Télécharger le fichier GPX de cet article
43.22916142.95414Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Hokkaidō

Hokkaidō

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hokkaidō
​((ja) 北海道)
140829 Ichiko of Shiretoko Goko Lakes Hokkaido Japan04s3.jpg
Information
Pays
Capitale régionale
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Hokkaidō, dont le nom signifie littéralement le « chemin de la mer du Nord », est l'île la plus au nord des quatre grandes îles du Japon. C'est aussi la plus grande préfecture du pays.

Avertissement de voyage Note : Hokkaido se remet d'un puissant tremblement de terre qui a frappé le 6 septembre 2018 près d'Atsuma, au sud-est de Sapporo. Il a atteint une magnitude de 6.7, le niveau 7 étant le plus élevé sur l'échelle d'intensité sismique du Japon.

L'Agence météorologique japonaise a conseillé aux habitants d'Hokkaido de faire preuve de prudence face aux répliques continues et à la possibilité d'autres glissements de terrain. Certaines installations de la préfecture peuvent avoir réduit leurs activités en raison des efforts de conservation de l'énergie.

Comprendre[modifier]

Terre du peuple autochtone Aïnu, Hokkaidō continue de représenter la nature sauvage avec beaucoup de grands parcs nationaux. Pour de nombreux visiteurs le paysage ressemble à l'Europe du Nord, avec des rizières et des clapiers en béton remplaçant les champs et chalets faussement allemandes. Toutefois, les stations thermales omniprésentes dans une grande partie de l'île vous rappellent que vous êtes toujours au Japon.

Hokkaidō est de loin la plus grande préfecture du Japon, composée de l'ensemble de l'île du nord du Japon et de ses îlots environnants. Hokkaidō est plus froide que le reste du Japon, et l'absence d'été chaud et humide et de saison des pluies en fait une destination familiale très populaire entre mai et août. Certaines des régions intérieures de Hokkaidō ont un climat continental, avec de grandes variations de température quotidiennes et annuelles. L'hiver, les stations de ski d'Hokkaidō attirent des millions de skieurs et snowboardeurs domestiques et internationaux.

La majorité des grandes villes d'Hokkaido se trouvent dans les régions côtières. La plus grande partie de Hokkaidō a été colonisée par les Japonais durant seulement les 100 dernières années, alors que l'histoire et de la préhistoire du Japon s'étale sur des milliers d'années. En conséquence, son architecture et ses villes sont beaucoup plus modernes, et principalement basées sur un agencement en grille de type occidental.

Régions[modifier]

Hokkaidō est à la fois une région et une préfecture. Elle est divisée en circuits (), eux même divisés en sous-préfectures (支庁).

Japan Hokkaido Map.png
Hokkaidō centrale
Avec la capitale Sapporo et la plus grosse partie de l’intérieur.
Hokkaidō de l'Est
La plus grande et la partie la plus éloignée de l'île.
Hokkaidō du Nord
Couvrant la péninsule du nord, mais s'étalant sur le centre.
Hokkaidō du Sud
Centrée sur Hakodate, avec les sous-préfectures Oshima et Hiyama qui comprend l'île Okushiri.

Villes[modifier]

Le fort Goryōkaku à Hakodate
  • 1 Sapporo (札幌) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La capitale et de loin la plus grande ville de Hokkaidō.
  • 2 Abashiri (網走) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Port de pêche au nord, héberge la plus tristement célèbre prison du Japon.
  • 3 Asahikawa (旭川) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La ville la plus froide au Japon (littéralement).
  • 4 Furano (富良野) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Avec de la lavande en été et une des meilleures poudreuses du monde en hiver.
  • 5 Hakodate (函館) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ville historique et la capitale de l'éphémère République d'Ezo.
  • 6 Kitami (北見) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Entre Saroma et le lac Akan, cette ville est bien connue pour ses cultures de menthe poivrée.
  • 7 Obihiro (帯広) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La principale ville de la plaine de Tokachi, l'une des principales ceintures agricoles du Japon.
  • 8 Otaru (小樽) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le plus grand port de Hokkaido.
  • 9 Wakkanai (稚内) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ville la plus septentrionale du Japon, un grand port avec de nombreux liens avec l'ile de Sakhaline (Extrême-Orient russe).

