Télécharger le fichier GPX de cet article
-6.800039.2833Map mag.png

Afrique > Afrique de l'Est > Tanzanie > Littoral et Sud-Est tanzanien > Dar es Salaam

Dar es Salaam

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dar es Salaam
Bank of Tanzania golden hour.jpg
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation

Dar es Salaam (دار السلام « Havre de paix » en arabe) a été fondée en 1862 par le sultan Seyyid Majid de Zanzibar sur le site du village de Mzizima. L'histoire de Mzizima remonte à l'époque où le peuple Barawa a commencé à s'installer et à cultiver la zone autour de Mbwa Maji, Magogoni, Mjimwema, Gezaulole et Kibonde Maji Mbagara.

Les origines du Dar es Salaam actuel ont été influencés par une myriade de Sultans, les Allemands et les Britanniques. La ville n'était qu'un village de pêcheurs dans le milieu du XIXe siècle, elle est aujourd'hui la plus grande ville de Tanzanie, et est devenu l'un des ports et des centres commerciaux les plus importants de l'Afrique de l'Est.

Avec son ambiance, mélange d'influences d'Afrique, du monde musulman et du sud de l'Asie, son port pittoresque, ses plages, ses marchés chaotiques, et les bâtiments historiques, cela vaut la peine de de prolonger votre séjour au-delà du temps entre les vols.

Dar es-Salaam reste la plaque tournante financière et politique de la Tanzanie, malgré la perte de son statut de capitale officielle pour Dodoma en 1973.

Comprendre[modifier]

Dar es Salaam n'est certainement pas, pour la plupart des visiteurs, la priorité pour une visite de la Tanzanie. Ce n'est souvent qu'une une halte sur le chemin de Zanzibar ou un circuit safari au nord. Cela étant dit, Dar es Salaam a son charme. Les promenades autour du centre-ville sont un excellent moyen d'avoir une idée de la culture et le marché Kariakoo peut être un endroit intéressant pour les plus aventureux. Il peut également être une bonne base pour visiter certains des sites voisins tels que Bagamoyo, Bongoyo et les îles Mbudja, ainsi que de faire de la plongée ou aller à la pêche en haute mer. Pour ceux qui recherchent quelque chose de plus humanitaire, la plupart des organisations internationales sont basés à Dar es Salaam et peut être un bon point de départ si vous souhaitez faire du bénévolat.

Géographie[modifier]

La plupart des visiteurs arrivent par l'aéroport international K. Julius Nyerere, à environ 10 km à l'ouest du centre-ville. Dar es Salaam est plat et bordée à l'est par l'océan Indien.

Climat[modifier]

Dar es Salaam
Diagramme des précipitations en mm
J F M A M J J A S O N D
Diagramme des températures en °C
25
31


25
31


24
31


23
30


22
29


20
29


19
28


19
28


19
28


21
29


22
30


24
31



68 77 141 251 169 33 28 23 28 57 118 96
Temp. max. annuelles moyennes en °C
21.9
Temp. min. annuelles moyennes en °C
29.6
Précipitations annuelles en mm
1089
Légende: Temp. maxi et mini en °CPrécipitation en mm

Dar es-Salaam a un climat très humide et des températures relativement stables le jour et la nuit comme l'été et l'hiver. La saison la plus sèche et plus fraîche est de juin à début octobre. La petite saison des pluies s'étend de novembre à février (surtout décembre), et la grande saison des pluies de mars à mai, avec la saison de la mousson qui atteint un sommet en avril. Les températures sont élevées de novembre à mai, les plus hautes en janvier.

Entre décembre et février, pendant la saison sèche, les températures peuvent monter jusqu'à 35 °C; en raison de la forte humidité, l'inconfort peut être très élevé. Vous devriez vous mettre à l'abri du soleil et de la chaleur de midi et utiliser de grandes quantités de crème solaire.

