Télécharger le fichier GPX de cet article
33.88641130.87392Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Kyūshū > Fukuoka (préfecture) > Kitakyūshū

Kitakyūshū

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kitakyūshū
​((ja) 北九州)
Kitakyushu montage2.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel

Kitakyūshū (litt. « nord de Kyūshū ») est une grande ville de la préfecture de Fukuoka, sur l'île de Kyūshū au Japon. Elle et Shimonoseki font partie de la zone du détroit Kanmon. En termes de superficie, elle est la plus grande ville de Kyūshū, même si la ville de Fukuoka a la population la plus importante. Celle de Kitakyūshū est d'environ un million d'habitants (ou 1.3 millions avec Shimonoseki). Elle garde cette sensation d'être une zone de campagne avec beaucoup de diversité et de belle nature, malgré sa réputation de ville de l'acier.

Comprendre[modifier]

Le château de Kokura depuis le jardin japonais à proximité

Kokura, le cœur de Kitakyūshū, est une ancienne ville de château féodale gardant le détroit de Shimonoseki. Kokura était censée être la cible de la deuxième bombe nucléaire durant la Seconde Guerre mondiale. Cependant, à cause du temps nuageux le jour de l'attaque le plan fut changé pour Nagasaki à la place.

La ville moderne de Kitakyūshū ne date que de 1963, lorsque les villes de Kokura, Moji, Tobata, Wakamatsu et Yahata fusionnèrent par décret administratif.

Quartiers[modifier]

  • Moji (門司) est le quartier le plus touristique de la ville en raison de son charmant centre historique, contenant plusieurs bâtiments de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle. Elle offre également de superbes vues sur l'imposant Pont Kanmonkyō menant à Shimonoseki.
  • Kokura (小倉) est principal centre de Kitakyūshū pour le transport, le shopping et la vie nocturne, comprenant également une zone agréable de bord de rivière où se trouve le château de Kokura.
  • Tobata (戸畑) est une zone plus suburbaine et industrielle, hébergeant des restaurants de bonne qualité et pas chers, ainsi que l'événement culturel le plus important de la ville, le festival Gion Tobata Yamagasa.
  • Yahata (八幡) contient une ancienne friche industrielle qui a été complètement réaménagée, contenant maintenant d'excellents musées.
  • Wakamatsu (若松), situé dans sur une île reliée au continent par l'inutilement énorme pont Wakato, est populaire parmi les habitants pour ses plages et ses zones vertes agréables.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport de Kitakyūshū (北九州空港, Kitakyūshū-kūkō, IATA: KKJ) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Construit sur une île artificielle en mer à Suo Nada, la partie la plus à l'ouest de la mer intérieure de Seto, il a ouvert ses portes en mars 2006. Avec une taille beaucoup plus grande que l'aéroport qu'il a remplacé, le nouvel aéroport de Kitakyūshū espérait accroître le tourisme et le commerce de façon spectaculaire.
    L'aéroport est desservi par plusieurs compagnies aériennes nationales, dont JAL, ANA et la compagnie à bas coûts StarFlyer. La plupart des vols relient aux aéroports Haneda de Tokyo et Komaki de Nagoya, mais il y a aussi quelques vols hebdomadaires pour Kaohsiung (appelé Takao en japonais) à Taïwan.
    Plus de 30 bus circulent chaque jour entre l'aéroport et la gare de Kokura, plusieurs étant directs, mais la plupart s'arrêtent à chaque gare ferroviaire sur le chemin. Achetez un billet (620 JPY) avant de monter. Le premier bus part de la gare de Kokura à h et le dernier quitte l'aéroport à h 55, après le dernier vol venant de Tokyo. Des bus circulent également vers/depuis la gare de Shimonoseki huit fois par jour (h 10, 1 000 JPY). Si vous venez de la partie sud de Kyūshū, au lieu de continuer jusqu'à Kokura vous pouvez descendre à la 2 gare de Kusami (朽網駅) qui a des navettes toutes les 30 min environ pour l'aéroport et prenant 20 min. Seuls les trains locaux s'arrêtent à Kusami, pas les trains express.

