Télécharger le fichier GPX de cet article
37.4140.466666Map mag.png

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fukushima (préfecture)
​((ja) 福島 )
20091206笹森山.JPG
Information
Pays
Région
Capitale régionale
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel
Avertissement de voyage Note : Le la région a été touchée par un tremblement de terre de magnitude 9.0 sur l'échelle de Richter. Il a été suivi par un tsunami ainsi que par de nombreuses répliques. La fusion du cœur de plusieurs réacteurs a été confirmée dans la centrale nucléaire Fukushima I. Les personnes vivants dans un rayon de 20 km ont déjà été évacuées ainsi que les personnes dans les zones voisines. L'accès à la zone interdite est extrêmement restreint. Il y a certains doutes sur les niveaux de radioactivité de certaines zones qui n'ont pas été évacuées par le gouvernement japonais. Bien qu'il y ait eu beaucoup de débats sur les effets d'une exposition à des petits niveaux de radioactivité, le danger principal est plutôt lié à une exposition prolongée. Le danger reste donc limité pour les voyageurs traversant ou visitant la région s'ils restent en dehors de la zone interdite.

Fukushima est une préfecture japonaise, située dans la région de Tōhoku.

Comprendre[modifier]

Fukushima est la 3e plus grande préfecture du Japon ((13 782,54 km²)), et l'une des moins densément peuplée. La préfecture est divisée en trois régions principales: Aizu à l'ouest, Nakadōri au centre et Hamadōri à l'est. Aizu est montagneuse avec des hivers enneigés, alors que le climat de Hamadōri est modéré par l'Océan Pacifique.

Régions[modifier]

Villes[modifier]

  • 1 Fukushima (福島) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La capitale de la préfecture.
  • 2 Iwaki (いわき) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une ville située dans la partie sud de la région côtière de Hamadōri.
  • 3 Aizuwakamatsu (会津若松) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une ville fortifiée située près du centre de la préfecture.
  • 4 Kōriyama (郡山) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La plus grande ville de la préfecture.
  • 5 Shirakawa (白河) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La ville la plus au sud de la préfecture.
  • 6 Sukagawa (須賀川) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Célèbre pour son Taimatsu Akashi (festival du feu) et son jardin de pivoines.
  • 7 Kitakata (喜多方) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une ville proche d'Aizu-Wakamatsu et célèbre pour ses ramens et ses vieux entrepôts.
  • 8 Tamura (田村) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Connue pour les grottes d'Abukuma.

Autres destinations[modifier]

  • 1 Mont Bandai (磐梯山, bandai-san) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Foyer du parc national de Bandai-Asahi et de nombreuses stations de sport d'hiver et de sources chaudes.
  • 2 Lac Inawashiro (猪苗代湖, inawashiro-ko) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le 4e plus grand lac du Japon.
  • 3 Parc national d'Oze (尾瀬国立公園, Oze Kokuritsu Kōen) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le plus grand marais de montagne sur l'île principale de Honshū au Japon.
  • 4 Zone d'exclusion de la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le lieu de l'accident nucléaire de 2011, l'un des 2 seuls incidents dont la gravité est la plus élevée sur l'échelle INES (l'autre étant Chernobyl). La centrale elle-même ne peut pas être visitée, mais il est amusant de se promener dans la zone d'exclusion avec un compteur de radiation et de découvrir les points chauds locaux de radiation.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport de Fukushima (IATA: FKS) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (près de Sukagawa au sud de Koriyama) – La JAL et ANA proposent des vols domestiques pour Osaka, Sapporo et Naha. Il y a également des vols charters pour Shanghai et Séoul.

En train[modifier]

Les trains à grande vitesse du Shinkansen Tōhoku dessert les gares de Shirakawa, de Koriyama et de Fukushima. Cette ligne relie Fukushima à Tokyo au sud et au reste de la préfecture au nord. Le Shinkansen Yamagata circule de Fukushima à diverses villes de la préfecture de Yamagata.

Parmi les trains locaux la ligne principale Tōhoku qui généralement suit l'itinéraire du Shinkansen Tōhoku; la ligne ouest Ban'etsu relie Koriyama à Niigata via les stations de ski d'Inawashiro et d'Aizuwakamatsu.

Circuler[modifier]

En voiture[modifier]

Conduire à travers la zone réglementée à proximité de la centrale de Fukushima Daiichi

Depuis septembre 2014, il est possible de traverser en véhicule la zone d'exclusion qui a été établie après la crise nucléaire de 2011. La route nationale 6 était auparavant bloquée à Hirono (du coté d'Iwaki) et à Haranomachi (du coté de Sōma). Une portion de la route longue de 14 km a été décontaminée et ouverte à nouveau au public. Il n'est toujours pas possible de traverser cette partie en moto, vélo ou à pied. En mars 2015 une nouvelle portion de l'autoroute Jōban a été ouverte, comprenant un tronçon de 8 km à l'intérieur de la zone d'exclusion. La quantité de radiation estimée pour les passagers est de 0.2 microsievert. Les conducteurs sont également informé du niveau de radiation à plusieurs points de surveillance. Dans le reste de la zone restreinte, les frontières ne sont pas clairement marquées et changent avec le temps, étant donné que certaines zones auparavant restreintes ont été décontaminées ou considérées assez sûres pour qu'on puisse y entrer. Il n'y a pas d'information centralisée sur le trafic dans la zone d'exclusion. De nombreuses routes mineures sont barricadées avec des panneaux d'explication en japonais.