Le meilleur moment pour visiter est de juin à septembre, après la saison des pluies, avec des températures douces et une humidité relative inférieure.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

L'aéroport international Julius Nyerere est le principal de Tanzanie. Il est situé à 10 km du centre ville et à 20 km de la péninsule Msasani. La plupart des grands hôtels offrent un pick-up et un service de transfert sur demande. Un taxi de l'aéroport au centre ville devrait coûter entre 10 000 et 20 000 TSH, mais beaucoup vont demander jusqu'à 40 $ US. Les prix seront plus élevés la nuit. Si vous ne pouvez pas obtenir un prix décent, aller à pied sur la route principale et héler un taxi, il peut être moins cher. Ne pas le faire la nuit. L'essence est à environ 1,50 USD le litre et ce dans un pays où beaucoup gagnent moins d'un dollar par jour. Les tarifs peuvent augmenter rapidement. Les Daladalas sont également disponibles si vous marchez sur la route principale. Rechercher pour ceux marqué Posta, qui est le principal bureau de poste dans le centre-ville. L'auto-stop est rare et la plupart des chauffeurs s'attendront à une certaine forme de paiement des étrangers.

Attention, pour aller vers l'aéroport, il y a souvent de gros problèmes de circulation, en particulier à l'heure de pointe du soir qui peut durer au-delà de 20 h . Il y a un carrefour entre le centre ville et l'aéroport qui est impossible à éviter et qui peut prendre plus d'une heure à passer. Laissez-vous beaucoup plus de temps de réserve que ce que vous trouveriez raisonnable pour faire ce trajet. Si vous arrivez trop tôt pour le check-in de votre vol, il y a un restaurant agréable au-dessus du terminal qui propose une nourriture convenable et une bonne bière.

  • 1 Aéroport international Julius Nyerere (Julius Nyerere International Airport IATA: DAR) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Anciennement connu sous les noms de Mwalimu Julius K. Nyerere International Airport et Dar es Salaam International Airport
Compagnie Destination Terminal
Air Malawi Blantyre, Lilongwe 2
Air Tanzania Kigoma, Mtwara, Tabora, Mwanza, Mbeya–Songwe 1
Air Tanzania Moroni, Bujumbura 2
Air Uganda Entebbe 2
Auric Air Iringa, Mafia, Mbeya, Songea, Sumbawanga, Zanzibar 1
Coastal Aviation Arusha, Kilwa, Mafia Island, Manyara, Pemba Island, Ruaha, Saadani, Selous, Seronera, Tanga, Tarangire, West Kilimanjaro, Zanzibar 1
Comores Aviation Anjouan, Moroni 2
EgyptAir Le Caire 2
Emirates Dubaï 2
Ethiopian Airlines Addis-Abeba 2
Fastjet Johannesburg-O. R. Tambo, Lusaka 2
Fastjet Kilimanjaro, Mbeya–Songwe, MwMwanza 1
Fly540 Mombasa, Nairobi-Jomo Kenyatta 2
Kenya Airways Nairobi-Jomo Kenyatta 2
KLM Amsterdam 2
LAM Mozambique Airlines Maputo, Nampula, Pemba 2
Oman Air Mascate 2
Precision Air Arusha, Kilimanjaro, Mwanza, Zanzibar 1
Precision Air Entebbe, Lubumbashi, Lusaka, Mombasa, Moroni, Nairobi-Jomo Kenyatta 2
Proflight Zambia Lusaka 2
Qatar Airways Doha 2
RwandAir Kigali 2
South African Airways Johannesburg–O. R. Tambo 2
Swiss International Air Lines Zurich 2
Tropical Air Arusha, Mafia, Mbeya, Mtwara, Zanzibar 1
Turkish Airlines Istanbul-Atatürk 2
Yemenia Sanaa 2
ZanAir Arusha, Pemba, Saadani, Selous, Zanzibar 1

En train[modifier]

Il y a deux lignes de trains depuis Dar es Salaam qui ont chacune leur propre gare.

  • 2 Gare Tanzania Railway Limited – Le train traverse le centre de la Tanzanie en direction de Dodoma et continue plus à l'ouest avec un embranchement pour Mwanza. Ce train a tendance à être peu fiable, pas très confortable et les vols y sont assez courant. Les touristes devraient essayer de voyager en groupe, et / ou prendre une cabine de première classe. Gardez les portes et fenêtres verrouillées, surtout lorsque l'on dort. Le train roule souvent au pas, il est possible d'acheter des fruits frais, des œufs, et d'autres articles par les fenêtres tout le long du chemin.
  • 3 Gare Tazara (Aux abord de la ville en direction de l’aéroport.) – Le train de la Tazara est plus confortable, mais pas beaucoup plus ponctuel. Il roule en direction du sud, traverse une partie de la Réserve de gibier de Sélous, passe par Mbeya, termine à Kapiri Mposhi en Zambie à environ 2 à h de Lusaka. Les visas pour la Zambie sont disponibles sur le train. C'est une belle mais lente façon de voyager, car il vous faudra environ 2 jours pour arrivé à destination.

