Télécharger le fichier GPX de cet article
34.41379133.19597Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Chūgoku > Hiroshima (préfecture) > Onomichi

Onomichi

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Onomichi
​((ja) 尾道)
Sur le chemin de la littérature
Sur le chemin de la littérature
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Onomichi est une ville de la préfecture de Hiroshima, au bord de la Mer intérieure de Seto, dans l'ouest l'île de Honshū, la plus grande du Japon. Surnommée la « ville natale du Japon », c'est une ville portuaire tranquille, remarquable pour ses temples et sa littérature.

Comprendre[modifier]

Bien que méconnue de la plupart des touristes étrangers, Onomichi comprend des dizaines de temples et monuments anciens qui sont reliés par deux agréables itinéraires piétons. C'est le départ d'un parcours cycliste exceptionnel pour l'île de Shikoku. Nombre des plus célèbres auteurs japonais y ont habité, comme Shiga Naoya, Takahashi Gen'ichirō et Hayashi Fumiko. Mieux préservée que la plupart des petites villes de son genre, Onomichi a également été le cadre de plusieurs films et téléfilms, dont le classique « Tokyo Story » de Yasujiro Ozu (1953) et la série animé « Kamichu! » (2005).

Office de tourisme[modifier]

  • 1 Shimanami Kōryū-kan (しまなみ交流館 ; Teatro Shell-rune) 10-1 Higashi Gosho-chō (gare JR d'Onomichi, sortie sud), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 848-25-4073, courriel : Logo indiquant des horaires h - 18 h. – Il y a un comptoir d'information touristique au rez-de-chaussée.
  • 2 Onomichi Kankō-kyōkai (尾道観光協会) Logo indiquant un lien vers le site web , courriel : Logo indiquant des horaires h - 18 h. – Il y a également un comptoir d'information touristique à la station de téléphérique.

Aller[modifier]

En train[modifier]

  • 1 Gare d'Onomichi (尾道駅 onomichi-eki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Cette gare située au centre se trouve sur la ligne principale San'yō (San'yō Main Line), entre Hiroshima à l'ouest et Okayama à l'est. La
  • 2 Gare de Shin-Onomichi (新尾道駅, Shin-Onomichi-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Se trouve sur la ligne Shinkansen San'yō, mais est seulement desservie par les trains Kodama omnibus. Des bus vont de cette gare au centre-ville (15-20 min, 170 JPY).
Carte d'Onomichi

Autre solution si vous voyagez en Shinkansen: quittez le Shinkansen à Fukuyama ; tous les trains Kodama et Hikari s'y arrêtent, tout comme un Nozomi par heure. Là, changez pour la ligne principale San'yō pour rejoindre la gare JR d'Onomichi (20 min en train classique).

À vélo[modifier]

La piste cyclable de Shimanami Kaidō de 70 km relie Imabari sur l'île de Shikoku à Onomichi par une succession de ponts et d'îles. Compter une journée pour les plus sportifs et 2 jours à un rythme plus détendu.

En bateau[modifier]

Des ferrys partent pour les îles de la Mer intérieure de Seto, et également pour Imabari sur Shikoku, qui n'est pas loin de Matsuyama. Le port se trouve à côté de la gare d'Onomichi. Des ferrys-navettes vont également du port à Mukaishima de l'autre côté du détroit (02 min, 100 JPY pour les passagers sans véhicule, et 10 JPY de plus si vous avez un vélo).

En autocar[modifier]

Deux autocars de jour viennent d'Osaka (environ h 45, 3 870 JPY l'aller, 7 020 JPY aller-retour). D'autres viennent également de Tokyo (Shinjuku), Kobe (Sannomiya), Hiroshima et l'aéroport de Hiroshima (80 min, 1 120 JPY).

Circuler[modifier]

Des bus pratiques circulent à travers la ville. Il y a une gare routière au dehors de la gare JR d'Onomichi.

Voir[modifier]

Saikoku-ji

Onomichi est surtout connu pour deux promenade. Le chemin de la littérature (文学のこみち bungaku no komichi) est le plus court des deux, son chemin sinueux descendant du parc Senkō-ji jusqu'à la ville. Il comprend 24 roches sur lesquelles sont gravées des citations mémorables d'auteurs japonais liés à Onomichi ; si elles sont toutes en japonais, cela reste une balade agréable à travers les bois, les temples et les sanctuaires.

Au pied de la colline, le chemin fusionne avec la boucle des vieux temples qui relie 25 des temples les plus connus d'Onomichi sur une balade de 2 km d'est en ouest. L'extrémité ouest est plus proche de la gare et commence au portail de pierre du Jikō-ji (持光寺). Pour démarrer à la pointe est, prendre le bus pour « Jōdoji-shita » et se diriger vers le Kairyū-ji (海龍寺).