En train[modifier]

La gare de Kokura depuis le coté sud
  • 3 Gare de Kokura (小倉駅, kokura-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – C'est la gare principale de Kitakyūshū. Tous les trains de la ligne Shinkansen San'yō s'y arrêtent. Les trains Nozomi, Mizuho, Sakura et Hikari Rail Star fournissent des liaisons fréquentes avec Hiroshima, Okayama et Osaka. Certains trains Nozomi circulent également depuis Kyoto, Nagoya et Tokyo. Les trains Sakura circulent aussi depuis/vers Kumamoto et Kagoshima.
    La ligne Shinkansen San'yō et la ligne principale Kagoshima (鹿児島本線 Kagoshima honsen) relient Kitakyūshū à la gare de Hataka à Fukuoka. Avec le Shinkansen, on peut rejoindre Kokura depuis Hakata en 15-20 min pour 2 050 JPY pour une place sans réservation. Des trains Kodama relient fréquemment les deux gares aux heures de pointe.

En ferry[modifier]

On peut, via le terminal de ferry de Kokura, rejoindre Matsuyama dans la préfecture de Ehime, Shikoku.

Le terminal de ferry de Shin Moji a des bateaux vers Osaka, Kobe et Tokyo.

  • Ocean Tokyu Ferry (オーシャン東九フェリー) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-5148-0109 Logo indiquant des tarifs 14 000 JPY en seconde classe, 26 600 JPY en première. – Propose des liaisons vers Tokyo.

Circuler[modifier]

En train[modifier]

Pour les touristes, les trains JR représentent le moyen de transport le plus facile et probablement le plus pratique (sauf en direction de l'aéroport), car ils donnent accès à la plupart des attractions non-naturelles de la ville. Acheter un JR Pass Nord-Kyūshū ne vaudra pas le coup si vous voulez juste circuler dans Kitakyūshū, mais est un choix intéressant si vous avez également l'intention d'aller aux villes proches comme Fukuoka et Beppu. Notez que les passes JR Kyūshū Nord et JR Kyūshū ne permettent pas d'emprunter le Shinkansen pour aller de Kokura à Hakata (alors que le JR Pass normal le permet).

En bus[modifier]

  • Nishitetsu Bus (西鉄バス) – Nishitetsu Bus gère des bus locaux ainsi que des autocars d'autoroute vers les villes proches. Ils acceptent la plupart des cartes à puce de transport japonais (Suica, PASMO, Sugoca, etc…) ce qui vous fera économiser beaucoup de tracas et vous fera aussi économiser de l'argent si vous changez pour le train ou pour un autre bus pour vous rendre à votre destination. Les arrêts de bus comprennent toutes les infos sur les lignes et les horaires, bien que vous aurez besoin de comprendre les kanjis et que des retards allant jusqu'à 05 min soient courants.

En monorail[modifier]

Monorail de Kitakyūshū
  • Monorail de Kitakyūshū (北九州モノレール, Kitakyūshū Monorēru) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un monorail part toutes les 10 min de la gare JR de Kokura vers Kikugaoka dans l'arrondissement de Kokura Minami. Le monorail est agréable à prendre et offre une vue intéressants sur la ville, mais son utilité est limitée par le fait qu'il n'accepte pas les cartes à puce de transport (les billets ne peuvent être achetés qu'avec des espèces) et il n'offre pas de réduction pour le transfert vers les trains ou les bus. Seules quelques annonces en gare sont en anglais (y compris pour les arrêts à Kitakyushu Media Dome et à l'université de Kitakyūshū).

À pied[modifier]

Circuler à pied aux alentours de la gare de Kokura est un jeu d'enfant étant donné qu'il y a de nombreuses allées et arcades piétonnières couvertes. Il est également plus pratique de visiter Mojiko et Yahata à pied.

Voir[modifier]

La ville a la réputation d'être uniquement une zone industrielle, mais cela n'est vrai que sur une partie de la côte. La ville s'étend sur une très grande superficie (bien plus grande que celle de Fukuoka, 486 km² contre 340 km²), et il y a beaucoup d'endroits agréables où s'adonner au tourisme et aux loisirs.