Autres destinations[modifier]

Les collines patchwork de Biei
  • 1 Biei (美瑛) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (nord d'Hokkaidō) – Un des plus beaux villages du Japon Où se trouvent de belles collines au patchwork multi-colore.
  • 2 Niseko Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une destination de ski à la mode.
  • 3 Noboribetsu (登別) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La plus grande station thermale de Hokkaido.
  • 4 Shimukappu (占冠) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 5 Shinhidaka (新ひだか) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Des pur-sangs et de belles fleurs de cerisier.
  • 6 Kamishihoro (上士幌) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (dans l'Est d'Hokkaidō)

Parcs naturels[modifier]

Le principal attrait d'Hokkaidō réside dans ses grandes étendues désertes montagneuses et volcaniques aux paysages peuplés de lacs, de forêts, de volcans et de falaises magnifiques. Les parcs naturels, paradis des randonneurs et des amoureux de la nature, pullulent sur l'île:

  • 7 Parc national d'Akan (阿寒国立公園) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Est d'Hokkaidō) – Connu pour ses lacs mystérieux, dont le lac Akan.
  • 8 Parc Quasi-National d'Ōnuma (大沼国定公園) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (près de Hakodate dans le Sud de Hokkaidō) – Un lac paisible.
  • 9 Parc national de Shiretoko (知床国立公園) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (dans la péninsule Est) – Ce parc, où les ours errent dans la nature sauvage et se baignent dans les cascades chaudes, a récemment été désigné comme site du patrimoine mondial.
  • 10 Parc national de Daisetsuzan (大雪山国立公園) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Est d'Hokkaidō) – Le plus grand parc national du Japon, situé en plein milieu de Hokkaidō, et le Saint-Graal des randonneurs de l'extrême et des gens aimant manger des fruits de mer.
  • 11 Parc national de Kushiro-Shitsugen (釧路湿原国立公園) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 12 Parc national de Shikotsu-Tōya (支笏洞爺国立公園) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un bon nombre de sources chaudes volcaniques, deux beaux lacs de caldeira avec des volcans fulminants et des canyons moussus font du pittoresque lac Tōya l'une des destinations touristiques les plus populaires du Japon.
  • 13 Parc national de Rishiri-Rebun-Sarobetsu (支笏洞爺国立公園) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Couvrant les petites îles au large de Wakkanai à la pointe nord.

Aller[modifier]

Le tunnel de Seikan, le 2e plus long tunnel ferroviaire au monde, est le seul lien terrestre qu'a Hokkaidō avec Honshū, l'île principale du Japon. Les trains passant par le tunnel, les ferries et des avions de ligne sont les seuls moyens pour parvenir à Hokkaidō. La seule façon d'arriver à Hokkaidō avec sa voiture est de l'embarquer dans l'un des nombreux ferries.

En avion[modifier]

1 L'aéroport Chitose Logo indiquant un lien wikipédia (新千歳空港, shin-chitose kūkō) de Sapporo est la seule porte d'entrée internationale d'importance de Hokkaidō, avec des vols partant de Hong Kong, Taipei, Kaohsiung, Shanghai, Pékin , Honolulu, Séoul et Busan. Cependant, les vols internationaux sont limités et la plupart des visiteurs devront transiter par des hubs tels que Tokyo et Osaka. L'axe entre Tokyo et Sapporo est, en termes de capacité et de plans de vol par jour, la plus fréquentée au monde. Notez que les aéroports de Narita et de Haneda à Tokyo sont assez éloignés l'un de l'autre, alors prévoyez au minimum h pour changer d'aéroport.

Il y a en outre quelques vols internationaux (surtout depuis Séoul et Taipei) vers Asahikawa et Hakodate.

En train[modifier]

Hokkaidō a enfin été reliée au réseau national à grande vitesse Shinkansen grâce à l'ouverture du segment entre Aomori et Hakodate via le tunnel sous-marin du Seikan. Un trajet sans correspondance de Tokyo à Hakodate prend maintenant juste h avec le service Hayabusa. D'ici l'année fiscale 2030, on s'attend à ce que la ligne de Hakodate à Sapporo soit finie.

La gare terminus du Shinkansen à Hokkaidō est la gare de Shin-Hakodate-Hokuto (新函館北斗). De là, les voyageurs peuvent emprunter un train-navette de 15-20 min allant au centre de la ville de Hakodate, ou prendre un train limited express jusqu'à Sapporo.