En bus[modifier]

Les voyages en bus sont généralement fiable si vous choisissez la bonne compagnie. Il peut être un peu effrayant que les Tanzaniens semblent valoriser d'arriver rapidement plutôt que d'arriver en toute sécurité (Mungu akipenda, tutafika - Si Dieu le veut, nous allons arriver).

  • 4 Royal Coach Libya Street – Si vous allez vers Arusha, Royal Coach est peut-être encore la meilleure compagnie. Les bus sont bon avec air conditionné, un WC, et roule à 80 km/h pour la sécurité. La billetterie est situé en centre ville près de la Jambo Inn et Econolodge. Les bus partent de là tôt le matin, bien qu'ils attendent encore à la gare routière principale pendant au moins une heure.

Tous les autres bus partent de la gare routière centrale de Dar es Salaam nommée Ubungo. Vous pouvez y trouver des bus pour la plupart des autres villes. Bien qu'il existe de nombreux rabatteurs en dehors de la zone de billets d'Ubungo, ils sont pour la plupart inoffensifs. Si vous ne voulez pas être dérangé par eux, demander au taxi de vous emmener à l'intérieur de la station pour un petit supplément. Les guichets sont situés juste à l'extérieur de la station, mais vous pouvez acheter les billets de bus si vous êtes déjà entré. C'est peut-être une meilleure idée en soit, car de l'extérieur, vous ne pouvez pas juger l'état du bus, ni son remplissage. les bus ne partent que quand ils sont complètement plein.

  • 5 Gare routière centrale (Ubungo) (à l'ouest de la ville, 5000 TSh en taxi du centre-ville ou plus, en fonction de vos compétences de négociation.)

Avertissement, certaines des lignes moins chères sont exploitées par des bus qui sont particulièrement délabrés, inconfortables et vous mettre plus de temps à se remplir. va prendre un temps très long à remplir et s’arrêteront plus souvent en route en supposant qu'ils partent. Les voyages en bus de nuit ne sont pas autorisés, la plupart des bus partent donc le matin assez tôt sauf ceux qui desservent des villes plus proche.

Gardez vos objets de valeur et des sacs contenant des objets de valeur avec vous pendant tout le temps du Voyage. Il n'est pas rare que les sacs placés dans les coffres au-dessous pendant une pause surtout si le passager est descendu de l'autobus.

Parfois, les rabatteurs des compagnies de bus les plus pourrie prétendent travailler pour ou vendre des billets pour des compagnies de bus plus réputées. Il est préférable de trouver le guichet d'une compagnie de bus de bonne réputation dans la rangée de bureaux situé juste à l'extérieur de la station de bus. Il n'est pas nécessaire de réserver un billet à l'avance, mais c'est une bonne idée de le faire pendant les périodes de déplacement élevées (Pâques, Noël). Assurez-vous également que la date correcte est écrit sur ​​le billet.

L'arrêt des madaladala le plus proche est aussi appelé « Ubungo ». Il est situé juste en bas de la route en sortant de la station de bus, prendre à gauche sur la route de Morogoro ; en allant vers la ville, cherchez les gens qui s'entassent pas très loin à l'arrêt des madaladala. Ceux pour le centre-ville seront marqués « Posta », les gens sont généralement heureux de vous renseigner si vous le demandez.

Les prix ​​des taxis à « Ubungo » sont plus élevés à l'intérieur de la gare routière, où il y a un cartel assez fort similaire à l'aéroport. Cependant, il y a toujours des taxis en dehors de la gare routière, avec lesquels de meilleurs prix peuvent être négociés. Si vous faites une affaire avec un rabatteur, et non pas directement avec le conducteur assis dans la voiture, le prix comprendra une commission. Votre position de négociation sera affectée par des choses comme la météo, l'heure de la journée, le trafic, le nombre de taxi présent, si vous pouvez négocier en swahili, si vous avez beaucoup de bagages, etc. commencer à marcher vers l'arrêt du daladala peut montrer vous êtes sérieux au sujet de la négociation mais fait d'y aller et de prendre un daladala va vraiment vous faire économiser de l'argent.

