Télécharger le fichier GPX de cet article
35.54235139.96613Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kantō > Chiba (préfecture)

Préfecture de Chiba

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Préfecture de Chiba
​((ja) 千葉県, Chiba-ken)
Mt. Fuji and Keiyo petrochemical complex.JPG
Information
Pays
Région
Capitale régionale
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Chiba est une préfecture japonaise, située dans la région de Kantō, située dans la région de Kantō, sur Honshū la plus grande île du Japon.

Comprendre[modifier]

La préfecture de Chiba se trouve directement à l'est de Tokyo et est bordée par la préfecture d'Ibaraki au nord. La péninsule de Bōsō' (房総半島 Bōsō-hantō) occupe une grande partie de la préfecture et sépare la baie de Tokyo de l'Océan pacifique.

La majorité de la partie ouest/nord-ouest de Chiba est constituée paysages urbains et de banlieues-dortoirs pour Tokyo peu attrayants. Mais une fois que vous aurez dépassé la ville et que vous aurez plongé dans la campagne faites de rizières, de collines douces et de côtes marquantes, vous comprendrez pourquoi Chiba a reçu des surnoms comme la «Corbeille à pain d'Edo», la «Mecque du golf du Japon» et le «Jardin secret de Tokyo».

Cette zone est relativement peu connue, même auprès des Japonais, mais elle est néanmoins un super endroit où s'échapper de Tokyo et où explorer un peu le Japon hors des sentiers battus.

De nombreuses destinations de Chiba peuvent être visitées sur une journée depuis Tokyo. La côte du Pacifique est parsemée de nombreux villages de pêcheurs traditionnels, et de jeunes surfeurs de Tokyo sont attirés par les vagues. La côte intérieur est bon pittoresque, mais les falaises de Nokogiriyama sont une attraction touristique populaire.

Régions[modifier]

Villes[modifier]

  • 1 Chiba (千葉) – La capitale de la préfecture éponyme, qui ne ressemble pas vraiment à la description faite par William Gibson mais a quelques lieux intéressants.
  • 2 Ichikawa (市川) – Une petite ville située immédiatement séparée de Tokyo par la rivière Edo.
  • 3 Kashiwa () – Un paradis du shopping en banlieue.
  • 4 Katori (香取) – Hébergeant le célèbre sanctuaire Katori-Jinju, les rues historiques de Sawara et le festival bis-annuel Sawara Matsuri .
  • 5 Katsuura (勝浦) – Ancien village de pêcheurs sur la côte du Pacifique au sud-ouest de Bōsō («Sotobō»). Célèbre pour son Festival des poupées Katsuura Hinamatsuri et la pêche au thon katsuo
  • 6 Kisarazu (木更津) – La plus grand ville à l'intérieur de la côte de Bōsō ("Uchibō"), et reliée par le pont-tunnel Tokyo Bay Aqualine à Kawasaki à Kanagawa.
  • 7 Matsudo (松戸) – Une ville au nord-ouest de Chiba, au bord de la rivière Edo et de Tokyo. Résidence de Tokugawa Akitake, le frère aimé du dernier shogun du Japon.
  • 8 Narita (成田) – Une petite ville riche en trésors historiques qui est souvent éclipsée par son gigantesque aéroport. On y trouve le temple Narita-san Shinshou-ji et Boso-no-Mura.
  • 9 Onjuku (御宿) – Petite ville bordant Katsuura au sud-ouest de la côte de Bōsō («Sotobō»).
  • 10 Sanmu (山武) – Petite ville sur la côte de l'Océan Pacifique célèbre pour ses framboises et le surf.
  • 11 Tsudanuma (津田沼) – Une zone résidentielle dans l'Ouest de Chiba, et dans une large mesure une banlieue-dortoir de Tokyo.
  • 12 Yachimata (八街) – Une petite ville adjacente à celle de Chiba, célèbre pour sa production de cacahuètes.
  • 13 Noda (野田) – Ville dortoir de Tokyo et Chiba, le foyer de l'empire Kikkoman (producteur de sauce de soja).
  • 14 Urayasu (浦安) – Tokyo Disney Resort

Autres destinations[modifier]

  • Péninsule de Bōsō (総半島) – La pointe au sud de Chiba.
  • Tokyo Disneyland – Se trouve également dans la préfecture.

