Télécharger le fichier GPX de cet article
19.1-73.1Map mag.png

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Haïti
​((ht)Ayiti)
Citadelle haïtienne
Citadelle haïtienne
Drapeau
Flag of Haiti.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Forme de l'État
Langue officielle
Monnaie
Religions
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site officiel

Haïti est un pays des Caraïbes frontalier de la République dominicaine sur l'île d'Hispaniola.

Comprendre[modifier]

Haïti n'est pas un pays touristique comme on l'entend généralement des Caraïbes. C'est un pays difficile à décrire avec des mots, comme le serait une ambiance... C'est davantage un pays que l'on ressent, c'est un pays pour les curieux... C'est un pays dont la découverte fait appel à tous les sens. Alors, si les vôtres sont bien aiguisés, attention, les sensations vont être fortes...

Ce que cette première république noire du monde a hérité de la nature et des vicissitudes de son histoire ne peut pas laisser indifférent : de très belles montagnes, des forêts luxuriantes, des plages aussi belles que partout ailleurs aux Caraïbes, mais souvent plus sauvages parce qu'encore difficiles d'accès ; des maisons coloniales en dentelles de bois, des marchés emplis de parfums et de couleurs ; un goût et un talent artistiques hors du commun. Les galeries d'art regorgent de tableaux naïfs, de sculptures et d'un artisanat riche, nombre de ses artistes sont mondialement connus, musique et chansons envahissent les rues. L'infrastructure hôtelière encore à ses débuts, tout au moins en dehors de la capitale, n'a pas encore bétonné le décor.

Mais ce qui vous fascinera sans doute davantage dans cette Afrique aux Caraïbes, ce sont ses habitants : leur humour et leur belle humeur, leurs visages graves se transformant si vite en sourires francs et directs. L'étranger est accueilli comme un ami, l'hospitalité est une tradition nationale. Les haïtiens ne savent pas ce qu'est le racisme. Ils vous parleront avec plaisir, et vous aimerez la poésie de leur créole et de son accent. Et au fond de leurs yeux, toujours du mystère ; ou du mysticisme ? Christianisme et vaudou font bon ménage ! Le vaudou et ses rythmes sont lointains, mais omniprésents dans la nuit, omniprésents dans les couleurs de la vie quotidienne. Ses cérémonies vous seront inaccessibles. Vous entendrez parler de zombis, de sacrifices d'animaux, d'hommes et femmes en transe se nourrissant de braises... rites transposés de leurs origines africaines. Laissez planer le mystère, et n'accordez aucune attention aux simulacres organisés ici où là pour les touristes.

Fascinante, Haïti ? Et pourtant vous êtes dans un des pays les plus pauvres du monde, englué depuis toujours dans un feuilleton historico-politique triste sinon grotesque, s'ingéniant à maintenir un état de misère qui vous agresse dès la descente de l'avion. Vous vous demanderez sans doute au retour comment vous avez pu penser qu'il n'y a pas au monde un pays plus agréable qu'Haïti, pourtant pauvre comme un mendiant, affamé, analphabète, chômeur, sans le moindre droit politique. La réponse est là-bas ! peut-être dans le sourire du mendiant que vous avez croisé, si vous n'avez pas détourné les yeux.

Belle, déroutante, fascinante... Vous l’aurez compris, Haïti n'est pas un pays que l'on découvre simplement pour ses plages et son décor. Il y a partout quelque chose à ressentir en Haïti, rien ne vous laissera indifférent. C'est un pays où l'on vient vivre une ambiance, voire se laisser envahir par un certain mysticisme. D'autres îles vous séduiront, celle-là ne peut que vous envoûter...


Histoire

L’île était habitée depuis l’an 1.000 par des Taïnos, indiens Arawaks qui y menaient une vie paisible.

Pour le monde occidental, Christophe Colomb découvre l’île le 5 décembre 1492 et les premiers contacts se passent au mieux. Ce sont les indiens  Caraïbes, peuple belliqueux venus d’Amérique du sud, qui vont mettre le feu aux poudres en provoquant Taïnos puis conquistadors.

Après quelques années de prospérité, l’épuisement des filons d’or amène les Espagnols à se détourner de la région. Les Français établissent leur présence sur l’île et écrivent les pages de l’aventure des pirates, corsaires et flibustiers. Avec le Traité de Ryswick en 1697, l’Espagne préfère céder le tiers ouest de l'île à la France . Hispaniola devient la colonie de Saint-Domingue pendant 200 ans.

Sous Toussaint Louverture, Saint-Domingue a gagné son indépendance en 1804 pendant la Révolution haïtienne. Le nouveau pays fut nommé Haïti en reconnaissance des autochtones Arawaks. Haïti devient la seconde nation indépendante du Nouveau-Monde après les États-Unis. Il s'agit également de la première république noire ainsi que de la seule révolution d'esclaves, d'Amérindiens et de mulâtres à avoir réussi.

Suite à cette révolution, Haïti est miné par des problèmes sociaux et politiques. C'est aujourd'hui le pays le plus pauvre des Amériques et l’un des plus pauvres pays au monde.