Kokura[modifier]

Le château de Kokura et la floraison des cerisiers (sakura)
  • 1 Château de Kokura (小倉城, kokura-jō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 10 min à pied de la gare JR de Kokura) Logo indiquant des tarifs Entrée au château pour sa conservation: 350 JPY; jardin japonais: 300 JPY; musée Matsumoto Seichō: 400 JPY; billet combiné pour les trois: 700 JPY. – Construit par Hosokawa Tadaoki en 1602, il fut de 1632 à 1860 la propriété du clan Ogasawara qui venait de Harima (près de Himeji). Le château a brûlé en 1865 lors de la guerre entre les clans Kokura et Chōshū. Le donjon a été reconstruit en 1959, et le château a été entièrement restauré en 1990. Le musée Matsumoto Seichō et le jardin du château ont ouvert en 1998.
    Le donjon abrite un musée folklorique moderne. À l'intérieur du château, vous pourrez voir un spectacle vidéo sur ce que Kokura était pendant la période Edo, une maquette du château de Kokura et de ses environs durant la période Edo avec de nombreuses poupées de papier minuscules et réalistes, et vous pourrez également monter dans un palanquin comme le seigneur du château l'aurait fait lors de ses voyages. La boîte bascule d'avant en arrière pour recréer le mouvement. C'est amusant et gratuit, alors profitez d'être le daimyō pendant une minute. Vous pourrez également voir deux belles peintures de tigres avec de la feuille d'or. À un étage à l'intérieur du château se trouve un monsieur âgé sympathique qui est là pour accueillir les touristes. Il fait des maquettes de châteaux du Japon avec des cure-dents et ses modèles y sont exposés. Si vous pouvez parler un peu japonais, vous pourrez voir qu'il est vraiment gentil et qu'il est intéressant de parler avec lui. Il y a une boutique de cadeau et des longues vues à l'étage supérieur (pas de distributeur de billets, apportez des espèces!) où vous pouvez acheter des souvenirs des peintures de l'intérieur du château. Il y a un ascenseur à chaise roulante (à vérifier).
  • Maison de Mori Ōgai (森鴎外旧居 mori ōgai kyūkyo)  – Géant de la littérature Ōgai a écrit son Kokura Nikki (journal de Kokura) ici. Ōgai résidait au château à la fin du XIXe siècle et début du au XXe siècle, quand c'était une base militaire. Il est né à Tsuwano dans la préfecture de Shimane.
Le plateau karstique de Hiraodai
  • 2 Hiraodai (平尾台) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (dans l'arrondissement de Kokura, à 30-40 min de la gare de Kokura) – Les montagnes herbeuses de ce plateau karstique rare sont couvertes de grandes rondes roches grises, que les habitants vous décriront comme ressemblant à des moutons paissant. Idéal pour les promenades, les randonnées et le camping. Les grottes peuvent également être visitées et celle de Shōnyūdō est à ne pas manquer - vous pourrez y patauger dans l'eau glacée en plein été. Il n'y a pas de transports en commun à Hiraodai, mais un service de taxi à un prix raisonnable est disponible. Le taxi part de la gare routière de Nakatani Nishitetsu (中谷車庫) et s'arrête 05 min plus tard à la 1 gare JR de Ishiharamachi (石原町駅) sur la ligne Hita-Hikosan (日田彦山線). Il quitte le terminal de bus deux fois par jour en semaine (h 40 et 16 h 05) et quatre fois par jour le week-end et les jours fériés (h 40, 10 h 45, 13 h 40, 14 h 50). Pour plus d'informations sur le taxi, appelez Hiraodai Kankō taxi au 451-0201, ou demandez au bureau d'information de la gare de Kokura au 3e étage.
  • Cascade Sugao no taki (菅生の滝) (Bus depuis la gare de Kokura.) – Rafraîchissante et populaire en été auprès des résidents japonais. Méfiez-vous des bébé sangliers sauvages (uribo) qui ont sont connus pour grignoter les pieds à la recherche de nourriture. Vous pouvez louer des vélos au terminal de vélo de Dobaru et pédaler dans toutes la zones pour quelques centaines de yens.
Immeuble Zenrin à Riverwalk
  • 3 Annexe du musée d'art de la ville de Kitakyūshū (北九州市立美術館分館, Kitakyūshū Shiritsu Bijutsukan bunkan) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au complexe commercial Riverwalk)
  • 4 Musée de la cartographie de Zenrin (ゼンリン地図の資料館, zenrin no chizu no shiryōkan) Logo indiquant un lien vers le site web (dans le complexe commercial Riverwalk, au siège social de Zenrin, au 14e étage de l'immeuble noir Zenrin-Asahi Shinbun) Logo indiquant des horaires 10 h - 17 h en semaine, fermé le week-end et jours fériés. Logo indiquant des tarifs 100 JPY. – La société Zenrin est un important employeur local ayant lancé un logiciel de cartographie au Japon. Cet emplacement a été choisi car un célèbre cartographe de la période Edo, Ino Tadataka, commença ici sa carte de Kyūshū. La vue sur la ville et le détroit de Kanmon depuis le musée est excellente par beau temps.

