Wikivoyage:Articles étoilés

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher
Article étoilé Un article étoilé est un article de haute qualité qui a été approuvé après l'avis de la communauté.
Afrique

Kenya
 1 

Le Kenya, en forme longue la République du Kenya, est un pays d'Afrique de l'Est, en bordure de l'océan Indien et frontalier de la Tanzanie au sud, de l'Ouganda à l'ouest, du Soudan du Sud au nord-ouest, de l'Éthiopie au nord et de la Somalie à l'est. Il est aussi coupé, pratiquement en deux parties égales, par l'équateur terrestre

Sa capitale est Nairobi et il compte 45 010 056 habitants avec une densité de population de 77,55 hab./km2.

S'il est surtout connu pour ses safaris photos dans les parcs et réserves naturelles ainsi que pour ses plages de sable blanc et ses excursions sous-marines sur le récif corallien du littoral, le pays gagne aussi à être apprécié pour l'accueil et la jovialité de ses habitants.

Lire la suite

Mombasa
 2 

Mombasa est, avec une population estimée à plus d'un million habitants en 2013, la plus grande ville du littoral kényan et, après la capitale Nairobi, la deuxième plus grande ville du Kenya. Elle est surtout connue pour son climat chaud et ensoleillé ainsi que pour ses plages de sable blanc et ses excursions sous-marines sur le récif corallien.

Lire la suite

Réserve nationale de la forêt de Kakamega
 3 

La réserve nationale de la forêt de Kakamega est située au Kenya occidental dans le comté de Kakamega. Bien que la réserve nationale ne s'étend que sur une superficie de 45 km2, elle fait partie d'un plus vaste domaine forestier grand, lui, de 230 km2 et qui est la dernière forêt tropicale primaire du Kenya.

L'attraction principale est ici l'observation des singes et des centaines d'espèces d'oiseaux dont certaines sont menacées. Cette observation des animaux présents dans le biotope est, par ailleurs, grandement facilitée par la présence des gardes forestiers qui connaissent parfaitement où trouver telle ou telle espèce.

Lire la suite

Tanzanie

Zanzibar
 4 

Zanzibar est un archipel constitué principalement de trois îles (Pemba, Unguja et Mafia) dans l'océan Indien et est une région de Tanzanie. Cet article ne concerne que les îles de Pemba et d'Unguja tant leur histoire commune depuis le VIIIe siècle et leur culture sont indissociables. Pour l'île de Mafia, référez-vous à l'article sur le littoral Sud-Est tanzanien.

Si Unguja et Pemba sont connues pour leur plages de sable blanc très fin et leur climat idyllique, ce sont également de hauts lieux de la culture swahilie. Les deux îles sont aussi renommées pour leurs productions d'épices et, plus spécialement, celle du clou de girofle (en swahili karafuu au singulier et makarafuu au pluriel) qui représente environ 10 % de la production mondiale ; c'est à Pemba que se trouve la plupart des zones de production (la forêt qui couvrait autrefois l'île fut presque entièrement rasée entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle pour permettre les cultures). Pemba est aussi renommée parmi les adeptes du vaudou qui y viennent de toute l'Afrique à la rencontre des chamans et autres guérisseurs (en swahili mchawi au singulier et wachawi au pluriel).

Bien que rattachées, depuis 1964, au Tanganyika pour former l'actuelle Tanzanie, les deux îles ont gardé une certaine autonomie et sont dirigées politiquement par un gouvernement distinct de la Tanzanie continentale : le Gouvernement révolutionnaire de Zanzibar ((en)Revolutionary Government of Zanzibar). Cela sous entend, entre autres, que les formalités d'entrée et certaines lois, dont leur Constitution, leurs sont propres.

Lire la suite

Amérique

Canada

Alberta
 5 

L’Alberta est une province de l'Ouest canadien dans la région des Prairies, s'étendant des montagnes Rocheuses à l'ouest aux Grandes Plaines à l'est, et est connue pour l'exploitation du pétrole et du gaz naturel ainsi que pour son élevage bovin. Il s'agit de l'une des plus belles provinces du Canada.