Circuler[modifier]

À pied[modifier]

Marcher dans centre de Dar es Salaam est une belle façon de voir la ville et probablement le meilleur moyen de se déplacer. En général les gens vont vous laisser tranquille, sauf pour quelques salutations occasionnelles. Il n'y a pas beaucoup de trottoirs donc faire preuve de prudence lorsque vous marchez le long de routes très fréquentées.

À vélo[modifier]

Utilisé un vélo à Dar es Salaam est possible, mais peut être difficile et dangereux. Vous devriez déjà être habitué à rouler en zone urbaine avant de vous lancer sur les routes de Dar es Salaam. Les tanzaniens ont peu de patience lorsqu'ils conduisent et dans leur esprit tout véhicule plus petit que le leur devrait leur laissé la place. Le cyclisme sur la péninsule Msasani est moins dangereux que dans les régions plus urbanisée. Portez un casque et utilisez pleinement vos compétences de conduite défensives sur votre deux roues.

UWABA, l'association des cyclistes Dar, s'unit les cyclistes pour faire pression pour la création de pistes cyclables, une meilleur sécurité routière, et une amélioration de l'image du cyclisme. Actuellement, le cyclisme est associé aux gens pauvres qui ne peuvent pas se permettre le transport motorisé et les membres de la classe moyenne Tanzanienne craignent pour leur réputation si on les voit sur un vélo.

Certains tour-opérateurs locaux offrent des excursions en bicyclette autour de la ville. C'est un bon moyen pour aller un peu plus loin et rencontrer les gens du pays.

  • Afriroots, courriel :  – Entreprise qui offre des visites guidées à vélo. ils organise un «Dar reality Tours» et des visites le dimanche qui incluent un délicieux repas. Inscrivez-vous pour les visites du dimanche le jeudi précédent.
  • Pugu Hills Nature Centre Logo indiquant un lien vers le site web (12 km de l'aéroport international), Logo indiquant un numéro de téléphone 0754 565 498 – Bon but d'excursion dans la campagne mais vous devez venir avec votre propre vélo et faire une réservation si vous prévoyez de visiter l'endroit.

À boda boda[modifier]

Partout dans la ville, il y a des taxi-motos, qu'on appelle "Boda Boda" dans le langage local, qui peuvent faciliter le déplacement surtout en cas de problème de circulation. Un trajet d’environ 10 kilomètres coûterait environ 2 euros. D’ailleurs, il est important de noter que la plupart des conducteurs parlent swahili, alors il serait nécessaire d’en savoir quelques mots tels que « Jambo » pour les aborder puis leur demander le prix du trajet. Bref, on a besoin d’une compréhension simple du swahili. D’habitude, ils sont très polis surtout envers des touristes étrangers. Pourtant, en mesure de sécurité, ce n’est pas conseillé de le prendre pendant la nuit. Penser plutôt à prendre d’autres moyens proposés sur cette page; préférablement le taxi .

En voiture[modifier]

Les locations de voiture peuvent être organisées dans la plupart des hôtels. On conduit à gauche en Tanzanie. Comme de nombreux pays en développement, la conduite à Dar es Salaam peut être stressante, difficile et dangereuse. En plus de nids de poule, les conducteurs doivent composer avec les taxis agressifs et dalla-dallas (minibus), des conducteurs imprévisibles, des chaussées dégradées, peu ou pas de lampadaires la nuit, et des voleurs qui peuvent prendre toutes les parties extérieure de votre véhicule pendant que vous êtes arrêté aux feux de circulation. Pendant la saison des pluies, vous devez également naviguer sur des routes recouvertes d'eau qui peuvent cacher des nids de poule profonds et autour de Tanzaniens qui se faufilent dans la circulation pour se mettre à l'abri de la pluie, souvent avec des petits enfants derrières eux. En conclusion, la conduite à Dar es Salaam devrait être laissée à ceux ayant une expérience de la conduite dans les pays en développement.

