Télécharger le fichier GPX de cet article
34.1687132.196Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Chūgoku > Yamaguchi (préfecture) > Iwakuni

Iwakuni

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Iwakuni
​((ja) 岩国)
Le pont Kintai-kyō
Le pont Kintai-kyō
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Iwakuni est une ville de la préfecture de Yamaguchi (préfecture), la plus à l'ouest de l'île de Honshū, la plus grande du Japon. C'est une ville fortifiée modelée par deux ères de présence militaire: celles des samouraïs qui traversaient le puissant pont Kintai-kyō, et celles des Marines américains basés dans la ville de nos jours.

Comprendre[modifier]

Comme la plus grande partie de la région de Chūgoku, l'histoire d'Iwakuni commence avec la Bataille de Sekigahara en 1600. Le clan Mōri choisit le mauvais camp et comme punition fut banni et vit son territoire réduire de trois-quarts. Une famille, les Kikkawa, construisit un château pour marquer leur nouveau siège, mais il fut détruit sur édit impérial seulement 7 ans après. Néanmoins, les seigneurs féodaux d'Iwakuni continuèrent à jouir du pouvoir et de la prospérité pendant presque trois siècles, entourés de samouraïs subordonnés loyaux.

La marine japonaise y construit une base aérienne militaire en 1940, ce qui marqua son début en tant que ville. Après la Seconde guerre mondiale, la base fut occupée par la Royal Australian Air Force. Les forces américaines commencèrent à l'utiliser lors de la guerre de Corée et elle devint une base américaine en 1952.

Même si la base militaire essaie de garder de bonnes relations avec la communauté, elle reste source de tensions: surtout des complaintes de nuisances sonores et quelques incidents affreux avec les Marines stationnés à la base. Sa présence comme bastion contre la Corée du Nord fait que personne n'a non-plus vraiment envie de la voir partir.

Offices de tourisme[modifier]

  • Gare JR d'Iwakuni (岩国駅) Logo indiquant un lien vers le site web 1-1-1 Maribu-cho, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 827-21-6050 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 17 h.
  • Guides volontaires d'Iwakuni Logo indiquant un lien vers le site web 2-6-51 Yokoyama, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 82-41-1477 Logo indiquant des horaires mars - nov. h 30 - 17 h.

Aller[modifier]

En train[modifier]

  • 1 Gare JR d'Iwakuni (岩国駅 iwakuni-eki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Marifumachi 1-1-1 – Elle se trouve sur la ligne principale San'yō. Depuis Hiroshima, compter 45 min et 760 JPY en train local. Cela fait une étape sympa après une nuit sur l'île de Miyajima (entre Hiroshima et Iwakuni).
  • 2 Gare de Shin-Iwakuni (新岩国駅 shin-iwakuni-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – On peut également venir de Hiroshima en environ 20 min par cette gare avec le train Shinkansen San'yō. Par contre, seuls les trains Shinkansen omnibus Kodama s'y arrêtent, et il n'y a que peu d'hôtels et de restaurants aux alentours de la gare qui est à un long trajet de l'ancienne gare.

En avion[modifier]

  • 3 Aéroport Iwakuni Kintaikyō (IATA: IWK, 岩国錦帯橋空港 iwakuni kintakyō kūkō) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Asahimachi 3-15-1 (à côté de la base militaire américaine) – A rouvert en 2012 après un arrêt de 48 ans.

Les autres aéroports civils à proximité sontː

  • 4 Aéroport de Hiroshima (IATA: HIJ, 広島空港, hiroshima kūkō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 50 km à l'est de Hiroshima, dans la ville de Mihara) – Accueille des vols domestiques. ANA et la JAL proposent des vols vers les aéroports Haneda de Tokyo et Chitose de Sapporo. ANA propose aussi des vols depuis Narita, Sendai et Okinawa. Il y a des vols internationaux directs pour Dalian, Guam, Shanghai, Séoul et Taipei.
    Des bus relient l'aéroport à la gare JR de Hiroshima (48 min, 1 300 JPY) et à la Gare routière de Hiroshima (51-53 min, 1 300 JPY). Il y a aussi des bus depuis l'aéroport pour Iwakuni.
  • 5 Aéroport d'Ube (IATA: UBJ, 山口宇部空港 yamaguchi ube kūkō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Accueille des vols pour Nagoya (ANA) et pour Tokyo Haneda (ANA, JAL, StarFlyer).

