Télécharger le fichier GPX de cet article
3922Map mag.png

Grèce

De Wikivoyage
Eurasie > Europe > Grèce
Aller à : navigation, rechercher

Grèce
​((el) Ελλάς)
Attica 06-13 Athens 50 View from Philopappos - Acropolis Hill.jpg
Drapeau
Flag of Greece.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Monnaie
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation

La Grèce (Ελλάς) est un pays d'Europe, membre de l'Union européenne depuis 1981. Elle est frontalière de l'Albanie, la Macédoine, la Bulgarie et la Turquie, et ses côtes donnent sur les mers Ionienne, Méditerranée et Egée.

Comprendre[modifier]

Berceau de la civilisation occidentale, on y situe la naissance de la philosophie, de la démocratie, du théâtre et son influence artistique fut considérable. C'est aussi en Grèce que sont nés les Jeux Olympiques.

Ses sites archéologiques, ses montagnes et ses nombreuses îles (1400 dont 227 habitées) en font une destination très prisée des touristes.

Régions[modifier]


Villes[modifier]

Autres destinations[modifier]

Olympie

Sites archéologiques[modifier]

  • 1 Delphes
  • 2 Mycènes
  • 3 Epidaure
  • 4 Olympie—  Dans une vallée verdoyante de l'Ëlide, le site d'Olympie abrite de monuments exceptionnels et un musée archéologique ou on peut admirer quelques-uns des chefs-d'œuvre les plus précieux de l'antiquité grecque.
  • 5 Mistra—  Ruines d'une ville médiévale fondée par les Francs en 1249 sur les pentes du mont Taygète tout près de l'antique Sparte.
  • 6 Monemvassia—  Ruines d'une forteresse byzantine sur un imposant rocher qui se dresse solitaire au milieu de la mer Myrtoon, rattaché a la terre ferme par un isthme étroit, ce qui lui a valu le nom de "Gibraltar grec".
  • 7 Météores
  • 8 Mont Athos—  République monastique sur une presqu'île de la Calcidique et avec un remarquable patrimoine artistique.
  • 9 Délos—  Ruines classées patrimoine mondial par l'UNESCO sur une petite île des Cyclades.
  • 10 Cnossos—  Le plus important des palais minoens de Crète

Parcs nationaux[modifier]

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

Voir aussi: Voyager dans l'espace Schengen

La Grèce fait partie de l'espace Schengen. Les citoyens de la Suisse et de l'Espace économique européen qui comprend l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein ont seulement besoin d'une carte d'identité nationale ou d'un passeport valide. Ils n'ont besoin d'aucun visa pour rentrer ou circuler dans l'espace Schengen et sont généralement autorisés à rester aussi longtemps qu'ils le souhaitent.

Remarques

(1) Les ressortissants de ces pays ont besoin d'un passeport biométrique pour profiter de voyages sans visa.

(2) Les ressortissants serbes ayant un passeport délivré par la Direction de coordination serbe (résidents du Kosovo avec passeport serbe) ont besoin d'un visa.

(3) les ressortissants de Taïwan ont besoin que le numéro de leur carte d'identité (une lettre suivie de neuf chiffes) soit stipulé dans leur passeport pour profiter de voyages sans visa.

Les ressortissants des pays suivants n'ont pas besoin de visa d'entrée dans l'espace Schengen: Albanie(1), Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Bosnie-Herzégovine(1), Brésil, Brunei, Canada, Chili, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Dominique, El Salvador, Émirats arabes unis, États-Unis, Grenade, Guatemala, Honduras, Israël, Japon, Macédoine(1), Malaisie, Maurice, Mexique, Moldavie(1), Monaco, Monténégro(1), Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Panamá, Paraguay, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Samoa, Saint-Marin, Serbie(1,2), Seychelles, Singapour, Taïwan(3) (République de Chine), Timor oriental, Tonga, Trinité-et-Tobago, Uruguay, Vanuatu, Cité du Vatican, Venezuela ainsi que les titulaires d'un passeport de Hong Kong SAR, de Macao SAR et tous les ressortissants britanniques (y compris ceux qui ne sont pas citoyens de l'Union européenne).