En taxi[modifier]

Il n'existe pas de sociétés de taxis officiels à Dar es-Salaam et il n'y a pas des centres de contact joignable 24 h /24. Les chauffeurs de taxi ne sont pas associés à une société de transports en commun (ils dirigent leur propre entreprise), mais ils sont réglementés par le gouvernement. Rechercher des plaques d'immatriculation blanches et un numéro de taxi peint sur le côté. Les taxis doivent également délivrer des reçus officiels. Les voitures ont une peinture reconnaissable et restent toujours stationnés en grand nombre à des endroits spécifiques, quelques-uns d'entre eux, même pendant la nuit, mais ne peuvent être atteints que via les téléphones mobiles personnels. Les frais de taxi ne sont pas fixes.

Pendant la nuit, les taxis sont toujours disponibles, mais ils restent à leurs angles habituels autour de la ville, il ne peuvent pas être atteints par le biais de leurs téléphones mobiles personnels . Comme la plupart des rues aux abords du centre-ville (et même à l'intérieur) sont totalement dépourvus de tout type d'éclairage, il n'est pas recommandé de se rendre aux emplacement des taxis la nuit. Cela implique que le service est peu fiable car il dépend souvent de la volonté du chauffeur de taxi qui est généralement contacté par le touriste d'accepté ou non la course.

Le prix de la course doit être négocié avant votre voyage au risque de payer un prix beaucoup plus élevé une fois que vous atteignez votre destination. Il n'est pas habituel de donner un pourboire au conducteur. Bien qu'il existe de nombreux conducteurs respectueux et honnêtes, certains vont tenter leur chance et donnerons un prix scandaleux pour quiconque qui semble riche. Même si vous voyez pas d'autre taxi autour, ne pas l'accepter. Il y a sûrement un autre taxi juste derrière le coin. Il est aussi possible de commencer à marcher dans la direction où vous voulez aller, il y aura toujours un taxi à l'arrêt quelque part ou passant à votre niveau sur la route. Les voitures appartenant aux chauffeurs sont souvent bien entretenue, et une course dans une voiture climatisé à Dar es Salaam est tout à fait possible si vous connaissez le bon chauffeur!

Si vous envisagez de louer un taxi pour un long voyage, inspecter la qualité des pneus, qui sont souvent très usés.

N'hésitez pas à dire au chauffeur de ralentir. "Pole Pole" en swahili.

  • Aéroport de/vers le centre-ville Logo indiquant des tarifs prix moyen 15000 Tzs. – Cela peut parfois être négocié à la baisse, surtout si vous payez en dollars américains.
  • centre-ville de/vers Msasani Peninsula Logo indiquant des tarifs minimum 7.000 Tzs, plus communément 10000 Tzs.

Pour avoir une petite réduction, vous pouvez réserver un taxi pour la journée entière. C'est utile et pratique si vous désirez visiter un certain nombre de lieux et faire un peu de shopping. Vous devriez être en mesure de l'obtenir pour 30 000 Tzs.

Voir[modifier]

L'homme casse-noisette, un crâne vieux de 1 750 000 années au Musée national.
  • 1 Musée national (National Museum) Logo indiquant un lien vers le site web  – Le musée national présente principalement des photos et des expositions sur le développement de la nature humaine. Le point d'orgue de l'exposition est le crâne de l'homme Casse-Noisette (vieux de 1 750 000 ans) et les empreintes de pas encre plus anciennes retrouvées sur le site de Laetoli (3,6 millions d'années).
  • Village musée Makumbusho (Makumbusho Village Museum)  – Toutes les maisons du village ont été construites selon les types de maisons construites par les différents groupes ethniques de Tanzanie. Des spectacles de danse Ngoma ont lieu de 14 h - 18 h certains jours.
  • Monument Askari
  • Jardin zoologique Logo indiquant un lien facebook , Logo indiquant un numéro de téléphone +255 658 888 111
  • 2 Karimjee Hall Logo indiquant un lien facebook  – Ancien bâtiment parlementaire. Encore en usage pour les séminaires.
  • 3 Église luthérienne (Azania Front Lutheran Church) (dans le centre-ville, près de l'océan, face au port.) – C'est parmi les sites les plus connus et des attractions touristiques de la ville. Elle a été construits par des missionnaires allemands en 1898, dans le style bavarois de l'époque, avec un toit de tuiles rouges, des auvents de tuiles sur les fenêtres et des murs blancs lumineux.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Grâce en partie à la croissance de la communauté des expatriés et l'importance croissante du tourisme, le nombre de restaurants internationaux a augmenté très rapidement au cours des dernières années. La ville offre maintenant une diversité de cuisines riche et internationalisée, allant du style Barbecue tanzanien traditionnels tels que Nyama Choma (viande rôtie - servi avec du riz ou de l'ugali) et Mishkaki (Shish Kebab - habituellement grillé et servi avec du sel, du piment, du chapati, des frites et du riz sur le côté), mais aussi de la cuisine indienne et de Zanzibar traditionnellement établie de longue date, comme de tous les coins du globe, y compris chinois, thaï, turc, italien, et japonaise. Les restaurants comme City Garden , Addis in Dar, et Best Bite ne sont que quelques-uns des restaurants les plus populaires situés à Dar es Salaam. Même les restaurants fast-food comme Steers et Subway ont maintenant leur enseignes visibles dans le secteur de la restauration de Dar es Salaam. Il est toujours possible d'acheter sa nourriture auprès des vendeurs ambulants, qui vendent généralement une nourriture de qualité à des prix très abordables. Les Samosas sont des encas couramment vendu dans les rue de la ville. Les élèves des écoles primaires et secondaires sont généralement plus susceptibles d'acheter de la nourriture auprès des vendeurs ambulants que d'autres catégories d'âge.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