En autocar[modifier]

Des bus circulent entre Iwakuni et la gare routière de Hiroshima. La plupart des dessertes de nuit allant de Tokyo, Kyoto et Osaka à Hagi s'arrêtent à Iwakuni.

Circuler[modifier]

Les attractions touristiques sont à distance de marche les unes des autres, près du Kintai-kyō et de la rivière Nishiki. Des bus circulent depuis les gares JR d'Iwakini (240 JPY, 15 min) et de Shin-Iwakuni (280 JPY, 15 min). Un plan dessiné jovial près de la gare donne l'impression que c'est une marche facile, mais c'est bien plus long et moins direct que dessiné. Si vous voulez quand même marcher, dirigez-vous vers l'ouest sur la route 2 depuis la gare JR d'Iwakuni en direction de la rivière Nishiki.

Voir[modifier]

Château d'Iwakuni
  • 1 Pont Kintai-kyō (錦帯橋) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Iwakuni 1-2 Logo indiquant des tarifs adultes 300 JPY, enfants 150 JPY. Après la fermeture de la billetterie, mettre par civisme le prix d'entrée dans la boîte au-devant. – À l'origine, les arches de ce pont long et grandiose ne pouvait être emprunté que par les samouraïs. De nos jours, la rivière qui la traverse a été réduite à un filet et toute personne déboursant le prix peuvent y aller et venir à leur guise. L'original de 210 m a été construit en 1673 uniquement en bois (sans aucun clou de métal), mais la structure actuelle est une reconstruction datant de 1953.
  • 2 Parc Kikkō (吉香公園 kikkō kōen) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Yokoyama 2-6-51 Logo indiquant des horaires 24 h/24. – Un agréable espace de verdure de l'autre côté du point, avec de jolis jardins de fleurs, de gros arroseurs pour s'asperger un jour d'été et un lieu où voir la floraison des cerisiers populaire en avril. Attendez-vous à y rencontrer quelques locaux causeurs. L'entrée du parc est surplombée par une statue de Hiroyoshi Kikkawa, le seigneur féodal qui dirigea la construction du Kintai-kyō ; le parc fut construit sur le terrain du domicile de la famille Kikkawa. Le parc contient deux musées pour les visiteurs s'intéressant à la culture samouraï et l'Iwakuni féodal.
    • Chōko-kan (徴古館) Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 17 h. – Une bibliothèque avec des documents historiques et des rouleaux peints.
    • 3 Musée Kikkawa (吉川史料館 kikkawa shiryōkan) Logo indiquant des horaires jeu.- mar. : h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 500 JPY. – Dédié à la famille de seigneurs de guerre susmentionnée et comprenant quelques de leurs armes.
  • Portail Nagaya (長屋門) (au sud du parc) – La maison de la famille Kagawa (香川), les principaux samouraïs subordonnés des Kikkawa.
  • 4 Ancienne résidence Mekata (旧目加田家住宅 kyū metaka-ke jūtaku) (près du parc) – La maison d'une autre famille subalterne des Kikkawa (n'essayez pas d'entrer, c'est une résidence privée).
  • 5 Château d'Iwakuni (岩国城 iwakuni-jō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 05 min à pied de la station de téléphérique sur la montagne Shiro-yama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 827-41-1477 Logo indiquant des horaires h - 16 h 30. Logo indiquant des tarifs 260 JPY. – Même si le château d'origine ne s'est dressé que pendant 7 ans, ce fut une assez bonne excuse pour en faire une reconstruction dans les années 1960. Les fondations de l'original se trouvent à une courte distance du nouveau ; les constructeurs ont apparemment décidé de le déplacer plus près de la falaise pour des raisons esthétiques. À l'intérieur du château se trouve un petit musée d'histoire.
    • Téléphérique du Shiro-yama et billet combiné  – Un téléphérique grimpe le Shiro-yama (城山, litt. « montagne du château ») jusqu'au château, économisant une ascension de 200 m. Le billet aller-retour coûte 550 JPY, mais on peut acheter au pied du pont un billet combiné (940 JPY) comprenant également le Kintai-kyō et le musée du château. La nature au sommet du Shiro-yama est préservée et mérite une courte randonnée après avoir vu le château.
  • 6 Musée d'art d'Iwakuni (岩国美術館 iwakuni bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 2-10-27 Yokoyama, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 827-41-0506 Logo indiquant des horaires ven.- mer. : h - 17 h, déc-fév jusqu'à 16 h. Logo indiquant des tarifs adultes 800 JPY, enfants 200 JPY. – Des œuvres d'art et des objets associés à la vie de samouraï dont quelques remarquables épées. Le prix est élevé, mais vous trouverez de meilleures informations en anglais qu'à bien des endroits.
  • 7 Musée du serpent blanc (白蛇資料館 shiryōkan) Logo indiquant un lien vers le site web Imazumachi 6-4-2, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 827-43-4888 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs entrée gratuite, mais les préposés zélés essayent de s'assurer que les visiteurs étrangers font une donation de 100 JPY pour la brochure en anglais. – Dédié aux serpents blancs natifs de la région d'Iwakuni. Comme ils sont les messagers de Benten, la déesse japonaise de la richesse, rencontrer des serpents blancs porterait bonheur.