Aller[modifier]

Si les trains JR circulent sur toute la côte de Chiba, la côte intérieure est juste à 30 min en ferry de Kurihama, au sud de Yokohama. 1997 a vu l'achèvement du pont-tunnel Tokyo Wan Aqua, qui s'enfouit et enjambe la baie de Tokyo entre Kisarazu (préfecture de Chiba) et Kawasaki (du coté de Tokyo). Le tunnel n'est pas économique (4 000 JPY) pour une voiture à moins d'avoir une carte de télépéage ramenant le prix à 1 500 JPY. Vous pouvez prendre les autocars passant par le tunnel et sur le pont depuis les gares de Tokyo, Shinagawa, l'aéroport de Haneda, Kawasaki et Yokohama (au plus 1 500 JPY l'aller) jusqu'à Kisarazu.

En train[modifier]

Itinéraires des trains de la JR East dans la préfecture de Chiba

Le centre du réseau JR dans la préfecture est, sans surprise, la gare JR de Chiba. Mais faites attention quand vous prenez le train vers la péninsule de Bōsō, étant donné qu'il y a deux manières dont les trains vont à Awa-Kamogawa, le terminus. La ligne Uchibō (内房線, «ligne intérieure de Bōsō»), suit la côte ouest (le long de la baie Tokyo) en passant par Kisarazu. La ligne Sotobō (外房線, «ligne extérieure de Bōsō») passe à travers la péninsule puis descend sur la côte est (la côte sur l'océan Pacifique) par Katsuura. De plus, les trains pour Chōshi peuvent tourner à Sakura soit vers le nord, passant par Narita (ligne Narita), soit vers le sud, passant par Naruto le long de la ligne principale Sōbu.

Pour résumer tout ça, voila les quais à prendre à la gare de Chiba:

Destination Ligne Quai
Ichikawa (Shinjuku) Sōbu Chūō 1, 2
Kisarazu, Tateyama Ligne Uchibo 3, 4
Mobara, Katsuura Ligne Sotobo 5, 6
Tōgane Ligne Tōgane 5, 6
Chōshi Ligne principale Sōbu 7, 8
Narita Ligne Narita, N'EX 9, 10

Voir[modifier]