Moji[modifier]

L'ancien bâtiment des douanes de Moji et rickshaw à louer
  • Moji-ko Retro (門司港レトロ) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à quelques minutes à pied de la gare de Moji-ko) – Cette zone, également attrayant, vise spécifiquement à l'industrie du tourisme. Vous pouvez louer un rickshaw, visiter les anciens bâtiments (y compris la salle où Albert Einstein a passé la nuit au Mitsui Club en 1922) et acheter des souvenirs. Assurez-vous également de monter au point d'observation de Moji Port Retro, il y a les beaux jours une super vue à 180 degrés depuis le 31e étage. Moji-ko est relié à Shimonoseki, de l'autre côté du détroit de Kanmon, par un petit ferry rapide. Il y a aussi une promenade souterraine traversant le détroit de Kanmon et reliant Kyūshū à l'île principale de Honshū. Moji-ko est célèbre pour son yakicurry, du riz garni de curry japonais, couvert de fromage et d'un œuf, et cuit. Il y a plusieurs restaurants dans les environs servant des variations de cette spécialité. Le restaurant de shabu shabu dans la station de Moji-ko vaut également une visite. Moji était soit-disant un endroit où les bananes étaient importées et vous pouvez maintenant manger divers mets (glaces…) à la banane aux endroits touristiques. Pour ceux qui ont un peu d'argent et aiment l'aventure, il est également célèbre pour son fugu (poisson-globe).
  • 5 Kaikyo Dramaship (海峡ドラマシップ) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (côte ouest de Moji-ko) – Comprend un musée et un spectacle de son et lumière sur l'histoire du détroit de Kanmon, de bons souvenirs nautiques et des concerts réguliers.
  • 6 Musée de l'histoire de rail de Kyūshū (九州鉄道記念館, kyūshū tsetsudō kinenkan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Moji-ko près de la gare)
  • 7 Musée d'art Idemitsu (出光美術館, Idemitsu bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Wakamatsu[modifier]

Place d'Iwaya à Wakamatsu
  • Plage d'Iwaya (岩屋, iwaya) (bus municipal 41 depuis les gare JR de Kokura et d'Orio. Descendre au terminus, Iwaya. Bus direct depuis la gare de Kokura à 12 h 09 en semaine et 10 h 16 le week-end et les jours fériés (440 JPY).) – Attention aux méduses à partir de la mi-août.

Yahata[modifier]

  • 8 Réservoir d'eau de Kawachi (河内貯水池) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (dans l'arrondissement de Yahata Higashi, navette gratuite depuis la 2 gare de Yahata Logo indiquant un lien wikipédia) – Il y a un onsen (source d'eau chaude) avec un rotenburo (bain en plein air). Vous pouvez faire le tour du réservoir, formé par le barrage du même nom, en h environ, ou louer un vélo.
  • 9 Mont Sarakura (皿倉山, sarakura-san) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Accessible par le 3 téléphérique Hobashira Logo indiquant un lien wikipédia, il offre une vue superbe sur la ville, surtout la nuit.
  • 10 Musée de l'histoire naturelle et humaine (北九州市立いのちのたび博物館, kitakyūshū shiritsu inochi no tabi hakubutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (près de la gare Space World)
  • 11 Musée de l'environnement (環境ミュージアム, kankyō myūjiamu) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (près de la gare Space World)
  • 12 Centre pour l'art contemporain (CCA北九州, CCA Kitakyushu) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 2-6-1 3F Ogura Yahata-Higashi-ku (à Yahatahigashi-ku) – Le CCA a un programme international annuel d'artistes résidents, des studios et une galerie d'art contemporain intéressante.

Tobata[modifier]

  • 13 Musée d'art de la ville de Kitakyūshū (北九州市立美術館, Kitakyūshū Shiritsu Bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Faire[modifier]

