Télécharger le fichier GPX de cet article
-21.724.3Map mag.png
Afrique > Afrique australe > Botswana

Botswana

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Botswana
A view down into the Okavango Delta.jpg
Drapeau
Flag of Botswana.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Autres langues
Monnaie
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site officiel

Le Botswana est situé au nord de l’Afrique du Sud, entre la Namibie et le Zimbabwe, et au sud de la Zambie. Autrefois un protectorat anglais, il a acquis son indépendance le .

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

Le Botswana est majoritairement plat, formant un plateau vallonné. Le désert du Kalahari est situé dans le Sud-Ouest du pays. Il constitue un ensemble hostile de collines rocailleuses, de marais salants asséchés et de buissons épineux. Le bassin du fleuve Limpopo est le principal relief de l'ensemble de l'Afrique australe et notamment du Botswana. Avec 581 730 km2, le Botswana est d'une taille équivalente à celle du Madagascar.

Le Botswana est dominé par le désert du Kalahari qui couvre pratiquement 70 % de la surface terrestre du pays. Le delta de l'Okavango situé dans le Nord-Ouest du pays est le second plus grand delta intérieur du monde avec une superficie de 18 000 km2. Le pan de Makgadikgadi, un grand désert de sel, est situé dans le Nord.

Le Botswana possède divers types d'habitats pour la faune sauvage dont le delta de l'Okavango, le désert du Kalahari, la prairie et la savane. Les trois-quart des habitants vivent dans le Sud-Est du pays. Il n’y a pas beaucoup de grandes villes au Botswana et elles ont peu d'intérêt touristique.

Histoire[modifier]

À la fin du XIXe siècle, les hostilités éclatent entre les Tswanas habitant le Botswana et les tribus Ndebele migrant sur ce territoire depuis le désert du Kalahari. Les tensions montent également d'un cran avec les colons Boers venant du Transvaal. Après les demandes d'assistance lancées par les dirigeants botswanais Khama III, Bathoen et Sebele, le gouvernement britannique met le Bechuanaland sous sa protection le . La partie nord de ce territoire passe sous administration directe en tant que protectorat du Bechuanaland qui devint plus tard le Botswana actuel. La partie sud du territoire est intégrée à la colonie du Cap et fait maintenant partie de la province du nord-ouest de l'Afrique du Sud. La majorité des personnes parlant setswana vivent aujourd'hui en Afrique du Sud.

Lorsque l'Union de l'Afrique du Sud est formée en 1910, englobant les principales colonies britanniques de la région, le protectorat du Bechuanaland et le Basutoland (actuel Lesotho) et le Swaziland (les High Commission Territories) ne sont pas inclus, mais leur incorporation ultérieure est prévue. Toutefois, l'Empire britannique s'engage vaguement à consulter au préalable les habitants de ces territoires. Bien que les gouvernements successifs d'Afrique du Sud cherchent plusieurs fois à intégrer ces territoires, la Grande-Bretagne ne cesse de retarder sa décision et cette intégration n'a finalement jamais eu lieu. En 1948, le National Party est élu au gouvernement et il institue l'apartheid en Afrique du Sud qui se retire de la communauté du Commonwealth en 1961, mettant ainsi fin à toute perspective d'intégration de ces territoires dans l'Afrique du Sud.

Une expansion de l'autorité centrale britannique et l'évolution du gouvernement tribal aboutissent à la création, en 1920, de deux conseils consultatifs représentant les Africains et les Européens. Les proclamations de 1934 régularisent les lois et pouvoirs des tribus. Un conseil consultatif euro-africain est formé en 1951 et la constitution de 1961 crée un conseil consultatif législatif.

En juin 1964, la Grande-Bretagne accepte les propositions de création d'un gouvernement autonome élu démocratiquement au Botswana. En 1965, le siège du gouvernement est transféré depuis Mahikeng en Afrique du Sud vers Gaborone nouvellement créée. La constitution de 1965 mène aux premières élections générales et à l'indépendance, le . Seretse Khama, un chef de file du mouvement pour l'indépendance, est élu premier président de la République du Botswana. Réélu à deux reprises, il meurt en fonction en 1980. La présidence est transmise au vice-président, Quett Masire, qui a été élu dans son propre droit en 1984 et réélu en 1989 et 1994. Masire a pris sa retraite de son poste en 1998. La présidence a été transmise au vice-président, Festus Mogae, qui remporte ensuite l'élection de 1999 et est réélu en 2004. Le président suivant est le lieutenant-général Seretse Khama Ian Khama qui entre en fonction 2008, en prévision des élections de 2009. Il est le fils du premier président du Botswana, et un ancien chef de l'armée du Botswana (BDF).