  • Les voyageurs sans visa mentionnés ci-dessus et non membres de l'EEE ou de Suisse ne peuvent pas rester plus de 90 jours sur une période de 180 jours dans l'espace Schengen dans son ensemble et, en général, ne peuvent pas travailler au cours de leur séjour (bien que certains pays de l'espace Schengen permettent à certaines nationalités de travailler). Le comptage des jours commence une fois que l'on entre dans un des pays de l'espace Schengen et ne revient pas à zéro en quittant un pays Schengen pour un autre.
  • Les citoyens de Nouvelle-Zélande peuvent rester plus de 90 jours, mais sans travailler s'ils n'ont pas de permis de travail, dans certains pays de l'espace Schengen, à savoir l'Allemagne, l'Autriche, le Benelux, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, l'Islande, la Norvège, le Portugal, la Suède et la Suisse

Si vous n'êtes pas un ressortissant de l'EEE ou de Suisse, même si vous êtes dispensés de visa, sauf si vous êtes Andorran, Monégasque, Saint-Marinais ou Vatican, assurez-vous que votre passeport est estampillé à la fois lorsque vous entrez et vous quittez l'espace Schengen. Sans un cachet d'entrée, vous pouvez être traité comme ayant dépassé la durée de votre séjour lorsque vous essayez de quitter l'espace Schengen. Sans un cachet de sortie, on peut vous refuser l'entrée, la prochaine fois que vous cherchez à entrer dans la zone Schengen car vous pouvez être supposé avoir dépassé la durée autorisée lors de votre visite précédente. Si vous ne pouvez pas obtenir un cachet dans le passeport, conservez des documents tels que cartes d'embarquement, billets de transport, etc. qui peuvent aider à convaincre le personnel de contrôle frontalier que vous avez séjourné dans l'espace Schengen légalement.

En avion[modifier]

Plusieurs aéroports desservent la Grèce depuis la plupart des aéroports européens. Il faut noter que certains petits aéroports sont essentiellement reliés par vols spéciaux. La plupart d'entre-eux assurent des liaisons quotidiennes avec Athènes (en saison).

Les principaux aéroports:

En voiture[modifier]

La Grèce a des frontières avec la Turquie et la Bulgarie, ainsi qu'avec l'Albanie et la Macédoine. Les voyageurs en provenance d'Europe de l'Ouest ont tout intérêt, sauf s'ils sont intéressés par les pays des Balkans, à emprunter un ferry. Le trajet sera plus rapide, plus reposant et moins cher.

En bateau[modifier]

La Grèce est accessible en bateau depuis l'Italie, en partant des ports de Venise, Ancone, Bari ou Brindisi, et en arrivant aux ports grecs de Corfou, Patras, Igoumenitsa, ou même directement au Pirée, le port d'Athènes. On peut aussi arriver en bateau depuis Dubrovnik, en Croatie.

Si les piétons peuvent obtenir des places au dernier moment, il est conseillé aux voyageurs en voiture de réserver. Le site internet http://greekferries.gr/ propose les bateaux de plusieurs compagnies, mais il semble que celles-ci en gardent une partie qu'elles vendent directement, car il se peut que greekferries indique qu'un bateau est complet et que des places soient encore disponibles sur le site d'une compagnie. Attention, le trajet depuis Venise ou Ancone peut prendre pas loin de 24 h. De plus il faut arriver au port deux à trois heures avant le départ pour embarquer. D'autres site internet disponible http://greeceferries.com/ & http://www.ferriesingreece.com/french/

En train[modifier]

La compagnie ferroviaire nationale grecque, TRAINOSE, a suspendu indéfiniment tous les services de trains internationaux à destination et en provenance de Grèce en raison de la conjoncture économique depuis le 13 février, 2011. [1]

Les trains internationaux arrivent à Thessalonique depuis, entre autres, Sofia, Skopje et Istanbul.

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

La compagnie nationale Olympic Airways et quelques compagnies privées (dont Aegean Airlines plusieurs fois récompenseé par l'ERA et exploitant des A320 tout neufs) proposent des vols pour Athènes, Thessalonique, la Crète, Santorin, Rhodes et Chypre. Notez bien que les avions qui partent pour Constantinople atterrissent tous à Istanbul.

En bateau[modifier]

Pour qui aime les îles et ne déteste pas passer des vacances "itinérantes", le bateau est un moyen de transport particulièrement agréable. Depuis Le Pirée, port d'Athènes, il est possible de gagner de nombreuses îles. Et il est très facile ensuite de se déplacer entre les îles elles-mêmes: les départs sont quotidiens pendant la saison touristique. Des bateaux vers les îles Ioniennes, dont Corfou, partent du port d'Igoumenitsa.