Faire[modifier]

  • Pêche au cormoran (鵜飼 ukai en japonais) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Cet art japonais ancien est populaire en été. Chaque nuit en juin, juillet et août, des équipes de pêcheurs en habits traditionnels utilisent des cormorans apprivoisés pour attraper des poissons. Les oiseaux peuvent manger le menu fretin, mais un anneau autour de leur cou les empêche d'avaler les plus gros. Avec des torches allumées sur le trajet, c'est un spectacle mémorable et Iwakuni est l'un des meilleurs endroits au Japon pour le voir car relativement moins fréquenté.
    • Depuis un bateau Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 82-728-2877 Logo indiquant des horaires embarquement à 18 h 30 près du Kintai-kyō et pêche à partir de 8-h. Logo indiquant des tarifs adultes 3 500 JPY, enfants 2 600 JPY. – Si vous ne voulez pas vous contentez de le voir depuis les berges de la rivière.

Festivals[modifier]

  • Festival du Kintai-kyō (錦帯橋まつり kintai-kyō matsuri) Logo indiquant des horaires le 29 avril. – C'est la journée la plus chargée dans le coin du pont Kintai, avec plus de 40 000 visiteurs. Il se tient chaque année le jour de Shōwa, au début des vacances nationales de la Golden Week. Le point d'orgue du festival est la procession de Daimyo à la mi-journée, comprenant un défilé en habits traditionnels à travers le point. Il y a également de la nourriture, des festivités et des démonstrations de samouraï du côté du parc Kikko.
  • Friendship Day (日米親善デー nichibei shinzen dē (jour de l'amitié américano-japonaise);) Logo indiquant un lien vers le site web (suivez la foule à la sortie de la gare JR d'Iwakuni pour les meilleurs points d'observation) Logo indiquant des horaires le 5 mai. – À la fin de la Golden Week, le corps des Marines réalise un spectacle aérien ayant jusqu'à 250 000 spectateurs japonais.
  • Festival de l'eau de la rivière Nishiki (錦川水の祭典 nishiki-gawa mizu no saiten) Logo indiquant des horaires premier samedi d'août. – Des feux d'artifices au-dessus du pont.
  • Festival d'Iwakuni (岩国まつり iwakuni matsuri) Logo indiquant des horaires 3ème week-end d'octobre. – Une célébration d'automne animée avec de la nourriture, un marché aux puces et des événements amusants comme du tir à la corde.