  • 1 Pop Inn Hotel Sofia Kawawa Street Logo indiquant des tarifs simple 10000 Tsh, double 15000 Tsh. – Il pourrait être le cliché d'un lieu aux minuscules chambres sans fenêtres et sales, mais c'est clairement le moins cher en ville et il est rarement complet. Il est situés à seulement 10 min du centre-ville, à distance de marche. Il y a des cassiers donc apporter vos cadenas avec vous.
  • Tamarine Guest House Sofia Kawawa Street Logo indiquant des tarifs simple 10000 Tsh, double 15000 Tsh. – Il est situés à seulement 10 min du centre-ville, à distance de marche. Il y a des cassiers donc apporter vos cadenas avec vous. Un peu mieux que le Pop Inn, mais souvent complet.
  • 2 Safari Inn, Logo indiquant un numéro de téléphone +255 022-2138101 – Près de la Libya Street, chambre simple avec salle de bains privative pour 20000 Tsh par nuit avec petit-déjeuner simple. L'hôtel dispose d'un café Internet, et il y a des restaurants à proximité.
  • 3 YWCA (juste à côté du YMCA) – propose des chambres individuelles avec ventilateur et salle de bain pour 10 000 TSH par nuit et des "chambres familiales" , qui peut être prise par une seule personne, avec petit ventilateur pour 8000 TSH. Les chambres et les salles de bains sont assez propre. Le petit déjeuner est inclus, mais très simple. Ils ont la réputation de ne pas honorer les réservations. Très bruyant avec des portes qu'on claque à plusieurs reprises.
  • YMCA Makataba street (au coin de la YWCA, en face du nouveau Holiday inn.) Logo indiquant des tarifs Chambre simple 20000 double 25000 Tsh moins si vous êtes résident en Tanzanie.
  • 4 Econo Lodge (près de Safari Inn), Logo indiquant un numéro de téléphone +255 22 211 6048 – Il a de belles chambres individuelles avec salle de bain privée pour 20000 TSH la nuit.
  • 5 Jambo Inn Hôtel Libya Street (près de Econolodge), Logo indiquant un numéro de téléphone +255 22 211 4293 – chambre double avec salle de bains privative avec ventilateur pour 26 000 TSH par nuit, simple 20 000 TSH. Internet lent et bon restaurant dans l'hôtel. Cet endroit est l'hôtel préféré des backpacker dans le centre.
  • 6 Hotel Holiday Jamhuri street – Un vieux bâtiment de l'époque coloniale qui a été géré par la même famille indienne depuis trois générations. Cahmbre simple avec salle de bain pour environ 15 000 Tsh, doubles avec salle de bains pour 25 000 Tsh. Beaucoup de caractère mais un peu délabré et les matelas sont un peu vieux.

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Représentations diplomatiques[modifier]

Pays voisins[modifier]

Autres pays[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Littoral et Sud-Est tanzanien