Télécharger le fichier GPX de cet article
35.56138.66Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Chūbu > Yamanashi (préfecture)

Yamanashi (préfecture)

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yamanashi (préfecture)
​((ja) 山梨県, Yamanashi-ken)
Lake Kawaguchiko Sakura Mount Fuji 3.JPG
Information
Pays
Région
Capitale régionale
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Yamanashi est une préfecture japonaise, située sur la région du Chūbu, son l'île principale de Honshū du Japon.

Juste à quelques heures de Tokyo en bus, en train, ou en voiture, Yamanashi est bien pour une excursion d'une journée depuis la métropole et permet aux voyageurs de découvrir le Japon rural (« inaka »). La plus grande ville de Yamanashi, Kōfu, se trouve au centre cette préfecture en forme de bol, certaines des montagnes les plus célèbres du Japon se dressant à l'horizon. Par temps clair, le visiteur peut voir le mont Fuji au sud, le Kitadake (2e plus haut sommet du Japon) et les majestueuses alpes du sud à l'ouest, et les huit sommets découpés de Yatsugatake au nord. Yamanashi propose des expériences culturelles riches et des excursions en plein air à ceux qui cherchent à côtoyer le Japon hors des sentiers battus. La plupart des visiteurs étrangers négligent Yamanashi, mais cette petite préfecture pourrait être la destination idéale pour un voyageur lassé par les foules de Tokyo.

Comprendre[modifier]

Yamanashi est assez inhabituelle parmi les provinces japonaises du fait que ses frontières soient restées pratiquement inchangées depuis des centaines d'années. Anciennement connue sous le nom de province de Kai (甲斐国), la majorité de la préfecture est formée du bassin de Kōfu, une plaine dans le centre de la préfecture entourée par des barrières naturelles de montagnes pratiquement infranchissables. Kai fut jadis la base du célèbre daimyō (gouverneur féodal) Takeda Shingen, un homme dont la vision d'unification de l'ensemble du Japon a été stoppée par sa mort mystérieuse pendant sa campagne militaire. Les habitants de Yamanashi le célèbrent encore aujourd'hui.

Bien qu'elle fasse partie de la région de Chūbu sur le plan géographique et historique, Yamanashi a eu dans l'ère moderne des liens beaucoup plus étroits avec Tokyo et la région de Kanto. Son dialecte est proche de celle de Tokyo mais comprend aussi quelques mots qui lui sont propres.

Le voyageur pourrait voir Yamanashi comme un ensemble de régions qui ne sont pas facilement accessibles entre elles. L'une d'entre elles est le bassin de Kōfu, un grand étalement urbain centré sur la ville de Kōfu. L'autre zone importante est cellede Fuji Yoshida au sud-ost, abritant le Mont Fuji. Il y a aussi plusieurs autres zones moins importantes et plus rurales, comme Hokuto et Minobu.

Régions[modifier]

Villes[modifier]

Pont Saruhashi à Ōtsuki
  • 1 Kōfu (甲府) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Yamanashi) – La capitale.
  • 2 Ōtsuki (大月) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une petite ville près de Tokyo, avec de bonnes opportunités de randonnée.
  • 3 Hokuto (北杜) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une petite ville près de Nagano.
  • 4 Minobu (身延)
  • 5 Kōshū (甲州) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le centre de la production de vin de la préfecture de Yamanashi.
  • 6 Yamanashi (山梨) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Autres destinations[modifier]

  • 1 Parc national de Fuji-Hakone-Izu (富士箱根伊豆国立公園) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
    • 2 Mont Fuji (富士山, fujisan) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le plus célèbre et le plus haut sommet du Japon.
    • 3 Fujigoko (富士五湖) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à h en train de la gare de Shinjuku à Tokyo) – La région des 5 lacs au pied du mont Fuji.
  • 4 Parc national de Chichibu-Tama-Kai (秩父多摩甲斐国立公園) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
    • 5 Gorge de Shōsenkyō (昇仙峡) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Réputée comme étant la plus belle gorge du Japon.
  • 6 Plateau de Kiyosato (清里高原) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Parler[modifier]

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Il n'y a pas d'aéroport à Yamanashi. Ceux de Narita et de Haneda à Tokyo sont accessible en bus venant de Yamanashi ; par contre, ceux allant à Yamanashi depuis ces aéroports sont rares.

Les aéroports de Narita et de Haneda de Tokyo sont accessibles en bus depuis Yamanashi ; toutefois, les services pour Yamanashi à partir de ces aéroports sont rares. Haneda, étant situé à l'ouest de Tokyo (contrairement à Narita situé dans le centre de Chiba, à l'est), est de loin le plus pratique pour rejoindre Yamanashi ; le trajet de Narita à Kōfu peut prendre au moins h en train.