Lire la suite

Duplessis
 6 

Duplessis est une région touristique du Québec faisant partie de la région administrative de la Côte-Nord située dans le Nord-Est de la province sur le versant nord du golfe du Saint-Laurent. La région est connue pour l'immensité de ses espaces naturels, sa forêt boréale, ses activités en plein air, son kitesurf, ses plages, ses îles, ses baleines, ses aurores boréales et ses ressources naturelles. Elle est une destination populaire pour la chasse et la pêche. Durant la saison hivernale, elle est reconnue pour ses sentiers de motoneige et pour le kitesnow. Elle offre une grande diversité, passant des vieux villages de pêcheurs, aux jeunes villes dynamiques et industrielles, aux communautés autochtones et aux villages anglophones.

Lire la suite

Gaspésie
 7 

La Gaspésie est une péninsule située dans l'Est du Québec au Canada. Il s'agit d'une perle incontournable pour les amoureux de la nature, de la pêche, de l'air pur et des grands espaces. L'authenticité, l'hospitalité, la générosité et la joie de vivre de ses habitants à l'accent français particulier charmeront tous les visiteurs. En 2012, le National Geographic a classé la Gaspésie parmi son top 10 des aventures hivernales en Amérique du Nord et, en 2011, parmi sa liste des 20 meilleures destinations à visiter au monde, la seule région canadienne retenue. De plus, en 2009, il la plaça au troisième rang des plus belles destinations au monde pour son développement durable et l'inclua, la même année, dans sa liste des 50 destinations incontournables du globe à visiter dans une vie. La Gaspésie comprend le célèbre rocher Percé qui fut adopté par les Québécois à une proportion de 56 % en tant que merveille du Québec lors d'un sondage. La région comprend pas moins de quatre parcs nationaux couvrant plus de 1 000 km2 et comprenant une harde de caribous unique. La Gaspésie est une destination touristique de choix tant pour les Canadiens que pour les touristes étrangers pour ses panoramas magnifiques et la vastitude de ses lieux de villégiature.

Lire la suite

Parc national de la Gaspésie
 8 

Le parc national de la Gaspésie est un parc national du Québec situé sur la péninsule gaspésienne dans l'Est du Québec au Canada. Offrant un panorama montagnard à couper le souffle, c'est une destination idéale pour les amateurs de plein air. Il comprend une partie des monts Chic-Chocs et McGerrigle dont plus de 25 sommets dépassant 1 000 m d'altitude incluant le mont Jacques-Cartier — second plus haut sommet du Québec — ainsi que le mont Albert qui est une destination touristique importante. Le parc protège des forêts anciennes en plus d'une harde de caribous des bois génétiquement distincts des autres troupeaux de caribous canadiens ainsi qu'une rivière à saumon atlantique. Il comporte également l'une des plus grandes concentrations d'orignaux au Québec. Le parc est reconnu comme étant un lieu de prédilection pour les randonnées pédestres et l'observation de la nature.

Lire la suite

Asie

Europe

Belgique

Ath
 9 

Ath est une ville francophone de Belgique, située au cœur du Hainaut occidental, à mi-chemin entre Bruxelles et Lille. Elle est surtout connue pour sa ducasse du 4e dimanche d'août, reconnue depuis 2005 comme chef-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'UNESCO. Au confluent des deux Dendres, le centre-ville d'Ath se situe dans une cuvette que dominent de petites collines. Durant de nombreuses années, la commune a souffert de la faible attractivité du centre urbain. Aujourd'hui, un vaste programme de rénovation urbaine a contribué à sa revitalisation. Le centre accueille de nombreuses activités économiques : commerces, artisanat, professions libérales, horeca...

Lire la suite

Dinant
10

Dinant est une commune et une ville de la province de Namur en Belgique. De part ses nombreux monuments et attractions naturelles, elle se compte aussi parmi les centres touristiques très importants que ce soit en Belgique ou dans la vallée mosane. Beaucoup d'activités sportives ou plus calmes comme des croisières fluviales sont organisées au départ de la cité. Des événements musicaux en rapport avec le saxophone, son inventeur Adolphe Sax est né et a vécu ses vingt-huit premières années à Dinant, sont également mis sur pied par le centre culturel.