Les voyageurs sans véhicule peuvent arriver au port et partir dans la demi-heure ou l'heure qui suit l'achat des billets. Les plus prévoyants, ou ceux qui ont une voiture à faire embarquer, réserveront leurs places sur internet et viendront retirer leurs billets au port quelques heures avant le départ.

Consultations des horaires, réservations:

En train[modifier]

Il existe quelques lignes, gérée par la compagnie nationale Trainose. Les principales villes desservies par le train sont Athènes, Patras, Thessalonique, Alexandroupolis et Larissa. Hélas, hormis la ligne Athènes-Thessalonique il est souvent plus rapide de prendre le bus inter-urbain.

En autocar[modifier]

Les trains desservant très peu de villes, c'est le principal mode de transport public inter-urbain de la Grèce continentale. Une compagnie privée dessert pratiquement toute les villes et nombres de villages : Ktel.

Quelques conseils :

  • Hors des grandes villes, les stations de bus sont souvent placées à l'intérieur d'une taverne. N'hésitez pas à vous informer auprès des habitants où elle est.
  • À l'embarquement écoutez bien le lieu de votre destination crié lors du rangement des valises, pour ranger vos bagages en soute au bon moment.
  • Pensez à prendre un bouteille d'eau fraîche quelques rares bus sont encore sans climatisation.
  • Si vous comptez descendre entre deux villes pour aller dans un village, n'hésitez pas à le demander au chauffeur. De fait, il existe nombre d'arrêts informels hors des stations.
  • Pour les longs trajets, il n'est pas rare que le bus s'arrête un quart d'heure vers midi près d'une taverne pour que vous puissiez vous sustenter et vous soulager.

En voiture[modifier]

Limitations de vitesse générales.

Le parc automobile semble s'être développé plus vite que le réseau routier. Et si le nord-ouest de la Grèce se désenclave grâce à la construction d'une autoroute, ce sont souvent des nationales dotées d'un accotement très large qui font office d'autoroute. Ainsi, il est d'usage de se déporter sur l'accotement ou la bande d'arrêt d'urgence lorsqu'une voiture se présente derrière, afin de la laisser doubler.

Les limitations de vitesse et les lignes blanches sont mal respectées. Attention au stationnement, la police est susceptible de retirer la plaque d'immatriculation des voitures en infraction pour s'assurer que l'amende sera acquittée.

Sociétés de location de voiture:

  • CarRentalGreece Logo indiquant un lien vers le site web —  Location de voiture en Grèce
  • Budget Rent a Car Logo indiquant un lien vers le site web —  Locations de Voitures Grèce

Signaux routiers[modifier]

Signal Signification
Traffic Sign GR - KOK 2009 - P-32.svg Indiquant un poste de secours.
Traffic Sign GR - KOK 2009 - P-36.svg Hôtel ou motel ouvert 7 jours sur 7.

Accessibilité pour les personnes handicapées[modifier]

Article sur About.com: Challenging Travel in Greece (site anglophone)

Parler[modifier]

La langue officielle est le grec. Dans les endroits les plus touristiques, on parle l'anglais et éventuellement d'autres langues européennes comme le français ou l'allemand. En Thrace, au nord-est du pays, le turc est parlé par une partie de la population.

L'alphabet grec diffère de l'alphabet latin, mais la plupart des panneaux routiers sur les grandes routes et certains noms de magasins sont écrit à la fois en grec et en anglais, le nom anglais d'une destination étant généralement assez proche de la terminologie francophone.

N'hésitez pas à apprendre un minimum de grec avant de partir. Dans les endroits très touristiques vos efforts seront probablement ignorés et on vous répondra en anglais pour gagner du temps. Mais dans des endroits moins fréquentés, ou là où les gens sont moins pressés, ils seront appréciés. De plus, des connaissances même minimales peuvent dépanner pour se faire comprendre d'un passant ou d'un chauffeur de bus, par exemple.

Acheter[modifier]

Monnaie[modifier]

La Grèce utilise l'euro. C'est l'un des nombreux pays européens qui utilisent cette monnaie commune. Les billets et les pièces en euros ont cours légal dans tout le pays.

