Télécharger le fichier GPX de cet article
-26.20444428.045556Map mag.png

Johannesburg

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Johannesburg
Panorama
Panorama
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Population de l'agglomération
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Johannesburg ou Johannesbourg est une ville et une métropole de la province du Gauteng, en Afrique du Sud. Elle a été fondée en 1886, dans la province du Transvaal. Appelée, en langage courant, Joburg, Egoli (zoulou : Endroit de l'or), JHB ou Jozi, c'est la plus grande ville du pays et une des quarante plus grandes agglomérations au monde, la seule à ne pas disposer de cours d'eau (lac, fleuve ou mer).

Elle constitue le moteur économique du pays et le centre financier de l'Afrique australe et est la porte d'entrée de multiples destinations sur le continent. C'est la capitale actuelle de la province de Gauteng, la plus riche d'Afrique du Sud. Johannesburg est le siège de la Cour constitutionnelle, la plus haute instance juridique d'Afrique du Sud.

Comprendre[modifier]

Johannesburg a une population de 3,88 millions d'habitants, dont la moitié vit à Soweto et dans les banlieues adjacentes. La majorité de la population est noire ; la ville compte 500 000 résidents blancs (bien que ce nombre soit probablement sous-estimé) et environ 300 000 résidents d'autres races. Contrairement à d'autres villes d'Afrique du Sud, aucun groupe linguistique ne domine, même si l'anglais est la lingua franca en usage.

La ville est la capitale économique de l'Afrique du Sud et, de plus en plus, du reste de l'Afrique. Bien que les estimations varient, environ 10 % du Produit intérieur brut de l'Afrique sub-saharienne est généré à Johannesburg. Pourtant, la richesse de la ville est inégalement répartie parmi ses habitants. La ville présente, sur son territoire, des conditions d'existence variant des normes mondiales les plus élevées à celles du tiers-monde. Le contraste entre les riches et les pauvres a conduit à l'un des taux de criminalité les plus élevés au monde, même s'il reste bien inférieur à ceux de Mexico ou São Paulo. Les plus riches ont tendance à vivre dans des maisons, avec un niveau élevé de sécurité, selon les normes occidentales, tandis que les moins bien nantis vivent dans des conditions de logement moins désirables. On ne doit pas éviter de visiter Johannesburg à cause de son taux de criminalité, car il est parfaitement possible d'avoir un séjour agréable et sûr, si les précautions nécessaires sont prises. Beaucoup de Sud-Africains choisissent de vivre ici, plutôt que dans d'autres régions plus sûres du pays.

Il y a beaucoup de choses uniques à Johannesburg. La rue montre un esprit d'entreprise caractéristique et les automobilistes peuvent acheter des objets à des vendeurs aux feux de circulation, comme dans de nombreuses autres villes du monde en développement. Cela va de la nourriture aux parapluies, en passant par les ballons de football, les accessoires de téléphone portable et de nombreux autres produits. Des salons de coiffure constitués seulement d'une chaise et d'un coiffeur enthousiaste peuvent être rencontrés au bord des routes, mais ils ont tendance à se spécialiser dans les coiffures africaines, plutôt que celle des cheveux caucasiens. Partout, on voit des terrils, qui sont un rappel de l'héritage de la ville, l'exploitation de mines d'or. Ces décharges sont en train de disparaître, car de nouvelles techniques d'extraction de l'or ont rendu profitable, pour les compagnies minières, le retraitement de ces décharges.

Avec près de 6 millions d'arbres, Johannesburg est probablement la plus grande forêt urbaine artificielle au monde. La ville est certainement une des plus écologiques au monde, si l'on considère que le paysage naturel est la savane.

Le temps est généralement considéré comme excellent, les températures atteignent les 30 degrés Celsius pendant les mois d'été (décembre-février), avec peu ou pas de vent et avec, parfois, des orages spectaculaires l'après-midi. Les températures, en hiver, peuvent tomber en-dessous de 10 ° C, mais la neige est extrêmement rare. La ville est à 1 753 m d'altitude.

Johannesburg est appelée eRhawutini en xhosa. Ce nom, comme celui du Gauteng (en sotho du Sud) se réfèrent à la raison pour laquelle cette ville est devenue si grande : l'or du Witwatersrand.

Aller[modifier]

Hillbrow et la Tour de Hillbrow.

En avion[modifier]

O. R. Tambo[modifier]

Plan de l'aéroport international O. R. Tambo
Les destinations internationales régionales avec des liaisons aériennes passagers directe.
Destinations intérieures avec des liaisons aériennes directes.

Johannesburg est une plaque tournante du transport aérien de l'Afrique du Sud. La ville dispose de trois aéroports, l'aéroport international de Johannesburg (angl. Johannesburg International Airport, dont le nom exact est Aéroport international O. R. Tambo, anciennement Jan Smuts International Airport) et les deux aéroports régionaux de Grand Central et de Lanseria.

