokosuka se trouve sur la côte et près de la mer, et on y trouve beaucoup de citoyens américains. Les mets célèbres de la ville sont le curry kaigun (marine militaire) et le miura daikon (un radis). Yokosuka est également la ville d'origine de l'ancien premier ministre Jun'ichiro Koizumi.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport international de Narita Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à près de 70 km au nord de Tōkyō, dans la ville de Narita) – Le plus important aéroport international du Japon. Le moyen le plus rapide et le plus cher est de prendre le train JR Narita Express jusqu'à Shinagawa, puis de prendre la ligne Keikyū pour la gare de Yokosuka-Chūō dans le centre (h 10, 3 630 JPY en deux billets distincts) ; il est plus cher de changer à Yokohama. Si vous avez le Japan Rail Pass, cela vous coûtera en tout 360 JPY en changeant à Yokohama.
Des trains locaux JR partent de l'aéroport chaque heure: certains vont directement à la gare JR Yokosuka ; autrement, changer à la gare terminus pour le prochain train pour Yokosuka ou Kurihama (h 45, 2 590 JPY). Ces trains ont des voitures Green Car pour 980 JPY de plus.
Le train Narita Sky Access, roulant sur les lignes de métro et allant à Yokosuka-chūō, est moins cher (1 900 JPY au total). Il vous faudra changer à Aoto pour la ligne Keisei Oshiage, puis à Sengakuji pour la ligne Keikyū.
  • 2 Aéroport international de Tokyo-Haneda (IATA: HND, 東京国際空港 tōkyō kokusai kūkō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au sud-ouest de Tokyo) – L'aéroport domestique le plus important. De là, prendre n'importe quel train local ou express Keikyū et changer à la gare Keikyū-Kamata pour un train limited express allant en direction de Yokohama. Compter 50 min-h et 810 JPY.

En train[modifier]

  • 3 Gare de Yokosuka-Chūō (横須賀中央駅, yokosuka-chūō-eki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Cette gare se trouve sur la ligne principale Keikyū et est gérée par la compagnie du même nom. Depuis Shinagawa à Tokyo, compter 50 h-h et 640 JPY pour rejoindre la gare de Yokosuka-chūō avec les trains limited express (les plus nombreux). De nombreux trains de la ligne de métro Toei Asakusa de Tokyo continuent sur la ligne Keikyū (compter h 15 et 930 JPY depuis la station de Nihonbashi à Tokyo).
  • 4 Gare JR Yokosuka (横須賀駅, yokosuka-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 2,5 km au nord-ouest de la gare Keikyu Yokosuka-Chūō située plus au centre) – La ligne JR Yokosuka, au niveau inférieur de la gare de Tokyo, vous amène à la gare JR Yokosuka (h 15, 1 080 JPY). Assurez-vous de prendre un train allant à Yokosuka ou Kurihama ; les 4 voitures de tête sont détachées à Zushi pour les trains allant à Yokosuka, donc demandez où vous asseoir.

Des bus locaux relient fréquemment les gares de Yokosuka-Chūō et JR Yokosuka (170 JPY).

En bateau[modifier]

  • 5 Port de Kurihama (久里浜港, kurihama-ko) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Est relié à Kanayako (金谷港) et aux îles Izu, et à l'archipel d'Ogasawara (seulement en basse saison).

Circuler[modifier]

En bus[modifier]

Les bus circulent souvent et jusqu'à environ 23 h 30 et sont très sûrs, propres et modernes. Plusieurs itinéraires passent par des gares ferroviaires, reliant les réseaux de transport. Ils coûtent environ 170-300 JPY en moyenne.

Aux gares ferroviaires, on trouve une carte des bus au devant les arrêts de bus montrant les différents itinéraires avec les numéros des bus. Il y a plusieurs arrêts devant ou près de la gare, et les bus s'arrêtent seulement à l'un d'entre eux. Chaque arrêt a un large panneau listant tous les bus et les horaires pour cet arrêt.

Le long de la route, les arrêts sont habituellement espacés de quelques pâtés et sont dénotés par un panneau blanc circulaire ou carré, parfois éclairé. Les conducteurs de bus font bien attention de s'arrêter lorsque quelqu'un attend.