Pays qui ont l'euro comme monnaie officielle:

Un euro est divisé en 100 eurocents ou centimes d'euro en abrégé cents ou centimes.

Le symbole officiel de l'euro est €, et son code ISO est EUR. Il n'y a aucun symbole officiel pour les eurocents.

Billets en Euro
Billets
Les billets en euros sont les mêmes dans tous les pays.
Pièces ordinaires
Tous les pays de la zone euro ont émis des pièces avec une face nationale distinctive d'un côté, et une face standard commune de l'autre côté. Les pièces peuvent être utilisées dans tous les pays, quel que soit le pays d'origine de la pièce utilisée, par exemple une pièce d'un euro de Finlande peut être utilisée au Portugal.
Pièces commémoratives de deux euros
Elles ne diffèrent des pièces normales de deux euros que sur leur face « nationale » et circulent librement comme monnaie légale. Chaque pays peut en produire une certaine quantité dans le cadre de leur production de pièces normales. Il existe aussi des pièces commémoratives de deux euros « à l'échelle européenne ». Elles sont produites pour commémorer des événements spéciaux, par exemple l'anniversaire de traités importants.
Retrait d'argent
Les retraits d'argent aux distributeurs de billets sont facturés au même prix qu'un retrait d'argent dans le pays d'origine pour les détenteurs d'une carte de banque d'un compte d'un pays de la zone euro. Les transferts d'argent entre deux comptes sont aussi considérés par les banques comme un transfert entre deux comptes d'un même pays.


Taux de change EUR actuel
Google Finance: CAD CHF GBP USD
Yahoo! Finance: CAD CHF GBP USD
XE.com: CAD CHF GBP USD
OANDA.com: CAD CHF GBP USD
fxtop.com: CAD CHF GBP USD

Souvenirs[modifier]

La Grèce offre la possibilité de ramener des souvenirs pour tous les goûts. Un peu partout dans le pays, le visiteur pourra trouver des reproductions, plus ou moins fidèles, de vases ou sculptures antiques. Certaines d'entre-elles portent un label, prouvant qu'elles sont la reproduction d'une œuvre existante, mais ce sont en général les plus chères. On peut également ramener quelques produits alimentaires comme l'huile d'olive, plus douce que les productions italiennes ou espagnoles, les olives, le miel, les pistaches (celles de l'île d'Egine sont les meilleures), l'ouzo ("pastis" local) ou encore la feta, à condition de pouvoir la faire voyager au frais et pas trop longtemps.

Soyez extrêmement prudents lorsque vous achetez des bijoux en argent: le poinçon "925" doit obligatoirement figurer sur le bijou, mais dernièrement des marchands malhonnêtes appliquent le poinçon sur l'attache. L'attache est bien en argent, mais le bijou est souvent en argent plaqué.

Manger[modifier]