Coincé entre le fleuve et la falaise, le Dinant historique s'est développé tout en longueur sur environ 2 km pour une largeur variant entre 250 et 65 mètres, à hauteur de citadelle. La ville est aussi, depuis le XIe siècle, un des plus ancien centre de la fabrication de la dinanderie dont la tradition s'y perpétue encore de nos jours.

Lire la suite

Esneux
11
L'Ourthe à Tilff.

Esneux est une commune de Belgique située en Wallonie dans la province de Liège faisant partie des dix communes composant l'agglomération liégeoise. Elle est également partie constituante de la région touristique « Ourthe-Amblève ».

Hormis les deux bourgs de Tilff et d'Esneux, le commune compte 15 bourgades ou hameaux qui sont : Amostrenne, Avister, Chaply, Cortil, Fêchereux, Flagothier, Fontin-Hamay, Ham, Hony, La Gombe, La Haze, Méry, Montfort, Souverain-Pré et Sur-le-Mont.

Les 34,05 km2 de superficie sont occupés par plus de 41 % de bois et forêts et près de 29 % de terres agricoles (essentiellement des vastes prairies). Hormis un petit parc d'activités industrielles et artisanales à Méry et un grossiste en bricolage et matériaux de construction à Esneux, l'activité socioéconomique est centrée sur le tourisme. Outre les classiques ballades à pied ou à vélo et les activités nautiques favorisées par la présence de la rivière Ourthe, la pratique de sports extrêmes comme l'alpinisme, la spéléologie et la plongée sous-marine en carrière sont également possibles. Si la présence de nombreux campings attire chaque années de nombreux Belges et Néerlandais pendant les vacances d'été, c'est aussi une des destinations d'un jour préférées des Liégeois et des Néerlandais du sud de la province de Limbourg ; Tilff est à moins de 45 kilomètres et à 40 minutes en voiture de Maastricht.

Lire la suite

Evere
12
L'étang inférieur dans le marais du Moeraske.

Evere est une des 19 communes composant la Région de Bruxelles-Capitale. C'est aussi la dernière, avec l'ancienne commune de Haren, de cette Région à avoir été réellement urbanisée, la grande majorité des bâtiments datent de la seconde moitié du XXe siècle. L'espace bâti n'y est que de 46 % et la densité de population de 7 590 hab./km2. Les parcs publics et jardins privés y sont légion et ces derniers sont souvent entrecoupés de ruelles où il fait bon flâner, à pied ou en vélo, été comme hivers. La principale attraction touristique est le havre de paix que représente les 38 hectares du cimetière de Bruxelles, le plus vaste de la Région bruxelloise et classé au patrimoine immobilier de cette Région.

Lire la suite

Outremeuse
13

Outremeuse est un quartier populaire et très typé de Liège en Belgique. Il est surtout connu pour sa célébration des fêtes du XV août.

Le nom d'« Outremeuse » provient du wallon « Dju d'la Moûse » mais à Liège, on dit simplement « Dju d'la » comme on dit « En Outremeuse » et non pas « À Outremeuse ». C'est la dernière restante des îles naturelles créées par la Meuse avec, à l'ouest, le fleuve lui-même et, à l'est, la dérivation de l'Ourthe. Le quartier a gardé, en grande partie, l'aspect qu'il avait dans la première moitié du XIXe siècle lors du comblement des bras de la Meuse. C'est aussi le quartier des potales murales. S'il en existent de nombreuses autres disséminées un peu partout dans la ville (cette tradition date du XIVe siècle), il n'est pratiquement pas une rue, une impasse ou une cour d'Outremeuse qui ne possède la sienne. Le quartier en héberge plus de cinquante dont une trentaine sont classées au patrimoine immobilier de la Région wallonne.

S'il est un endroit où vous entendrez parler le wallon, c'est bien en Outremeuse : le quartier de Tchantchès (l'autre symbole de la ville avec le perron), de la jeunesse de Georges Simenon et des fêtes du XV août, l'évènement festif le plus important, non seulement, de Liège mais aussi de toute la région. Il est aussi à noter qu'Outremeuse est « jumelé » avec l'Îlot Sacré à Bruxelles et avec la Commune libre de Montmartre à Paris.