Plusieurs autoroutes desservent la préfecture de Fukushima et permettent des déplacements rapides en voiture.

  • 1 Autoroute du Tōhoku (東北自動車道 tōhoku jidōsha-dō, Tokohu Expressway) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – (axe nord-sud) Parallèle à la route nationale 4 et au Shinkansen Tōhoku. Relie Shirakawa, Koriyama et Fukushima.
  • Autoroute Ban-etsu (磐越自動車道 ban'etsu jidōsha-dō, Ban-etsu Expressway) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Relie Iwaki sur la côte du Pacifique à Koriyama et Aizu-Wakamatsu et continue vers le nord-ouest vers Niigata sur la côte de la Mer du Japon. Elle est parallèle à la route nationale 49.
  • Autoroute Jōban (常磐自動車道 jōban jidōsha-dō, Jōban Expressway) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Circule le long de la côte du Pacifique depuis la région de Tokyo jusqu'à Iwaki. En 2015, la partie la plus au nord rejoignant Sendai et traversant également la zone d'exclusion de Fukushima a été terminée. La route est parallèle à la route nationale 6.

Voir[modifier]

  • Grottes d'Abukuma (阿武隈洞, abukuma-dō) (à Tamura)
  • Floraison des cerisiers  – Un des meilleurs endroits est au parc de Hanamiyama à Fukushima. À l'est de Koriyama, un vieux cerisier pleureur célèbre de plus de 1 000 ans, le Miharu Takizakura, est un spécimen magnifique. On peut l'admirer après le coucher du soleil grâce à des éclairages. Parmi les endroits appréciés il y a aussi le château de Komine à Shirakawa, les ruines de celui de Tanagara à Tanagara, le château de Tsuruga à Aizu-Wakamatsu et les berges de la rivière Natsui à Natsui.

Faire[modifier]

  • Ski et snowboard  – Aizu, la partie ouest de la préfecture, offre d'excellentes conditions pour les sport d'hiver de fin novembre à début mai. Il y a 24 stations de ski dont celles du Mont Bandai ou du Mont Adatara.
  • Sources chaudes  – La préfecture de Fukushima a une bonne sélection d'établissements de sources chaudes et d'onsen. Leurs styles vont des installations modernes de sources thermales aux villages à onsen traditionnels avec des bains publics, des bains de pieds et des ryokans. Les stations thermales d'Iizaka et de Tsuchiyu se trouvent juste en dehors de la ville de Fukushima, et celles de Higashiyama et d'Ashinomaki sont près d'Aizu-Wakamatsu.
  • Bandai Azuma Skyline  – Vous êtes de profiter de vues pittoresques en prenant cette route de montagne payante. Les panoramas sont particulièrement hauts en couleur en automne. La route passe directement près du cratère du Mont Azuma. Les visiteurs peuvent garer leur auto au centre des visiteurs et grimper jusqu'au bord du cratère à une courte marche. La route est fermée en hiver.
  • Bridge for Fukushima Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 90-7710-7281, courriel : Logo indiquant des tarifs 23 500 JPY/pers.. – L'organisation propose des visites spécialement conçues pour que les visiteurs se fassent leur propre impression des zones affectées par les grands tremblement de terre, tsunami et accident nucléaire du Tōhoku. Les participants peuvent voir comment les gens et les commerces du coin essaient de remonter la pente. Les visites partent et finissent à Tokyo et comprennent le logement aux sources chaudes d'Iizaka près de Fukushima.

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

  • Mama dooru (ままどおる) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Dans Fukushima, tout le monde connaît mama dooru, une friandise avec de l'anko blanc (goût lait et goût chocolat) dedans comme un omanjuu. Le nom veut dire «gens qui boivent le lait de leur mère» en espagnol (le nom espagnol d'origine est «mamador»). Les mama dooru font parfois des apparitions à la télé. De nombreux visiteurs en achètent comme souvenir.
  • Anpoki (あんぽ柿) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une autre spécialité locale est l'anpo , des kakis séchés produits à Date et à d'autres endroits de la préfecture. Les produits locaux passent tous des contrôles de routines au niveau des radiations avant d'être mis sur le marché.
  • Kitakata Ramen (喜多方ラーメン) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Des nouilles spécialités de la ville de Kitakata à l'ouest dans la préfecture.
  • Kitakata Ramen Burger  – Des hamburgers saveur-ramen. Les pains sont fait avec de la farine « Yukichikara » de Kitakata et remplit avec des ingrédients utilisés pour les ramens. Le « char siu » (un barbecue de porc chinois) de la garniture est fait avec du porc de la marque Hayama Kōgen Ton (麓山高原豚) élevé dans les hautes de terres de Hayama dans la préfecture.
  • Saké et nouilles soba d'Aizuwakamatsu
  • Pêches  – La ville de Fukushima est célèbre pour ses délicieuses pêches, produites en nombre en été.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Aux environs[modifier]

Préfectures limitrophes:


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Tōhoku
Destinations situées dans la région