  • 1 Aéroport international OR Tambo (IATA: JNB, O. R. Tambo International Airport) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (25 km au nord-est du centre-ville), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 921 6911—  C'est le principal aéroport de la ville. Hub le mieux desservi en Afrique, il opère des vols internationaux et domestiques, en direction des grandes villes du monde entier. Les bus circulent régulièrement entre l'aéroport international et Park Station, à la limite nord du centre-ville.
    ​Pour aller, en voiture, de l'aéroport international au centre, rester sur l'autoroute entre l'aéroport et Sandton et ne pas passer par les townships et Alexandra, sur London Road. Un GPS, programmé sur l'itinéraire le plus rapide, passera généralement par les townships, mais cela nécessite de savoir où l'on va. En venant de l'aéroport, si on ne souhaite pas se perdre, continuer sur la N3 au-delà de Marlboro Drive. La N3 devient la N1, que l'on suit jusqu'à Rivonia Road. Puis on tourne à gauche, en direction du sud, ce qui amène directement à Sandton, sans passer par les townships.
Compagnie aérienne Destinations Terminal
Air Austral Saint-Denis de la Réunion A
Air Botswana Francistown, Gaborone, Kasane, Maun A
Air China Beijing–Capital A
Air France Paris–Charles de Gaulle A
Airlink Antananarivo, Beira, Bulawayo, Harare, Kasane, Lusaka, Manzini, Maseru, Maun, Nampula, Ndola, Pemba, Tete, Vilanculos A
Airlink Nelspruit, Phalaborwa, Pietermaritzburg, Polokwane, Skukuza, Umtata, Upington, Sishen B
Air Madagascar Antananarivo, Nosy Be A
Air Mauritius Maurice B
Air Namibia Windhoek A
Air Seychelles Mahé A
Air Zimbabwe Harare, Victoria Falls A
Arik Air Lagos A
British Airways London–Heathrow A
British Airways opéré par Comair Harare, Livingstone, Maurice, Victoria Falls, Windhoek A
British Airways opéré par Comair Le Cap, Durban, Port Elizabeth B
Cathay Pacific Hong Kong A
CemAir Lephalale, Margate, Plettenberg Bay, Sishen B
Compagnie Africaine d'Aviation Kinshasa–N'djili, Lubumbashi B
Condor Francfort
Delta Air Lines Atlanta A
EgyptAir Le Caire A
El Al Tel Aviv–Ben Gurion A
Emirates Dubai–International A
Ethiopian Airlines Addis-Abeba A
Etihad Airways Abu Dhabi A
Fastjet Dar es Salaam A
flyAfrica.com Bulawayo
FlySafair Le Cap, George, Port Elizabeth B
Interair South Africa Dar es Salaam, Ndola A
Kenya Airways Nairobi–Jomo Kenyatta A
KLM Amsterdam A
Korongo Airlines Lubumbashi A
Kulula.com Le Cap, Durban, George, East London B
LAM Mozambique Airlines Beira, Inhambane, Maputo, Pemba, Quelimane, Tete, Vilanculos A
Lufthansa Francfort A
Malawian Airlines Blantyre, Lilongwe A
Mango Le Cap, Durban, George, Port Elizabeth, Zanzibar B
Namibia flyafrica.com Windhoek
Qantas Sydney B
Qatar Airways Doha, Maputo A
RwandAir Kigali A
Saudia Jeddah A
Singapore Airlines Singapour A
South African Airways Abu Dhabi Beijing–Capital, Francfort, Hong Kong, Lagos, London–Heathrow, Mumbai, Munich, New York–JFK, Perth, São Paulo–Guarulhos, Washington–Dulles A
South African Airways Abidjan, Accra, Blantyre, Brazzaville, Cape Town, Cotonou, Dakar, Dar es Salaam, Douala, Durban, East London, Entebbe, Harare, Kinshasa, Lagos, Luanda, Libreville, Lilongwe, Livingstone, Lusaka, Maputo, Maurice, Nairobi–Jomo Kenyatta, Ndola, Pointe-Noire, Port Elizabeth, Victoria Falls, Walvis Bay, Windhoek B
South African Express Bloemfontein, Durban, East London, Gaborone, George, Hoedspruit, Kimberley, Lubumbashi, Nelspruit, Pietermaritzburg, Port Elizabeth, Richards Bay B
Swiss International Air Lines Zürich A
TAAG Angola Airlines Luanda A
Turkish Airlines Istanbul–Atatürk A
Virgin Atlantic London–Heathrow A
Zimbabwe flyafrica.com Harare, Victoria Falls A

Aéroport de Lanseria[modifier]

Extérieur du terminal
  • 2 Aéroport de Lanseria (IATA: HLA, Lanseria International Airport) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Situé au nord-ouest de la ville et à proximité de la ville de Sandton)—  Il est utilisé principalement pour les vols intérieurs et les voyages en avion privé. On y trouve les vols commerciaux en direction de Le Cap, Durban, Port Elizabeth, Sun City et le Botswana voisin.
Compagnie aérienne Destinations
Air Botswana Gaborone
Kulula Le Cap, Durban
Mango Le Cap

En bateau[modifier]

Johannesburg est située à l'intérieur de l'Afrique du Sud et n'est pas accessible par bateau.

En train[modifier]

Panorama vu de la Tour de Hillbrow.

En autocar[modifier]

Les autocars interurbains arrivent à Park Station. Toutes les grandes compagnies de bus offrent un service de et vers Johannesburg. Parmi elles :

  • Greyhound Logo indiquant un lien vers le site web —  Ce réseau de bus bien connu offre des services vers des destinations dans toute l'Afrique du Sud.
  • Translux Logo indiquant un lien vers le site web —  Le réseau s'étend à de nombreuses destinations en Afrique du Sud et aux grandes villes du Malawi, du Mozambique, de la Zambie et du Zimbabwe.
  • Magic Bus Logo indiquant un lien vers le site web —  Cette compagnie se concentre sur le transport à courte distance, comme les navettes, à heure fixe, en direction de l'aéroport.
  • SA RoadLink Logo indiquant un lien vers le site web —  Cette compagnie a des autobus allant de et vers les principaux grands centres urbains d'Afrique du Sud.
  • Baz Bus Logo indiquant un lien vers le site web —  Cette compangge offre un service de transport à la demande pour les routards. Il relie Johannesburg à Durban, via le Drakensberg, puis continue le long de la côte de l'Afrique du Sud, vers Le Cap. On notera que le deuxième itinéraire, qui existait précédemment, entre Johannesburg et Durban, via le Swaziland, a été supprimé.

En voiture[modifier]

De Bloemfontein, par la N1, en direction du nord. De Pretoria, par la N1, en direction du sud, en une heure.

Circuler[modifier]

Les tours de Johannesburg.

Orientation[modifier]

Circuler dans Johannesburg n'entraîne pas de problèmes majeurs. Mais il faut garder à l'esprit que le meilleur moyen de transport est sa propre voiture. Le transport public est très peu développé. Dans le centre, les rues se coupent à angle droit. On trouve là principalement des immeubles de bureaux, notamment le Carlton Centre de 50 étages, à la silhouette caractéristique. Ne pas chercher un logement dans le centre-ville. Celui-ci est mort le soir, à cause du taux élevé de criminalité. La meilleure façon de s'orienter à Johannesburg est de repérer les deux tours de télécommunications. La célèbre tour de Hillbrow est située près du centre de la ville, et la seconde, la tour de Brixton est beaucoup plus petite et située à l'ouest.

