Télécharger le fichier GPX de cet article
48.44138888888922.713611111111Map mag.png

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Moukatchevo
Mukacheve town hall 2.jpg
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Moukatchevo est la seconde ville de Transcarpatie par sa population. Elle est située au pied des Carpathes à 37 km au sud-est d'Oujhorod et à environ 40 km des postes frontières vers la Hongrie ou la Slovaquie.

Comprendre[modifier]

Population[modifier]

Moukatchevo est un bastion traditionnel de la langue rusyn, et la population de Moukatchevo est officiellement déclarée comme étant à 77,1% d'origine ukrainienne ou rusyn. Il existe également des minorités importantes russes (9,0%), hongroises (8,5%), allemandes (1,9%) et Roumaines (1,4%).

Le nom de la ville dans les différentes langues est en ukrainien et en russe Мукачево (Moukatchevo), en rusyn Мукачово (Moukatchovo),en hongrois Munkács et en slovaque Mukačevo

Aller[modifier]

En train[modifier]

Le départ des trains pour Budapest et Košice se font sur un quai situé à 500 m de la gare

  • 2 Quai "Ouest" (En sortant du batiment principal de la gare, prendre à gauche puis tout droit sur 500 m.)

En bus[modifier]

  • 3 Gare routière (Avtostantsiya, Автостанція Мукачево) Pavlova Akademika vul., 16, Logo indiquant un numéro de téléphone +380 3131 21471 – Lignes fréquentes vers Khoust (Sud-Est), Oujhorod (Ouest), Berehove (Sud)

En voiture[modifier]

La route М-06/E50 vers Oujhorod est bonne et partiellement à deux chaussées séparée, vers Lviv, c'est la route de meilleure qualité pour traverser les Carpates ukrainiennes. La qualité de la route н-09 vers l'est à tendance à se dégrader en s'éloignant de la ville.

Circuler[modifier]

En transport en commun[modifier]

Le centre-ville n'est pas grand et se parcourt à pied. Des bus circulent dans la ville.

Le tarif des taxis est d'environ 30 UAH la prise en charge et UAH/km.

En voiture[modifier]

Une caractéristique de la ville est que la grande majorité des voiries sont en pavés. Le parking ne devrait pas poser de problème.

Voir[modifier]

  • 1 Château de Palanok (замок "Паланок") Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Pidzamkova vul. (2,5 km à l'ouest du centre-ville, depuis le centre Bus N°3), Logo indiquant un numéro de téléphone + 380 3131 41579, +380 3131 44053 – XIVe siècle-XVIIIe siècle. Le château de Moukatchevo a joué un rôle important pendant les révoltes anti-Habsbourg sur le territoire de l'actuelle Transcarpatie et la Slovaquie actuelle (1604-1711), en particulier au début de la révolte anti-Habsbourg d'Imre Thököly (1685-1688), et au début de la révolte de Ferenc II. Rákóczi (début du XVIIIe siècle). Cette importante forteresse est devenue une prison à partir de la fin du XVIIIe siècle. Elle fut utilisée jusqu'en 1897.
  • 2 Hotel de ville (Міська ратуша) Pushkina vul., 2 – Construit en 1903.
  • 3 Monastère Saint-Nicolas (Свято-Миколаївський монастир) Pivnichna vul., 2 (Nord-Est (Tchernetcha gora)) – La date exacte de la fondation du monastère est inconnue, bien que certains pensent qu'elle a été fondée à la fin du XIe siècle. En 1491, il a été fait le siège de l'éparchie orthodoxe orientale de Moukatchevo qui avait juridiction sur l'ensemble de la Transcarpatie. En 1537, le monastère a été brûlé pendant la guerre, mais il a été reconstruit peu de temps après avec la permission de l'empereur Ferdinand I. Après l'Union d'Oujhorod en 1646, le monastère a rejoint l'ordre monastique gréco-catholique basilien. Depuis lors, l'archimandrite était également le supérieur général de l'ordre en Transcarpathie. La résidence de l'évêque a été transférée à Moukatchevo en 1751, mais le monastère est resté le centre administratif des Basiliens. Au cours des années 1798-1804, l'église Saint-Nicolas a été construite dans un style classique. En 1862, une grande partie a été détruite à nouveau par le feu, mais reconstruite en trois ans. Le monastère dirigeait une école et une bibliothèque qui devinrent importantes pour la vie culturelle et religieuse de la région. Il a également maintenu des contacts avec les orthodoxes des Balkans et de l'Europe de l'Est. Dans les années 1920, le monastère a été restructuré et des réformes ont été introduites par des moines basiliens de Galice. En 1946, le régime soviétique a liquidé l'Église grecque catholique ukrainienne et le monastère a été forcé de devenir orthodoxe oriental. Tous les moines ont refusé de se convertir et ont été exilés. La collection de plus de 6 000 livres et manuscrits rares et ses archives ont été transférées aux musées et archives locaux. Le monastère a été transformé en couvent pour les religieuses orthodoxes d'autres monastères qui ont été fermés par les Soviétiques. À l'heure actuelle, il y a environ 70 religieuses orthodoxes logées dans le monastère.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Transcarpatie