  • 1 Parc Senkō-ji (千光寺公園 senkōji-kōen) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Arrêt de bus « Nagae-guchi ». Situé sur une petite colline, le meilleur moyen d'accès est par le téléphérique de Senkō-ji (千光寺山ロープウェイ, Senkō-ji rōpuwei), h - 17 h 15, 270/430 JPY aller/aller-retour adultes, moitié pour les enfants), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 848-22-4900 – Point de départ du « chemin de la littérature », ce parc est célèbre pour la floraison de ses cerisiers (au printemps). Il y a également de belles vues sur la Mer intérieure de Seto et les énormes chantiers navals d'Onomichi.
  • 2 Senkō-ji (千光寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Arrêt de bus « Nagae-guchi ». À mi-chemin du « Chemin de la littérature »), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 848-23-2310 Logo indiquant des tarifs gratuit. – C'est le plus grand temple de la colline, et le n°7 de la « Boucle des vieux temples ». Sa spécialité est la poupée souriante « Niko Niko Jizō », le « protecteur des enfants toujours souriant » que la plupart des sages bouddhistes doivent avoir du mal à reconnaître comme Bodhisattva Ksitigarbha. Notez le massif clocher Kyō-onrō (驚音楼) qui sonne le nouvel an pour Onomichi.
Jikō-ji
  • 3 Jikō-ji (持光寺) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 9-2 Nishi Tsuchi-do, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 848-23-2411 Logo indiquant des tarifs 500 JPY. – Premier étape de la « Boucle des vieux temples », ce temple est remarquable principalement à cause de son portail de pierre imposant et par la possibilité de créer son propre nigiri botoke, une statue miniature de Bouddha faite en pressant un morceau d'argile dans son poing ; le temple fera cuire votre création et vous enverra le produit fini par courrier (1 500 JPY plus le port).
  • 4 Tennei-ji (天寧寺) 17-29 Higashi Tsuchi-dō, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 848-22-2078 – Le 6e temple de la « Boucle des vieux temples ». Les 500 statues du hall Rakan sont un spectacle impressionnant.
  • Musée du maneki-neko (招き猫美術館 manekineko bijutsukan) (À côté du Tennei-ji) – Expose 1500 statues de célèbre chat porte-bonheur japonais, un bon choix après le Tennei-ji ci-dessus.
  • 5 Saikoku-ji (西国寺, 西國寺) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 29-27 Nishi Kubo-cho (arrêt de bus Saikokuji-shita), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 848-37-0321 Logo indiquant des tarifs accès au terrain gratuit, 400 JPY pour le hall principal. – Le 17e temple de la « Boucle des vieux temples ». Des géants l'ont foulé du pied avant vous ; regardez les sandales de paille géantes pendues au portail Niōmon. La frappante pagode rouge est un Trésor national.
  • 6 Jōdō-ji (浄土寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 20-28 Higashi Kubo-chō (arrêt de bus Saikokuji-shita), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 848-37-2361 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs accès au terrain gratuit ; jardin: 500 JPY, hall du trésor: 400 JPY. – Le 23e temple de la « Boucle des vieux temples ». Ce temple aurait été fondé il y a plus de 1400 ans par le prince Shōtoku qui écrivit la première constitution du pays. Son hall principal et sa pagode ont été désignés Trésors nationaux, alors que le portail et le hall Amida sont des Bien culturels importants. Malgré son nom, c'est en fait un temple de l'école Shingon (et pas Jōdō).
  • 7 Musée d'art de la ville d'Onomichi (尾道市立美術館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 17-19 Nishi Tsuchi-dō (parc Senkō-ji), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 848-23-2281 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 17 h. Logo indiquant des tarifs gratuit ; expositions temporaires : 1 000 JPY. – Comprend une collection modeste d'œuvres d'art et artisanales chinoises, japonaises et occidentales. Le bâtiment lui-même tend cependant à attirer le plus d'attention, ayant été conçu par l'architecte vedette Tadao Ando en 2003.

Faire[modifier]

Il y a une poignées d'onsen aux environs d'Onomichi, et on trouve également au moins un sentō (bain public) dans un hôtel du centre-ville.

  • 1 Poppo no yu (ぽっぽの湯) Logo indiquant un lien vers le site web (depuis la gare d'Onomichi, ligne de bus JA allant à l'hôpital (尾道総合病院, onomichi sōgōbyōin) arrêt Tottsu honsha (トッツ本社), 510 JPY aller ; trajet à pied de 2 km aller sûrement possible) Logo indiquant des tarifs adultes 800 JPY, enfants 400 JPY, moins de 3 ans gratuit ; location de serviette 150 JPY. – Si ce onsen est situé dans un quartier résidentiel peu pittoresque, une fois à l'intérieur cela importera peu. Plusieurs bains différents (en température et type d'eau, bain d'extérieur ), un sauna. Hommes/femmes séparés. On peut également y manger.