Bus[modifier]

Johannesburg est une ville construite pour la voiture, les transports publics sont en cours de développement. Le Gautrain (train rapide ne faisant pas partie du système de métro) est un bon moyen, propre et sûr, pour se déplacer rapidement entre l'aéroport, Malboro, Midrand, Rosebank, Pretoria et Centurion. Il y a des bus et minibus dans les rues, mais ils ont tendance à ne pas avoir d'arrêts fixes. Les bus peuvent être hélés sur les rues principales, comme Oxford Street et Jan Smuts. Ils peuvent être dangereux, mais les grands bus métropolitains à deux étages sont faciles à utiliser le long d'Oxford. Ils partent de Gandhi Square et passent par Killarney, Rosebank, Illovo, Sandton, Rivonia et Sunninghill (bus n° 5C et 5D). Les bus oranges Putco ont des horaires plus réguliers que les bus urbains et sont un peu plus chers. Enfin, il y a les bus de desserte Gautrain, connectés au Gautrain. Ils ont des itinéraires très étendus, à partir de chaque gare, qui peuvent être trouvés facilement sur les sites Gautrain ou Mobi. Les dessertes sont assez aléatoires le week-end et les jours fériés : les bus Gautrain ne fonctionnent pas, les bus urbains ne desservent que deux itinéraires et les bus Putco sont à l'arrêt complet. C'est alors que le train est une bonne solution de remplacement, ou alors la location de voiture.

Taxis[modifier]

On monte où l'on veut, en s'assurant que l'on sait où le taxi va (généralement, les habitants utilisent des gestes spécifiques pour s'assurer l'arrêt des bons taxis) et il s'arrête là où on le désire, le long de l'itinéraire fixe. Généralement, il est mal avisé de faire usage de taxis minibus, à moins d'être accompagné par des autochtones. Les chauffeurs de taxi minibus disent souvent n'importe quoi pour obtenir un paiement.

Location de voitures[modifier]

Louer une voiture est la meilleure option, pour un conducteur confiant, car les transports publics de la ville sont très très limités. Louer une voiture permet la meilleure flexibilité et la possibilité de visiter la ville, mais la circulation est rapide, bien que peu difficile tant que l'on reste vigilant. Il vaut mieux acheter une bonne carte routière de Johannesburg, utiliser un GPS (disponible lorsqu'on loue une voiture) et planifier soigneusement ses déplacements avant de partir. La ville est étendue et mal balisée. Il faut vérifier avec l'agence de location ce qui est couvert par leur police d'assurance. L'expression " couverture complète " ne signifie pas nécessairement une couverture complète. En Afrique du Sud, on roule à gauche. Le trafic peut être agressif et les taxis minibus, en particulier, défient souvent les règles du code de la route.

Comme dans toute grande ville, il y a des endroits de Johannesburg dans lesquels il ne faut pas s'égarer si on a l'air d'un touriste ou pas assez de carburant pour en sortir. Demander conseil est utile. En cas de doute, il faut s'arrêter à un poste de police et demander un avis.

Le trafic vers Sandton est dense le matin (de 6 heures et demie à 9 heures), provenant de toutes les directions, et également dans l'après-midi, sur toutes les routes menant hors de Sandton (de 15 h 30 - 18 h 30). Les bouchons peuvent facilement faire perdre h, il est prudent de planifier en conséquence.

Voir[modifier]

Central Business District (CBD)[modifier]

La rénovation du Central Business District s'est accélérée avec la perspective de la Coupe du Monde 2010 de football. De nombreux quartiers de la ville intérieure peuvent être visités et la mauvaise réputation de la zone centrale n'est plus méritée. Les urbanistes utilisent l'art comme pierre angulaire du projet de réaménagement du CBD. De nombreuses galeries et espaces d'art fleurissent dans celui-ci. Le centre-ville est la partie de Johannesburg la plus visitée par les touristes africains, en particulier les commerçants, qui viennent faire leurs achats dans les points de vente en gros de Johannesburg.

Newtown et le quartier du Théâtre du Marché (quartier culturel de la ville) sont maintenant facilement accessible par l'autoroute et le Mandela Bridge. On y trouve des salles de musique live et aussi des bars. Braamfontein, le quartier de l'université, a un grand marché du samedi et une vie nocturne animée. De jour, il n'y a rien à voir.

Du côté est de la ville, Main Street Life, Maboneng Precinct [1] et Arts on Main sont intéressants (en particulier le marché du dimanche [2] et Le Bioscope [3], un cinéma indépendant). Troyeville possède un centre d'art et les principaux stades de sport (football, tennis, athlétisme, rugby).

Du côté ouest, Fordsburg est la partie anciennement indienne du centre de Johannesburg et dispose de quelques restaurants, magasins et marchés, indiens et pakistanais. On trouve une bonne nourriture dans ce quartier, animé le soir, et encore plus le vendredi et le samedi. La plupart des lieux sont halal et aucune boisson alcoolisée n'est servie. L'Oriental Plaza Shopping Mall [4] propose de bonnes affaires.

Dans le centre de la ville, entre Jeppe Street et Bree Street à Delvers Street, les inscriptions en amharique montrent que l'on est dans la partie éthiopienne et somalienne de la ville. Il y a des restaurants et cafés éthiopiens à l'Africa Mall et au Johannesburg Mall. Il est préférable d'arriver avant 14 heures.

Au nord-est, Yeoville est connu comme Le Petit Kinshasa et abrite un grand nombre de francophones de la diaspora africaine à Johannesburg. On y trouve beaucoup de restaurants et de bars camerounais et congolais.

Hillbrow (Little Lagos) a une mauvaise réputation, à cause du trafic de drogue, des bars à prostituées, des crimes, etc., mais s'améliore. Si on visite Constitution Hill ou la Johannesburg Art Gallery, Hillbrow, juste en face, n'est pas si effrayant ! Il est conseillé de vider ses poches, avant d'aller faire un tour au pied de la tour de Hillbrow, un dimanche matin. Mieux vaut rester dans les rues principales, regarder autour de soi et ne pas transporter d'objet qui vaille la peine d'être volé. C'est assurément une expérience intéressante. Avant la visite, on peut aller voir Law and Disorder in Johannesburg, de Louis Theroux.