  • Haut fourneau (炉史, kōro) (près de la gare Space World) – L'industrie de l'acier du Japon a commencé ici en 1901 et le fourneau d'origine a été préservé étant donné l'importance de la sidérurgie pour le Japon et pour le développement de Kitakyūshū au XXe siècle. On trouve à proximité également le musée d'histoire naturelle et le musée environnement de la ville.
Entrée piéton du tunnel de Kanmon
  • 1 Tunnel piéton de Kanmon (関門国道トンネル, kanmon kokudō tonneru) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – On peut rejoindre Honshū à pied par ce tunnel situé sous la mer. Après environ 10 min de marche vous arriverez à Shimonoseki sur Honshū, où vous pouvez emprunter un téléphérique pour arriver en haut de Hinoyama et profiter d'une belle vue sur le détroit de Kanmon et Kitakyūshū (surtout par temps clair).
  • 2 ChaCha Town (チャチャタウン) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (depuis la plate-forme de bus sous la station Kokura, prendre le bus à 100 JPY marqué «Sunatsu/Chacha Town» .) – C'est un centre commercial et de divertissement avec une salle de cinéma, un centre de jeux, une aire de restauration, des magasins de vêtements, une épicerie et un très grand magasin à 100 JPY. Il est populaire auprès des familles et des jeunes adolescents. Le week-end il y a des concerts et autres attractions dans l'amphithéâtre, généralement un groupe de danse pour enfants, un magicien ou un musicien local. La grande grande roue rouge du centre commercial n'est pas la plus grande, mais c'est un peu une façon amusante de voir la ville de nuit.
  • 3 Aru Aru City (あるあるCity) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (relié par un pont pédestre à la gare de Kokura à la sortie nord) – Aru Aru City est le centre de la culture otaku à Kitakyūshū, accueillant fréquemment des événements, et contenant plusieurs étages de magasins dédiées aux animes, aux mangas et aux jeux, des salles de jeux, un manga kissa et le Musée du manga de Kitakyūshū. Bien évidemment pas aussi énorme qu'Akihabara à Tokyo ou Den Den Town à Osaka, il est beaucoup plus spécialisé que ces deux-là et a l'avantage d'avoir tous les magasins sous le même toit.

Festivals de milieu de l'été[modifier]

Kurosaki Gion
  • Kokura Gion (小倉祇園太鼓, kokura gion daiko) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires 3e week-end de juillet.
  • Tobata Gion (戸畑祇園大山笠, tobata gion yamagasa) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires 4e week-end de juillet. – Désigné un actif culturel immatériel important du Japon, il remonte à 1802. Il comporte des grands chars appelés Yamagasa portés par d'environ 100 hommes qui criant en rythme «Yoitosa».
  • Kurosaki Gion (黒崎祇園山笠, kurosaki gion yamagasa) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires du 20 au 24 juillet.
  • Festival d'été de Wakamatsu (若松みなと祭り wakamatsu minuto matsuri) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des horaires les 20 et 21 juillet.
  • Festival d'été de Wasshoi Hyakuman (わっしょい百万夏祭り, Wasshoi Hyakuman Matsuri) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires 6-7 août (en 2005). – De nombreux groupes de danse. Se termine par un défilé et un feu d'artifice.

Feux d'artifice d'été[modifier]

Les feux d'artifices (hanabi taikai) sont également organisées dans divers endroits dans et autour de Kitakyūshū en juillet et août. Habituellement, au moins 3000 feux d'artifice sont tirés.

Le plus important, avec pas moins de 13 000 feux d'artifice (!), est celui du détroit de Kanmon entre Kitakyushu et Shimonoseki (en 2005, le ). Soyez prêt à croiser de grandes foules, en particulier dans les trains entre Kokura et Moji-ko.

Floraison des cerisiers (hanami) au printemps[modifier]

Un des meilleurs et plus populaires endroits pour hanami se trouve autour du château de Kokura, mais il y en a beaucoup d'autres.

Acheter[modifier]

  • 1 Centre commercial Riverwalk (リバーウォーク) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un complexe spacieux et ultra-moderne près de la rivière Murasaki et près du château
  • Les grands magasins Colet et Izutsuya
  • 2 Zone commerçante de Uomachi (魚町)
  • Marché Tanga (旦過市場, tangi ichiba) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ce petit marché traditionnelle a du poisson frais, fruits et des légumes en abondance. C'est la plus ancienne galerie marchande au Japon.

Manger[modifier]

Spécialités[modifier]

Parmi les plats populaires à Kitakyūshū: les karashi mentaiko (辛子明太子, œufs de cabillaud mariné épicés), le tonkotsu ramen (plus il pue mieux c'est, apparemment), et les yaki-udon (comme les yakisoba mais utilisant des nouilles udon). Le chanpon, le yakiniku, et la nourriture coréenne comme le bibimba semblent également très populaires.

