Aller au contenu

Télécharger le fichier GPX de cet article
0.39019.4544
De Wikivoyage

 Ne doit pas être confondu avec Freetown.
Libreville
Informations
Pays
Régions
Mer
Cours d'eau
Altitude
Superficie
Population
Densité
Superficie de l'agglomération
Gentilé
Langue officielle
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Bureau d'informations touristiques
Localisation
Site officiel

Libreville, ou Elbève (prononcé : /lbv/) en français gabonais, est la capitale politique et administrative du Gabon ainsi que la première ville de ce pays en nombre d’habitants. Elle était aussi jusqu'en l'ancien chef-lieu de la province de l'Estuaire qui est, à présent, la commune d'Akanda.

Comprendre[modifier]

Avec plus de 703 000 habitants dénombrés au dernier recensement de 2013, c'est la ville la plus peuplée du Gabon. Elle représente à elle seule près de la moitié de la population du pays recensée à 1 811 079 habitants.

On fera probablement des yeux ronds si vous annoncez que vous allez faire du tourisme à Libreville. Traditionnellement dédiée aux affaires, la capitale gabonaise et ses environs ne sont pourtant pas dénués d’intérêts.

Sorti de la ville, trois axes déterminent les possibilités de visite de la région de Libreville et, pour chacun d’entre eux, l’accès à des zones protégées qui donnent un premier très bon aperçu de la diversité écologique du pays. On peut longer la côte en direction de Cap Estérias, au nord-ouest de la ville, et aborder l'arboretum Raponda Walker ou le parc national d'Akanda. On peut aussi prendre la navette pour la rive gauche du Komo et accéder au parc national de Pongara. On peut encore prendre la route nationale 1 vers l’intérieur du pays, en direction de Kango ou du parc national des Monts de Cristal.

On peut aussi flâner à Libreville. Notamment, loin des grands axes, dans les quartiers plus populaires ou sur les nombreux marchés comme celui de Nkembo, du mont Bouët ou de Nzeng-Ayong.

Informations touristiques[modifier]

L'agence gabonaise du tourisme se propose d'aider les visiteurs à organiser leur séjour à Libreville.

  • 1 Agatour (Agence Gabonaise de Développement et de Promotion du Tourisme et de l'Hôtellerie) Logo indiquant un lien facebook Quartier Batterie IV, immeuble Imme>+; cwçèuble Bel Espace 2, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 62 085357, +241 11 733011, courriel : Logo indiquant des horaires le seul bureau d'information accessible au public se trouve dans l'aéroport. – Accès aux personnes à mobilité réduite inconnu
    • 2 Aéroport international Léon-Mba Logo indiquant des horaires lun.- ven. : h 30 - 15 h 30. – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Informations pratiques, brochures et livres sur la région y sont disponibles.

La cité possède aussi un bureau d'accueil pour ses propres touristes :

  • 3 Bureau d'accueil de la ville de Libreville Avenue du Colonel Parant Logo indiquant des horaires lun.- ven. : h 30 - 15 h 30.

Géographie[modifier]

Situation[modifier]

Libreville est située sur la côte nord-ouest du pays, et sur l'estuaire national du Gabon baignant sa périphérie sud, embouchure du delta du fleuve Komo dans le golfe de Guinée; tandis qu'au nord de la cité forêt et mangrove règnent sur un vaste espace quasi-inhabité qui s'étend jusqu'au parc national d'Akanda.

Relief[modifier]

Le relief sur lequel Libreville prend place est accidenté, parsemé de multiples collines, dont la plus élevée est celle de Nkolongon culminant à 117 m qui accueille une station de transmission, et de vallons traversés par des cours d'eau plus ou moins importants qui se jettent dans l'estuaire du Gabon, celui du fleuve Komo. Parmi les plus connus de ces affluents on peut citer l'Arambo, la Nomba et le Batavéa.

À l'origine Libreville est établie sur une bordure côtière qui s'enfonce à plus de 10 km dans les terres. Même si la mangrove ne recouvre qu'à peine 2 % de sa superficie au sud (dans la région du pont Nomba), la capitale gabonaise est régulièrement en proie à de grandes inondations des terres habitées, surtout lors de la saison des pluies.

Libreville est également entourée d'une immense étendue de forêt dont le prolongement est parfois visible dans certaines aires de la capitale comme à Sibang, Ondôk ou encore Mindoubé, tout comme au nord de la capitale dont la forêt classée Mondah s'étend au-delà de la périphérie nord, sur la route du Cap Estérias, jusque dans le domaine des palétuviers.

La côte atlantique qui s'étend du nord au sud de la capitale est jalonnée de plages de sable.

La section « Relief » est issue de la section « Relief » de l'article de Wikipédia en français intitulé « Libreville » (voir la liste des auteurs).

Climat[modifier]


Libreville
Diagramme des précipitations en mm
J F M A M J J A S O N D
Diagramme des températures en °C
29.5
24.1
18j
30
24
15j
30.2
23.9
20j
30.1
23.1
19j
29.4
24
16j
27.6
23.2
4j
26.4
22.1
2j
26.8
21.8
5j
27.5
23.2
15j
28
23.4
25j
28.4
23.4
23j
29
23.4
18j


250 243 363 339 247 54 7 14 104 428 490 302
Temp. max. annuelles moyennes en °C
28.6
Temp. min. annuelles moyennes en °C
23.3
Précipitations annuelles en mm
2841
Nombre de jour de précipitations
177
Légende: Temp. maxi et mini en °CPrécipitation en mm
Source : NOAA

Libreville présente un climat de mousson tropicale (Am) avec une longue saison des pluies et une courte saison sèche. La saison des pluies s'étend sur environ neuf mois (de septembre à mai), avec beaucoup de pluie tombant pendant ces mois. Sa saison sèche dure de juin à août et est causée par le courant froid de Benguela atteignant son étendue la plus septentrionale et supprimant les précipitations. Malgré le manque de pluie, Libreville reste très nuageux à cette période de l'année.

Comme c'est souvent le cas dans de nombreuses villes avec ce climat, les températures moyennes restent relativement constantes tout au long de l'année, avec des températures moyennes élevées d'environ 29 °C.

Ensoleillement
(h/an)
Pluie Neige
(j/an)
Orage
(j/an)
Brouillard
(j/an)
Température moyenne
(°C)
(mm/an) (j/an)
1 716,6 2 841,7 177,4 0 0 25,9
Source : NOAA
Température moyenne de l'eau de mer
Jan Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc Année
28,3 °C 28,8 °C 29,2 °C 29 °C 27,9 °C 25,8 °C 25,1 °C 25,3 °C 25,9 °C 26,7 °C 27,4 °C 27,9 °C 27,3 °C

Toponymie[modifier]

Le nom de « Libreville » est donné pour la première fois par Édouard Bouët-Willaumez au village fondé en 1849 derrière les futurs bâtiments officiels du Plateau destinés à remplacer le fort d'Aumale (celui-ci était implanté sur le tertre occupé par l'actuelle cathédrale Sainte-Marie). Le village est créé afin d'accueillir les esclaves vilis libérés, par la frégate Pénélope du navire négrier brésilien nommé l’Elizia arraisonné au large des côtes du royaume de Loango alors que la traite négrière, formellement interdite depuis 1848, se poursuivait dans le golfe de Guinée. Les esclaves libérés, 27 hommes de 13 à 24 ans, 23 femmes de 18 à 22 ans et 2 enfants d'un an, sont embarqués à Gorée le par le navire L'Adour, et parviennent ainsi fin avril au Gabon. Deux sont tués dans une révolte. Les Français les font se marier, les installent par couple dans les cases du nouveau village de Libreville le et élisent comme maire un certain Mountier.

La section « Toponymie » est, en partie, issue de la section « Toponymie » de l'article de Wikipédia en français intitulé « Libreville » (voir la liste des auteurs).

Histoire[modifier]

La zone de l'actuelle Libreville est découverte des Européens en 1472, en l'occurrence des navigateurs portugais.

La forme de «caban marin» auquel peut faire songer la région de Libreville donne l'idée à ceux-ci de la nommer par la traduction gabão de ce mot dans leur langue. Plus tard ce nom désignera le pays entier du Gabon où se situera cette ville.

Le 5 février 1843 le capitaine de corvette français Édouard Bouët-Willaumez est nommé gouverneur du Sénégal sur l'île de Gorée, chargé de réprimer le commerce des esclaves ; au nom de la France alors sous la monarchie de Juillet, il va très vite établir des comptoirs qui seront ses dépendances administratives, et conclure de nouveaux traités de commerce et de protection avec les différents villages-royaumes de la côte.

Photographies de Libreville vers 1900
La résidence du Lieutenant Gouverneur du Gabon en 1899.
La résidence du Lieutenant Gouverneur du Gabon en 1899. 
Le village de Louys vers 1900.
Le village de Louys vers 1900. 
Le palais du gouvernement vers 1900.
Le palais du gouvernement vers 1900. 
Vue sur la jetée et la cathédrale Sainte-Marie vers 1900.
Vue sur la jetée et la cathédrale Sainte-Marie vers 1900. 
La jetée et l'agence des Chargeurs Réunis vers 1900.
La jetée et l'agence des Chargeurs Réunis vers 1900. 
Le marché vers 1900.
Le marché vers 1900. 
Scène de sortie d'église vers 1900.
Scène de sortie d'église vers 1900. 
Débarquement de marchandises sur la jetée vers 1905.
Débarquement de marchandises sur la jetée vers 1905. 