Les arrêts de bus sont annoncés le long du trajet et affichés sur un panneau électronique. Les cartes sans contact Pasmo/Suica sont acceptées, tout comme les espèces. Les billets de 1 000 JPY et les pièces de 100 JPY sont acceptés ; les conducteurs vous aideront souvent à faire la monnaie.

En taxi[modifier]

Les taxis sont nombreux et très propres. 710 JPY pour les 2ers kilomètres (plus 300 JPY de frais pour les requêtes par téléphone). Il y a également une tarif de nuit, plus élevé. On en trouve près de toutes les gares et aux autres zones stratégiques. Ceux avec des LED rouges allumées sont disponibles et peuvent être appelés (ils ne s'arrêteront pas si ils sont près d'une station de taxi). Les taxis avec un panneau jaune ont le droit d'entrer dans la base et de nombreux conducteurs à la gare JR demanderont aux étrangers si ils vont à la base pour s'assurer qu'un taxi habilité y va. Exemple de tarif: 4 000 JPY pour Kurihama ou Uraga.

Voir[modifier]

Un marin américain pendant un projet de service communautaire
  • 1 Base navale de Yokosuka Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Les voyageurs ne verront pas grand chose de cette base qui est le quartier général de la 7e flotte de la marine américaine. Il n'est pas contre pas rare de croiser à travers la ville les marins qui y sont basés et cela contribue certainement à son atmosphère. Une fois par an, la base accueille un « Friendship Day », permettant aux citoyens japonais de visiter la base. Il est également possible d'y accéder lors de certains événements comme des feux d'artifice ou la fête de Halloween.
Le cuirassé Mikasa
  • 2 Cuirassé Mikasa (三笠) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des tarifs entrée dans le cuirassé: 500 JPY. – Il fut le porte drapeau de l'amiral Tōgō pendant la guerre russo-japonaise (1904-1905) et lors de la bataille de Tsushima il mena à l'annihilation des forces russes. Des indications en anglais sont présentes, mais la présence de personnel anglophone est aléatoire. Le parc Mikasa environnant est gratuit et a un spectacle de fontaine récurrent.
  • Parc du débarquement de Perry (ペリー上陸記念公園) (à Kurihama (久里浜), à quelques arrêts sur les lignes JR et Keikyū depuis le reste de Yokosuka) – Marque l'emplacement où le Commodore américain Matthew C. Perry débarqua depuis son escadre de « navires noirs », forçant le shogunat Tokugawa à signer un traité de paix et d'amitié avec les États-Unis, ouvrant alors le pays au monde après 250 ans d'isolation.
  • Kurihama Hana-no-Kuni (くりはま花の国, kurihama flower park) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Kurihama) – Ce parc est renommé pour son million de coquelicots fleurissant de mi-mai à mi-juin et ses belles fleurs cosmos de septembre à mi-octobre. Il a également un agréable jardin d'herbe et une zone de jeu pour enfant avant un grand toboggan Godzilla.
  • 3 Parc Venry (ヴェルニー公園) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (près de la gare de Shioiri) – Un parc en bord de mer à l'atmosphère élégante avec un grand nombre de roses et des fontaines.
  • 4 Yokosuka Research Park (横須賀リサーチパーク, yokosuka risāchi pāku) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 3-4 Hikari-no-Oka (bus navette depuis la gare YRP Nobi de la compagnie Keikyū) – Pas vraiment une attraction touristique, ce vaste complexe de recherche est dédié aux télécommunications dans toutes leurs formes et tailles. Vous ne pourrez pas voir grand chose si vous venez sans prévenir, mais des symposiums et des réunions ont lieu régulièrement ici et comprennent habituellement des visites guidées de compagnies montrant leurs dernières et plus grandes trouvailles.
  • 5 Sarushima (猿島) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (ferry chaque heure depuis le parc Mikasa ; mars - nov.: h 30 - 16 h 30 ; déc. - févr.: h 30 - 15 h 30 seulement le week-end et jours fériés ; ne ratez pas le dernier ferry où vous serez complètement seul abandonné sur l'île pour la nuit) – Une ancienne forteresse et de la nature préservée. C'est une île privée et la seule île naturelle de la baie de Tokyo. Les gens du coin y viennent pour y randonner et c'est un endroit populaire en été pour le bain de soleil et le barbecue.
  • Blue Street (dans le centre-ville, entre la base américaine et la gare Yokosuka-Chūō) – Yokosuka fut une des portes d'entrée dans le pays pour le jazz, et vous pouvez voir dans cette rue des sculptures l'honorant tout comme des musiciens et danseurs de rue locaux.
  • Parc Tsukayama (塚山公園, tsukayama-kōen ; Parc Anjinzuka) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à un peu plus d'1 km des gares d'Anjinzuka et de Hemi sur la ligne Keikyū.) – Un parc pittoresque au sommet d'une colline où William Adams (connu en japonais sous le nom de « Miura anjin » et ayant inspiré le personnage joué par Richard Chamberlain dans Shogun) et son épouse Oyuki sont enterrés. Ses 10 000 cerisiers en font le meilleur endroit pour voir les floraisons à Yokosuka. Le parc a également une vue pittoresque vers le nord.
  • Temple Chōgan-ji (長願寺) 237-0072 (à 03 min à pied de la gare de gare d'Anjinzuka sur la ligne Keikyū) – Un petite temple historique à l'atmosphère unique. Il accueille divers événements comme par exemple pour un festival des fleurs (hanamatsuri).