On peut acheter à Yahata des biscuits de mer (des galettes sèches) depuis les années 1920. Attention à vos dents.

Kokura est, littéralement, un synonyme pour un type de confiture de haricot rouge finement filtrée connue sous le nom de ogura-an (小倉餡, pouvant se lire également kokura-an) que l'on rencontre dans toutes sortes de pâtisseries et desserts japonais. Mais en fait, l'ogura-an vient d'Ogurayama, Sakyō-ku, à Kyoto, et l'ogura-an pan (confiture de haricot rouge un petit pain) a été fait la première fois à Tokyo.

Restaurants[modifier]

  • Il y a de nombreux restaurants pour tous les budgets dans la zone d'Uomachi près de la gare de Kokura, et au sommet des grands magasins Isetan et Izutsuya. Essayez aussi le 6e étage du bâtiment Amu Plaza au dessus de la station Kokura.
  • Kaiten-zushi de l'Amu Plaza (à 6e étage d'Amu Plaza, au dessus de la gare de Kokura) – Dans ce restaurant kaiten-zushi (sushis sur tapis roulant), les chefs feront des sushis à la demande, faisant des substitutions ou omettant le wasabi à la demande. Ils font aussi quelques sushis au poisson grillé/poêlé - délicieux! Ils ont quelques choix végétariens comme le kappamaki (concombre) et vous pouvez également avoir des fruits frais et du poulet frit et d'autres plats autres que les sushis. Le service peut vraiment varier de temps en temps cependant: les serveuses peuvent parfois être bien serviables ou vous ignorer.
  • Sous-sols d'Isetan et d'Izutsuya – Pour des trucs peu chers ou du traiteur à emporter, vous pouvez vous rendre au sous-sol de ses grands magasins.
  • Rue Himawari (vers l'arrière de la gare de Kokura, en face des portiques du Shinkansen) – En bas de ce quartier commerçant, vous trouverez un groupe d'endroits où manger, y compris un bar sportif de yakitori, de l'oden, de l'okonomiyaki, des yakisoba, un Ringer Hut Logo indiquant un lien wikipédia (chaîne japonaise spécialisée dans les plats de nouilles) pour la restauration rapide, et une zone de style rétro années 1950-60 avec des ramen tonkotsu.

Bon marché[modifier]

  • Il y a un McDonalds et un Lotteria Burger près de la gare de Kokura pour ceux qui sont affamés et désespérés.

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

  • Rihga Royal Hotel – Comprend plusieurs restaurants au prix élevé.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Il y a toutes sortes de choix, du plus luxueux au ryokan bon marché. Demandez au bureau d'information au 3e étage de la gare de Kokura.

Bon marché[modifier]

  • MediaCafe Logo indiquant un lien vers le site web 802-0001, préfecture de Fukuoka, Kitakyūshū, arrondissement de Kokurakita, Asano1丁目-1- (Sortie nord au rez-de-chaussée) Logo indiquant des tarifs selon la durée. À partir de 100 JPY l'heure. Formule mensuelle à moins de 40 000 JPY. – Salle commune, cabines ouvertes et privées. Ils ont une liste des tarifs en anglais, où l'on trouve en bas le tarif mensuel.

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Aux environs[modifier]

  • Shimonoseki sur Honshū est un court trajet en train de Kokura. En outre, StarFlyer propose une promotion avec laquelle, si vous venez de Tokyo ou y allez avec l'un de leurs vols, ils vous vendront un trajet en taxi entre l'aéroport de Kitakyūshū et Shimonoseki pour seulement 1 000 JPY.
  • La gare de Hakata de la ville de Fukuoka est à 20 min en train Shinkansen depuis la gare de Kokura, ou environ à h en train express.


Routes via Kitakyūshū
Kyushu Shinkansen icon.pngHakata O Sanyo Shinkansen icon.png E  Shin-ShimonosekiHiroshima
FIN N JR Chikuho icon.png S  NogataChikushino
JR Sanyo icon.png ← Gare de Moji ← N JR Kagoshima icon.png S  FukuokaKumamoto
FIN N JR Nippo icon.png S  BeppuŌita
JR Kagoshima icon.png ← Gare de Moji ← O JR Sanyo icon.png E  ShimonosekiYamaguchi
KumamotoHakata O Kyushu Expwy Route Sign.svg E  ShimonosekiChugoku Expwy Route Sign.svg


Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Fukuoka (préfecture)


Cet article reprend du contenu de l'article 北九州市 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.