Bibliographie[modifier]

  • Louis Perrois, Musée national des arts et traditions du Gabon, Musée des arts et traditions : Gabon (ethnographie), Libreville, Office de la Recherche scientifique et technique outre-mer,‎ , 83 p. (présentation en ligne) (OCLC 490843393)
  • Raphaëlle Walter et Claude Damas-Ozimo, Libreville au fil du temps (histoire), Balma, Éditions universelles,‎ , 199 p. (présentation en ligne), chap. 1 (« La fondation de Libreville ») (OCLC 463717216)
  • Musée national des arts et traditions du Gabon (non paginé, 16 cartes postales), Patrimoine du Gabon : archives photographiques du Musée National des Arts et Traditions de Libreville (ethnomusicologie), Libreville, Ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et de l’Éducation Populaire, coll. « Cordophones et lamellophones » (no 1),‎ (OCLC 758724052)
  • Musée national des arts et traditions du Gabon (non paginé, 16 cartes postales), Patrimoine du Gabon : archives photographiques du Musée National des Arts et Traditions de Libreville (ethnomusicologie), Libreville, Ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et de l’Éducation Populaire, coll. « Membranophones et idiophones » (no 2),‎ (OCLC 758724112)

Quartiers[modifier]

Nichée au niveau de l’estuaire du Gabon, Libreville s’organise en fonction des contraintes naturelles liées à sa situation géographique, comme les plaines inondables, les vallées et les collines, les plus hautes étant le Nkolongon et le Mont Bouët dépassant tous deux les 115 m d'altitude. La répartition sociale des quartiers s’organise assez clairement. Sur l’une des 7 collines et en bord de mer, les quartiers résidentiels et les immeubles de haut standing; dans les bas-fonds marécageux et sur les pentes, les habitations précaires; enfin, les quartiers d’habitats mixtes ou les cités planifiées et aménagées par l’État. La capitale est entourée par la voie express qui délimite la zone commerciale où est installée la majeure partie de la population.

Elle est découpée en 6 arrondissements bornés par les grands axes routiers, l’activité principale de Libreville étant concentrée entre le boulevard du bord de mer et la voie express.

1er arrondissement de Libreville (Haut de Gué Gué)
Quartiers: Charbonnage, Sotega, Guégué, Derrière la prison, Batterie 4, Gros Bouquet, Quaben, Louis, Vallée de Sainte-Marie.
2e arrondissement de Libreville (Nkembo)
Quartiers: Port Môle, Montagne Sainte, Mont-Bouet et Nkembo.
3e arrondissement de Libreville (Nombakélé)
Quartiers: Centre ville, Nombakélé, Petit Paris, Akébé ville
4e arrondissement de Libreville (Plaine Niger)
Quartiers: London, Lalala
6e arrondissement de Libreville (Nzeng Ayong)
Quartiers: Ondogo, Nzeng-Ayong, Montalier, Sibang, PK6,7,8,9...12, Bambou-Chine

Le groupe de Quaben[modifier]

Dans l’ouvrage de Raponda-Walker, il est dénommé le Groupe de Louis. Kaka Rapono dit Quaben est le chef Aguékaza qui fonda son village bien avant 1815. Il était le patriarche de cette agglomération. Celle-ci part de la rivière Anwondo à la descente de la Fondation Jeanne Ébori où le pont Deemin sépare la vallée Sainte Marie du groupe Quaben qui s’étendait jusqu’à l’aéroport.

  • Dowé dit Louis, fonda le village Anwondo, actuel quartier Louis (nom générique pour désigner cet ensemble où l’on trouve des loisirs de toutes sortes).
  • Plaine Orèti, ou la Plaine de la vérité, dont l’entrée fait face au buste de Raponda-Walker, jusqu’à la route qui conduit derrière l’Assemblée Nationale.
  • Batterie IV fait référence à des pièces d’artillerie destinées à tirer sur l’ennemi: cette appellation date de la seconde guerre mondiale. Gros-bouquet, d’après les nombreux manguiers qui poussaient aux environs du camp de la gendarmerie et de la poste. Derrière la prison parce que situé à côté de la prison centrale surnommée Sans Famille.
  • Guéguè nom du génie protecteur de la rivière éponyme. Le haut de Guéguè qui constitue l’amont où l’on trouve les lycées Montaigne, Blaise Pascal, Calasanz, Ba Oumar. Et le bas de Guéguè, l’aval, où il y a la mairie du 1er arrondissement, le lycée Léon Mba.
  • Tahiti, parce que selon les anciens colons cette plage ressemblait à celle de Bora Bora.

Au-delà de l’aéroport, il y a une nouvelle commune dénommée Akanda qui englobe la Sablière aujourd’hui quartier huppé, mais qui était une zone exploitée en carrières, Okala, Angondjè et s’étend jusqu’au Cap Estérias.

Le groupe de Mont-Bouët[modifier]

C’est une zone très populaire avec une grande activité commerciale.

Le bar les « cinq palmiers » (car établi près de 5 palmiers), aujourd’hui disparu, a laissé son nom au quartier. Une clinique s’y installa qui fut ensuite déménagée à Akébé. Dans le prolongement de cette descente, il y a Aké-mi-ndjogoni (les œufs de poules), car Bengue Nkondo un des premiers agriculteurs y avait sa ferme.

  • Mont-Bouët en souvenir du Commandant Bouët-Willaumez fondateur du comptoir du Gabon, c’est aussi le plus grand marché de la capitale.
  • Petit-Paris habité à l’origine par des travailleurs Massango et Nzébi, Atong-abe (les deux ruisseaux), Nkèmbo (la beauté) on y trouve notamment l’hôpital et la fameuse église aux piliers sculptés par l’artiste Zéphyrin Léndonyo qui y consacra sa vie.
  • La Peyrie qui a été un jardin d’essai puis un centre de loisirs avant d’être détruit dans le cadre d’un projet de marché plus moderne.

Le groupe du Centre[modifier]

Il s’étend de la rivière Anwondo à la rivière Mbatavéa située à l’ancien village Mpira près du  siège de la CNSS. On y trouve la mission Sainte Marie fondée en 1844 sur laquelle s’élève l’église Sainte Marie (deuxième église chrétienne construite au Gabon), l’ancienne résidence à l’architecture coloniale de l’archevêque de Libreville et la résidence construite pour accueillir le Pape Jean Paul II.

Autour de la vallée Sainte Marie : le Port-Môle, le Boulevard Triomphal avec des bâtiments administratifs, galeries commerciales et ambassades.

On trouve également des écoles et lycées, notamment le collège Bessieux et le séminaire Saint Jean ; le quartier Cocotiers, village Fang établi près de la cocoteraie des missionnaires.

Le centre se prolonge avec le Boulevard de la Nation (Ex Boulevard de l’Indépendance) puis Montagne Sainte, plus exactement Montagne Saint-Étienne, du nom d’Étienne Vané, Chef Benga du Cap Estérias. En 1855, suite à sa conversion au catholicisme et à sa renonciation à la polygamie, il fut exfiltré avec sa famille vers ce lieu élevé pour échapper à la mort. Le centre-ville où siègent des banques, des compagnies d’assurances et des sociétés diverses.

Mbatavéa « Que personne ne soit appelé au trône, que le prétendant le prenne de lui-même » (sans doute en rapport avec une question de succession) nom de la rivière séparant le groupe du centre du quartier de Glass.

Le groupe de Glass Lalala[modifier]

Il partirait de la rivière Mbatavéa à la rivière Lowé. C’est en fait le vieux Glass de l’époque ou Olamba qui signifie tour d’adresse, supercherie: les habitants de Glass avaient la réputation d’être facétieux.

  • Toulon, nom qui aurait été donné par un gabonais ayant vécu à Toulon en France.
  • London, donné par d’anciens employés de maisons de commerce anglaises (John Holt, Hatton & Cookson, etc.).
  • Baraka, mot portugais, est un ancien baraquement d’esclaves. La première mission chrétienne y a été bâtie en 1842, ainsi que la première école, par des protestants. Baraka désigne également le camp militaire de Glass.
  • Plaine Niger, qui était une plaine où fut érigée la chapelle Notre Dame des Victoires, le cimetière mpongwé, la mairie du 4e arrondissement.

Mais la dominante de ce secteur c’est son activité commerciale avec notamment la zone industrielle d’Oloumi (grand arbre fétiche à l’écorce rouge brique ou orange) et le marché mitoyen à la rivière Ogombyè (bonne chance, main heureuse à la chasse).

  • Lalala, qui signifie en fang «long long long» ou «loin loin loin», situé au carrefour des routes menant vers le quartier de la Nomba vers Owèndo et son fameux Couloir de la mort où se dressent en enfilade des bars qui invitent à la beuverie.

Le groupe de Nombakèlè-Akébé[modifier]

  • Nombakèlè ou la colline des Akèlès, groupe ethnique disséminé à travers le Gabon, dont quelques individus vinrent s’installer au lieu-dit.
  • Likouala-Mossaka nom donné en référence aux rivières du Congo Brazzaville par des Mbètès venus comme travailleurs.
  • Akébé l’origine et la signification de ce mot sont inconnus. Il y a plusieurs Akébés et c’est spécifique à ce quartier : Pont d’Akébé, Akébé frontière, Akébé Plaine, Akébé poteaux où le maire Lassy fit ériger des poteaux pour un projet de marché dans les années 1960. Dans ce groupe on peut y adjoindre Kingélé, Rio, Awèndjè (le bonheur), Belle-vue, Venez voir.

Le groupe de la voie express[modifier]

Il part de l’échangeur du lycée d’État Paul-Marie Indjendjet Gondjout à l’échangeur de Lalala.

On y trouve pêle-mêle le Camp de Gaulle qui abrite les éléments français du Gabon du 6e BIMA, Alibandeng (lieu où on faisait des plantations), Ambowè du nom d’un affluent qui se jette dans la rivière Tsini, Les Charbonnages d’après la compagnie des Charbonnages de France qui fit un don de maisons préfabriquées au Gabon, Nzeng Ayong « qui cherche ceux de sa tribu, de son clan ».

Cité de la Caisse, Belles Peintures du nom d’un artisan peintre fabricant d’enseignes, Plein ciel, Cité Damas du nom du créateur de l’hymne national du Gabon Georges Damas Alèka, Fopi (Forces de Police d’Intervention) camp de policiers, Beau séjour, Osèngè (cour de village), IAI du nom de l’Institut Africain d’Informatique, Mindoubé, Ozangué (la lumière) nom inspiré par un prêtre bwitiste, le bwiti apportant la lumière, Ozungué  le seigneur, là où se trouvent les ACAE (du nom des Ateliers et Chantiers de l’Afrique Equatoriale).

Libreville cache encore bien des mystères liés aux divinités des eaux de son large estuaire. D’où l’importance des noms issus de nombreux cours d’eau ou de rivières et leurs génies ; ils sont liés à une histoire peu connue parfois anecdotique. Typiques ou inventifs, ils sont également associés à une immigration toujours inachevée.