Faire[modifier]

  • Centre de préparation et de sensibilisation au tremblement de terre (près de la mairie de Yokosuka) – Si vous visitez ce centre, vous devrez assister à une vidéo de présentation en japonais, mais vous pourrez expérimenter un séisme puissant dans un environnement contrôlé, apprendre comment éviter d'être blessé, éteindre les incendies et s'échapper d'un bâtiment enfumé. Les visiteurs recevront une page de journal fictive en anglais soulignant comment leurs actions rapides ont sauvé des vies.
  • 1 Assister à un match de base-ball (横須賀スタジアム, yokosuka sutajiamu) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 10 min à pied de la gare d'Oppama sur la ligne Keikyū) Logo indiquant des horaires en été ou en automne. Logo indiquant des tarifs 1 000 JPY le billet. – Le stade de base-ball de Yokosuka est le stade résident de l'équipe réserve des Yokohama DeNA BayStars jouant en ligue mineure.
  • Piscine Tanoura (田の浦公園水泳プール) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des tarifs lycéens et plus agés: 150 JPY ; écoliers/collégiens: 50 JPY ; plus jeunes: gratuit. – Une piscine de petite taille où des enfants viennent nager l'été.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

  • Blousons Suka-jyan (スカジャン) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Yokosuka est célèbre pour ces blousons-souvenirs tape-à-l'oeil. Ils ont fait leur apparition après la Seconde guerre mondiale et furent des souvenirs populaires auprès des troupes américaines. Ce sont des blousons inspiré de ceux des universités américaines mais arborant des deux côtés des broderies sur des thèmes japonais (tigre, dragon oriental, bambous) et le nom d'un lieu (souvent « Japan »). Par la suite, ils ont par la suite été adoptés par les japonais eux-même et revisités par des créateurs de mode.
  • Rue Dobuita (à côté de la gare Shioiri) – Avec beaucoup d'étrangers et de nombreuses sortes de magasins. On y trouve notamment des blousons suka-jyan.

Manger[modifier]

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Sécurité[modifier]

Aux environs[modifier]

  • 1 Nokogiriyama (鋸山) (prendre le ferry de la baie de Tokyo de Kurihama à Chiba) – Des falaises célèbres avec un grand Bouddha de pierre en extérieur
  • Les villes balnéaires proches:
    • 2 Zushi (逗子)
    • 3 Hayama (葉山)
  • 4 Kamakura (鎌倉) (à seulement 20 min et 210 JPY depuis la gare de Yokosuka (ligne JR)) – Ville de temples, et une des anciennes capitales du Japon.


Routes via Yokosuka
FIN S JR JO line symbol.svg N  ZushiKamakura
Misakiguchi ← Uraga ← S Number prefix Keikyū.PNG N  YokohamaKawasakiShinagawa
FIN S Yokohama-Yokosuka Road Route Sign.svg N  ZushiYokohama
FIN S Yokohama-Yokosuka Road Route Sign.svg N  ZushiYokohama
FIN S Japanese National Route Sign 0016.svg N  YokohamaSagamiharaHachioji
ŌisoKamakuraZushi O Japanese National Route Sign 0134.svg S  Miura


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Kanagawa