  • Top of Africa Carlton Centre, 150 Commissioner Street, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 308-1331 Logo indiquant des horaires 8 heures - 19 heures, tous les jours. Logo indiquant des tarifs 7,50 ZAR.—  Avec 222 m de haut, le Carlton Centre est le plus haut bâtiment d'Afrique, mais pas la plus haute structure. Les tours Hillbrow (270 m) et Sentech (234 m), à Johannesburg sont plus grandes que le Carlton. La plus haute structure d'Afrique est la cheminée de SASOL, de 301 m de hauteur, à Secunda, suivie de près par deux cheminées de 300 m à la centrale électrique de Duvha, près de Witbank. Prendre l'ascenseur montant du deuxième au cinquantième étage. Vue panoramique de la ville, depuis le sommet du plus haut bâtiment d'Afrique.
  • 1 Johannesburg Art Gallery Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Joubert Park (A l'angle de Klein et de King George Streets), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 725 3130 Logo indiquant des tarifs Gratuit.—  La plus grande galerie d'art du continent africain, avec une bonne collection d'œuvres locales et internationales exposées.
  • Standard Bank Gallery (A l'angle de Simmonds et Frederick Streets), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 631-1889 Logo indiquant des horaires 8 heures à 16 h 30, du lundi au vendredi, et de 9 heures à 13 heures, le samedi. Logo indiquant des tarifs Gratuit.
  • Sci-Bono Discovery Centre Logo indiquant un lien vers le site web Electric Workshop building, Newtown (A l'angle de Miriam Makeba et President Streets), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 639-8400, fax : +27 (0) 11 832-3360, courriel : Logo indiquant des horaires 9 heures à 17 heures, du lundi au vendredi, et 9 heures à 16 h 30, le week-end et les jours fériés. Logo indiquant des tarifs Adultes : 20 ZAR, enfants 10 ZAR.
  • Origins Centre - The South African Museum of Rock Art Logo indiquant un lien vers le site web Yale Road, Université de Witwatersrand, Braamfontein, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 717-6051, courriel : Logo indiquant des horaires 9 heures à 16 h 30. Logo indiquant des tarifs Étudiants : 35 ZAR. Adultes : 80 ZAR.—  Un musée en Afrique pour les peuples du monde. Une excellente exposition multimédia sur l'art rupestre et les origines de l'humanité. Bon magasin de souvenirs, librairie et café.

Banlieue nord[modifier]

Dans le nord, les banlieues de Greenside, Houghton, Parktown North, Parkhurst, Killarney, Rosebank, Illovo, Melrose North, Atholl, Sandown, Sandton, Morningside, Fourways et Randburg sont vertes, arborées et agréables. Elles sont sûres, pour les visiteurs du premier monde. La plupart a un centre commercial et certaines ont une rue principale avec des cafés, des boutiques et des épiceries.

  • 2 Johannesburg Planetarium Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Yale Road, Hall 10, Université de Witwatersrand, Milner Parc, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 717-1392, fax : +27 11 339-2926, courriel : Logo indiquant des tarifs De 16 à 25 ZAR, selon le spectacle.—  Pour les spectacles à venir, consulter le site Internet.
  • Musée national sud-africain d'histoire militaire Erlswold Way, Saxonwold (Proche de Johannesburg), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 646-5513, courriel : Logo indiquant des horaires Ouvert tous les jours, de 9 heures à 16 h 30. Logo indiquant des tarifs 20 ZAR.—  Une bonne collection de matériel militaire, notamment l'un des rares avions de chasse Me 262 de la Seconde Guerre mondiale, encore en existence. Est aussi exposé un énorme G6, obusier automoteur de 155 mm, construit en Afrique du Sud. Une boutique de casse-croûtes, ainsi qu'un magasin de vente de matériel militaire d'époque, authentique ou en reproduction, sont situés à l'intérieur du musée.
  • James Hall museum of Transport Pioneers' Park, Rosettenville Road, La Rochelle, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 435-9718, fax : +27 11 435-9821, courriel : Logo indiquant des horaires Ouvert du mardi au dimanche, de 9 heures à 17 heures. Logo indiquant des tarifs Entrée libre.—  Le plus grand musée d'Afrique du Sud consacré au transport.
  • Chérie De Villiers Gallery Logo indiquant un lien vers le site web Nveau inférieur, Centre commercial de Rosebank, Rosebank, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 788-9949, courriel : —  Œuvres d'artistes sud-africains.
Musée de l'Apartheid.
  • 3 Musée de l'Apartheid Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à côté de Gold Reef City), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 309-4700—  Un voyage très émouvant et instructif, à travers le passé et le présent tumultueux de l'Afrique du Sud. Il faut y passer au moins une demi-journée. Il présente des vidéos, des photos et de nombreux objets. C'est tout simplement un must.

Soweto est une destination de plus en plus populaire pour les voyageurs du monde entier. On peut s'y rendre en visite guidée ou tout simplement y aller soi-même en voiture, en utilisant le GPS (progammer Vilakazi Street). L'infrastructure routière et la signalisation sont excellents. On peut s'arrêter à Maponya Mall et participer à la vie des classes moyennes de Soweto.

Faire[modifier]