Aller[modifier]

Libreville est le point de départ de la plupart des excursions. Passage obligé, l’on en part et l’on en revient par différents moyens de locomotion: en train pour aller dans l’est du pays, en bateau ou en avion pour rejoindre Port-Gentil, en voiture pour descendre dans le sud ou longer la voie ferrée vers l’est ou bifurquer vers le nord. Pour les plus téméraires, le taxi-brousse est un moyen de transport terrestre pas toujours très rapide, pas sans risque, mais peu onéreux et proche des modes de vie les plus courants de la population locale. Peu d’axes routiers permettent de circuler d’un point à un autre de la capitale sans repasser par la voie express ou le bord de mer, ce qui accentue l’impression que tous les Librevillois se hâtent vers le centre entre 7h et 8h du matin, en repartent vers 15h30 pour regagner leurs quartiers excentrés. Et comme très peu de deux-roues circulent au Gabon (faute de sécurité), gare aux bouchons!

En avion[modifier]

Aéroport Correspondance avec d'autres transports Hébergement
La salle d'attente pour les départs
  • 1 Aéroport international Léon-Mba (IATA : LBV) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 736244, +241 11 738282, courriel : Logo indiquant des horaires ouvert en permanence. – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Logo indiquant qu'il y a du wifi(gratuit) Terminal ATM (1 à coté de l'escalier vers le 1er étage et 1 face au bureau d'informations touristiques), bar et restaurants.
  • Taxi – Fait oui.
  • Voiture en location – Fait oui (Avis, Gesparc, Satram).
  • Arrivées Logo indiquant un lien vers le site web  – Infos actualisées sur les arrivées du 12 juin 2024.
  • Départs Logo indiquant un lien vers le site web  – Infos actualisées sur les départs du 12 juin 2024.
Compagnie aérienne Destinations
Logo représentant le drapeau du pays São Tomé-et-Príncipe Africa's Connection STP TMS Sao Tomé
Logo représentant le drapeau du pays Gabon AfriJet BZV Brazzaville, DLA Douala, MVB Franceville, PNR Pointe-Noire A. Neto, POG Port-Gentil, TMS Sao Tomé, NSI Yaoundé-Nsimalen
Logo représentant le drapeau du pays CIV Air Côte d'Ivoire ABJ Abidjan-F.-H.-Boigny, BZV Brazzaville, COO Cotonou
Logo représentant le drapeau du pays FRA Air France CDG Paris-Charles de Gaulle
Logo représentant le drapeau du pays Togo ASKY Airlines DLA Douala, JNB Johannesbourg OR Tambo, FIH Kinshasa-N'djili, LFW Lomé, NSI Yaoundé-Nsimalen
Logo représentant le drapeau du pays Cameroun Camair-Co DLA Douala
Logo représentant le drapeau du pays Guinée équatoriale CEIBA Intercontinental BSG Bata, DLA Douala, SSG Malabo, PNR Pointe-Noire A. Neto, TMS Sao Tomé
Logo représentant le drapeau du pays ETH Ethiopian Airlines ADD Addis-Abeba Bole, SSG Malabo
Logo représentant le drapeau du pays FRA La Compagnie Boutique Airline ORY Paris-Orly
Logo représentant le drapeau du pays Mauritanie Mauritania Airlines BKO Bamako-Sénou
Logo représentant le drapeau du pays Gabon Nationale Régionale Transport MVB Franceville, KOU Koulamoutou, MKU Makokou (en), MJL Mouila (en), OYE Oyem, POG Port-Gentil, TCH Tchibanga
Logo représentant le drapeau du pays Maroc Royal Air Maroc CMN Casablanca-Mohammed V
Logo représentant le drapeau du pays RWA Rwandair BZV Brazzaville, COO Cotonou, KGL Kigali, NSI Yaoundé-Nsimalen
Logo représentant le drapeau du pays Congo Trans Air Congo DLA Douala, PNR Pointe-Noire A. Neto
Turkish Airlines IST Aéroport d'Istanbul, FIH Kinshasa-N'djili

Information dernière mise à jour : janv. 2023

En train[modifier]

Libreville est reliée à Franceville par le Transgabonais qui dessert une partie du pays de nord-ouest en sud-est dans les deux sens. La gare ferroviaire d'Owendo en est le terminus nord-ouest.

Gares ferroviaires Ligne Correspondance avec d'autres transports
La gare d'Owendo

2 Gare d'Owendo (Gare d'Owendo-Viré)  – Terminal ATM à droite du porche d'entrée et accessible en permanence, billetterie aux guichets, salle d'attente intérieure, restaurant

Transgabonais lien wikipédia vers Transgabonais lien wikidata vers Q32215 - Gare d'Owendo ↔ Gare de Franceville

  • trains express (6 gares intermédiaires) :
    • Logo indiquant des tarifs (en 2022) VIP : 64 300 XAF, 1re classe : 56 300 XAF, 2e classe : 42 200 XAF
    • Logo indiquant des horaires depuis Franceville mer. : 12 h (arrivée à h 40 le lendemain), dim. : 12 h (arrivée à h 40 le lendemain)
  • trains omnibus (22 gares intermédiaires) :
    • Logo indiquant des tarifs (en 2022) 1re classe : 47 200 XAF, 2e classe : 33 100 XAF
    • Logo indiquant des horaires depuis Franceville lun. : 18 h, ven. : 12 h

Avertissement de voyage Fermeture des portes 15 minutes avant le départ du train.

  • Bus – Pas fait non.
  • Taxi – Fait oui.
  • SETRAG (Société d'exploitation du Transgabonais) Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 708242 – On peut acheter ses billets à la gare d’Owendo et à toutes celles desservies. Pensez à réserver au moins 48 heures avant le jour du départ.

En voiture[modifier]

Pour qui souhaite se déplacer en voiture, l’état des pistes nécessite absolument la location d’un 4x4 et recommande de voyager pendant la saison sèche. Cependant, le réseau routier est rénové peu à peu dans tout le pays, certains axes sont en bien meilleur état. Les routes sont dangereuses, en partie à cause des grumiers. Ces derniers ne circulent pas le soir à partir de 18h ni les week-ends. Prévoir deux roues de secours pour les trajets longs.

L’insuffisance du réseau routier gabonais est un handicap majeur à la circulation dans l’intérieur du pays et, de ce fait, au développement du tourisme. Certaines régions sont ponctuellement inaccessibles, pendant que d’autres posent régulièrement problème à quiconque s’aventure sur leurs pistes, et cela quelle que soit la saison.

Trajets[modifier]

Le carrefour de Bifoun en venant du sud par la route nationale 1
  • Si vous venez du nord, y compris depuis la Guinée équatoriale et le Cameroun, il faut rejoindre la route nationale RN2 jusqu'à Bifoun ;
  • Si vous venez de l'est, depuis Mekambo ou Makokou, via la RN4 ou, depuis Franceville ou Lastoursville, via la RN3, il faut aussi rejoindre la route nationale RN2 jusqu'à Bifoun ;
    • à Bifoun, tournez à droite et empruntez la RN1, vers Kango, jusqu'à Libreville.
  • Si vous venez du sud, depuis Mouila ou Ndende via la RN1, tournez à gauche à Bifoun vers Kango et continuez jusqu'à Libreville.
Avertissement de voyage Note : À Bifoun, le panneau directionnel est très peu visible et placé à droite de l'unique super marché.

En autocar[modifier]

Sogatra[modifier]

La Sogatra lien web relie Libreville à Lambaréné avec des arrêts à Ntoum et Kango.

  • 3 Agence de Lambaréné route Grand Village (au bord de l'Ogooué, avant l'hôtel de ville), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 65 655625 Logo indiquant des horaires (durée du trajet vers Libreville : environ h 50) service ordinaire lun.- dim. : 14 h 30, service WES ven.- dim. : 14 h 30. Logo indiquant des tarifs service ordinaire : 4 000 XAF, service WES : 5 500 XAF.
  • 4 Agence de Kango route nationale 1 (au carrefour Kango, en face de la station service Total), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 65 655628
  • 5 Agence de Ntoum (vers le carrefour Cocobeach, en face du marché), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 01 762009
  • 6 Agence de Libreville route nationale 1, PK8 (Galerie commerciale de la SGA), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 65 655638, +241 17 62009 Logo indiquant des horaires (durée du trajet vers Lambaréné : environ h 50) service ordinaire lun.- dim. : h 30, service WES ven.- dim. : h 30.

Hitu Transport[modifier]

Hitu Transport lien Meta vers https://www.facebook.com/people/Hitu-Transport/100068403573995/ relie Libreville à Moulia.

  • 7 Agence de Moulia, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 66 090809, +241 76 440364 Logo indiquant des horaires lun.- dim. : h 30 - 17 h 30. Logo indiquant des tarifs aller simple 13 500 XAF, aller-retour 27 000 XAF.
  • 8 Agence de Libreville route nationale 1, PK8 (dans le marché Banane), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 66 761576, +241 76 585263

Major Transport[modifier]

Major Transport lien Meta vers https://www.facebook.com/people/Major-Transport/100070203819678/ relie Libreville à Oyem avec un arrêt à Mitzic.

Agence de Major
  • 9 Agende d'Oyem 340 m avant le carrefour Adzabilone, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 74 841 022
  • 10 Agence de Libreville Logo indiquant un lien facebook PK 7, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 77 798281 Logo indiquant des horaires Tous les jours de 07h à 12h, sans interruption. – Transport inter-provinces de Personnes et de Biens

Transporteur Voyages[modifier]

Transporteur Voyages lien Meta vers https://www.facebook.com/pages/Le-Transporteur-Voyages/1574178882839982 relie Libreville à Oyem avec un arrêt à Mitzic.