Salade grecque et Mythos
  • Salade grecque: tomate, poivron, concombre, oignon, quelques olives noires, et un gros pavé de feta.
  • Mezedes (Μεζές): Petites portions que l'on mange en entrée, en en-cas, à l'apéro. Il est courant de les partager à plusieurs.
    • Olives (Ελιές)
    • Tzatziki (Τζατζίκι): Yaourt crémeux au concombre, à l'ail et à la menthe.
    • Feuilles de vîgne farcies au riz, raisins secs et pîgnes, parfois à la viande.
    • Salade de Tarama (Ταραμοσαλάτα): Mousse d'œufs de carpe, assaisonnée d'oignon, d'ail, et d'huile d'olive.
    • Poulpe (Χταπόδι) grillé ou bouilli.
  • Plats
    • Poissons (Ψάρια), frais ou congelés. On pourra vous inviter en cuisine pour les voir avant la préparation.
      • Cabillaud séché (μπακαλιάρος με σκορδαλιά): servi avec une purée de pommes de terre à l'ail.
    • en cas: chaussons fourrés: au fromage: "tiropita" (τυρόπιτα), aux épinards: "spanakopita" (σπανακόπιτα), à la viande "kreatopita" (κρεατόπιτα).
    • soupa avgholemono (soupe aux œufs et citron), psarosoupa: soupe de poisson, kotosoupa (bouillon de poule)
    • arni yiouvetsi (ragoût de mouton cuit au four)
    • bamia ou bamies : okras, le plus souvent en sauce tomate
    • kefthedes ou kefthedakia(=+ petites) boulettes de viande grillées ou rissolées
    • kotopoulo lemonato: poulet au citron
    • moussaka (aubergines) tout le monde connaît, en principe.
    • pasticcio: gratin de macaroni sauce tomate et béchamel
    • domates, kolokithakia, melitzanes, piperies..yemistes: tomates (Nτομάτα), courgettes, aubergines, poivrons..farcis
    • soutzoukakia: boulettes de viande en sauce tomate
    • souvlakia : brochettes (souvent de porc, parfois de mouton)
  • Fromages
    • Feta (Φἐτα), fromage caillé, au lait de chèvre ou de brebis
    • Graviera, friable, à manger tel quel ou en gratins
    • Manouri (Μανούρι), doux et frais, chèvre ou brebis
    • Kefalotiri (Κεφαλοτύρι), salé, très dur, au lait de chèvre ou de brebis. Tel quel, frit ou dans un plat cuit.
  • Desserts (Ils sont en général assez sucrés, le miel (fleurs, thym, pin) est un spécialité grecque.)
    • Baklava (Μπακλαβάς): pâte fillo farcie aux noix, amandes et parfumées d'épices (canelle, girofle), sauce au miel.
    • Kadaïfi: pâte "cheveux d'ange" farcies de noix, d'amandes, sauce au miel.
    • Halva: pâte d'amandes.
    • Yaourt grec (γιαούρτι)(épais), éventuellement agrémenté de miel (Μέλι) et de noix (Καρύδι).
  • Fruits (Φρούτα), selon la saison
    • Orange (Πορτοκάλι), Citrons (Λεμόνι)
    • Pommes (Μήλο), Poires (Αχλάδι)
    • Pastèques (Καρπούζι), Melons (Πεπόνι)
    • Figues (Σύκα), Raisins (Σταφύλι)

NB. en Grèce, on peut entrer dans un restaurant et ne manger qu'une salade et boire une limonade par exemple, personne ne vous en tiendra rigueur. Répérer les endroits où les grecs mangent, c'est meilleur et c'est moins cher.

L'abréviation "Κατ." figurant sur les menus signifie que le produit est surgelé. Cette abréviation est obligatoire.

Boissons[modifier]

  • L'eau du robinet n'est pas très bonne mais elle est en général potable, à l'exception de certains endroits, comme sur l'île de Santorin et celle de Chios
  • L'Ouzo est l'anisette locale.
  • Le café grec: Dans un petit récipient (briki), on fait bouillir le café moulu très fin avec de l'eau, ensuite on le verse dans la tasse, laisser le marc tomber au fond avant de boire. On peut le commander de diverses façons: "sketos" (fort et non sucré), "métrios" (doux et peu sucré), "glykos" (sucré).
  • Le café frappé. Avec ou sans lait. Avec ou sans sucre.
  • La bière locale la plus répandue est la Mythos. On trouve aussi, mais beaucoup plus rarement, de l'Alpha, de la Fix ainsi que des Heineken et Amstel produites en Grèce.
  • Quelques bons vins rouges, blancs et rosés. La retsina est un vin blanc qui a vieilli dans des tonneaux enduits de resine de pin.
  • Les pousse-cafés locaux: tsipouro, souma... (selon les endroits).
  • Le "metaxa" est le "cognac" grec.
  • Le Kitron est une liqueur des Cyclades.

Se loger[modifier]

Petit détail, où que vous soyez, en Grèce on jette le papier toilette dans une poubelle à côté du wc, c'est un pays de sécheresse où la chasse d'eau n'est pas très puissante... jamais dans la cuvette !

  • Il existe beaucoup d'hôtels pour accueillir le flot de touristes venu découvrir le pays. Pour ceux souhaitant contourner les sentiers battus, il est toujours possible de louer une villa en Grèce. Plus économique, la solution offre également plus d'authenticité aux vacances.
  • Dans de nombreuses iles, notamment les Cyclades, on peut trouver des pensions de famille ou chambres "chez l'habitant".
  • Le "top" : découvrir les iles grecques en bateau, de criques en ports et d'ile en ile. Il existe plusieurs formules "à la cabine". Ce n'est pas la formule la plus économique, mais cela permet de découvrir les meilleurs endroits et éviter tous les transferts en Ferry. Il existe quelques possibilités sur des bateaux traditionnels en bois. En Juillet et août, préférer les iles Ioniennes ou les Sporades aux Cyclades qui sont elles à privilégier en mai, juin ou octobre (à cause du fameux vent "Meltemi").