  • Visite guidée de Soweto Logo indiquant des tarifs 400 à 500 ZAR.—  Une visite de la ville densément peuplée, mais vibrante, de Soweto. Soweto (South Western Township)) est, à l'origine, une ville destinée aux travailleurs noirs, fondée à environ 20 km au sud-ouest du centre-ville de Johannesburg, et maintenant devenue la deuxième plus grande ville d'Afrique du Sud, habitée exclusivement par des Noirs. De graves émeutes raciales y éclatent en 1976. C'est un bastion de l'ANC. La majorité des habitations est constituée de huttes ou de cabanes simples, mais c'est désormais également une zone résidentielle, où l'aristocratie noire s'est établie (par exemple, l'archevêque Desmond Tutu ou Winnie Mandela). En raison de la situation sécuritaire, il n'est pas conseillé de visiter Soweto tout seul. Des visites guidées d'une journée sont proposées par presque tous les hôtels. La visite comprend habituellement un passage au Musée Harry Pieterson (émeutes raciales), l'ancienne maison de Nelson Mandela, ainsi qu'un court passage dans un bidonville. Utiliser uniquement des opérateurs officiels.
Walter Sisulu Botanical Gardens.
  • Walter Sisulu Botanical Gardens (Les jardins peuvent être difficile à trouver, car ils ne sont pas bien indiqués sur les routes principales. Sur la N1, prendre Hendrik Potgieter à la sortie 80, direction Roodepoort/M8 14e Avenue. Suivre les panneaux indiquant Tarlton et la M47, vers le nord. Passer Clearwater Mall, tourner à gauche dans Handicap Road, puis à droite dans Malcolm Road, où l'on trouve le premier panneau indiquant les jardins. Les jardins sont sur ​​la gauche quelques centaines de mètres plus loin), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 958-1750, fax : +27 11 958-1752, courriel : Logo indiquant des tarifs 25 ZAR par personne, réductions pour les étudiants et les retraités.—  C'est l'une des dernières zones vertes restantes au sein de Johannesburg. On y voit beaucoup d'oiseaux, dont l'aigle noir, espèce en danger d'extinction. Il y a un restaurant dans l'enceinte ainsi que des aires de pique-nique et de braai.
  • Constitution Hill Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des tarifs Gratuit.—  Situé en centre ville, sur la limite orientale de Braamfontein, le site du célèbre complexe pénitentiaire d'Old Fort, dans une veine similaire à celle du Musée de l'Apartheid, abrite la Cour constitutionnelle sud-africaine. Cet un endroit fascinant vaut bien une visite. Le site est partie salle d'audience, partie musée et galerie d'art.
  • Lipizzaners d'Afrique du Sud Logo indiquant un lien vers le site web 1 Dahlia Road, Kyalami (Suivre la N1, en direction de Pretoria, prendre la sortie 108 Midrand, continuer sur la R561 Allandale Road, en direction de Kyalami. Kyalami Road et Main Road se croisent à l'entrée de l'hippodrome de Kyalami, tourner ici à droite. Au deuxième feu de circulation, tourner à gauche et suivre Main Road. Guetter Maple Road, à droite. L'emprunter, puis tourner encore à droite dans Crocus Road), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 702-2103, fax : +27 11 468 -2718, courriel : —  Hors de Vienne, c'est le seul endroit où l'on peut voir évoluer des Lipizzans reconnus par l'École d'équitation espagnole. Les réservations peuvent également se faire via Computicket [5].
  • Lesedi Cultural Village Logo indiquant un lien vers le site web (Juste après l'aéroport de Lanseria, sur la R512), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 12 205-1394—  Danses et nourriture traditionnelles, dans d'authentiques villages zoulou, sotho, pedi, xhosa et ndebele.
Lionceaux au Lion Park.
  • 1 Lion Park Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata R114, près de l'angle avec Malibongwe (anciennement Hans Strijdom Drive, R512), Honeydew (Sur la N1, prendre la sortie 90, Randburg/R512 Malibongwe (anciennement Hans Strydom Drive) et continuer vers le nord sur 12 kilomètres après Kya Sands. Au feu de circulation, à l'intesection avec la R114, prendre à droite. Le Lion Park est six cents mètres plus loin, sur la droite), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 691-9905, fax : +27 11 691 9904, courriel : Logo indiquant des horaires h 30 - 18 h. Logo indiquant des tarifs 130 ZAR par personne, 20 ZAR pour nourrir la girafe.—  Le Lion Park, avec une superficie de 2 km2, est un lieu de conservation de la faune, notamment des lions. Il est situé près de l'aéroport de Lanseria et du Fourways Mall, près de Johannesburg et Pretoria. Le parc abrite une grande variété de prédateurs et de grands herbivores endémiques d'Afrique, notamment plus de 80 lions, y compris les rares lions blancs, et de nombreux autres carnivores, comme le guépard... Le billet d'entrée donne droit à une visite des lionceaux, que l'on peut toucher, à nourrir la girafe et à un parcours automobile pour observer la faune sauvage (lions, antilopes, zèbres, girafes et autres). Le Lion Park peut être très fréquenté lors des week-ends et des jours fériés. Pour passer un peu de temps avec les lionceaux, il vaut mieux y aller en semaine, quand le parc est moins bondé. Si on projette de conduire à travers les enclos des lions, il faut s'assurer qu'il n'y ait pas d'objets non attachés à l'extérieur du véhicule et garder les fenêtres fermées. Les lions sont particulièrement friands de protections de roues de secours de 4x4, il est donc préférable de les enlever avant d'entrer.
  • 2 Suikerbosrand Nature Reserve Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Karee Kloof (De Johanneburg, prendre la R54 Sud vers Vereeniging. Emprunter la sortie Kliprivier/Heidelberg, tourner à gauche, puis à droite à l'arrêt 4way, à gauche à l'arrêt 4way suivant et encore à gauche au carrefour en T, de nouveau à gauche, puis suivre les panneaux. Environ 1 heure de route)—  Suikerbosrand Nature Reserve est l'une des principales destinations écotouristiques du Gauteng. Située assez près de Johannesburg, à une heure de l'aéroport international et près de la ville historique de Heidelberg, cette réserve propose un échantillon représentatif de la faune et de la flore du biotope des prairies du Rocky Highveld. Avec 134 km2 d'environnement naturel préservé et une chaîne de montagnes caractérisée par les méandres et détours de ses chemins de randonnée, la réserve offre une pause incroyablement rafraîchissante dans la vie urbaine trépidante. Ici, l'altitude varie entre 1 545 m et 1 917 m au-dessus du niveau de la mer.