Bus Transporteur Voyages

En bateau[modifier]

Le Dolphin de la compagnie Sonaga à Port Môle.
  • 13 Port Môle  – Point de départ des bateaux pour Port-Gentil au Gabon . Ce dernier, créé en 1952, est un lieu très animé où les restaurateurs et petits commerçants se ravitaillent en gros. Il ne reste que quelques restaurants, les autres ont été déplacés en vue de la prochaine réhabilitation du port, qui est aujourd’hui dans un état de décrépitude avancé. L’Office des Ports et Rades du Gabon (OPRAG) souhaite moderniser le lieu avec la rénovation des voies, la construction d’un centre commercial ainsi que l’aménagement d’une petite base logistique.
  • Sonaga (Société de navigation gabonaise), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 07 515666 Logo indiquant des horaires Ouvert de 7h30 à 17h30. Logo indiquant des tarifs Tarif autour de 35 000 XAF Libreville-Port-Gentil. – Un bateau, le Dolphin, circule entre Libreville et Port-Gentil. Départs de Port Môle en début d’après-midi. Vérifier les horaires et dates exactes de départ qui dépendent des marées. La traversée dure 4 heures en moyenne. Le bateau possède un snack qui propose bières, sodas et sandwichs. Le trajet Libreville-Port-Gentil, à contre-courant, est souvent agité.
  • Logimar 241 Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +241 01 537144 Logo indiquant des tarifs à partir de 36 000 XAF le billet aller, en classe économique. – Basée à Port-Gentil, cette compagnie de navigation maritime propose plusieurs allers-retours entre Libreville et Port-Gentil par semaine, à bord du MV Evongue ou du Victoria Jet. Bagage de 20 kg inclus dans le tarif. Le service à bord est professionnel et un petit bar vous permet de vous rafraîchir ou de couper une petite faim avec un snack. Compter environ h 15 min pour rejoindre Port-Gentil ou Libreville.

Distances, durées et routes[modifier]

Tableau de distance et de durée de centre à centre
Destination Distance Temps
par la route orthodromique en voiture
(environ)
en bateau en train en avion
Akanda 32,96 km   28,62 km         30 min
Bifoun RN1 165,17 km 128,35 km   h 00 min
Bitam RN2 RN1 592,61 km 294,31 km   h 00 min
Franceville RN3 RN2 RN1 791,69 km 511,35 km 13 h 00 min 12 h 40 min* h 05 min
Ndendé RN1 510,77 km 371,24 km   h 00 min
Owendo 14,64 km   12,63 km         15 min
Port-Gentil 144,77 km h 15 min**       48 min
* pour la gare d'Owendo
** par le bateau le plus rapide
Routes via Libreville
fin O RN1 E  KougouleuNdendé
(L101) fin N A1 S  Owendo
Cap Esterias N L101 S  fin (A1 )
fin N  S  Port-Gentil

Circuler[modifier]

En bus[modifier]

La Sogatra lien web et la Trans'Urb lien Meta vers https://www.facebook.com/people/Transurb/100063609686737/ gèrent la desserte des différents quartiers de Libreville et des différentes localités périphériques.

Sogatra
Lignes urbaines Photo
N1 1 Sainte Marie - 2 PK12
Un bus de la Sogatra
L2 3 Lalala - 4 Cité des ailes
L11 5 Gare routière - Montalier
L22 PK12 - 6 Montalier
Trans'Urb
Lignes urbaines Photo
L5 Sainte Marie - 7 Nzeng Ayong
Un bus de la Trans'Urb
L35 Cité des ailes - Sainte Marie
L1 8 Rio - 9 Port d'Owendo
L4 Cité des ailes - Lalala
L3 Lalala - Port d'Owendo
L2 Rio - Cité des ailes


En voiture[modifier]

La circulation à Libreville est généralement assez fluide, en dehors des heures de sorties des bureaux et de la période estivale où les encombrements sont souvent très importants. De nombreuses aires de stationnement sont implantées aux abords immédiats du centre-ville et plusieurs compagnies louent des voitures sans chauffeurs.

  • Gesparc (Groupe Sogafric) Logo indiquant un lien vers le site web Quartier Oloumi, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 768181 Logo indiquant des tarifs à partir de 41 000 XAF/jour pour une catégorie « A ». Forfait kilométrique autour de 152 000 XAF pour 1 500 km. – L’agence Gesparc propose de la location courte (jusqu’à 6 mois) avec un parc de plus de 200 véhicules. Les tarifs sont dégressifs pour une semaine ou plus. Gesparc autorise l’utilisation de ses véhicules hors de Libreville.
  • Tractrafic Motors Logo indiquant un lien vers le site web Z.I.Olumi, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 756561 Logo indiquant des tarifs à partir de 45 000 XAF par jour avec assurance tous risques.. – Tractafric est une franchise d’Europcar et le concessionnaire exclusif de Mercedes-Benz, Nissan et Hyundai au Gabon. Il est possible d’y louer utilitaires, berlines ou 4x4 pour courtes ou longues durées. Un chauffeur peut être mis à votre disposition.

En taxi[modifier]

Taxi de la ville en couleur blanc-rouge.

Le taxi est un moyen de transport économique, fiable et rapide pour tous les déplacements en ville. Quant aux taxis-brousse, ils circulent d’une ville à l’autre et les relient. Les conditions sont rustiques et la sécurité aléatoire, compte tenu de l’état des routes et de la hâte qu’ont les chauffeurs d’arriver à destination.

En ville, les taxis vous déposent pour un minimum de 200 XAF le tronçon (en général, les tronçons sont délimités par les quartiers). Si vous êtes pressé (c’est rare au Gabon!), que vous ne connaissez pas bien votre itinéraire ou simplement si vous n’avez pas envie de partager votre taxi, vous pouvez proposer au chauffeur de faire une «course» pour 1 000 à 2 000 XAF, en fonction de la distance et de l’heure, sachant que le prix double le soir. Le trajet est alors direct et le chauffeur n’embarque pas d’autres passagers.

Avec un chauffeur[modifier]

Plusieurs types de taxis pourront vous promener à l’intérieur et à l’extérieur de la ville. Ils sont reconnaissables à leurs coups de klaxon incessants, leur couleur et le numéro inscrit sur le côté de la voiture. Les taxis de Libreville, berlines ou taxis bus, sont rouge et blanc, alors que ceux qui sont basés à Owendo sont bleu et blanc. Ces derniers acceptent aussi de transporter des voyageurs d’un quartier à l’autre de Libreville. Ils s’arrêtent n’importe où dès qu’un client leur fait signe, ce qui provoque souvent des embardées de dernier moment.

Le service de covoiturage de Gozem.
  • Gozem (Paiement par Airtel Money, Moov Money ou carte de crédit.) Logo indiquant un lien vers le site web Rue d’Alsace Lorraine, Montagne Sainte, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 76 519044 – Après le Bénin et le Togo, la start-up de transport nigériane vient de débarquer au Gabon pour proposer aux voyageurs un transport fiable et de grande qualité dans la capitale. À l’instar de la plateforme Uber, il faut télécharger l’application de commandes de taxi sur son téléphone portable.

Voir[modifier]

Dans le centre de Libreville, les sites à visiter ne sont pas bien nombreux. En revanche, quelques quartiers sont intéressants et s’imposent par la singularité de leur ambiance. C’est plutôt par ce côté-là que les visiteurs pourront approcher l’identité de cette ville très cosmopolite. Ainsi, dans certaines rues où l’on s’attend à distinguer des traits de la culture fang, on trouve plutôt une ambiance d’Afrique de l’Ouest : on y parle en wolof bien plus qu’en fang . En traversant les nombreux quartiers anciens pleins de charme, de Glass à Lalala, les petites ruelles livrent leur lot de scènes de la vie quotidienne. Les monuments ou les bâtiments historiques sont rares, et ceux que vous visiterez ne seront jamais d’époque antérieure à l’installation des Européens. Quant aux habitats traditionnels, ils avaient un caractère provisoire et, construits en matériaux légers, ils n’ont pas résisté au temps.

City Tour de Libreville[modifier]

Trans'Akanda en partenariat avec AGATOUR pour le city Tour de Libreville

Le Libreville City Tour retrace l’histoire de la capitale, de son origine en jusqu’au sortir des indépendances au début des années 1960, avec pour point de départ le siège du Palais de Justice et a pour objectif de permettre à tous de mieux connaître l’histoire, la culture, l’art et l’âme de la capitale gabonaise ainsi que la symbolique de certains bâtiments, lieux et monuments de la ville.

L’excursion s’effectue en bus avec des escales sur les lieux mythiques de la capitale gabonaise. Il s’agit d’un circuit de 14 étapes en deux heures et demie pour découvrir Libreville depuis ses origines, commenté avec les récits et explications d'un guide.

  • 1 Cité de la Démocratie – Histoire du village Induku les principaux pionniers de l’installation du peuple Bantu à Libreville.
  • Village Mbangwé – Histoire de l’installation française au Gabon», face à la Résidence de l’ambassade de France.
  • Batterie IV – Histoire de la seconde guerre mondiale.
  • 2 Quaben et Louis – Libreville traditionnelle, villages des patriarches Mpomgwé.
  • 3 Port môle ou fort d’Aumale – Histoire du début de l’abolition de l’esclavage.
  • Boulevard de la Nation ex Boulevard l’Indépendance – la traite négrière et la colonisation.
  • Village de Liberté – Fondation de Libreville (le Plateau).
  • 4 Square du Capitaine Ntchoretet – Histoire des tirailleurs sénégalais.
  • Village Olamba Mpolo – Histoire du roi Glass et l’installation anglaise à Libreville.
  • 5 Mission évangélique de Baraka – Comptoir d’esclaves et installation de l’église protestante au Gabon.
  • 6 Fosse des Mutins – Histoire du coup d’État de 1964, vers la Direction générale de la SNI.
  • 7 Montagne Sainte – Histoire du quartier et du passage de Cheikh Ahmadou BAMBA au Gabon.

Lieux d'attractions[modifier]

  • 8 Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption (Mission catholique Sainte Marie) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata rue Jean-Jérome – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite (plan incliné via la rue de la Pâques) Cathédrale catholique, siège de l'archidiocèse de Libreville.
  • 9 Église Notre-Dame de Lourde (route nationale, entre les carrefours STFO et RIO), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 07 855050 – Accès limité aux personnes à mobilité réduite. (10 marches pour l'entrée) Édifice remarquable par sa façade agrémentée d'azulejos importés du Portugal en 2015.
  • 10 Église paroissiale Saint-Michel rue Edouard Miemey – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite (1 marche à l'entrée) Sanctuaire érigé en 1949 remarquable par ses piliers en bois dont les sculptures sont basées sur des histoires africaines et européennes.
  • 11 Musée National des Arts, Rites et Traditions du Gabon Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant un lien facebook , Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 723158, courriel : Logo indiquant des horaires mar.- sam. : 10 h - 17 h. Logo indiquant des tarifs visite libre autour de 3 000 XAF, visite guidée autour de 4 000 XAF.. – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Possibilité de visite en groupe.
  • 12 Institut français du Gabon Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook Boulevard Omar Bongo Ondimba, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 65 541639, courriel :  – L’institut Français du Gabon est un centre culturel ouvert à la création, au dialogue interculturel et à l’apprentissage de la langue française.
  • 13 Arboretum de Sibang – Ce site renferme plus de 16 hectares de forêt avec près de 170 espèces d'arbres différents, ce laboratoire naturel conserve des espèces et permet ainsi de préserver, de contrôler et de conserver une forêt qui se développe pratiquement en l'état naturel.
  • 14 Mémorial Léon Mba (En haut du plateau en face du commissariat central) – Érigé en hommage au premier président de la République gabonaise, Léon Mba, le mémorial était pendant un temps ouvert au public. On y apprenait la vie du chef d’État Léon Mba, et d’Omar Bongo qui lui a succédé, et plusieurs objets y étaient exposés. Une bibliothèque et une salle multimédia complétaient la visite à l’intérieur pour comprendre l’histoire du Gabon. De l’extérieur, vous pourrez apprécier le monument et ses deux colombes, ainsi que le jardin floral et botanique, en attendant que le bâtiment soit ouvert à nouveau.