Apprendre[modifier]

Les renseignements relatifs aux musées nationaux (situation, description, heures d'ouverture et tarifs) se trouvent sur le site officiel du Ministère grec de la culture, en grec et en anglais.

Travailler[modifier]

Peu de places sont à pourvoir en Grèce dans le cadre d'expatriation. L'industrie du tourisme reste le plus important pourvoyeur d'emplois notamment pendant l'été d'avril et octobre. Les étudiants peuvent ainsi y trouver un job saisonnier dans l'animation et l'hôtellerie-restauration. Voir notamment avec des associations comme le Club TELI qui vous orientera : http://www.teli.asso.fr

Communiquer[modifier]

Les timbres (0,65  ) ne s'achètent qu'à la poste, fermée le week-end, sauf sur Athènes, où la poste centrale est ouverte 7j/7j, mais les horaires différents de la semaine, et parfois aussi dans les magasins de cartes postales ou les kiosques. Les commerçants sont limités en timbres, donc ils n'en vendent en général qu'avec les cartes, et il leur arrive souvent d'être en rupture de stock.

Pour téléphoner, vous pouvez acheter des cartes téléphoniques "OTE" classiques prépayées, ou encore des cartes téléphoniques internationales avec code d'accès vous permettant de discuter plus longuement. Ces cartes sont en vente dans les kiosques et petit magasins.

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Police : 100
Ambulance : 166
Pompier : 199
Police touristique : 171
Garde-côtes : 108

La Grèce est un pays sûr. Peu de risque de délinquance, sauf dans les secteurs très touristiques, où une prudence minimale est de mise (comme dans tout autre lieu très fréquenté). Ne pas se promener le soir place Omonia et les environs ou à Monastiraki à Athènes.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Respecter[modifier]

Ne jamais désigner quelqu'un avec la main et les 5 doigts écartés, vous maudiriez cette personne pour 5 générations et risqueriez votre vie par l'occasion ! Si vous voulez saluer quelqu'un, garder les doigts bien serrés...

Ne pas entrer dans les églises en short ou minijupe/robe, se couvrir les épaules, dans les monastères et les lieux saints, l'entrée est étroitement surveillée, on vous prêtera un grand tissu pour vous couvrir.

Lorsqu'on est invité dans une maison grecque, la maîtresse de maison apporte une douceur très sucrée, avec une cuiller à café et un verre d'eau. Dans le respect des traditions, on mange la douceur avec la cuiller, on boit le verre d'eau, puis on pose la cuiller dans le verre vide.

Les grecs sont très concernés par leur patrimoine historique, à la fois une fierté et à la base de leur activité touristique. À Delphes, franchir un cordon pour prendre en photo de plus près un temple ou même un fragment de colonne apparemment banal peut vous coûter très cher, en effet, une police veille dans différentes bases disséminées dans les hauteurs et rappliquent aussitôt à la moindre infraction. Ils n'hésitent pas à vous conduire au poste, même lorsque l'infraction est commise par un enfant !

Des petites constructions, des sortes d'églises orthodoxes miniature en hauteur sur une petite colonne fleurissent le long des routes, il s'agit de petits autels dédiés à une personne morte dans un accident. Ils contiennent souvent une photo de cette personne et des offrandes.

Dans certaines régions où l'eau est peu présente, il ne faut pas jeter le papier toilette dans la cuvette mais dans une petite poubelle à côté, car le débit de la chasse d'eau ne permet d'entraîner le papier.

Gays et lesbiennes[modifier]

Si l'homosexualité est tolérée en Grèce, elle n'est pas encore acceptée par la population, même s'il existe, dans les grandes villes (notamment à Athènes), des bars et des boîtes LGBT. Il est préférable de ne pas manifester de signes d'affection en public. Attention également de ne pas se méprendre : les hommes grecs ont tendance à regarder les étrangers (notamment les hommes) de manière très appuyée, droit dans les yeux. Il ne faut pas donner à ce regard la signification que l'on peut lui donner en France, il y a risque de méprise !

Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Europe
Destinations situées dans la région