Étant donné que le Seishun 18 Ticket ne peut pas être utilisé pour les Shinkansen, les voyageurs voulant aller à Hokkaidō depuis Honshū doivent acheter un ticket séparé « billet option » (オプション券 opushon ken) à 2 300 JPY. Ce ticket spécial permet des trajets en classe standard à bord de l'importe quel train Shinkansen Hokkaidō entre Okutsugaru-Imabetsu (le dernier arrêt Shinkansen sur Honshū) et Kikonai (le premier sur Hokkaidō). Il couvre également le trajet sur la ligne privée Isaribi entre Kikonai et Goryokaku, où le reste du réseau JR local est accessible. Vous devez être en possession d'un billet Seishun 18 valide pour acheter et utiliser le billet option.

En ferry[modifier]

Les ferries sont surtout populaires auprès des gens qui veulent emporter leurs propres voitures à Hokkaidō.

Circuler[modifier]

Hokkaidō est très étendue, donc réservez beaucoup de temps pour vous déplacement et n'essayez pas d'en faire trop si votre temps est limité. Beaucoup de cartes japonaises (y compris le généralement excellente Japan Road Atlas) montrent Hokkaidō avec une échelle plus grande que le reste du pays, ce qui peut donner l'illusion de distance plus petites qu'elles ne le sont.

En avion[modifier]

En raison de sa grande taille et de ses nombreuses îles éloignées, Hokkaidō dispose d'un réseau aérien local assez bien développé. Les principaux transporteurs régionaux sont la filiale de la JAL Hokkaido Air Commuter et ANA (ayant absorbé sa filiale Air Nippon qui gérait ces vols régionaux). Le petit aéroport d'Okadama, dans le centre de Sapporo, accueille de nombreux vols en turbopropulseurs.

En train[modifier]

Le réseau de trains à Hokkaidō est (comparé au reste du Japon) limité, mais il est plus que suffisant pour se déplacer entre les grandes villes. Cependant, pour accéder à un grand nombre de sites intéressants, tels que les nombreux parcs nationaux de Hokkaidō, il faudra soit compter sur les bus rares et coûteux, soit louer sa propre voiture, ou tenter sa chance en stop.

Parmi les trains express pratiques on trouve: le «Hokuto» et le «Super Hokuto» entre Sapporo et Hakodate (h 30, 8 830 JPY l'aller); le «Super Kamui» entre Sapporo et Asahikawa (h 30, 4 810 JPY); le «Tokachi» entre Sapporo et Obihiro (h, 7 220 JPY); le «Super Ōzora» entre Sapporo et Kushiro (h, 9 370 JPY); et les «Super Soya» et «Sarobetsu» entre Sapporo et Wakkanai (h 30, 10 450 JPY).

En bus[modifier]

Les bus sont une possibilité moins chère et moins confortable que le train. Ils couvrent toutes les zones qui ne sont pas accessibles en train. Des cars de nuit rayonnent à partir de Sapporo vers la plupart des coins de l'île. Notez que les horaires des bus locaux peuvent être très clairsemés, donc faites bien attention de ne pas vous retrouver bloqué.

En voiture[modifier]

Louer une voiture est de loin le moyen le plus pratique pour se déplacer sur l'île peu peuplée de Hokkaidō. Cela est particulièrement vrai pour visiter certains des parcs nationaux ou certaines des stations thermales. Cependant, les visiteurs qui ne sont pas habitués à conduire dans la neige doivent être prudents en hiver, et noter que les limites de vitesse sont réduites de manière significative (seulement environ 80 km/h ) en cette saison, lorsque les autoroutes sont couvertes de neige. Par conséquent, donnez vous plus de temps pour couvrir la même distance en hiver que vous le feriez pour l'été.

À vélo[modifier]

Hokkaidō est un paradis pour le vélo d'avril à septembre. Il y a beaucoup de pistes cyclables et la plupart des routes principales ont des trottoirs très larges. Il y a aussi beaucoup de belles routes de campagne pour vous rendre où vous voulez aller. L'information en anglais est très limitée, la meilleure façon est d'acheter une bonne carte et et de planifier par vous-même.

En auto-stop[modifier]

L'auto-stop est une option viable à Hokkaidō, et en raison des limites du réseau de transport public, il n'est pas rare de voir des japonais avec leur pouce levé (ce qu'on voit rarement dans le reste du pays). Les principales mises en garde sont que la circulation automobile peut être minime sur certaines routes, et que pour la moitié de l'année le temps est plus froid que dans le reste du pays.

Voir aussi: Auto-stop au Japon

Manger[modifier]

Une grande partie de la population de Hokkaidō vit près de la mer, et par conséquent, les produits de la mer sont très présents dans la gastronomie de Hokkaidō. Découvrez le crabe poilu (毛蟹 kegani), le roi royal (タラバ Taraba) et les délicieux sushis. Les huîtres d'Akkeshi, les coquilles Saint-Jacques de Saroma, et les oursins (うに uni) de la côte nord-ouest sont considérés comme faisant partie de la file fleur des fruits de mer du Japon.