Faire[modifier]

Longeant l’océan Atlantique, la capitale gabonaise offre de belles plages où poser sa serviette, notamment celles de la Sablière et du Tropicana, plus intimes. L’eau est à bonne température, autour des 25ºC toute l’année, mais la mer est souvent agitée. Les amateurs de pêche pourront s’adonner à leur passion au large des côtes et tenter d’attraper 'tarpons, barracudas et carangues. On peut aussi y admirer, de juillet à septembre, le fabuleux ballet des baleines à bosse ainsi que des dauphins. Les amoureux des chevaux se renseigneront au centre équestre pour organiser des balades à cheval ou à poney, sur la plage ou dans les sentiers alentour. Au sud de Libreville, les golfeurs pourront taper quelques balles au cours d’un parcours de 18 trous, assez bien entretenu. La ville compte plusieurs clubs de sport où l’on peut pratiquer plusieurs activités. Pour ceux qui préfèrent se détendre, on trouve un spa bien équipé, au bas de Gué-gué.

  • 1 Tsunami Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook Avenue Jean Paul II, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 76 504002, +241 66 939345 Logo indiquant des horaires lun.- dim. : h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 10 000 XAF. – Parc aquatique plutôt destiné aux enfants.
  • 2 Casino croisette Bord de mer, immeuble Diamand, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 721858
  • 3 Magic Land (Centre de Loisirs pour enfants) Descente ancienne Sobraga, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 74 92 00 00

Sports[modifier]

  • 4 Golf Club de Libreville Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook rue Dolivert Nziengui, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 760378, courriel : Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h 30 - 18 h 30. – Le Golf Club de Libreville, créé en 1964, possède un parcours de 18 trous. École de golf, club house avec restaurant (Masaya's Garden), parking privé gratuit.
  • 5 Club Saoti Haut de Guégué, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 730395 Logo indiquant des tarifs Accès à la piscine : à partir de 5 000 XAF/jour et autour de 20 000 XAF/15 jours.. – Courts de tennis, bowling, salle de squash, piscine de 25 m et petit bassin, terrain de basket extérieur, bar et restauration rapide. La salle de restaurant en terrasse couverte a vue sur la piscine, ce qui permet de surveiller les bambins.
  • Rugby, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 77 362400
  • 6 Le Ballon d'or Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +241 66 666666
  • Akanda tennis club (Tennis) La Sablière, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 77 485151, +241 62 845726
  • 7 Classico Club (Complexes Sportifs et Salles de sport) Logo indiquant un lien vers le site web Avenue Jean Paul, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 66 867788 Logo indiquant des horaires Du lundi au dimanche de 11h à 19h. – Complexe de Sports(Football, Padel) et Loisirs (Trampoline, jeux arcades, fêtes foraines, Restaurants)
  • Les nageurs de Libreville (Natation) Wapety à la montée de Louis et Beach Club à la Sablière, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 62 735083, courriel : Logo indiquant des horaires Cours du mardi au dimanche.. – Les nageurs de Libreville dispense des cours pour tous les niveaux.
  • Captain america (Magasins de Pêche et Chasse) Michèle Marine, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 65 188888

Plages[modifier]

8 Plage de la sablière (Plage du remorqueur) – Depuis quelque temps, on ne traverse plus le pont de Sablière, mais il est possible de continuer à pied par la plage. Avant d’y accéder, des petits maquis proposent brochettes et boissons pendant le week-end avec accès à une plage relativement propre. Elle est fréquentée par les familles gabonaises aisées qui viennent s’y prélasser le week-end.

Plage du Tropicana – Plage privée, propre et entretenue, bordée de cocotiers. On peut s’y baigner, tout en faisant attention aux vagues et aux courants. Elle est très agréable pour poser sa serviette, mais à fuir le dimanche, sauf si l’on aime l’ambiance foot sur la plage et que l’on a envie de se mêler à la jeunesse locale. Les amateurs des couchers de soleil sur une plage déserte, quant à eux, seront mieux inspirés d’y faire un tour en semaine.

Plage du Lycée Léon Mba

Acheter[modifier]

On trouve peu d’artisanat local au Gabon, et pour dénicher masques fang ou statuettes en « pierre de Mbigou », il vous faudra aller faire un tour dans les villages artisanaux de Libreville. Comme dans la plupart des pays africains, la négociation est de mise, et il faudra tomber d’accord avec le marchand sur le prix. Soyez ferme! Dans le centre, quelques boutiques proposent des objets et accessoires originaux que vous pourrez ramener dans vos valises. De nombreuses maisons de décoration travaillent avec d’autres pays africains ou font venir des objets d’Asie et même des Philippines. On trouve de très belles pièces à des prix élevés, et les taxes douanières peuvent être lourdes. Pour manger local durant votre séjour, direction les nombreux marchés de fruits et légumes de la capitale. Il y en a dans tous les quartiers, de la Montée de Louis à Mbolo. L’ambiance y est animée et les étals haut en couleurs.

Le centre commercial MBOLO
  • 1 Centre commercial MBOLO (Géant Casino MBOLO) Boulevard Triomphal, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 721656, courriel : Logo indiquant des horaires lun.- sam. : h 30 - 20 h 30, dim. : h - 19 h 30. – Centre commercial avec un grand supermarché Casino, assez bien approvisionné quel que soit le rayon, même si certains prix restent prohibitifs. Une galerie marchande avec des magasins de marques de vêtements, de chaussures, de bijoux, hi-fi et vidéo, une agence de voyages, une parfumerie, une pharmacie et des produits cosmétiques de marques. On peut aussi y faire des photos d’identité pour des documents administratifs (passeport, permis de conduire, etc.)
  • 2 Prix Import (Carrefour Market) Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 721993 – Le dynamisme de la société Prix Import au Gabon n’est plus à démontrer. Cette société a su conquérir la population gabonaise qui trouve, dans chaque magasin, diversité, qualité et prix. Qu’il s’agisse du rayon frais alimenté par avion de Rungis, du rayon boucherie avec ses arrivages d’Afrique du Sud ou du rayon épicerie, chaque client y trouvera immanquablement son bonheur. Que dire en plus du rayon vins et spiritueux, incontestablement le numéro 1 du pays, tant par l’étendue de son choix que par sa qualité. Une adresse incontournable
  • 3 Géant CKDO (Alimentation Générale - Supérettes - Supermarchés) Bd Léon Mba (à côté de l'église de l'Immaculée Conception), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 747723 Logo indiquant des horaires lun.- jeu. : h 30 - 20 h, ven. : h 30 - 20 h, sam. : h 30 - 20 h.
  • Le campagnard sandwich Centre ville, Montée DHL, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 77 52 53
  • Maxi CKDO Carrefour Jiji, Avorbam, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 45 11 57, courriel : Logo indiquant des horaires lun.- sam. : h 30 - 20 h 00, dim. : h 00 - 13 h 00.
  • 4 Les ateliers Olima Quartier Louis, Descente Jeanne Ebori, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 74 611611 Logo indiquant des horaires lun.- sam. : h 30 - 16 h 30. – Galerie contemporaine qui présente des objets d’art travaillés en atelier par des Gabonais, et dont les formes sont créées par Bambi Tigoé, originaire du Vietnam.
  • 5 Les villages artisanaux Avenue du Colonel Parant Logo indiquant des tarifs Autour de 12 000 XAF. – Le grand village artisanal est situé au centre-ville, sur le Plateau. On y trouve des masques du Gabon et beaucoup d’autres articles et objets en provenance d’Afrique de l’Ouest et du Nord. Le petit village artisanal, plus spécialisé dans les produits locaux, longe une rue perpendiculaire au bord de la mer. Pièces de tissu en raphia, masques de toutes les ethnies du Gabon, portes, tabourets et sculptures en pierre de Mbigou. Les prix sont toujours à négocier.
  • 6 Gabon Meca Logo indiquant un lien vers le site web Alfred Marche, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 760490 – Gabon Meca est la référence locale en matière de fournitures de bureau, papeterie et en matériel informatique. Au total, ce sont plus de 13 000 produits de qualité qui sont proposés, entre fournitures scolaires, ordinateurs, imprimantes, cartouches, téléphones portables, bureaux, chaises, classeurs à tiroir, lampes, etc. Également des appareils photo numériques et des accessoires divers. Selon vos besoins, vous pourrez vous renseigner auprès d’un personnel qualifié et compétent. Bon service après-vente.
  • 7 Maison de la Presse Logo indiquant un lien vers le site web Quartier Glass, face à l'hôtel Re-Ndama, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 772695, +241 11 722131 Logo indiquant des horaires lun.- sam. : h - 12 h 30 et 15 h - 17 h. – On y trouve un choix important de beaux livres sur le Gabon et l’Afrique en général, mais également une bonne sélection de romans, de documents spécialisés ainsi que la presse nationale et internationale. Une adresse incontournable pour qui cherche le savoir en suivant les bons conseils des libraires présents sur place. Il est possible de vérifier la disponibilité d’un ouvrage par Internet et d’y réserver les titres désirés, qu’il faudra retirer sur place.
  • 8 Ndossy (Parfumeries - Produits cosmétiques) Logo indiquant un lien vers le site web Centre-ville, derrière Pélisson, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 66 610326, +241 66 483724, courriel : Logo indiquant des horaires lun.- sam. : h - 18 h, sur rendez-vous au delà de 18 h et le dim.. – Bien-être 100% traditionnel gabonais qui se déroule comme au village avec un gommage corporel, un bain de vapeur Ifulu composé de plantes et d’épices de forêt ainsi qu’un massage pour un moment de détente. Cosmétiques issus de l’agriculture biologique.
  • 9 CK2 Logo indiquant un lien vers le site web Centre-ville, face BGD, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 74 33 58 Logo indiquant des horaires lun.- sam. : h - 18 h 30.