Lire la suite

Pentagone
14

Le Pentagone, aussi appelé le Cœur de Bruxelles, est le quartier central de la ville de Bruxelles, capitale de la Belgique. C'est le territoire historique de la ville délimité jusqu'au XVIIIe siècle siècle par la seconde enceinte fortifiée. Cette dernière fut remplacée, au milieu du XXe siècle, par un large boulevard voué à l'automobile connu sous le nom de « petite ceinture ». On y trouve entre autres la Grand-Place, le Manneken-Pis, la cathédrale, le Palais royal et le parc de Bruxelles.

Lire la suite

Quartier du Centre
15

C'est dans le quartier du Centre qu'est née la ville de Bruxelles. Les deux sites les plus anciens sont un oratoire consacré à l'archange Saint-Michel bâti à la fin du VIIe siècle sur une colline où se croisaient deux chaussées médiévales importantes ; cet oratoire deviendra l'actuelle cathédrale Saints-Michel-et-Gudule. Le deuxième plus ancien site est l'île Saint-Géry (qui correspondait, grosso-modo à l'actuelle place Saint-Géry et ses abords immédiats au sud et à l'est) où, en 979, le duc de Basse-Lotharingie Charles de Basse-Lotharingie y fit bâtir un donjon et, vraisemblablement, un enclos fortifié pour y installer le siège de son duché.

Lire la suite

Quartier des Marolles
16
Fresque murale signée par Hergé.

Le quartier des Marolles à Bruxelles est le quartier qu'il faut absolument visiter si vous voulez vous imprégner de l'« esprit bruxellois ». Ici, l'on parle encore le marollien, aussi appelé brusseleer, (un mixte de dialecte brabançon, de français et de wallon) ; d’ailleurs toutes les plaques de rues sont, non seulement, bilingues français-néerlandais comme partout dans la Région bruxelloises mais également dans leur ancienne appellation en marollien. Flâner sur le marché aux puces de la place du Jeu de Balle ou prendre un pot (« boire un verre ») dans un caberdouche (« débit de boisson », « café ») est quelque chose de savoureux. Vous ne manquerez pas d'y rencontrer des babbeleirs (« bavards ») et des zwanzeurs (« raconteurs de blague ») typiques de cet « esprit bruxellois ». À Bruxelles, et plus particulièrement dans Les Marolles, si l'on vous répond « Oui sûrement ! », cela signifie « Non ! » et si l'on vous répond « Non peut-être ! », cela signifie « Oui ! ». Et pour ceux qui ne veulent pas être la victime naïve des zwanzes (« blagues », « plaisanteries »), il serait bon de consulter un lexique de termes bruxellois.

Pour les amoureux de la bande dessinée, les Marolles offrent à la vue huit des fresques murales du « Parcours BD de Bruxelles », dont la plus ancienne datant de 1992. Réalisées par des artistes de l'asbl « Art mural » selon des dessins originaux des différents auteurs de BD, elles sont toutes visibles en voiture mais il est préférable d'être à vélo ou à pied pour pouvoir les admirer à l'aise et en détail.

Lire la suite

Theux
17

Theux est une commune touristique au nord du massif ardennais dans la province de Liège en Belgique.

Hormis le bourg de Theux, la commune compte pas moins de 26 villages ou hameaux qui sont : Becco, Bronromme, Desnié, Fays, Hautregard, Hestroumont, Hodbomont, Jehanster, Jehoster, Jevoumont, Juslenville, La Reid, Marché, Ménobu, Mont, Oneux, Polleur, Pouillou-Fourneau, Raborive, Rondehaie, Sasserotte, Sassor, Spixhe, Vert-Buisson, Vieux Cortil et Winamplanche.

Les 83,36 km2 de superficie sont occupés à près de 49 % par des terres agricoles (essentiellement des prairies séparées par des haies ou des taillis) et à près de 40 % par des bois et forêts. À part les activités agricoles, de la filière bois ou industrielles, dans le petit parc industriel « Filaville » à Juslenville, l'activité socioéconomique est centrée sur le tourisme.