Il connaît une succession rocambolesque de régimes politiques dont les fameux Papa Doc et Baby Doc Duvalier.

L’élection de Jean-Bertrand Aristide en 1991 fait renaître l’espoir, rapidement douché par ses maladresses (c’est un euphémisme !). Sa destitution par un coup d’état va entraîner une nouvelle succession de dirigeants qui ont à se confronter à la gestion du séisme du 12 janvier 2010…

Régions[modifier]

Villes[modifier]

  • 1 Cap-Haïtien Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 2 Les Cayes Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 3 Jacmel Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 4 Jean-Rabel Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 5 Jérémie Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 6 La Gonâve Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 7 Miragoâne Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 8 Port-au-Prince Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 9 Port-de-Paix Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Autres destinations[modifier]

  • 1 Île de la Tortue Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Très belle île située au nord-ouest de la partie principale du pays, elle fut un bastion important pour les pirates qui écumaient la mer des Caraïbes au XVIIe siècle.
  • 2 Parc national La Visite Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – L'un des deux parcs nationaux du pays, comprend la montagne la plus haute en Haïti : le pic de la Selle.

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

  •      Haïti
  •      Exemption de visa pour 3 mois
  •      Visa requis

Haïti accorde le droit de visiter le pays pour un séjour d'une durée maximale de trois mois aux citoyens de tous les pays à l'exception de la Colombie, de Cuba, du Panamá et de la République dominicaine. Néanmoins, les citoyens de ces pays peuvent également entrer sans visa s'ils sont titulaires d'un visa valide délivré par le Canada, les États-Unis ou l'espace Schengen.

En autocar[modifier]

Il y a des liaisons en autocar entre Haïti et la République dominicaine.

En avion[modifier]

Les aéroports principaux sont l'aéroport Toussaint-Louverture à Port-au-Prince et l'aéroport international Cap-Haïtien à Cap-Haïtien dans le Nord du pays.

  • 1 Aéroport international de Cap-Haïtien (IATA: CAP, OACI: MTCH) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (banlieue sud-est de Cap-Haïtien)

En bateau[modifier]

Labadee est un port privé qui est utilisé par des bateaux de croisières.

Circuler[modifier]

À pied[modifier]

Les piétons n'ont jamais la priorité, ils doivent se débrouiller pour traverser à leurs risques et périls. Mais ne soyez pas surpris si un chauffeur s’arrête pour que vous puissiez traverser, ça arrive assez souvent

En autobus[modifier]

Les gens utilisent beaucoup les minibus, de simples bus ou des bus et camionnettes à caractères artistiques pour leurs déplacements en région métropolitaine. Le tarif est fixé en concertation avec l'État et le prix dépend de la distance.

En avion[modifier]

En bateau[modifier]

Les gens utilisent les bateaux pour se rendre sur les îlots comme l'île-à-Vache ou l'île de la Tortue.

En motocyclette[modifier]

La motocyclette est le moyen de déplacement plébiscité, mais est aussi très dangereux. Il vous emmène là où vous voulez aller.

À Port-au-Prince, à cause des bouchons, on en trouve partout. Attention, les hôpitaux reçoivent sans arrêt des blessés, car ils conduisent sans aucune règle de sécurité.

En province, dans les petites villes, la motocyclette est souvent le seul moyen de transport disponible.

En voiture[modifier]

Il faut savoir que même si chaque Haïtien qui conduit doit posséder un permis de conduire, celui-ci est généralement acheté. Les règles de sécurité routière ne sont généralement pas respectées, et il existe très peu de panneaux de signalisation.

Pour les sens interdits, se référer aux voitures en stationnement et à la connaissance du terrain.

Comme en Amérique du Nord, on peut tourner à droite au feu rouge mais sans avoir la priorité sur les autres usagers, sauf quand le feu rouge possède une flèche qui contrôle la bifurcation.

Dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, il faut se garer dans le sens de circulation et avoir au moins deux roues sur le trottoir.

En tap-tap[modifier]

Les taxis publics sont appelés « tap-tap » en créole haïtien. La plupart sont de petits camions modifiés. Leur tarif est fixé en concertation avec l'État et le prix dépend de la distance. Ils ne sont pas chers, mais ils peuvent être dangereux dans les montagnes où les routes ne sont pas idéales. Si vous ne parlez pas le créole, il est avisé de voyager accompagné.

En taxi[modifier]

Ils sont présents dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. On les reconnaît par la présence d'un ruban rouge fixé sur le rétroviseur intérieur. Ils prennent plusieurs voyageurs et les déposent ou en prennent d'autres au fur et à mesure de leur avancée.

Le tarif de la course est en fonction du parcours effectué qui est divisé en zones. La montée de mornes renchérit le prix de la course : généralement, le prix est multiplié par deux, soit 60 gourdes.

Au mois de janvier 2013, le prix minimum demandé est de 30 gourdes pour une course.