En train[modifier]

On peut rejoindre Yamanashi par trois lignes, la ligne Chūō (中央線) depuis Matsumoto à l'ouest et Tokyo à l'est, la ligne Minobu (身延線) depuis Shizuoka au sud , et la ligne Koumi (小海線) depuis l'est de Nagano le long de la frontière avec la préfecture Gunma.

Sur la ligne Chūō, les trains super express sont les « Kaiji » (かいじ), « Azusa » (あずさ) et « Super Azusa » (スーパーあずさ). Le plus rapide de ces trains va de Shinjuku à Kōfu en seulement h 25. Par rapport aux bus d'autoroute, c'est beaucoup plus rapide, mais également beaucoup plus cher. On peut également emprunter les trains locaux pour aller de Tokyo à Yamanashi, ce qui demande habituellement un changement de la ligne rapide Chūō de Tokyo pour la ligne Chūō ordinaire à Takao ou occasionnellement à Ōtsuki. Cela prend environ h - h 30 et coûte la moitié du prix du train express.

On peut acheter dans des magasins spéciaux des billets express pour 3 000 JPY à la place des 3 500 JPY normaux (les billets locaux peuvent également être achetés pour 200 JPY d'économie). Plusieurs d'entre eux se trouvent à Tokyo, y compris près de la gare de Shinjuku. Il y en a un à Kōfu juste en face de la gare.

Le super express de la ligne Minobu s'appelle le Fujikawa (ふじかわ). Chaque jour, il fait 7 allers-retours entre la gare de Kōfu (甲府駅) et de la gare de Shizuoka (静岡駅) en h environ.

En autocar[modifier]

Quatre compagnies différentes proposent des services de bus d'autoroute de Kōfu à d'autres villes comme Shinjuku, Osaka, Kyoto et Nagoya: les compagnies Yamanashikotsu, Keio, Fujikyukou et Kintetsu. Les bus sont peut-être moins chers, mais le train est généralement beaucoup plus rapide.

Il y a des gares de bus longues distance aux gares de Kōfu (甲府駅) et de Fujiyoshida (富士吉田駅). Depuis la gare de Kōfu, vous pouvez prendre des autocars pour Shinjuku, Osaka, Kyoto, Nagoya, l'aéroport de Narita (成田空港, IATA: NRT) et l'aéroport de Haneda (羽田空港, IATA: HND). La gare de Fujiyoshida (富士吉田駅) propose des services d'autobus vers Shinjuku, Tokyo, la gare de Kyoto (sortie Hachijō) et Osaka.

  • Yamanashi-kōtsū (山梨交通) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • Fujikyū Yamanashi Bus (富士急山梨バス) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Circuler[modifier]

On peut rejoindre de nombreux lieux de Yamanashi par les lignes de train JR Chūō et Minobu, la gare de Kōfu étant la plaque tournante de la préfecture. La partie sud-est de la préfecture est accessible par la ligne privée Fuji Kyūkō qui se rejoint la ligne Chūō à Ōtsuki. La ligne Fuji Kyūkō, la ligne Minobu et la ligne Koumi sont toutes sur une voie, et donc les dessertes ont tendance à être rares et peu lentes. La ligne Chūō est en grande partie à deux voies, et a donc deux/trois trains locaux et deux/trois trains express par heure dans chaque sens.

La plupart des villes de la préfecture ont des lignes de bus locales en plus des trains.

Les transport en commun à Yamanashi sont limités et même le centre urbain de Kōfu lui-même est conçu autour de l'idée que la plupart des gens ont des voitures. La voiture est fortement recommandée pour accéder à l'ensemble de la préfecture.

Faire[modifier]