Acheter[modifier]

Entrée d'Ichibangai
  • 1 Ichibangai Shōtengai (一番街商店街)  – Une arcade commerçante couverte japonaise classique. Elle court de l'est de la gare JR d'Onomichi sur environ 1 km parallèle à la côte. Elle est théoriquement piétonne, mais les cyclistes, scooters et voitures l'utilisent comme raccourci, donc faites attention quand vous y marchez. Elle contient un mélange éclectique de commerces: des restaurants de ramen, un magasin à 100 JPY toujours utile, un autre vendant toutes sortes d'instruments aiguisés (ciseaux, scies, couteaux)…
  • 2 Onomichi Fukuya (尾道福屋) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1-10 Higashi Gosho-chō (derrière la gare), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 848-21-1500 Logo indiquant des horaires 10 h - 19 h 30. – Un grand magasin pour des goûts plus conventionnels. Il y a une librairie à l'étage 2.

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

La vie nocturne d'Onomichi n'est pas foisonnante. Plusieurs établissements de ramen servent également de la bière. Si vous voulez juste boire un coup, faites comme les gens du coin, prenez quelque chose dans une supérette et installez-vous sur un banc du port.

Se loger[modifier]

À moins d'avoir un intérêt enthousiaste pour le Bouddhisme de la Terre pure ou la littérature japonaise ou bien d'être prêt à partir le matin pour la piste cyclable de Shimanami Kaidō, cela ne vaut probablement pas le cas de passer la nuit à Onomichi. La plupart des gens choisissent de venir à la journée depuis Hiroshima ou Okayama.

Bon marché[modifier]

  • 1 Onomichi Guest House Miharashi-tei (みはらし亭) Logo indiquant un lien vers le site web 15-7 Higashi Tsuchido-chō (situé sur la colline juste en dessous du temple Senkō-ji; depuis la gare, marche vers l'est sur 900 m en prenant l'arcade couverte, puis traversez sur la gauche la route et la voie de chemin de fer, et montez les escaliers sur 70 m de dénivelé, ce sera une maison sur la droite ; monter en téléphérique avec ses bagages et redescendre jusqu'à la maison peut être plus pratique ; la livraison de bagage depuis le bureau Yamato d'Onomichi coûte le plein tarif d'environ 1 700 JPY ; pas d'accès en voiture) Logo indiquant des tarifs dortoir mixte ou femmes: 2 800 JPY ; 1 ch. pour 2 pers. 7 000 JPY ; 1 ch. pour 2-3 pers. 10 000 JPY; lave linge/sèche linge 400 JPY. – Une maison vieille d'un siècle classée bien culturel. Permet de passer la nuit dans une atmosphère traditionnelle à bon prix. Le personnel anglophone est très aimable et la vue sur la ville agréable, mais les bruits de la ville (train, voitures…) peuvent être irritants et l'accès avec valise est compliqué. Bar/café, clim, cuisine, frigo.

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]

Pont pour Ikuchijima
  • Piste cyclable de Shimanami Kaidō (しまなみ海道) Logo indiquant un lien vers le site web  – Un itinéraire de 70 km relie Onomichi aux îles de Mukaishima, Innoshima (pour le château Innoshima Suigun de pirates), Ikuchijima (pour Kōsan-ji), Omishima, Hakatajima et Oshima, finissant à Imabari sur Shikoku.
  • Fukuyama (福山)
  • 1 Kurashiki (倉敷)  – Une charmante promenade dans l'ancien Japon, bordée de boutiques et musées locaux.
  • 2 Okayama (岡山)  – Une belle ville abritant l'un des trois célèbres jardins du Japon et est le lieu de naissance du célèbre conte de Momotarō.
  • 3 Hiroshima (広島)  – La capitale de la préfecture, où se trouvent les vestiges du tristement célèbre premier bombardement atomique.


Routes via Onomichi
HakataMihara O Sanyo Shinkansen icon.png E  FukuyamaShin-Osaka
HiroshimaMihara O JR Sanyo icon.png E  FukuyamaOkayama
FIN N Snimanami Expwy Route Sign.svg S  Imabari
HiroshimaMihara O Sanyo Expwy Route Sign.svg E  FukuyamaOkayama



Cet article reprend du contenu de l'article 尾道市 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Hiroshima (préfecture)