Magasins de sports[modifier]

  • 10 City sport (Magasins de sports) Logo indiquant un lien vers le site web Galerie de Mbolo - Immeuble des Arcades, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 720203
  • 11 CK2 (Magasins de sports) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook Centre-ville, face BGD, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 743358, courriel : Logo indiquant des horaires lun.- sam. : h 00 - 18 h 30.

Manger[modifier]

Du maquis au restaurant gastronomique, l’offre en matière de restauration est assez étendue dans la capitale. Dans la rue, on peut pour quelques centaines de FCFA manger un bon coupé-coupé, un sandwich à base de viande grillée au charbon de bois. On trouve aussi de nombreux maquis, ces restaurants locaux plus ou moins bien aménagés. On y sert généralement des brochettes de viande ou de poisson ainsi que des plats traditionnels, à des prix bon marché. La capitale regorge de bonnes adresses où il fait bon s’attabler. Les produits sont de qualité, les plats plus élaborés et les prix, par conséquent, plus élevés. Pour changer de la cuisine gabonaise, on trouve des restaurants de cuisine internationale, tenus souvent par des expatriés. On pourra par exemple déguster une pizza au feu de bois, se délecter de mets libanais ou encore manger un bon thiéboudiène, plat phare de la cuisine sénégalaise.

Restaurants[modifier]

Cuisine asiatique[modifier]

  • 1 Chez Weng, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 730022 Logo indiquant des tarifs menus à partir de 8 000 XAF, buffet à partir de 14 000 XAF. – Bon restaurant asiatique, dans un décor très «chinoisant». C’est l’un des plus convoités de la capitale, notamment pour son grand buffet du vendredi soir, alléchant et copieux. La carte, quant à elle, présente un large choix de mets traditionnels chinois préparés avec des ingrédients de qualité.

Cuisine locale[modifier]

  • 2 Masaya's Garden Logo indiquant un lien vers le site web rue Dolivert Nziengui, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 76 302010 Logo indiquant des horaires mar.- sam. : h - 21 h, dim. : h - 19 h 30. Logo indiquant des tarifs pizza à partir de 6 000 XAF. – Accès limité aux personnes à mobilité réduite. (nombreuses marches à l'entrée). Cuisine locale et internationale, terrasse couverte donnant sur le parcours, parking privé gratuit.
    KFC-Aéroport de Libreville
  • 3 KFC (Près de l’aéroport international Léon Mba), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 448888 Logo indiquant des horaires lun.- dim. : 10 h - 23 h. – Avec ses recettes de poulet frit, le KFC a tout de suite conquis les Librevillois qui, depuis son ouverture, y viennent nombreux en famille ou entre amis.
  • 4 Phare du large, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 730273 Logo indiquant des horaires Ouvert du lundi au samedi le midi et le soir. Logo indiquant des tarifs menus à partir de 19 000 XAF. – Voici une référence librevilloise qui n’a pas pris une ride malgré la multiplication de la concurrence. Raffinée mais copieuse, la cuisine du Phare tourne autour des produits de la mer et des viandes, mais de nombreuses suggestions viennent invariablement perturber l’ordre établi.
  • 5 Chez Jeannot, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 77 00084 Logo indiquant des tarifs Compter autour de 3 000 XAF par personne. – La cuisine de ce maquis est locale : poulet, poisson ou brochettes de viande grillée accompagnés de riz en sauce, de manioc ou de bananes plantains, le tout à déguster à l’extérieur sur des tables en plastique au Kays bar, autour d’une Régab bien fraîche.

Salons de thé, glaciers, sandwicheries[modifier]

Que ce soit dans la journée ou en début de soirée, la capitale gabonaise offre diverses ambiances pour boire un verre, du salon de thé aux bars branchés du centre-ville, en passant par ses innombrables maquis. Si l’envie d’une pâtisserie vous prend, vous pourrez vous attabler dans l’une des nombreuses boulangeries de la capitale, et l’accompagner d’un café, d’un jus de fruits ou d’un smoothie. Pour boire une grande Régab, la bière gabonaise si appréciée des habitants, ou un soda pour quelques centaines de FCFA, poussez la porte d’un maquis, ces établissements fréquentés par les locaux. Ce sera aussi l’occasion de palper l’ambiance et de se faire quelques amis. En soirée, direction la Montée Louis et ses bars branchés où vous pourrez déguster un bon cocktail ou un apéritif avant d’aller dîner. Quelques établissements en bord de plage offrent aussi un joli cadre pour boire un verre en fin d’après-midi.

PAUL-Trois quartiers
▶ Pélisson au Centre ville.
  • 6 La Foret Noire Carrefour SNI - Owendo, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 66 779747 Logo indiquant des horaires lun.- sam. : h - 21 h 30, dim. : h - 13 h. – la Forêt Noire est une très bonne boulangerie pâtisserie qui ravira les amateurs de sucreries, que l’on peut également déguster dans le salon de thé attenant. Les plus gourmands se laisseront tenter par une part de tropézienne ou de forêt noire. Au goûter, on pourra se délecter d’une glace ou d’une crêpe garnie. On y trouve également d’excellentes pizzas à emporter, des hamburgers, des omelettes et des salades.
  • 7 L’escale gourmet En face du Géant Ckdo, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 77 41 14 12 Logo indiquant des horaires Ouvert tous les jours de 6h à 21h. Logo indiquant des tarifs Pains au chocolat et croissants à partir de 700 FCFA, quiches à partir de 1 200 FCFA.. – Une boulangerie-pâtisserie qui se prolonge par un salon de thé, où l’on se presse surtout le matin pour prendre son petit déjeuner à base de viennoiseries dans la salle climatisée. Petite restauration rapide tout au long de la journée, avec à la carte des quiches, des mini pizzas, des omelettes et des croque-monsieur. On y vient aussi au goûter avec les enfants pour déguster une part de gâteaux, des crêpes garnies ou une bonne glace.
  • 8 La Parisienne Rue Ndende, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 65 10 71 58 Logo indiquant des horaires Ouvert du lundi au samedi de 6h30 à 18h. Logo indiquant des tarifs Baguette autour de 600 FCFA, café à partir de 1 500 FCFA, omelette à partir de 2 000 FCFA. – Dernière arrivée parmi les boulangeries-pâtisseries de Libreville, La Parisienne n’a rien à envier à ses prédécesseurs! Ouverte en 2011 par trois Français, ce magasin-café propose pains, viennoiseries, gâteaux secs, macarons à emporter mais offre aussi la possibilité de s’attabler dans une salle aux accents de bistrots parisiens. On retrouve souvent les mignardises de La Parisienne au moment du café sur les bonnes tables de la ville.
  • 9 La Régina Logo indiquant un lien vers le site web Boulevard Joseph Deemin, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 74 44 12 12 Logo indiquant des horaires Ouvert tous les jours de 7h à 22h. Logo indiquant des tarifs Plats de 4 500 à 10 000 FCFA. – L’établissement est réputé auprès des familles librevilloises pour ses délicieuses pâtisseries maison et ses gâteaux d’anniversaire fantaisistes. Pour bien commencer la journée, il propose un large choix de viennoiseries et d’omelettes, à accompagner d’un café ou thé et d’un jus de fruits naturel. La grande salle climatisée est un peu bruyante, mais le personnel est efficace et souriant. À découvrir!
  • 10 Pelisson Rue Gustave Anguilet, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 76 52 58 Logo indiquant des horaires Ouvert tous les jours à partir de 6h. Fermé le dimanche après-midi. – En plein cœur du centre-ville, dans une bâtisse de style colonial, cette boulangerie-pâtisserie reste un établissement de référence à Libreville. Elle est prolongée par un salon de thé où il est possible de s’installer pour un petit déjeuner, un déjeuner, un grignotage à toute heure ou un café. Sa salle est climatisée et sa large terrasse à l’abri du soleil reste le lieu de rencontre incontournable de la capitale.
  • Le No Stress Début de la Montée de Louis, à droite, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 66 266694 Logo indiquant des horaires lun.- dim. : 10 h 30 - 21 h 00. – Le No Stress existe depuis longtemps à Libreville même s’il a régulièrement changé de mains. Avec la crise sanitaire et les fermetures des discothèques, cet endroit branché s’est reconverti en un fast-food sympathique. Le lieu ne perd pas de sa réputation : bon esprit, ambiance animée et conviviale, musique d’ambiance agréable, déco lounge avec une touche africaine. On y vient pour manger des hamburgers, des sandwichs ou du coupé-coupé, tout en sirotant un délicieux cocktail avec ou sans alcool.

Alimentation[modifier]

Dans le marché de Nkembo

Pour les voyageurs qui aiment ou doivent préparer leurs repas, le plus simple est de s'approvisionner sur l'un des nombreux marchés. On en trouve dans tous les quartiers : au début de la Montée de Louis et un autre plus haut ; à Port Môle ; dans le quartier Glass, devant la boulangerie de l’Estuaire ; à Mbolo ; au carrefour Okala. Et bien sûr à Mont-Bouët, le plus grand de la capitale. Les fruits et les légumes sont présentés en pyramide, ce qui donne une allure un peu artistique à ces étalages. Les commerçants sont souvent issus d’autres pays (Cameroun, Togo) mais il y a aussi des marchands gabonais. Il faut marchander et prendre le temps de discuter, juste pour le plaisir.