Sanctuaire Takeda à Kōfu
Vignes à Katsunuma
  • Mont Fuji (富士山) Logo indiquant un lien wikipédia – Le sommet le plus haut et le plus célèbre du Japon. Sa moitié nord se trouve dans la préfecture de Yamanashi. La montagne est visible depuis la plupart de la préfecture, et peut être gravie en été (voir la page dédiée) par la piste Yoshida.
  • Région des Fujigoko (Au pied du mont Fuji) – Cette région des Fujigoko (cinq lacs du mont Fuji) est endroit pittoresque très populaire auprès des touristes japonais, un bol d'air agréable pour les citadins, permettant de voir de près le cône du mont Fuji. Les noms des cinq lacs sont: Kawaguchi, Yamanaka, Sai, Shoji et Motosu.
  • Méditation  – Zuigakuin à Ōtsuki est un grand centre international de méditation.
  • Tennis  – Au bord du lac Yamanaka, un des Fujigoko, se trouve un complexe de tennis au bord du lac. Pendant les vacances, de nombreux étudiants y restent pour s'entraîner.
  • Shingen-ko Matsuri (信玄公祭り) Logo indiquant un lien wikipédia (à Kōfu, accessible à pied ou en bus depuis la gare.) Logo indiquant des horaires début avril. – Ce festival annuel célèbre le seigneur féodal Shingen Takeda, fondateur de Kōfu. Plus de mille habitants s'habillent comme l'armée de Takeda et défilent dans les rues de Kōfu.
  • Festival Takeda Katusyori (Dans la ville de Nirasaki. Prendre la ligne Chūō au nord de Kōfu pour la gare de Nirasaki.) Logo indiquant des horaires en automne. – Un festival annuel honorant le fils du seigneur féodal Takeda Shingen, Takeda Katsuyori. Le défilé traversant le centre-ville est composé d'habitants de Nirasaki habillés comme Takeda Katsuyori et sa cour. Le défilé parcourt la rue principale (derrière la gare) et passe devant la gare de Nirasaki.
  • Festival du feu de Fuji Yoshida Logo indiquant un lien vers le site web (Fuji Yoshida se trouve sur la ligne de train Fuji Kyūkō) Logo indiquant des horaires le 26 août durant 2 jours. – La ville de Fuji Yoshida (au pied du Mont Fuji) tient ce festival annuel pour honorer la déesse du mont Fuji. À partir de 14 h au sanctuaire Fuji-Sengen, deux Omikoshi (sanctuaires shintoïstes portables) sont transportées à travers les rues bordées de torches. Les festivaliers pourront également profiter des taiko (tambours japonais) et des célèbres nouilles udon de Fuji Yoshida pendant le festival.
Fuji-Q Highland
  • 1 Fuji-Q Highland (富士急ハイランド, Fujikyū Hairando) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (a Fuji Yoshida) – Un célèbre parc d'attraction dont les montagnes russes ont détenu ou détiennent divers records.
  • Ascension du Kita Dake (北岳)  – La deuxième plus haute montagne au Japon, dans la ville de Minami Alps. Bien que pas aussi haut que le mont Fuji, il est considéré comme une ascension moins touristique et plus difficile.
  • Katsunuma (勝沼)  – Ce village est un centre majeur de production de vin dans Yamanashi; sa gare s'appelle Katsunuma-budōkyō (勝沼ぶどう郷, litt. la cité du vin de Katsunuma). On peut visiter marcher dans les vignobles, ainsi que visiter la cave à vin où, pour 1 000 JPY, plusieurs centaines de différents types de vins peuvent être dégustés. De plus, en octobre a lieu un festival du vin annuel lors duquel, après l'achat d'une tasse pour 500 JPY, on peut boire beaucoup de vin.

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Hōtō

Yamanashi est célèbre pour son raisin et ses pêches. Le centre de la préfecture se trouve dans un bassin et a un climat tout à fait unique, donnant des fruits très doux. Yamanashi est également un lieu important de production de vin du Japon, avec ses nombreuses entreprises productrices de grandes et petites taille. En raison de la douceur de son raisin, le vin de Yamanashi tend à avoir un goût un peu plus doux que la norme; cela peut avoir des résultats plutôt mitigés lorsqu'il s'agit des vins rouges, mais cependant les vins blancs sont relativement délicieux.

  • Hōtō (ほうとう, 餺飥) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – C'est une soupe de nouilles de blé ressemblant à de larges udon. On en consomme parfois à la maison ou dans les restaurants en hiver, alors que le climat devient vraiment froid dans la préfecture. Cette soupe est à base de miso et contient divers légumes comme de la bardane, du potiron, du radis, de la carotte, du taro, de la patate douce, etc…
  • Basashimi  – C'est une autre spécialité locale: de la viande de cheval crue.
  • Yoshida no udon (吉田のうどん) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ce sont des nouilles udon plus fermes et épaisses qu'habituellement. Servies avec ou sans viande.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Yamanashi est la capitale japonais du vin.

À cause de la place centrale de la voiture à Yamanashi et de la proximité de Tokyo, il y a peu de choix en ce qui concerne la vie nocturne dans cette préfecture, mais il y a quelques pubs à Kōfu. Yamanashi est la capitale du vin japonais et il y a des opportunités d'en boire durant la journée comme par exemple lors de visites de vignobles. Le vin de la cave de Katsunuma est un bon choix.

Se loger[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Chūbu
Destinations situées dans la région