De façon plus inattendue, Hokkaidō produit la plupart des produits laitiers du Japon et vous en rencontrerez, en particulier dans l'est, de nombreux utilisations créatives. Vous n'avez jamais eu de fromage à la crème dans votre curry, ou de beurre dans votre soupe de nouilles ramen (bata-kon)? Et pourquoi pas de la crème glacée à l'asperge, au maïs, ou à l'encre de calmars? À Hokkaidō, vous pouvez l'essayer.

Boire un verre / Sortir[modifier]

À Hokkaidō sont produits certains des meilleurs sakés du Japon, le plus célèbre d'entre eux étant l'Otokoyama (男山) d'Asahikawa. La bière est aussi importante à Hokkaidō, la marque la plus célèbre étant la bière Sapporo (de Sapporo, évidemment), mais il y a de nombreuses bières micro-brassées qu'on peut trouver dans presque chaque ville et qui valent également d'être essayées.

Se loger[modifier]

Hokkaido est l'un des meilleurs endroits au Japon pour camper, mais méfiez-vous du froid la nuit - même pendant les mois d'été, vous aurez besoin d'un bon sac de couchage. En particulier, la côte sud-ouest peut être étonnamment froid, en raison des courants océaniques.

De nombreux logements bon marché à Hokkaidō ajoute un frais supplémentaire pour le chauffage en hiver (冬期暖房 tōki danbō), car les maisons japonaises, même dans le nord, sont notoirement mal isolées et consomment de vastes quantités de carburant lorsque les températures chutent. Cela ne devrait pas être plus de 500 JPY grosso-modo.

Si vous venez pour la montagne, soyez sûr de rester dans l'un des nombreux refuges de montagne (山小屋 yamagoya) de Hokkaidō. La plupart sont gratuits, et ils font à la fois un hébergement pas cher et une bonne expérience culturelle. Vous serez également sûr de vous faire des amis japonais.

Sécurité[modifier]

Hokkaidō a le pire taux de mortalité du Japon en ce qui concerne les accidents de la route. Hokkaidō est l'une des régions les plus étalées du Japon, bien connue pour ses routes dégagées. Les gens du coins roulent à de nombreux endroits au moins à 20 km/h au-dessus des limites affichées. Il n'est pas rare de voir des voitures roulant à plus de 100 km/h sur les routes normales (contre les 60 km/h autorisés). Les collisions frontales à ces vitesses, surtout avec les mini-voitures, sont catastrophiques.

Hokkaidō a beaucoup de routes agricoles étroites, mal signalées, et en ligne droite. Celles-ci longent souvent les routes et ont tendance à avoir beaucoup moins de circulation. Il n'est pas rare pour les habitants de dépasser les 100 km/h sur ces routes. Manquer un panneau d'arrêt peut être fatal, et les panneaux peuvent être difficile à repérer. Méfiez-vous des véhicules agricoles sortant sans avertissement des hangars, et faites particulièrement attention aux vélos en été, car il n'y a pas d'accotement.

La conduite en hiver à Hokkaido n'est pas pour les âmes sensibles. Très peu de sable ou de sel est utilisé sur les routes, et dans de nombreuses régions les grosses chutes de neige transforment les routes en neige tassée, puis en glace solide. Cela signifie également que les marquages ​​au sol seront totalement invisibles. Prêtez attention aux panneaux suspendus aux intersections au dessus de la route (中央線 chūosen). Les autoroutes ont sur l'accotement de la route des signes représentant des flèches pointant vers le bas, qui seront également invisibles. Les pneus d'hiver sont obligatoires. Les chaînes sont recommandées pour la conduite en montagne. Vu que les vitesses sont plus faibles, il y a moins de morts, mais il y a plus d'accidents en hiver. Si vous n'avez jamais conduit en hiver, n'essayez pas d'apprendre ici.

Le renard de Hokkaidō porte le parasite échinococcose, qui peut être mortel chez l'homme. Parce que ce parasite peut être transmis par l'eau, ne pas boire d'eau non bouillie ou de l'eau de lac à Hokkaidō. L'approche ou l'alimentation des renards est également déconseillée (nourrir la faune sauvage est également illégal).

Aux environs[modifier]

Au sud se trouve la région du Tōhoku, à la pointe nord de l'île de Honshū.

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Japon
Destinations situées dans la région