  • 11 Marché de Mont Bouët rue Paul-Georges Nguema Edang Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h 30 - 19 h. – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite
  • 12 Marché de Nkembo rue Bernard Mba Logo indiquant des horaires sam.- jeu. : h 30 - 19 h.
  • 13 Marché de Nzeng Ayong avenue Coeur Immaculée de Marie Logo indiquant des horaires jeu.- mer. : h 30 - 18 h.
  • 14 Marché du PK8 (marché banane) route nationale 1

Boire un verre / Sortir[modifier]

Dès la tombée de la nuit, les quartiers populaires de Libreville s’agitent. Les haut parleurs de fortune crachent à fond, en grésillant, les derniers coupés-décalés sur lesquels on ira, ensuite, danser dans les night-clubs. Concentrés dans la Montée de Louis et ses alentours, de nombreux établissements proposent des prestations complètes : bar, resto, DJ et piste de danse. Il est possible d’y rester jusqu’au bout de la nuit, tant que l’ambiance est là. Ici, les discothèques sont plutôt les repaires des habitués, résidents, expatriés ou Gabonais des classes moyennes ou de la haute société. World music des années 1990, techno entrecoupée de coupé-décalé ou de ndombolo agitent les jeunes filles apprêtées. Sorti des grands axes, plus à l’intérieur du centre-ville ou en allant au sud de Glass, on trouve des établissements locaux où la clientèle est plus mélangée. Quoi qu’il en soit, vous n’aurez que l’embarras du choix pour vous divertir!

  • 1 New cotton club rue Anselme Mebale, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 74 130000 Logo indiquant des horaires lun.- dim. : 22 h - h. Logo indiquant des tarifs Boisson à partir de 5 000 XAF. – La plus ancienne boîte de Libreville, mais qui reste toujours d’actualité. On y vient pour sa musique rétro qui mélange tous les styles. La clientèle est mixte, âgée de 30-50 ans, avec une dominante européenne. Les week-ends, la boîte est victime de son succès et la piste est prise d’assaut par les clients. Des soirées salsa sont organisées les jeudis, et karaoké jusqu’à 1 heure du matin. Ambiance garantie. Large choix de boissons à des tarifs abordables.
  • 2 VIP Room Logo indiquant un lien facebook rue André Marie Abuku Berre, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 66 174066 Logo indiquant des horaires mer.- dim. : 22 h - h. – Incontournable pour les fêtards ! Grande boîte de nuit toujours en vogue, blindée le samedi soir et bling-bling à souhait, avec un public privilégié à la fois gabonais et expatrié. Déco de boîte classique avec des miroirs sur tous les murs. Animée par les meilleurs DJ du Gabon. Des soirées à thème y sont régulièrement organisées pour des fêtes encore plus folles. Très bons cocktails maison, toutefois les prix sont assez élevés.

Se loger[modifier]

C’est sur le bord de mer, entre l’aéroport et le quartier Glass, que les possibilités d’hébergement sont les plus nombreuses. S’y succèdent hôtels de luxe, grandes enseignes internationales, indépendants locaux, hôtels de charme, de design ou de confort simple et honnête. Tous les quartiers ont leur charme et leurs spécificités, à vous de choisir ce que vous préférez: la proximité avec l’aéroport, la vue sur la mer, l’effervescence du quartier Louis ou l’ambiance studieuse du centre-ville. Le point noir de cette offre hôtelière, qui se bonifie avec le temps, reste le prix, relativement élevé, de la nuitée. Il est encore difficile de trouver une chambre correcte à moins de 40 000 XAF. Les prix grimpent facilement de 80 000 à 120 000 XAF pour un standard moyen. Le tourisme d’affaires, longtemps seule préoccupation de la ville, explique cette offre tournée vers le luxe et le haut de gamme.

Bon marché[modifier]

  • 1 Le Tropicana Quartier Tahiti, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 731531 Logo indiquant des tarifs chambre double à partir de 30 000 XAF. Bar et restaurant.. – Traditionnellement le premier stop au sortir de l’avion, ou le dernier avant de le reprendre, le Tropicana offre une parenthèse sous les cocotiers, les pieds dans le sable. Les chambres sont d’un confort très simple mais restent relativement propres. Un bon rapport qualité-prix pour un établissement avec une si belle vue sur la mer, permettant de profiter du lever et du coucher de soleil et de s’endormir en écoutant le bruit des vagues.
  • 2 Motel La Pirogue de Louis avenue Monseigneur André-Fernand Anguile (tout en haut de la Montée de Louis, à droite.), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 07 398180 Logo indiquant des tarifs Chambre double à partir de 20 000 XAF. – Une quinzaine de chambres assez grandes, modestes, climatisées, avec toilettes et douches. Si l’hébergement n’a rien d’exceptionnel, en revanche la cuisine locale de l’hôtel est réputée dans Libreville pour son excellent rapport qualité-prix. Des buffets sont proposés tous les midis, qui sont parfois animés par un chanteur local. On peut y goûter une variété de plats locaux, tous aussi savoureux les uns que les autres. Gardez une petite place pour le flan maison.
  • 3 Hôtel Le Patio Rue Pierre Barro, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 06 603786 Logo indiquant des tarifs chambre double à partir de 45 000 XAF, suite à partir de 74 000 XAF. – Logo indiquant qu'il y a du wifi Un petit hôtel simple dont toutes les chambres donnent sur un patio intérieur (exception faite de la mini-suite, non loin de la réception et du salon) aux murs décorés de cocotier. Les chambres sont sommaires, mais propres et dotées de la climatisation ainsi qu’un frigo. L’hôtel dispose également d’un agréable salon où il fait bon se reposer après une journée à arpenter la capitale ainsi qu’un parking gratuit pour ses clients. L’accueil y est en plus sympathique. Un bon rapport qualité-prix pour un hôtel bien situé.

Prix moyen[modifier]

  • 4 Hôtel Adagio Logo indiquant un lien facebook (quartier Saint-Benoit), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11763113, courriel : disponible à partir de 14 h, à libérer avant 11 h 30. Logo indiquant des tarifs chambre double à partir de 70 000 XAF. – 3 étoiles Accès limité aux personnes à mobilité réduite. (les chambres du rez-de-chaussée). Logo indiquant qu'il y a du wifi(gratuit) Bar et restaurant. Centre de remise en forme. Patio jardin. Parking public gratuit. Animaux non acceptés.
  • 5 Hôtel Hibiscus Louis Logo indiquant un lien vers le site web boulevard Omar Bongo Ondimba, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 77 871070, courriel : disponible à partir de 13 h, à libérer avant 12 h. Logo indiquant des tarifs chambre double à partir de 56 000 XAF. – 3 étoiles Accès limité aux personnes à mobilité réduite. Logo indiquant qu'il y a du wifi(gratuit) Bar et restaurant. 1 piscine et 1 pataugeoire extérieurs, salle de remise en forme. Parking gratuit. Animaux non acceptés.
  • 6 Hôtel Impérial Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook rue d’Alsace Lorraine, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 66 152733, courriel : disponible à partir de 12 h, à libérer avant 11 h. Logo indiquant des tarifs (petit-déjeuner compris) chambre double à partir de 50 000 XAF. – 3 étoiles Accès limité aux personnes à mobilité réduite. Présence d'au moins un ascenseur Logo indiquant qu'il y a du wifi(gratuit) 41 chambres et suites. Bar et restaurant. Parking privé gratuit. Animaux non acceptés.
  • 7 L’Orchidée Logo indiquant un lien vers le site web La Sablière, Logo indiquant un numéro de téléphone + 241 11 441066 Logo indiquant des tarifs Chambres à partir de 45 000 XAF. – L’hôtel propose des chambres spacieuses, propres et entièrement équipées, distribuées sur 6 étages, avec ascenseur. Bien que confortables, elles n’ont aucun charme particulier. Toutefois, elles offrent un bon rapport qualité-prix pour un hôtel de passage non loin de l’aéroport.
  • 8 Hôtel de la Sablière La Sablière, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 441635, courriel :

Luxe[modifier]

  • 9 Fly Hotel Gabon Logo indiquant un lien vers le site web (sur le site de l'aéroport), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 738282, courriel : disponible à partir de 14 h, à libérer avant 12 h. – 4 étoiles Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Logo indiquant qu'il y a du wifi(gratuit) Bar et restaurant. Piscine extérieure, centre de remise en forme. Parking privé. Animaux acceptés.
  • 10 Hôtel Boulevard Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook Carrefour Acaé, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 74 071065, courriel : Logo indiquant des tarifs Chambre double à partir de 97 000 XAF. – 4 étoiles Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Logo indiquant qu'il y a du wifi(gratuit) Situé sur le front de mer. 83 chambres réparties sur 4 étages. Bar et restaurant. Piscine extérieure.
  • 11 Park Inn by Radisson Logo indiquant un lien vers le site web 7, boulevard de Nice, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 448080, courriel : disponible à partir de 15 h, à libérer avant 12 h. Logo indiquant des tarifs chambres doubles à partir de 115 000 XAF. – 4 étoiles Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Logo indiquant qu'il y a du wifi(gratuit) Situé sur le front de mer. 140 chambres et suites offrent une belle vue sur l’océan. Bar et restaurant. Centre de remise en forme. Animaux non acceptés.
  • 12 Radisson Blu Okoumé Palace Hotel Logo indiquant un lien vers le site web 5, boulevard de Nice, Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 448000, courriel : disponible à partir de 15 h, à libérer avant 12 h. Logo indiquant des tarifs chambres doubles à partir de 122 350 XAF. – 5 étoiles Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Logo indiquant qu'il y a du wifi(gratuit) Situé sur le front de mer. Chambres doubles, triples et en suite. Bars et restaurant (l’Olatano). Piscine extérieure, centre de remise en forme. Parking privé gratuit. Animaux non acceptés.

Communiquer[modifier]

Parler[modifier]

La langue officielle étant le français, il est donc très facile pour les francophones de communiquer. Vous n'aurez aucun problème pour trouver un interlocuteur qui pourra vous orienter vers votre destination. Le français est la langue étrangère la plus couramment apprise, avant même l’anglais, mais pas forcément toujours bien parlée.

Bureaux de Poste et DHL[modifier]

  • 4 Bureau de poste central boulevard de l'Indépendance Logo indiquant des horaires lun.- ven. : h 30 - 15 h 30. – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite

Téléphonie, internet et Wi-Fi[modifier]

En ce qui concerne la téléphonie, l'internet et le Wi-Fi, Toute la commune de Libreville est couverte par le réseau 4G+ permettant des échanges de téléphonie mobile via votre opérateur ou via son opérateur de rattachement au Gabon (roaming) ainsi que des échanges de données numériques payantes via le réseau Wi-Fi. Certains cafés et restaurants offrent aussi un accès gratuit au sein de leur commerce. Certains hôtels accordent également un accès gratuit, moyennant un mot de passe, à leurs clients partout dans leur établissement. Lorsqu'un endroit est accessible au réseau sans fil, il est renseigné par le logo Logo indiquant qu'il y a du wifi de la Wi-Fi CanalBox ou Moov Africa, éventuellement accompagné d'une mention indiquant que l'accès à la borne est codé.