Nokogiriyama jigoku-nozoki
  • 1 Nokogiriyama (鋸山) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des tarifs téléphérique aller-retour + temple: 1 530 JPY. – Nokogiriyama, dont le nom veut dire «montagne-scie», est un groupe de temples bouddhistes découpés à même la falaise. Un téléphérique vous amènera au sommet où par temps clair on peut avoir une panorama spectaculaire à 180° sur Chiba, Tokyo et Yohohama au nord, le Mont Fuji à l'ouest et Izu Oshima et Niijima au sud. Même par temps médiocre, Yokosuka devrait être visible de l'autre coté de la baie de Tokyo. Le point de vue le plus avantageux est Jigoku-nozoki (地獄覗き, «regard furtif sur l'enfer»), une petite plate-forme de roche qui dépasse de la falaise. Dans l'autre direction, vous pouvez voir les montagnes basses de l'intérieur de la péninsule de Bōsō. Depuis le sommet, des sentiers descendent dans les terres à travers les bois vers Nihonji (日本寺). Le temple, construit en 715, comprend une statue de Bouddha en pierre qui, avec une hauteur totale de 31,05 m, est en fait une des plus grosses du Japon.
    Depuis la région de Tokyo, vous pouvez rejoindre Nogokiriyama en prenant le ferry de la baie de Tokyo depuis Kurihama (au sud de Yokohama) pour 1 000 JPY. Il y a des bus allant des 1 gares JR et Keikyū de Kurihama03 min à pied l'une de l'autre) au 2 terminal de ferry Tokyo-Wan, ou alors vous pouvez faire le trajet à pied (20 min). Du coté de Chiba, le terminal de ferry se trouve à environ 1 km au nord-ouest de la station de téléphérique, et la 3 gare de Hamakanaya se trouve à mi-distance. La plupart des gens prennent le téléphérique (500 JPY aller, 930 JPY aller-retour) mais les bons randonneurs devraient traverser l'agréable forêt, ce qui représente 50 min avant d'arriver à la falaise où l'on peut voir les grottes d'en bas (très impressionnant), et permet de rejoindre le sommet après une ascension abrupte. Vous pourriez même apercevoir quelques anciennes machines d'excavation. Sachez que si vous choisissez de faire à pied la totalité de la descente de la montagne (vers le sud), cela fera une longue marche jusqu'à la gare la plus proche, la 4 gare JR de Hota, aux trains peu fréquents. Si vous avez une voiture, vous pouvez prendre la route payante qui même au même endroit que le téléphérique, mais démarre plus au sud. La totalité de la zone au sommet des rochers est un temple avec un tarif d'entrée de 600 JPY. La station de téléphérique a une petit musée expliquant l'excavation de la roche.
Plage de Kujukurihama en hiver
  • 2 Plage de Kujūkuri (九十九里浜, kujūkuri-hama) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Cette plage est, pour de nombreux voyageurs, les premiers aperçus du Japon: c'est la longue côte qu'on voit depuis l'avion lorsqu'on traverse le Pacifique jusqu'à Narita. Le nom veut dire «côte de 99 ri», où le «ri» est une ancienne unité de longueur d'environ 654 m. La côte fait en fait environ 60 km. Il y a de nombreux bourgs le long de la côte, d'Iioka au Nord à Ichinomiya au Sud.

La partie inférieure de la péninsule de Bōsō a plusieurs attractions artificielles qui sont des excursions populaires pour les familles, mais qui seront que d'un attrait limité pour les autres voyageurs:

  • 3 Kamogawa Sea World (鴨川シーワールド) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un parc zoologique marin.
  • 4 Mother Farm (マザー牧場) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (dans la commune de Futtsu (富津)) Logo indiquant des tarifs Prix sur place/acheté à l'avance dans un combini: adultes: 1 500 JPY/1 350 JPY; enfants: 800 JPY/ 700 JPY; Gratuit les jours de pluie mais tout n'est pas gratuit à l'intérieur. – Une ferme où les enfants peuvent caresser des vaches, de alpagas et d'autres animaux. À la course des cochons, les enfants guident leur cochon jusqu'à la ligne d'arriver aussi vite que possible.X
  • 5 Village allemand de Tokyo (東京ドイツ村 tōkyō doitsu mura) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un parc à thème avec des maisons à colombages reconstruites et des plats de saucisses.

Également ne manquez pas:

  • Le temple Shinshō-ji à Narita et les rues commerçantes traditionnelles aux alentours.
  • Le Musée national d'histoire japonaise à Sakura
  • Tokyo Disney Resort

Faire[modifier]

  • Surf (côte Pacifique de Chiba ; ligne de train Uchibo et Sotobo ; voiture) – Chiba est connue comme la Mecque du surf au Japon. Les compétitions World Tour se sont tenues à Katsuura et à d'autres endroits de la côte de Kujyukuri. Si vous voyagez en train, l'un des arrêts les plus pratiques est Kamogawa. La plague est juste à 03 min de la gare, avec des magasins de surf et des tas d'hôtels. En voiture, explorez la côte. La saison des typhons est la meilleure.

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

  • Le poisson frais (ex: à Banya) ou une des spécialités locales: le namerou et le oraga-don.
  • Les cacahuètes.
  • Deux villes de la préfecture sont appelées la ville de la sauce de soja à cause des marques qui y siège: Noda (Kikkoman, Kinoene, etc…) et Chōshi (Yamasa, Higeta, etc…)

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Kantō
Destinations situées dans la région