Perroquets aux Montecasino Bird Gardens.
  • Montecasino Bird Gardens Montecasino Boulevard (angle de William Nicol Road et Witkoppen Road), Fourways (Sur la N1, prendre la sortie 95, indiquée Sandton/R511 William Nicol Drive et se diriger au nord. Traverser Leslie Avenue et tourner à droite dans Montecasino Boulevard), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 511-1864 Logo indiquant des horaires Ouvert en semaine de h 30 à 17 heures, et le week-end de h 30 à 18 heures.—  On peut y observer de nombreux oiseaux et autres petits animaux. Le vieil arbre, situé à proximité des perroquets, est âgé de 2 500 ans. Démonstrations de vol à 11 heures et 15 heures en semaine, et à 11 heures, 13 heures et 15 heures, le week-end.
  • Visite d'une mine d'or Logo indiquant un lien vers le site web Ancienne mine d'or Kromdraai (à environ 40 min en voiture de l'aéroport international de Johannesburg et à 20 min de la ville de Johannesburg) Logo indiquant des tarifs 1165 ZAr.—  La mine d'or Kromdraai a été l'une des premières mines d'or du Witwatersrand (la région de Johannesburg) et est située dans un cadre rural préservé .
  • Gold Reef City Logo indiquant un lien vers le site web Northern Parkway, Ormonde (Sur la M1 Sud, prendre la sortie 5, Johannesburg/M17 Xavier Street, et suivre Crownwood Road jusqu'à l'intersection avec Northern Parkway. Tourner à droite dans Northern Parkway et continuer sur environ 1 km), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 248-6800, fax : +27 11 248-6863, courriel : —  Un parc d'attractions avec un casino. Le visiteur peut également se renseigner sur les mines d'or et visiter une mine (environ 200 m de profondeur, trop propre pour être réelle). Malheureusement Gold Reef City n'est pas un parc à thème aux normes internationales, donc si on s'attend à "Disneyland Africa", ​​on risque d'être déçu.
  • Mine de Ferreira Standard Bank Centre, 5 Simmonds Street, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 636-9111, fax : +27 11 636-4207, courriel : Logo indiquant des horaires Ouvert pendant les heures bancaires normales, de 8 heures à 16 heures. Logo indiquant des tarifs L'entrée est gratuite.—  Cette banque se trouve littéralement sur ​​l'or. Une ancienne mine d'or, abandonnée depuis la fin du 19e siècle, a été redécouverte, lors de la construction du siège de la Standard Bank, dans les années 1980. La construction a conservé les tunnels d'accès de la mine. Certaines parties de la mine d'origine, ainsi que le nouveau musée qui lui est associé, sont ouverts au public.
  • Musée des travailleurs Newtown Park, Jeppe Street, Newtown (Prendre Nelson Mandela Bridge, tourner à gauche dans Carr Street, puis à droite, dans Miriam Makeba Street, traverser Jeppe Street. Le parking est à droite. L'entrée est sur Newtown Park), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 833 5624 Logo indiquant des horaires Du mardi au dimanche, de 9 heures à 17 heures. Logo indiquant des tarifs Entrée libre.—  Le Musée des travailleurs est logé dans le Newtown Compound, sur Mary Fitzgerald Square. Le Newtown Compound est un des derniers exemples survivants de quartiers municipaux pour travailleurs masculins noirs. Le conseil municipal a construit le Newtown Compound en 1913, pour loger les travailleurs migrants, qui ont, d'abord, travaillé pour le Département Sanitaire, puis, plus tard, à la centrale électrique voisine.
    ​Le musée raconte l'histoire des travailleurs migrants, qui sont venus à Johannesburg pour trouver du travail. Ayant quitté leurs foyers et leurs familles, les travailleurs migrants noirs vivaient dans des conditions proches de l'esclavage, comme en témoignent les dortoirs originaux, les lits superposés en béton et la salle de punition, dans l'ancien bâtiment. Le musée met en évidence les difficultés des travailleurs, dans le cadre du système des travailleurs migrants, une pierre angulaire de l'apartheid, du début des années 1900 jusqu'aux années 1970, lorsque le système des emplois réservés a commencé à se dégrader. Plus positivement, il montre le dynamisme et la résilience créative de la culture des travailleurs migrants. Des entretiens sur l'histoire orale et des récits individuels sont combinés avec des photographies et des documents d'archives, ainsi qu'avec un documentaire récemment produit sur le travail des migrants.
  • Sophiatown Heritage Tours Logo indiquant un lien vers le site web Sophiatown Heritage & Cultural Centre, 73 Toby Street, Sophiatown (Près de Melville/Westdene), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 6731271 Logo indiquant des horaires Ouverture : 10 h - 16 h, le mardi, le mercredi et le vendredi, 10 h - 18 h le jeudi, 10 h - 13 h le samedi. Logo indiquant des tarifs Groupes et visites scolaires : adultes : 25 ZAR, enfants : 10 ZAR. Visites guidées à pied de Sophiatown : adultes : 60 ZAR, enfants : 30 ZAR.—  L'histoire de Sophiatown est l'une des plus importantes du passé récent de l'Afrique du Sud. C'est un site de déportation, comme ceux de Cato Manor, de District 6 ou d'autres partout en Afrique du Sud. Le mélange, à Sophiatown, de politique, de littérature, de musique, fournit une toile de fond à la période peut-être la plus connue de l'histoire de Johannesburg. Les visites guidées à pied partent de l'ancienne maison des années 1930 du Dr A. B. Xuma et ramènent à cette époque, où naissent les talents d'Hugh Masekela, de Jonas Gwangwa et de Stompie Manana.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