Endroit calme qui ne manque ni de charmes historiques ni d'attraits touristiques et idéal pour se reposer de la vie trépidante, la commune de Theux n'est cependant qu'à dix minutes en voiture des villes de Spa ou de Verviers et à trente minutes de la « Cité ardente ».

Lire la suite

France

Bayonne
18

Bayonne est une ville des Pyrénées-Atlantiques, dans le Sud-Ouest de la France.

Blottie entre l’océan et les premiers contreforts du massif pyrénéen, au confluent de la Nive et de l’Adour, ses 45 000 habitants en font la seconde ville du département derrière Pau. Elle est au cœur d’une vaste agglomération qui comprend également les villes d’Anglet et de Biarritz, la plus importante du sud de l’Aquitaine.

Située à la frontière du Pays basque et de la Gascogne, elle n’est distante que de quelques dizaines de kilomètres de l’Espagne. Ville d’art et d’histoire, elle est riche d’un patrimoine monumental séculaire ainsi que d’une tradition gastronomique dont les meilleurs ambassadeurs sont le jambon, le piment et le chocolat.

Chaque année à la toute fin du mois de juillet, la ville, envahie par des milliers de festayres, vibre au son des txirulak (fifres) et des ttun-ttun (tambourins) pendant les célèbres « Fêtes de Bayonne ».

Lire la suite

Fécamp
19

Fécamp est une ville de Haute-Normandie, en Seine-Maritime, située sur le littoral de la Manche. Entre les falaises de craie et ses galets, sa plage ne vous laissera pas indifférent. Son patrimoine et son histoire sont aussi riches : ville normande et ancienne cité des terre-neuvas, Fécamp est une ville résolument maritime.

Sur la Côte d'Albâtre, cet ancien port morutier est un lieu parfait pour découvrir les falaises de craie et les plages de galets de cette partie de la côte normande. Elle est aujourd'hui une ville française à la pointe en matière d'éolien avec quelques éoliennes terrestres sur ses hauteurs et un parc en mer en préparation.

Fécamp est une ville à l'histoire riche. Ancienne ville fortifiée gauloise, elle est devenue le lieu de résidence des ducs de Normandie pendant un temps. Elle devient un important port morutier au XIXe siècle, et fut située sur le Mur de l'Atlantique durant la Seconde Guerre mondiale. Fécamp s'est vue décerner le label « Villes et pays d'art et d'histoire ».

Elle a aussi hébergé, un temps, l'écrivain Guy de Maupassant ainsi que bon nombre de peintres impressionnistes dont le célèbre Claude Monet, intrigué par ce littoral si particulier.

Lire la suite

Hillion
20

Hillion est une petite ville de Bretagne dans les Côtes-d'Armor d'environ 4 000 habitants. La commune est située dans l'agglomération de Saint-Brieuc, tout en restant principalement rurale, au fond de la baie du même nom classée réserve naturelle. Elle attire les amateurs d’ornithologie ou les randonneurs qui parcourent le sentier des douaniers ou GR34 qui suit le littoral breton.

À la fin du XIXe siècle, nombre de grandes familles ont construit manoirs ou châteaux non loin du littoral breton. À elle seule, la commune d'Hillion en compte trois sur son territoire.

C'est la destination idéale pour les personnes qui veulent prendre un grand bol d'air frais !

Lire la suite

La Tremblade
21

La Tremblade est une ville portuaire et une station balnéaire de Charente-Maritime, dans le Sud-Ouest de la France. Localisée dans la partie nord-ouest de la presqu'île d'Arvert, face à la ville de Marennes à laquelle elle est reliée par un pont traversant la Seudre, elle appartient à la grande banlieue de Royan.

Premier port ostréicole de France, cette petite cité d'environ 4500 habitants (un peu plus de 10 000 habitants en comptant son agglomération, formée des villes d'Arvert, d'Étaules et de Chaillevette) est au cœur du célèbre bassin de Marennes-Oléron. On y élève des huîtres plates dans des bassins d'affinage appelés « claires » où elles acquièrent une saveur iodée et une couleur bleu-vert caractéristique.

La Tremblade se compose de plusieurs noyaux urbains distincts : le port de La Grève, le centre-ville et le quartier balnéaire de Ronce-les-Bains, entourée par la forêt domaniale de la Coubre, une pinède de près de 8000 hectares.