Parler[modifier]

Les langues officielles sont le français et le créole haïtien. Le français est parlé usuellement par les personnes les plus scolarisées. Le créole haïtien est une langue basée sur la langue française, mais aussi influencée par des langues africaines pratiquées par les esclaves des origines, notamment le wolof, une langue d'Afrique de l'Ouest. L'espagnol ainsi que les langues autochtones des Taïnos, les premiers peuples amérindiens ont aussi pimenté, à leur façon, le créole haïtien. Ne vous attendez pas à avoir la capacité de parler le créole automatiquement si vous parlez le français ; les deux langues sont vraiment des langues différentes. C'est utile d'avoir un peu de connaissance fonctionnelle du créole haïtien pour naviguer et négocier avec les vendeurs. Une connaissance du créole des îles comme la Martinique, la Guadeloupe et la Dominique pourra vous être utile. Vous pouvez aussi trouver des gens qui parle couramment l'anglais et l'espagnol.

Acheter[modifier]

La monnaie d'Haïti est la gourde. Le symbole local est G et le code ISO est HTG. Le taux de change avoisine 50G pour chaque euro.

Un petit détail important : tous les Haïtiens parlent de dollars, mais ce sont des dollars haïtiens, monnaie qui n'existe pas réellement, seulement dans le langage. Il y a néanmoins un taux de change : 1 dollar haïtien ($HT) vaut 5 gourdes. Cela date de l'occupation américaine alors le dollar valait 5 gourdes. En 2013, le dollar américain vaut environ 40G, c'est-à-dire 8 $HT.

Taux de change HTG actuel
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD

Manger[modifier]

La cuisine haïtienne est une combinaison délicieuse des saveurs africaines, caribéennes et françaises. À titre d'exemple, mentionnons le kabrit (cabri : chèvre naine) et du riz djondjon (riz créole)la meilleure façon d'expérimenter la nourriture haïtienne est de rester dans la maison d'une personne du pays même. Les fruits comme la mangue, la goyave et la noix de coco parent les étals des marchés. Vous trouverez de bons restaurants dans les grandes villes comme Port-au-Prince, Jacmel et Cap-Haïtien.

Boire un verre[modifier]

Attention, la grande majorité de l'eau n'est pas potable. De l'eau en bouteille est vendue dans la plupart des villes. Si vous ne pouvez pas trouver d'eau, le lait de coco est sain et délicieux. Il y a également plusieurs endroits où il est possible de récupérer de l'eau directement dans des sources.

Haïti est connu pour son rhum. Le Barbancourt 5-Star est excellent et c'est la marque la plus connue. Il y a le Rhum Sour, mélange de rhum, d'angustura, de sucre et de citron. Un bon endroit pour le déguster est à l'auberge du Rayon vert à Port-Salut.

Le clairin est également délicieux. Il s'agit d'un alcool à base de canne à sucre vendu dans la rue. Sachez toutefois que c'est très fort !

La bière Prestige, mondialement connue pour ses médailles d'or en 2000 et en 2012 dans la catégorie bière blonde allemande american-style, est vendue sur tout le territoire de la République d'Haïti.

Se loger[modifier]

Il y a des maisons dans la campagne qui reçoivent des touristes. Soyez avisés qu'elles sont difficiles à trouver. La plupart de ces maisons coûtent aux alentours de 20 à 30  par nuit. Vous pourrez trouver de beaux hôtels dans la capitale et aussi dans les grandes villes comme Jacmel, Cap-Haïtien, Port-de-Paix et Hinche.

Les Haïtiens sont accueillants et on peut se loger chez des habitants sans problème.

Apprendre[modifier]

Communiquer[modifier]

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Police : 114
Ambulance : 116
Pompier : 115

En ce qui a trait à la sécurité, il ne faut pas vous inquiéter outre mesure. À l'exception de la capitale qui a certains problèmes de vols et de kidnapping, Haïti est relativement sécuritaire.

Mis à part quelques régions dans la capitale, le pays est très ouvert en matière de sécurité puisque tout le monde connaît tout le monde dans les villes en province.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Logo représentant le drapeau du pays Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Logo représentant le drapeau du pays Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Logo représentant le drapeau du pays France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Logo représentant le drapeau du pays Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Santé[modifier]

La malaria est présente en Haïti, et l'usage d'un filet anti-moustiques est donc très utile, de même que la prise régulière d'antipaludéens avant, pendant et après le voyage.

Avant de partir pour Haïti, demandez à votre médecin de vous prescrire un antibiotique à large spectre tel que le Cypro 1000. En cas d'infection, vous aurez ainsi quelque chose pour vous dépanner.

En matière de santé, beaucoup d'efforts ont été faits. Plusieurs hôpitaux ont été construits après le séisme. Médecin sans frontière et Médecin du monde sont sur place. De nos jours, la situation est beaucoup mieux que dans le passé.

Respecter[modifier]

Ne prenez pas de photos des personnes sans obtenir leur permission. Ne soyez pas surpris s'ils vous demandent quelques gourdes et surtout soyez amical avec tout le monde.


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Hispaniola
Destinations situées dans la région