Art et artisanat africains[modifier]

  • African Craft Market Centre commercial de Rosebank (A l'angle de Cradock Street et Baker Street, à Rosebank), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 880 2906, fax : +27 11 880 2944 Logo indiquant des horaires Ouvert tous les jours, de 9 heures à 18 heures.

Centres commerciaux[modifier]

Les centres commerciaux sont très populaires à Johannesburg, en raison de leur commodité et de leur sécurité, ainsi que le fait qu'il n'existe que peu de solutions de remplacement. Heureusement, Jozi est l'une des rares villes du pays qui a encore une vie de rue. Un centre commercial typique dispose de toutes les chaînes de magasins habituels (pour des vêtements, des livres, de la musique, des médicaments, etc.), un établissement de restauration rapide (KFC, Mugg & Bean...) et un grand supermarché, de style occidental, au sous-sol. Beaucoup ont aussi un cinéma multiplexe. Ce sont des refuges confortables, mais sans âme, qui peut piéger les touristes avec leur environnement climatisé familier. Il y a de nombreux centres commerciaux à Johannesburg. La plupart dispose d'un parking sécurisé gratuit, mais le stationnement est payant dans les centres commerciaux les plus populaires (Rosebank et Sandton). Les principaux centres sont :

Oriental Plaza.
  • Oriental Plaza Logo indiquant un lien vers le site web Fordsburg—  Un avant-goût de l'Orient en Afrique. On peut trouver quelques bonnes affaires. Contrairement à d'autres centres commerciaux en Afrique du Sud, on peut, ici, marchander avec les commerçants. L'Oriental Plaza est unique, car il a plus de 360 magasins indépendants. Un pâté de maisons de l'Oriental Plaza est le site où le Mahatma Gandhi a effectué la fameuse cérémonie lors de laquelle il a brûlé son passeport, il y a 100 ans. L'emplacement, qui est voisin de la mosquée de Newtown, est marqué, de manière appropriée, par un chaudron.On y trouvera les détails historiques pertinents.
  • Sandton City Logo indiquant un lien vers le site web 5e rue, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 217-6000, fax : +27 11 883-0978, courriel : Logo indiquant des horaires 9 heures à 18 heures, du lundi au samedi, 10 heures à 16 heures le dimanche.—  Le grand centre commercial populaire de Sandton.
  • 44 Stanley Logo indiquant un lien vers le site web 44 Stanley Avenue (De la M1 nord ou sud, tourner à droite à l'embranchement d'Empire Road. Au deuxième feu, prendre à gauche dans Owl Street, sous le pont. Stanley Avenue est la 2e route sur la droite), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 482 4444—  Construit dans un complexe d'anciens bâtiments industriels, à proximité de l'usine à gaz de la ville, 44 Stanley abrite désormais 25 boutiques, des restaurants et des studios de création autour de cours interconnectées. C'est le centre d'un intéressant projet de régénération urbaine et vaut bien une visite.
  • Northgate Logo indiquant un lien vers le site web Angle de Northumberland Road et Olievenhout Avenue, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 794 1687—  Ce centre commercial est situé au nord-ouest, juste à côté du Coca-Cola Dome, bien connu pour ses événements musicaux. Northgate est relativement petit, par rapport à Southgate ou Westgate, mais propose néanmoins quelques bonnes options pour les activités, notamment des films, un paintball, du patinage sur glace et des divertissements de week-end pour les enfants.
  • Bedford Centre Logo indiquant un lien vers le site web —  Dans l'est, ce petit centre mérite la visite. Il propose une bonne sélection de magasins indépendants, plutôt que l'avalanche de magasins de chaînes des centres commerciaux sud-africains standards.
  • Westgate Logo indiquant un lien vers le site web 120 Ontdekkers Road, ​​Roodepoort, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 768-0616, fax : +27 11 768-2291, courriel : Logo indiquant des horaires 9 heures à 18 heures, du lundi au vendredi, 9 heures à 17 heures, le samedi, 9 heures à 14 heures, le dimanche.—  Pendant de nombreuses années le centre commercial le plus populaire de Johannesburg, Westgate a récemment subi un lifting bien nécessaire et possède maintenant une image plus moderne. Loin de la plupart des sites touristiques, il est pratiquement inconnu des visiteurs étrangers, tout en offrant une agréable expérience de chalandise, avec des branches de la plupart des grandes chaînes de magasins.
  • Eastgate Logo indiquant un lien vers le site web Angle de Nicol et Bradford, Bedfordview, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 616-2209, fax : +27 11 622-2473, courriel : Logo indiquant des horaires 9 heures à 18 heures.
  • Cresta Mall Logo indiquant un lien vers le site web Angle de Beyers Naude et Weltevreden Road, Cresta, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 678-5306, fax : +27 11 678-4096, courriel : —  C'est là que la population de la classe moyenne de Johannesburg Central fait ses achats et socialise. Les grandes branches de toutes les grandes chaînes de magasins se trouvent ici, ainsi que quelques bons restaurants familiaux.
  • Rosebank Logo indiquant un lien vers le site web Entre Bath Avenue et Cradock Avenue, Rosebank (Sur la M1 sud, prendre la sortie 19 (Johannesburg/M20 Glenhove Road), tourner à droite et suivre la direction Glenhove jusqu'à Oxford, traverser Oxford et tournez à droite, dans 4th Avenue qui mène directement au parking du centre commercial), Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 788-5530, fax : +27 11 880-6250, courriel : —  D'importants travaux de construction et de rénovation ont actuellement lieu au centre commercial.
  • Southgate Logo indiquant un lien vers le site web Angle de Columbine Avenue et Rifle Range Road, Mondeor, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 942-1061—  Le centre se situe au sud de Johannesburg, à seulement cinq minutes de Soweto.
  • Fourways Mall Logo indiquant un lien vers le site web Angle de Witkoppen Road et William Nicol Drive, Fourways, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 465 6095

On trouve également de nombreux petits centres commerciaux à proximité de zones résidentielles, normalement avec un ou deux des grands magasins de détail, un certain nombre de magasins de petites chaînes, de la restauration rapide et, éventuellement, un restaurant ou un café.

Manger[modifier]

  • Troyeville Hôtel Logo indiquant un lien vers le site web Troyeville

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

  • Back2Basix Logo indiquant un lien vers le site web 167 Perth Road, Westdene, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11726-6857, courriel :
  • Back o' the Moon Nightclub Logo indiquant un lien vers le site web Gold Reef City Casino, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11496-1423
  • Carfax Dans la banlieue de Newtown, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11834-9187—  Une des boîtes de nuit les plus populaires de la ville.
  • Monsoon Lagoon Casino du Caesar's Palace, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11928-1280