Lire la suite

Perpignan
22

Perpignan est la préfecture du département des Pyrénées-Orientales, dans le Sud de la France.

Nichée au cœur de la plaine horticole du Roussillon, au pied de la chaîne des Pyrénées et du sommet du Canigou, à quelques kilomètres de la mer Méditerranée et des garrigues odorantes des massifs des Corbières et des Albères, cette pimpante cité méridionale aligne ses maisons aux couleurs chaudes en un lacis de rues et de venelles pittoresques s’étendant entre les berges de la Têt et de son affluent la Basse.

Comptant parmi les principales agglomérations du Languedoc-Roussillon, forte de près de 120 000 habitants au sein d’une aire urbaine de plus de 300 000 habitants, cette fière cité catalane est la dernière grande ville française avant l’Espagne. Elle conserve une parure monumentale exceptionnelle due notamment à son statut de capitale continentale du Royaume de Majorque au Moyen Âge, qui lui a valu d’être promue « Ville d’art et d’histoire ».

Centre économique majeur et ville universitaire depuis des siècles, la capitale de la partie française de la Catalogne a le cœur chaud et la jeunesse locale vibre chaque soir dans les nombreux bars et bodegas du centre historique. La ville est en outre connue pour son Festival international du photojournalisme, ses Trobades médiévales et son industrie séculaire du grenat.

Lire la suite

Royan
23

Royan est une ville portuaire et une station balnéaire de Charente-Maritime, dans le Sud-Ouest de la France. Forte de près de 20 000 habitants (mais au centre d'une agglomération rassemblant environ 50 000 habitants), elle occupe une position privilégiée au cœur de la presqu'île d'Arvert, face au Médoc, au débouché de l'estuaire de la Gironde et à proximité immédiate de l'océan Atlantique.

Considérée comme la capitale de la Côte de Beauté, elle est un lieu de villégiature réputé depuis le XIXème siècle pour son ensoleillement et pour la douceur de son climat, typique du « midi atlantique », ainsi que pour ces cinq plages (ou « conches ») de sable fin. Victime de plusieurs vagues de bombardement au moment de la Seconde Guerre mondiale, elle a été reconstruite selon les canons d'une architecture moderniste teintée d'influences tropicales dans les années 1950, ce qui lui vaut d'être classée comme « Ville d'Art et d'Histoire » depuis 2010. Elle compte toujours parmi les plus importantes stations balnéaires de la côte atlantique française, et voit chaque été sa population multipliée par dix.

Royan est au centre d'une conurbation touristique comprenant notamment les stations balnéaires de Vaux-sur-Mer, de Saint-Palais-sur-Mer, de Saint-Georges-de-Didonne, de Meschers-sur-Gironde ou encore de La Palmyre (et de son célèbre zoo, comptant parmi les plus importants d'Europe), mais aussi la station thermale de Saujon.

Lire la suite

Saintes
24
L'arc de Germanicus, un des symboles du quartier, date du Ier siècle de l'ère chrétienne.

Saintes est une ville située en Charente-Maritime, dans le Sud-Ouest de la France.

Établie sur les rives du fleuve Charente, cette cité pleine de vie est la capitale historique de la Saintonge. Elle conserve de son riche passé une remarquable parure monumentale, qui lui confère une importance touristique de premier plan et lui a valu d'être classée comme « Ville d'art et d'histoire ».

L'amphithéâtre romain ou « claudien », l'arc de Germanicus, l'abbaye aux Dames, la basilique Saint-Eutrope ou encore la cathédrale Saint-Pierre comptent parmi ses monuments les plus célèbres. Une partie de son centre-ville a été transformé en « secteur sauvegardé » semi-piéton.

Forte de près de 25 000 habitants, au sein d'une aire urbaine de plus de 60 000 habitants, elle est un des principaux pôles économiques du département.