Économie[modifier]

Le Botswana pourrait facilement passer pour un modèle de réussite économique sur le continent africain. Il a bâti son avenir sur une administration démocratique, stable, compétente et relativement peu corrompue, une gestion prudente et un sous-sol riche en diamants, dont il est le troisième producteur mondial, et en minéraux (cuivre, nickel), mais aussi en charbon et pétrole. Ce pays, qui lors de son indépendance en 1966 était l'un des vingt-cinq plus pauvres du monde, se classe désormais parmi les plus prospères du continent africain.

Régions[modifier]

Régions du Botswana
Kalahari
Le désert du Kalahari peu peuplée et ses abords.
Okavango-Chobe
La partie nord du pays avec le Delta de l'Okavango et de belles réserves de chasse tels que le parc national de Chobe et le parc national de Moremi.
Sud-Est du Botswana
Région de la capitale, Gaborone, et de la plus grande partie de la population du pays.

Villes[modifier]

  • 1 Gaborone (Gabs) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Petite capitale propre et bien rangée avec des bidonvilles en croissance rapide dans la périphérie.
  • 2 Francistown Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 3 Ghanzi Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – « capitale du Kalahari »
  • 4 Kasane Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 5 Maun Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 6 Nata Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 7 Gweta Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 8 Kanye Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 9 Tsabong Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Autres destinations[modifier]

Voir aussi: Patrimoine mondial au Botswana
Voir aussi: Patrimoine culturel immatériel au Botswana
  • Delta de l'Okavango – Une formation géologique unique où un delta est formé par une rivière (l'Okavango) qui coule dans le désert du Kalahari, au lieu de l'océan. Une partie du Delta est protégé sous le nom de parc national de Moremi.
  • Réserve de faune du Kalahari central (Central Kalahari Game Reserve)
  • 1 Parc national de Chobe (Chobe National Park) – Un endroit idéal pour voir des animaux sauvages, et un bon point de départ pour aller vers les Chutes Victoria.
  • Parc transfrontalier de Kgalagadi (Kgalagadi Transfrontier Park)
  • Parc national de Nxai Pan (Nxai Pan National Park)
  • Réserve de faune du Tuli Nord (Northern Tuli Game Reserve) – Un coin unique de l'Afrique où la nature et la culture se combinent dans une faune spectaculaire, des paysages magnifiques et une histoire fascinante.

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

Contrairement à d'autres pays, le gouvernement du Botswana n'a pas érigé de barrières bureaucratiques élevées pour promouvoir le tourisme. Les citoyens de pays de l'EEE et de la Suisse n'ont pas besoin de visa pour entrer sur le territoire du Botswana. Les citoyens des pays du Commonwealth n'ont également pas besoin de visa à l'exception de ceux du Bangladesh, du Ghana, d'Inde, du Nigéria, du Pakistan et du Sri Lanka. Les citoyens de l'Argentine, de l'Angola, du Bahreïn, du Brésil, du Chili, du Costa Rica, de Cuba, de République dominicaine , d'Israël, du Japon, du Koweït, du Mexique, d'Oman, du Paraguay, du Pérou, du Qatar, de Russie, d'Arabie saoudite, de Corée du Sud, du Soudan du Sud, de Turquie, des Émirats arabes unis, des États-Unis d' Amérique, d'Uruguay, du Venezuela et du Zimbabwe sont aussi dispensé de visa d'entrée. Pour les citoyens des autres pays, un visa doit être obtenu avant l'arrivée. Cela prend habituellement environ une semaine de traitement du dossier.

Si vous avez besoin d'un visa pour entrer au Botswana, vous pouvez faire la demande à l'ambassade, le haut-commissariat ou le consulat britannique du pays où vous résidez légalement s'il n'y a pas de poste diplomatique du Botswana. Les ambassades / consulats britanniques à Amman, Belgrade, Damas, Genève, Guatemala, Jakarta, Djeddah, Kiev, Pristina, Rabat, Riyad, Rome, Sofia et Zurich acceptent les demandes de visa pour le Botswana (cette liste n'est pas exhaustive). Les postes diplomatiques britanniques demande 50 GBP pour traiter une demande de visa pour le Botswana et un supplément de 70 GBP si les autorités du Botswana exigent que la demande de visa leur soit soumisse. Les autorités du Botswana peuvent également décider de facturer des frais supplémentaires si elles correspondent directement avec vous.

  •      Botswana
  •      Exemption de visa

En avion[modifier]

L'aéroport principal du Botswana est l'aéroport Sir Seretse Khama à Gaborone. Une majorité de vols arrivant au Botswana viennent de Johannesburg en Afrique du Sud. Les déplacements dans le delta de l'Okavango se font presque exclusivement en avion taxi, qui relient les lodges entre eux; il y a beaucoup d'eau dans cette région; chaque lodge possède sa propre piste d'atterrissage. Les vols depuis Kasane ou Maun vers Jo'Burg dure environ h et se font sur moyen courrier.