Acheter[modifier]

  • Poupée ishi ningyō (石人形)  – Le souvenir le plus caractéristique d'Iwakuni. C'est une poupée faites de pierres sur le pont. Les pierres elle-même sont faites de galets collés ensemble par les excrétions d'une espèce de criquet. Si vous ne préférez pas faire effrayer vos enfants, vous devriez éviter de mentionner que les poupées ont pour but de représenter les esprits des travailleurs morts lors de la construction du pont.
  • 1 Arcade commerçante Naka-dōri (中通り) Logo indiquant un lien vers le site web (près de la gare JR d'Iwakuni)

Manger[modifier]

Le mets le plus célèbre d'Iwakuni est un type spécial de sushi fait avec un moule carré (et non roulé dans de l'algue) et ayant des saveurs spéciales comme le chrysanthème.

  • Crèmes glacées (à environ 50 m au nord-ouest du pont) – Iwakuni est devenue célèbre proposer un nombre hallucinant de types de crème glacée. Dans une petite cour se trouvent pas moins de trois boutiques spécialisées dans les parfums inhabituels. L'un en a 25, un autre 50 et le plus petit (mais le plus célèbre) a carrément 100 saveurs de crème glacée dont les classiques comme la mûre et le chocolat ou l'ail. Si vous n'avez pas encore vu cet endroit à la télé, un écran rejoue en boucle (et fort) leur dernière apparition. L'endroit est plutôt joli et tend à attirer de nombreux chat errants (et des chatons si vous êtes chanceux). Laissez ressortir un moment l'enfant qui est en vous, asseyez-vous pour lécher une glace en dorlotant un heureux matou.

Il y a quelques tentes à nourriture près du pont et du parc Kikko servant des hot-dogs, du poulet et autres favoris de l'été.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Il n'y a pas vraiment de nuit nocturne à Iwakuni. De nombreux résidents étrangers vont à Hiroshima pour boire un coup le week-end. Il y a des bars dans et autour de la base militaire, mais le spectre des Marines ivres (réel ou imaginé) tend à garder la plupart des japonais à distance.

  • Jardin à bière du Iwakuni Business Hotel & Spa  – Sur le toit, si la météo le permet.

Se loger[modifier]

On peut facilement visiter Iwakuni sur une journée depuis Hiroshima où l'ont peu trouver beaucoup plus d'hébergements. Ceci dit, la ville propose quelques choix.

Bon marché[modifier]

Prix moyens[modifier]

Luxe[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]

  • 1 Île de Miyajima (宮島) (port à 25 h en train) – Où se trouve le sanctuaire d'Itsukushima patrimoine de l'UNESCO au Japon, le plus photographié du Japon; a une petite ville bien conservée et une chouette randonnée de montagne.
  • 2 Hiroshima (広島) (à 45 min en train) – Où se trouvent les vestiges du tristement célèbre premier bombardement atomique
  • Yanai (柳井) (à l'est) – Une ville avec le quartier « Shirokabe no Machi » (ville aux murs blancs) datant de l'ère Edo et d'important culturelle.


Routes via Iwakuni
HakataTokuyama O Sanyo Shinkansen icon.png E  HiroshimaShin-Osaka
YamaguchiYanai O JR Sanyo icon.png E  HatsukaichiHiroshima
YamaguchiTokuyama O Sanyo Expwy Route Sign.svg E  HatsukaichiHiroshima



Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Yamaguchi (préfecture)


Cet article reprend du contenu de l'article Yamaguchi Ube Airport de Wikipédia (en). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Cet article reprend du contenu de l'article 岩国市 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.