Lire la suite

Slovaquie

Košice
25

Košice (prononcer "Ko-chi-tsé"), ou Kassa en hongrois et parfois Cassovie en français, a eu une histoire mouvementée, dominée par les souverains hongrois médiévaux et modernes qui se sont succédé. La ville est située à la frontière entre les pays montagneux slovaque et la plaine hongroise, entre l'ouest de l'Europe catholique et le monde ukrainien et russe et orthodoxe de l'Est. Il est difficile de s'imaginer aujourd'hui les invasions mongoles du XIIIe, la position de la ville à proximité de la frontière turque ou la présence tchèque après la Première Guerre mondiale. Tout ces événements ont construit l'identité de la ville qui est devenue une ville à majorité slovaque dans ce qui était alors la Tchécoslovaquie après son émergence dans le chaos qui suivi la Première Guerre mondiale.

De nos jours, la ville est habitée par les descendants d'habitants de l'est de la Slovaquie qui ont afflué vers la ville au cours de son essor industriel après la Seconde Guerre mondiale et qui conservent de nombreuses relations avec leur milieu rural d'origine, une forte minorité de langue hongroise et les Tsiganes, ou Roms selon leur dénomination officielle, une minorité socialement défavorisée en croissance démographique rapide.

Deuxième ville de Slovaquie située au sud-est du pays, elle reste souvent en dehors des chemins battus à l'exception peut-être des hongrois conscient de l'importance de la ville dans leur histoire nationale. C'est peut-être pour cette raison que les habitants sont particulièrement accueillants avec les touristes étrangers venus visiter leur ville.

La ville est fière d'être connue sous le surnom "la ville de la paix" grâce à la tolérance ethnique de non-violence qui y régna tout au long de son histoire. En dépit de son éloignement relatif, Košice peut être considérée comme un joyau caché pour ceux qui sont à la recherche d'une leçon d'histoire européenne moins connue, d'une scène artistique animée ou d'autres divertissements moins spirituels grâce à sa vie nocturne.

Lire la suite

Parc national des Poloniny
26

Le parc national des Poloniny est un parc national situé dans le Nord-Est de la Slovaquie. Ouvert toute l'année aux touristes, il fait partie de la réserve de la biosphère des Carpates orientales et trois de ses forêts primaires sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial. Il attire les skieurs de fond en hiver et les randonneurs en été. D'un point de vue culturel, on peut y admirer plusieurs églises en bois du XVIIIe siècle.

Le parc constitue la région la plus orientale de la Slovaquie et est parmi les plus faiblement peuplées du pays. La région appartient aux Carpates orientales externes et plus précisément au massif des Bukovské vrchy, appelé Bieszczady du côté polonais. Le plus haut sommet, qui culmine à 1 221 mètres, est le Kremenec et se trouve au tripoint entre la Slovaquie, la Pologne et l'Ukraine tandis que le point le plus bas, à 200 mètres, est la rivière Ulička lors de son entrée en Ukraine. La crête des Carpates, et donc les plus hauts sommets, se situe au niveau de la frontière entre la Pologne et la Slovaquie. Le Sud du parc est aussi limité par une crête mais moins élevée et fendue par la vallée de la rivière Cirocha au nord du village de Stakčín ; cette entaille permettant, par ailleurs, la passage de la seule route d'accès au parc. Entre ces deux crêtes cinq vallées perpendiculaires à celles-ci et séparées, elles aussi, par des lignes de crête.

Lire la suite

Océanie

Guides linguistiques

Guide linguistique slovaque

Le slovaque est une langue slave occidentale qui est principalement parlée en Slovaquie. C'est également une des 7 langues officielles de Voïvodine dans le nord de la Serbie. On retrouve des minorités slovaques en Hongrie, en Roumanie et en Transcarpatie. Il est très largement compris en République tchèque où le slovaque peut être utilisé pour communiquer avec les administrations y compris à l'écrit.

Le slovaque est très proche du tchèque, notamment à l'écrit, mais en diffère phonétiquement et grammaticalement. Il est proche aussi du polonais. Plus généralement l'intercompréhension est plus ou moins facile avec toutes les langues slaves occidentales et méridionales (slovène, serbe, croate, etc.). Le slovaque utilise un alphabet latin modifié, utilisant des signes diacritiques identiques à ceux utilisés en tchèque pour les phonèmes communs ou propres au slovaque pour les phonèmes spécifiques.

Voir le guide linguistique