En train[modifier]

Les trains à destination / en provenance d'Afrique du Sud ont été retirées depuis 1999. Une liaison ferroviaire de Francistown de/vers Bulawayo au Zimbabwe a été lancé en juin 2006.

Francistown vers Bulawayo Mardi et samedi
Francistown départ 12 h
Plumtree (frontière) arrivée 13 h 40
Plumtree (frontière) départ 14 h 10
Bulawayo arrivée 17 h 15
Bulawayo vers Francistown Lundi et vendredi
Bulawayo départ h
Plumtree (frontière) arrivée 11 h 40
Plumtree (frontière) départ 12 h 15
Francistown arrivée 14 h 25

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

Il y a plusieurs points d'entrée routiers au Botswana : Dans le sud, Gaborone permet d'accéder à Johannesbourg; dans l'ouest, il est possible de venir depuis la Namibie; le nord propose un accès depuis la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe et à Francistown dans l'est, il y a un accès depuis Harare.

Le passage frontalier le plus fréquenté est le passage vers l'Afrique du Sud au poste frontière de Kopfontein/Tlokweng, car il n'est qu'à quelques minutes de la capitale du Botswana.

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

Les déplacements dans le delta de l'Okavango se font presque exclusivement en avion taxi, qui relient les lodges entre eux; il y a beaucoup d'eau dans cette région; chaque lodge a sa propre piste d'atterrissage. Les vols depuis Kasane ou Maun vers Jo'Burg dure environ h et se font sur moyen courrier.

En train[modifier]

La compagnie Botswana Railways exploite les chemins de fer du Botswana. La ligne principale va de Lobatse, à la frontière sud-africaine, passe par Gaborone et Francistown jusqu'à la frontière du Zimbabwe. Tout le service passager intérieur par chemin de fer a été suspendu depuis le 1er avril 2009.

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

La conduite se fait à gauche de la chaussée, le volant est à droite dans les véhicules.

Tous les accès routiers sont de bonnes qualité et les routes principales au Botswana sont pavées et bien entretenues.

Limitations de vitesse :

  • Route : 120 km/h
  • Ville : 60 km/h
  • Parcs nationaux : 30 km/h

Les excès de vitesses sont très sévèrement sanctionnés.

La location d'une voiture est possible dès 21 ans, parfois dès 25 suivant les compagnies. Il est conseillé d'être titulaire du permis de conduire international.

Parler[modifier]

Les langues officielles du Botswana sont l'anglais et le tswana.

La langue des affaires au Botswana est l'anglais et la plupart des gens dans les zones urbaines le parlent. Dans les zones plus rurales beaucoup de gens ne parlent pas l'anglais, en particulier les générations plus âgées. La langue autochtone principale est le tswana, et est la première langue de la majorité écrasante de la population. Il n'est pas difficile d'apprendre les salutations de base et les utiliser dans la conversation fera plaisir à votre interlocuteur.

Acheter[modifier]

Les pièces de monnaies en Pula.

La monnaie du Botswana est le pula (BWP) subdivisé en 100 thebe. Pula signifie littéralement «pluie» en setswana (la pluie est très rare au Botswana et donc considérée comme précieuse et une bénédiction). Thebe signifie «bouclier».

Des pièces de 5, 10, 25 et 50 thebes et de 1, 2 et 5 pulas ainsi que des billets de banque de 10, 20, 50, 100 et 200 pulas sont en circulation. Le pula est l'une des devises les plus fortes et les plus stables d'Afrique.

Taux de change BWP actuel
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD ZAR
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD ZAR
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD ZAR

Manger[modifier]

Seswaa avec bogobe (bouillie)

La cuisine du Botswana est unique, mais partage également certaines caractéristiques avec d'autres spécialités de l'Afrique australe. On peut cité les plats botswanais suivant Pap, Samp, Vetkoek et le ver Mopane.

Un plat typique du Botswana est le Seswaa, un plat à base de viande de bœuf, de chèvre ou d'agneau. La viande grasse est généralement bouillie dans un pot jusqu'à être tendre, avec «juste assez de sel", et est râpée ou martelée. Ce plat est souvent servi avec du pap (farine de maïs) ou une bouillie de farine de sorgho.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Communiquer[modifier]

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Police : 999
Ambulance : 997
Pompier : 990

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Santé[modifier]

Un traitement anti-paludéen est fortement recommandé.

Respecter[modifier]

Les Botswaniens accordent beaucoup d'importance aux formules de politesse, commencez toujours par leur dire "Good morning (ou afternoon), sir (ou madam), How are you?" et seulement après leur réponse posez-leur votre question.

Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Afrique australe
Destinations situées dans la région