Afrique/Climat/

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Afrique — second plus grand continent — possède un large éventail de climats. Cependant, étant quasiment centré sur l'équateur, une grande partie du continent est relativement chaud / tempéré, tandis que quelques petites régions seulement connaissent des températures considérées comme « froides ». Dans les régions tempérées (nord du Maroc, côtes méditerranéennes et Afrique du Sud), les températures sont généralement comprises entre 10 °C et 35 °C tout au long de l'année. Proche de l'équateur et sur les îles telles que le Cap-Vert ou Maurice, les écarts de températures ne dépassent jamais plus de 20 °C toute l'année (elles vont entre 15 °C et 35 °C). Dans les déserts et les régions arides, tels que le Sahel et la Corne de l'Afrique, les températures dépassent régulièrement les 40 °C (et même les 50 °C dans le cœur du Sahara). Mais, parce que le sable ne retient pas la chaleur aussi bien que beaucoup d'autres sols, les températures de ces mêmes endroits peuvent facilement tomber à 15 °C la nuit. Cependant, il y a quelques bastions ayant des températures plus fraîches. Les zones de haute altitude — telles que l'Atlas au Maroc et en Algérie, ou encore le Lesotho — sont assez froides et neigeuses en hiver ; au mont Kilimandjaro, pourtant quasiment sur l'équateur, il fait froid toute l'année (suffisamment froid, même, pour avoir des glaciers !). Les sommets d'îles telles que la Réunion ou les Canaries, et de pays tel que le Cameroun, sont suffisamment froids pour nécessiter une veste une grande partie de l'année.

Un facteur beaucoup plus important à considérer lorsque vous voyagez en Afrique est : le moment où se produit la saison des pluies / moussons. Ce moment varie un peu, même entre pays voisins ; donc, vérifiez la page de chaque pays pour plus d'informations. En Afrique de l'Ouest, la saison commence en mars dans les environs du Cameroun, mais pas avant juin au Sénégal ou au Sahel, et se termine en septembre. Alors que la pluie n'est pas un facteur si problématique lorsque vous voyagez en Afrique australe ou orientale, elle l'est beaucoup plus en Afrique occidentale ou sur les îles de l'océan Indien. Dans l'ouest, les pluies provoquent souvent des inondations, rendant les routes et chemins de fer impraticables, et, à cause d'un drainage insuffisant, peuvent se transformer en véritables rivières coulant dans les rues et les égouts (jusqu'à les faire déborder). Au Sahel, elles peuvent provoquer des crues soudaines dans les zones de basse altitude.

Les plus grands dangers liés à la météo, lorsque l'on voyage en Afrique, sont la foudre et les cyclones tropicaux. La RDC est le pays ayant le plus d'impacts de foudre au monde, en particulier à l'est du pays près de Goma. Les risques de foudre sont les plus élevés : de l'ouest du Kenya/Tanzanie et de l'Éthiopie, jusqu'au Sénégal à l'ouest, et jusqu'en Angola et en Zambie au Sud. Les cyclones tropicaux affectent les îles de l'océan Indien, avec une saison allant du 15 novembre au 30 avril (15 mai aux Seychelles et à Maurice). Ils affectent également, mais rarement, la Corne de l'Afrique, provoquant alors d'importantes inondations sur ces terres arides. Des cyclones tropicaux se forment souvent au large des côtes ouest-africaines (Guinée / Sénégal) au début de la saison des ouragans atlantiques (Juin à Août), impactant quelques rares fois les îles du Cap-Vert (ce pourquoi ils sont appelés « ouragans de type cap-verdien »).