Gérer le quotidien[modifier]

Administration[modifier]

  • 5 Hôtel de ville Boulevard Omar Bongo Ondimba Logo indiquant des horaires Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 15h30.

Sécurité[modifier]

La ville est sûre mais dans les quartiers défavorisés, il est conseillé de ne pas se balader seul en pleine nuit, car vous risqueriez de faire une mauvaise rencontre. En effet il y a encore une forte influence des phénomènes de gang de rue dans la ville, mais elle régressée grâce aux efforts de la police nationale qui continue encore son travail et arrête les malfrats chaque jour et l'on constate une amélioration de la situation sécuritaire dans la ville. Les postes de police sont assez répandus dans la ville et généralement il y a des patrouilles nocturnes qui sécurisent la ville.

Il est déconseillé de laisser traîner ses affaires n'importe où surtout dans les espaces bondés. Même dans un bus, faites profil bas et n'exposez pas vos biens quand vous êtes proches de la fenêtre. Si vous respectez les consignes élémentaires vous n'aurez aucun problème de sécurité et il est fréquent de croiser des agents de l'ordre dans les grandes et petites artères de la ville.

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : Renseignements internationaux 16
Police : 1722
Ambulance : 1334 Service d'urgence hôpital militaire (HIAOBO)
Pompier : 18
SAMU social gabonais : 14 88 Soins médico-psycho-sociaux gratuits, y compris à domicile
Gendarmerie (unité spéciale) : 1710
SMUR-HIAOBO : 1466
SMUR-CNSS : 1333
Renseignements nationaux : 12

Respecter[modifier]

Il est considéré comme très impoli de parler fort dans les transports en commun ou au restaurant. On ne vous dira rien mais vous récolterez sûrement plus d'un regard glacial!

La ville est globalement propre, faites donc preuve de civisme: ne jetez rien par terre!

Libreville est une ville tolérante et ouverte, respectez les différences des gens qui vous entourent.

Utilisez systématiquement le "vous" en vous adressant à des Librevillois(es) de plus de 18-19 ans ou qui ont un "lien" avec vous (étudiants dans la même école, par exemple). Si vous devenez intime avec quelqu'un, il vous dira de le tutoyer. Il vaut toujours mieux utiliser le "vous", même si cela paraît maladroit au début, plutôt que d'utiliser un "tu" dans une mauvaise situation, ce qui peut être très offensant pour la personne à qui vous vous adressez.

Santé[modifier]

L'entrée de l'hôpital général

Hôpitaux et Services de santé[modifier]

  • 6 Centre Hospitalier Universitaire de Libreville (Hôpital Général) , Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 723215 – L’hôpital de Libreville est le plus grand et le plus important hôpital du Gabon. Situé dans la capitale nationale de Libreville, l’hôpital dispose d’un service d’accidents et d’urgence qui dessert une grande partie du pays.
  • 7 Centre Hospitalier Universitaire D’Owendo (CHUO), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 7072290 – Une structure sanitaire de référence, spécialisée dans la chirurgie orthopédie et traumatologie. L’hôpital a pour vocation la chirurgie réparatrice. Il compte 5 services repartis en termes de spécialités. Il s’agit notamment du service de traumatologie – orthopédie complété par le service de rééducation fonctionnelle.
  • 8 Hôpital d’Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba (HIAOBO), Logo indiquant un numéro de téléphone +241 11 790000, +241 11 793888 – Cet outil s’impose comme l’unité la plus performante de la sous-région. De plus, au dernier étage, une clinique VIP, baptisée Léon Mba, accueille les malades fortunés.
  • 9 Hôpital d’Instruction des Armées d'Akanda (HIAA)

Pharmacies[modifier]

Représentations diplomatiques[modifier]

Consulats honoraires[modifier]

Aux environs[modifier]

  • 1 Cap Estérias – À une vingtaine de kilomètres au nord de Libreville, on se rend à Cap Estérias pour ses plages et son côté un peu sauvage. La ville marque l’entrée de l’estuaire du Komo, près de la forêt de la Mondah. Dès que l’on voit des maisons, il existe des accès à la plage qui longe la côte jusqu’à la baie de la Mondah. Au bout de la route ou en passant par la plage, il est possible d’accéder à une autre plage et de continuer à pied en direction du nord, jusqu’à la baie de la Mondah, dans le Parc national d’Akanda.

Pratique

Si vous êtes doté d’une bonne voiture, vous pourrez aller jusqu’à Santa Clara, plus ouvert sur l’océan. L’eau y est aussi souvent plus claire, mais la route d'accès cahoteuse. Près de la plage de l’Akouango, l’accès au pont est payant, au tarif de 2 000 XAF par véhicule. Le bord de mer est parsemé de petites cases louées à l’année par des résidents.

  • 2 Cap Santa Clara – À environ 25 km de Libreville, le cap Santa Clara est prisé pour ses plages de sable blanc bordées de cocotiers et son eau souvent cristalline. Malheureusement, comme sur la côte atlantique, les plages s’érodent à cause de la montée des eaux et il reste peu de place parfois pour poser sa serviette. Néanmoins, le cap reste l’un des points de rendez-vous des résidents de Libreville le week-end. Nombre d’entre eux ont acheté une petite bicoque et y passent des moments de détente, un peu comme à la Pointe Denis. Même si ce n’est pas la splendeur des plages de Príncipe, on apprécie une journée de farniente dans un coin paisible et propice à la baignade.
  • 3 Pointe Denis – La Pointe Denis, de l’autre côté de l’Estuaire, village du célèbre roi Denis, est devenue le coin privilégié des notables de Libreville, des expatriés ou des Gabonais, le week-end. Souvent propriétaires de cases, mais également de quads et de scooters de mer, ils partent en balade dans la lagune à l’arrière de la plage. La Pointe, comme on l’appelle familièrement, a vu pousser quelques hôtels et restaurants et offre la possibilité de séjourner au bord d’une eau claire. Tout en restant très proche de la capitale, son ambiance balnéaire lui donne un air de vacances. On y accède par les navettes qui partent soit du Port Môle, soit de Michel Marine.
  • 4 Nyonié – Entre la réserve de Wonga Wongué et le Parc national de Pongara, ce village au bord de l’océan est accessible par la voie fluviale et terrestre, trajet organisé uniquement par les responsables du campement de Nyonié. Le site offre de belles balades à travers des paysages variés, entre forêts, mangroves et savanes. Avec un peu de chance, vous pourrez y observer buffles, sitatungas, éléphants des forêts, singes ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux. Pour les amateurs, il est possible de pêcher du bord de la plage en surf-casting. Le campement affichant souvent complet, il est indispensable de réserver.
  • 5 Ntoum – A environ 40 kilomètres de la capitale gabonaise, Ntoum est la ville la plus proche de Libreville en partant sur la Nationale 1. Elle ne présente pas d’attrait particulier, sinon qu’elle est une étape où l’on trouve essence et ravitaillement divers avant de partir en brousse. La ville doit son essor économique à l’exploitation forestière, l’agriculture et plus récemment à la fabrication de ciment, avec la découverte de carrières de roches calcaires dans les années 1980. Appartenant à la ceinture verte du Grand Libreville, Ntoum fournit fruits et légumes aux marchés de la capitale. On trouve aussi dans les environs de nombreuses rizières.

Autres lieux[modifier]

  • 6 L’arboretum Raponda Walker (route du Cap Estérias) – L’Arboretum Raponda Walker (ARW) a été créé en 2012 pour protéger la dernière partie intacte de la forêt, assurer une coupure à l’urbanisation et maintenir une ceinture verte permettant la connexion écologique entre le parc d’Akanda et l’estuaire. La forêt de la Mondah est un trésor écologique incomparable, qui, à moins de 20 km du centre de Libreville, abrite près de quarante espèces endémiques d’arbres, épiphytes et plantes de sous-bois. Elle offre de multiples opportunités pour les activités de plein air et l’éducation à l’environnement.
  • 7 Parc national d'Akanda Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au Nord) – Au nord-est de la capitale Libreville, le parc englobe les zones humides côtières, les plages et les mangroves de la baie de Mondah, ainsi qu'une petite section de forêt où une abondance d'orchidées fleurissent d'octobre à janvier. Il abrite l'une des plus grandes populations d'oiseaux migrateurs d'Afrique, ce qui en fait un lieu de prédilection pour les ornithologues. Environ 25% des mangroves protégées d'Afrique sont situées au Gabon, offrant des lieux de reproduction à de nombreuses espèces, notamment des baleines, des tortues, des lamantins, des dauphins à bosse et une grande variété d'oiseaux aquatiques, notamment des pélicans.
  • 8 Parc national de Pongara Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au Sud-Ouest) – Accessible en bateau depuis Libreville en seulement 45 minutes, les superbes plages et les animaux extraordinaires de Pongara en font l'évasion parfaite de la capitale. Les visiteurs des lodges peuvent observer les tortues luth pondre leurs œufs de novembre à mars, observer les éléphants, les buffles, les potamochères, les céphalophes et les singes toute l'année et de juillet à octobre, observer les baleines à bosse. Ses mangroves sont parmi les plus grands exemples protégés au monde.
  • 9 Parc national des Monts de Cristal Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au Nord-Est) – Accessible en voiture à seulement quatre heures de route au nord-ouest de Libreville, le Parc National des Monts de Cristal est réputé pour sa biodiversité florale. Le terrain montagneux, les sols riches et les fortes précipitations créent un écosystème unique qui possède la plus forte concentration de plantes rares en Afrique, plus de 3 000 espèces au total, dont 100 endémiques au Gabon. Outre les grands animaux, notamment les primates et les éléphants, le parc abrite également une gamme spectaculaire de papillons aux couleurs riches.
Destinations limitrophes de Libreville dans Wikivoyage
Rose des vents Akanda Rose des vents
Estuaire du Gabon N Ntoum
O    Libreville    E
S
Estuaire du Gabon Owendo
Logo représentant 2 étoiles or et 1 étoile grise
L'article de cette ville est un guide. Il fournit une information de qualité sur les hôtels, restaurants, attractions et comment y accéder. Développez-le et faites-en un article étoilé !
Liste complète des autres articles de la région : Plaine côtière gabonaise