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

  • 90 George Ave 90, George Avenue, Sandringham, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 640-1856 chambre disponible à partir de 14 h, à libérer avant midi. Logo indiquant des tarifs A partir de 250 ZAR.—  Maison d'hôtes très hospitalière, sur une belle propriété, à proximité des studios de cinéma et à 6 km de Melrose Arch.
  • The Backpacker's Ritz Logo indiquant un lien vers le site web 1A North Road, Dunkeld West, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 325-7125, courriel : Logo indiquant des tarifs Lit en dortoir: 90 ZAR. Chambre double : 287 ZAR.—  Excellent point de vue sur la ville, des prix raisonnables et un bureau de voyage extrêmement utile, donnant des informations sur tous les aspects du voyage en Afrique du Sud. L'hôtel assure aussi des transferts de et vers l'aéroport.
  • Diamond Diggers Backpackers 36 Doris Street, Kensington Logo indiquant des tarifs 60 à 160 ZAR.
  • Johannesburg Backpackers Logo indiquant un lien vers le site web Umgwezi Road, Emmarentia, courriel : Logo indiquant des tarifs A partir de 110 ZAR.—  Situé dans le quartier très sûr d'Emmarentia, c'est le nouvel hébergement des propriétaires du Cape Town Backpackers. Amusant, sympathique et propre. Il y a régulièrement des soirées à thème dans le bar branché. Différentes options pour dormir, des dortoirs aux suites.
  • Zoo Lodge Logo indiquant un lien vers le site web 233a Jan Smuts Ave, Parktown North, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 788-5182, courriel : Logo indiquant des tarifs 80 à 200 ZAR.—  Ce lodge pour routards est bien situé, à proximité du zoo de Johannesburg et du Centre commercial de Rosebank, sur une ligne de bus. Transferts assurés vers l'aéroport et la gare.

Chambres d'hôtes et Bed and Breakfast[modifier]

  • Melville Arch Logo indiquant un lien vers le site web 113 St Swithins Avenue, Melville Logo indiquant des tarifs Single : 350 ZAR, 450 ZAR avec salle de bains.—  Lit et petit déjeuner, à prix abordable, à quelques pas des bars et des restaurants de Melville.
  • House of Pharaohs Guesthouse and Conference Centre Logo indiquant un lien vers le site web 1 Gaunt Road, Bryanston Ext 5, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 11 706 7148 Logo indiquant des tarifs A partir de 500 ZAR.—  Toutes les chambres sont équipées de climatisation, salle de bains avec douche ou baignoire, télévision à écran plat avec DSTV, connectivité Internet haut débit sans fil et mini-bar. Bar, room service, salles de conférence, salles de banquet, piscine, accès Internet sans fil, services de secrétariat, services de photocopie et télécopie.
  • 9 in Observatory Guesthouse 190 Regent Street East, Observatory, Logo indiquant un numéro de téléphone +27 1164 84367 Logo indiquant des tarifs Single avec salle de bains privative et petit-déjeuner : 380 ZAR.—  Peut-être le meilleur rapport qualité/prix à Johannesburg. Situé dans Observatory, surplombant le golf verdoyant, cet endroit confortable est à quelques minutes du CDB et des restaurants de Norwood. Cependant, à l'exception du terrain de golf, rien n'est accessible à pied et ce n'est donc pas un bon choixsi on ne dispose pas de voiture. Connexion wifi.

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Sécurité[modifier]

Les touristes doivent être conscients que Johannesburg a un problème majeur de sécurité.Certains quartiers sont assez sûrs, d'autres sont à éviter. Se déplacer uniquement pendant la journée et rester à l'intérieur quand il fait noir. En ville, on peut rencontrer des milices armées qui aident la police. Elles peuvent être particulièrement violentes. Demander aux habitants (de préférence le personnel de votre hôtel) ce qu'il faut faire dans certaines situations, ou (le cas échéant) quand des problèmes surviennent.

L'utilisation des transports publics est fortement déconseillée, en raison des nombreux vols avec violence et de la violence incontrôlée, même sur les lignes les plus fréquentées. Si on souhaite néanmoins, en dépit de tous les avertissements, utiliser les transports en commun, il faut se renseigner à l'avance auprès de la population locale (de préférence le personnel de l'hôtel).

Conduite[modifier]

Il est préférable d'utiliser un GPS, pendant la conduite, afin de ne pas se perdre. Il faut aussi savoir que les Sud-africains meurent plus d'accidents de la route que du fait de la violence. Il y a beaucoup d'agressivité sur les routes et de nombreux accidents sont dus à l'alcool.

Ne laisser aucun objet de valeur sur les sièges, car les fenêtres peuvent être brisées et les objets volés. La nuit, ne pas s'arrêter pas aux feux rouges si des gens traînent à leur voisinage. Ralentir et passer les feux rouges, même si on a à payer une amende (très peu de chances). À tout moment, être vigilant, surveiller les véhicules qui suivent et faire attention aux objets (pierres, bois) qui barrentles routes. Lors du stationnement dans un quartier calme, être particulièrement prudent en entrant ou en sortant du véhicule, car c'est le moment qu'attendent les voleurs. Confronté à une rencontre suspecte ou dangereuse, rouler jusqu'au poste de police le plus proche ou jusqu'à une zone habitée bien éclairée.

Aux environs[modifier]

  • 1 Pretoria Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  très proche de Johannesburg et a beaucoup à offrir à un touriste. C'est la capitale du pays. Elle fait partie de la région métropolitaine de Johannesburg.
  • 2 Sun City Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  à deux heures de route et offre des terrains de golf et de divertissement de classe mondiale. La Pilanesberg Game Reserve est adjacente à Sun City et offre aux visiteurs une réserve animalière africaine. Cependant, il n'y a pas de comparaison avec le célèbre parc national Kruger, qui est à environ 350 km de Johannesburg.
  • Mpumalanga Escarpement Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Une sortie pour un week-end.
  • 3 Rietvlei Nature Reserve Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Proche de la R21, à Tshwane)—  elle permet d'oublier la ville pendant un certain temps.
  • 4 Berceau de l'Humanité Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Ce site du Patrimoine mondial comporte un certain nombre d'attractions, notamment les grottes de Sterkfontein, les Wonder Caves et le Centre d'information de Maropeng. On peut explorer des grottes remplies de fossiles, où d'importantes découvertes paléontologigues, comme Mrs Ples ou Little Foot, ont été faites.
  • 5 Gaborone Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  la capitale du Botswana. Beaucoup plus décontractée que Johannesburg, elle a un taux de criminalité nettement plus faible. Elle est à seulement une heure d'avion et environ cinq heures de route pittoresque en voiture.
Stars305.svg
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Gauteng